Bateau lance-missiles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant le domaine militaire image illustrant un bateau ou un navire
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire et un bateau ou un navire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Un bateau lance-missiles de Osa I en 1983. La classe Osa est probablement le plus grand nombre de vedettes lance-missiles à avoir été construite[réf. nécessaire].

Un bateau lance-missiles est une petite embarcation armée de missiles anti-navires. Le fait d'être une petite embarcation rend les vedettes lance-missiles populaires auprès des nations qui sont à la recherche d'une marine peu coûteuse. Elles sont semblables à l'idée de torpilleurs de la Seconde Guerre mondiale : en effet, les premiers bateaux lance-missiles ont été des torpilleurs modifiés en remplaçant plusieurs tube lance-torpilles par des tubes lance-missiles.

Doctrine militaire[modifier | modifier le code]

La doctrine à propos de l'utilisation de vedettes lance-missiles repose sur le principe de la mobilité en matière de défense. L'avènement des missiles et les technologies électroniques de contre-mesure ont donné naissance à l'idée que, parce qu'un missile est beaucoup plus précis qu'un obus et peuvent même pénétrer les coques des cuirassés les plus lourds, les navires de guerre devraient désormais être conçus pour dominer en manœuvrant plus habilement que leurs ennemis et arriver à une meilleure position les premiers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :