Major League Soccer 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Major League Soccer Saison 2017
Description de l'image MLS_logo_(2014).png.
Généralités
Sport Soccer
Organisateur(s) Major League Soccer
Édition 22e
Lieu(x) Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Date Saison régulière :
3 mars -
Séries éliminatoires :
octobre -
Nations Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Participants 22 clubs
Épreuves 374 matchs + séries éliminatoires
Site web officiel

Navigation

La Major League Soccer 2017 est la 22e saison de la Major League Soccer, le championnat professionnel de soccer d'Amérique du Nord. Elle est composée de vingt-deux équipes (dix-neuf des États-Unis et trois du Canada). À partir de cette saison, les formations d'Atlanta United FC et de Minnesota United FC se rajoutent à la MLS.

Une des deux places qualificatives des États-Unis pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2018-2019 y est attribuée : elle est décernée au vainqueur de la Coupe de la Major League Soccer, tandis que la deuxième place est attribuée au vainqueur de la Lamar Hunt US Open Cup.

Les vingt-deux franchises participantes[modifier | modifier le code]

Carte[modifier | modifier le code]

Stades[modifier | modifier le code]

Atlanta United Fire de Chicago Rapids du Colorado Crew SC de Columbus FC Dallas D.C. United
Mercedes-Benz Stadium[note 1] Toyota Park Dick's Sporting Goods Park Mapfre Stadium Toyota Stadium RFK Stadium
Capacité : 40 000/71 000 Capacité : 20 000 Capacité : 19 680 Capacité : 20 145 Capacité : 20 500 Capacité : 20 000
Mercedes Benz Stadium time lapse capture 2017-08-13.jpg Toyota Park interior (by night).jpg Dick's Park.jpg Columbus crew stadium mls allstars 2005.jpg Pizza Hut Park 2006 MLS Cup.jpg Rfkstadium.png
Dynamo de Houston Galaxy de Los Angeles Minnesota United Impact de Montréal New York City Football Club Red Bulls de New York
BBVA Compass Stadium StubHub Center TCF Bank Stadium Stade Saputo Yankee Stadium Red Bull Arena
Capacité : 22 000 Capacité : 27 000 Capacité : 21 895 Capacité : 20 801 Capacité : 33 444 Capacité : 25 000
BBVA Compass Stadium, Skyline View.JPG HomeDepotCenter1.jpg TCF Bank Stadium opener.jpg Saputo Stadium Impact New York 2012-07-28.jpg Yankee Stadium overhead 2010.jpg Red Bull Arena ESC.jpg
Orlando City SC Revolution de la Nouvelle-Angleterre Union de Philadelphie Timbers de Portland Real Salt Lake
Orlando City Stadium Gillette Stadium Talen Energy Stadium Providence Park Rio Tinto Stadium
Capacité : 25 500 Capacité : 68 000 Capacité : 18 500 Capacité : 22 000 Capacité : 20 000
Open House Event (32264010504).jpg Gillette Stadium.jpg PPL Park Interior from the River End 2010.10.02.jpg Jeldwenfield2011.png Rio Tinto Stadium panorama.jpg
Earthquakes de San Jose Sounders FC de Seattle Sporting de Kansas City Toronto FC Whitecaps de Vancouver
Avaya Stadium CenturyLink Field Children's Mercy Park BMO Field BC Place
Capacité : 18 000 Capacité : 40 000/69 000 Capacité : 18 500 Capacité : 30 991 Capacité : 21 000
Earthquakes Stadium under construction (cropped).jpg CenturyLink Field panorama from Section 324 (21182723826).jpg SportingKC Stadium.jpg West-stand-bmo-field.jpg BC Place 2011 Whitecaps.jpg

Entraîneurs et capitaines[modifier | modifier le code]

