Marine polonaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Marine Polonaise)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marynarka Wojenna
Image illustrative de l’article Marine polonaise

Création 1918 - présent
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Allégeance Troisième République de Pologne
Branche Marine
Type Armée
Effectif 18 000 militaires
Fait partie de Forces armées polonaises
Garnison Gdynia
Surnom MW
Équipement ~ 113 navires
Commandant Amiral Tomasz Mathea
Pavillon Naval Ensign of Poland.svg
Pavillon de beaupré Naval Jack of Poland.svg

La Marine polonaise (polonais : Marynarka Wojenna) est une des branches des forces armées polonaises. La flotte actuelle[Quand ?] comprend 113 navires dont 2 sous-marins, 2 frégates, 3 bateaux lance-missiles et 5 corvettes. Les effectifs de la Marine Polonaise sont actuellement de 18 000 marins.

Cette marine a été officiellement créée en 1918, après la naissance de la Deuxième République de Pologne, mais la Pologne dispose d'une grande force navale depuis le Moyen Âge. Elle est aujourd'hui l'une des plus importantes de la Mer Baltique, seule mer avec laquelle la Pologne est en contact avec une côte de plus de 528 kilomètres. Le siège de la Marine Polonaise ainsi qu'une majeure partie de la flotte se trouve a Gdynia, grande ville portuaire importante de la Pologne, où se trouve également le musée de la marine de guerre de Gdynia . Son préfixe de navire est ORP (Okręt Rzeczypospolitej Polskiej signifiant "Navire de la République de Pologne").

La marine polonaise en 1939[modifier | modifier le code]

  • Deux destroyers français de classe Simoun : l'ORP Wicher et l'ORP Burza.
  • Deux destroyers polonais construits en Grande-Bretagne : l'ORP Grom et l'ORP Błyskawica.
  • Trois sous-marins mouilleurs de mines : l'ORP Ryś, l'ORP Wilk et l'ORP Żbik.
  • Deux sous-marins de haute mer : l'ORP Orzeł et l'ORP Sęp.
  • Un mouilleur de mines l'ORP Gryf.

Avant l'invasion de la Pologne, la flotte polonaise reçut le 29 août 1939, l'ordre de partir pour la Grande-Bretagne, selon le Plan Pékin.

Source : steven J. Zaloga, L'invasion de la Pologne, RBA, Barcelone, 2010, p. 34.

Forces navales[modifier | modifier le code]

[Quand ?]

Marins Polonais
Frégate ORP Gen. T. Kościuszko
Sous-marin ORP Orzeł, Gdynia
  • 1 sous-marin, type Kilo - ORP Orzeł (291)
  • 2 sous-marins, type Kobben - Sęp (295), Bielik (296)
  • 2 frégates type Oliver Hazard Perry - OORP gen. K. Pułaski (272), Gen. T. Kościuszko (273)
  • 1 corvettes, type Kaszub - ORP Kaszub (240)
  • 3 corvettes lance roquettes-artillerie, type Orkan - OORP Orkan (421), Piorun (422), Grom (423)
  • 3 chasseurs-destructeurs de mines, type Mewa - OORP Flaming (621), Mewa (623), Czajka (624)
  • 1 remorqueur, type Gopło - ORP Gopło (630)
  • 12 remorqueurs, type Gardno - OORP Gardno (631), Bukowo (632), Dąbie (633), Jamno (634), Mielno (635), Wicko (636), Resko (637), Sarbsko (638), Necko (639), Nakło (640), Drużno (641), Hańcza (642)
  • 4 remorqueurs, type Mamry - OORP Mamry (643), Wigry (644), Śniardwy (645), Wdzydze (646)
  • 5 navires de transport-poseur de mines, type Lublin - OORP Lublin (821), Gniezno (822), Kraków (823), Poznań (824), Toruń (825);
  • 2 navires de reconnaissance radioélectronique, type Nawigator - OORP Nawigator (262), Hydrograf (263)
  • 1 navire-école - ORP Iskra II (253)
  • 1 navire école, type Wodnik - ORP Wodnik (251)
  • 2 navires d'aide en mer et de secours, type Piast - OORP Piast (281), Lech (282)
  • 1 navire d'aide en mer et de secours, type Gniewko - OORP Gniewko (R-12)
  • 2 navires d'aide et de secours, type Zbyszko - OORP Zbyszko (R-14), Maćko (R-15)
  • 2 navires hydrographiques, type Heweliusz - OORP Heweliusz (265), Arctowski (266)
  • 1 navire hydrographique - ORP Kopernik (261)
  • 1 navire d'appui logistique, type Kontradmirał Xawery Czernicki - ORP Kontradmirał Xawery Czernicki (511)
  • 1 navire citerne, type Bałtyk - ORP Bałtyk (Z-1)
  • 1 navire musée, type Grom - ORP Błyskawica

L'aéronavale dispose de 14 avions PZL M28B Bryza et d'une trentaine d'hélicoptères.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]