Équipe Entraîneur Capitaine
Atlanta United Drapeau : Argentine Gerardo Martino Drapeau : États-Unis Michael Parkhurst
Fire de Chicago Drapeau : Serbie Veljko Paunović Drapeau : Brésil Juninho
Rapids du Colorado Drapeau : États-Unis Pablo Mastroeni (15 août)[2]
Drapeau : Angleterre Steve Cooke
Drapeau : États-Unis Sam Cronin
Drapeau : États-Unis Tim Howard
Crew SC de Columbus Drapeau : États-Unis Gregg Berhalter Drapeau : États-Unis Wil Trapp
D.C. United Drapeau : États-Unis Ben Olsen Drapeau : États-Unis Steve Birnbaum
FC Dallas Drapeau : Colombie Óscar Pareja Drapeau : États-Unis Matt Hedges
Dynamo de Houston Drapeau : Colombie Wilmer Cabrera Drapeau : États-Unis DaMarcus Beasley
Galaxy de Los Angeles Drapeau : États-Unis Curt Onalfo
Drapeau : États-Unis Drapeau : Allemagne Sigi Schmid (27 juillet)[3]
Drapeau : Belgique Jelle Van Damme
Drapeau : Angleterre Ashley Cole
Minnesota United Drapeau : Angleterre Adrian Heath Drapeau : Norvège Vadim Demidov
Drapeau : Costa Rica Francisco Calvo
Impact de Montréal Drapeau : Canada Mauro Biello Drapeau : Canada Patrice Bernier
Revolution de la Nouvelle-Angleterre Drapeau : États-Unis Jay Heaps
Drapeau : États-Unis Tom Soehn (19 septembre)[4]
Drapeau : États-Unis Lee Nguyen
New York City Football Club Drapeau : France Patrick Vieira Drapeau : Espagne David Villa
Red Bulls de New York Drapeau : États-Unis Jesse Marsch Drapeau : États-Unis Sacha Kljestan
Orlando City Soccer Club Drapeau : États-Unis Jason Kreis Drapeau : Brésil Kaká
Union de Philadelphie Drapeau : États-Unis Jim Curtin Drapeau : États-Unis Alejandro Bedoya
Timbers de Portland Drapeau : États-Unis Caleb Porter Drapeau : Angleterre Liam Ridgewell
Real Salt Lake Drapeau : États-Unis Jeff Cassar (20 mars)
Drapeau : États-Unis Daryl Shore (29 mars)[5]
Drapeau : États-Unis Mike Petke[6]
Drapeau : États-Unis Kyle Beckerman
Earthquakes de San Jose Drapeau : États-Unis Dominic Kinnear
Drapeau : États-Unis Chris Leitch (25 juin)[7]
Drapeau : États-Unis Chris Wondolowski
Sounders FC de Seattle Drapeau : États-Unis Brian Schmetzer Drapeau : Cuba Osvaldo Alonso
Sporting de Kansas City Drapeau : États-Unis Peter Vermes Drapeau : États-Unis Matt Besler
Toronto FC Drapeau : États-Unis Greg Vanney Drapeau : États-Unis Michael Bradley
Whitecaps de Vancouver Drapeau : Pays de Galles Carl Robinson Drapeau : Costa Rica Kendall Waston

Format de la compétition[modifier | modifier le code]

Les 22 équipes sont réparties en deux associations : Association de l'Ouest (11 équipes) et l'Association de l'Est (11 équipes).

Toutes les équipes disputent 34 rencontres dans un format non balancé plaçant une plus grande importance aux matchs entre les équipes d'une même Association. Chaque équipe dispute 23 matchs contre les équipes de son association et 11 contre les équipes de l'association opposée (respectivement 22 et 12 pour Atlanta et Minnesota).

Les rencontres se répartissent comme suit :

  • Pour 10 équipes (Colorado, Dallas, Houston, Los Angeles, San José, Columbus, D.C. United, Red Bulls, Orlando et Philadelphie):
    • 3 matchs (deux à domicile et un à l'extérieur) contre deux équipes de son association
    • 3 matchs (un à domicile et deux à l'extérieur) contre une équipe de son association
    • 2 matchs (un à domicile et un à l'extérieur) contre les sept autres équipes de son association
    • 1 match à domicile contre cinq équipes de l'association opposée
    • 1 match à l'extérieur contre six équipes de l'association opposée
  • Pour 10 autres équipes (Portland, Salt Lake, Seattle, Kansas City, Vancouver, Chicago, Montréal, New York City, le Revolution et Toronto):
    • 3 matchs (deux à domicile et un à l'extérieur) contre une équipe de son association
    • 3 matchs (un à domicile et deux à l'extérieur) contre deux équipes de son association
    • 2 matchs (un à domicile et un à l'extérieur) contre les sept autres équipes de son association
    • 1 match à domicile contre six équipes de l'association opposée
    • 1 match à l'extérieur contre cinq équipes de l'association opposée
  • Pour Atlanta et Minnesota :
    • 3 matchs (deux à domicile et un à l'extérieur) contre une équipe de son association
    • 3 matchs (un à domicile et deux à l'extérieur) contre une équipe de son association
    • 2 matchs (un à domicile et un à l'extérieur) contre les sept autres équipes de son association
    • 2 matchs (un à domicile et un à l'extérieur) contre Atlanta pour Minnesota et vice-versa
    • 1 match à domicile contre cinq équipes de l'association opposée
    • 1 match à l'extérieur contre cinq équipes de l'association opposée

Les deux meilleures équipes de chaque association sont qualifiées pour les demi-finales d'associations. Les équipes finissant entre la troisième et la sixième place dans chaque association s'affrontent dans un match éliminatoire de premier tour. L'équipe la moins bien classée affrontera en demi-finales d'association, le premier de son association.

En cas d'égalité, les critères suivants départagent les équipes :

  1. Nombre de victoires
  2. Différence de buts générale
  3. Nombre de buts marqués
  4. Classement du fair-play
  5. Nombre de buts marqués à l'extérieur
  6. Différence de buts à l'extérieur
  7. Tirage à la pièce[8]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Classements des conférences Ouest et Est[modifier | modifier le code]

Les équipes en gras sont qualifiées pour les séries éliminatoires et celles en italique ne sont plus en course pour la qualification.

Conférence Ouest
Classement — mise à jour : 16 octobre 2017
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Whitecaps de Vancouver 52 33 15 7 11 49 47 +2
2 Timbers de Portland 50 33 14 8 11 58 49 +9
3 Sounders FC de Seattle T 50 33 13 11 9 49 39 +10
4 Sporting de Kansas City C 49 33 12 13 8 39 27 +12
5 Dynamo de Houston 47 33 12 11 10 54 45 +9
6 Earthquakes de San Jose 43 33 12 7 14 36 58 -22
7 FC Dallas 43 33 10 13 10 43 47 -4
8 Real Salt Lake 42 33 12 6 15 47 54 -7
9 Minnesota United 36 33 10 6 17 45 67 -22
10 Rapids du Colorado 33 33 9 6 18 31 48 -17
11 Galaxy de Los Angeles 32 33 8 8 17 44 62 -18
Conférence Est
Classement — mise à jour : 13 octobre 2017
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Toronto FC 68 33 20 8 5 72 35 +37
2 New York City FC 56 33 16 8 9 54 41 +13
3 Fire de Chicago 55 33 16 7 10 61 44 +17
4 Atlanta United 54 33 15 9 9 68 38 +30
5 Crew SC de Columbus 53 33 16 5 12 51 47 +4
6 Red Bulls de New York 47 33 13 8 12 51 46 +5
7 Revolution de la Nouvelle-Angleterre 42 33 12 6 15 50 59 -9
8 Impact de Montréal 39 33 11 6 16 50 55 -5
9 Union de Philadelphie 39 33 10 9 14 44 46 -2
10 Orlando City SC 39 33 10 9 14 38 52 -14
11 D.C. United 32 33 9 5 19 30 58 -28

Résultats[modifier | modifier le code]

Matchs inter-conférences[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats — mise à jour : 16 octobre 2017
Résultats (▼dom., ►ext.) ATL CHI COL CLB DCU DAL HOU LA MIN MTL NYFC N.-A. NYRB ORL PHI POR RSL SJ SEA SKC TOR VAN
Atlanta United 1-0 3-0 4-1 4-0 2-3 4-2
Fire de Chicago 3-0 2-1 1-2 2-0 4-1 4-0
Rapids du Colorado 2-1 0-1 2-1 1-1 1-0
Crew SC de Columbus 2-1 2-0 3-2 3-0 1-1
D.C. United 1-3 0-0 0-1 4-0 0-0
FC Dallas 4-2 1-1 2-1 2-2 3-1
Dynamo de Houston - 3-1 3-1 4-1 4-0
Galaxy de Los Angeles 2-2 2-0 0-2 0-0 0-4
Minnesota United 1-6 0-1 4-0 0-3 1-0 1-1
Impact de Montréal 1-2 2-3 4-1 3-1 2-2 1-2
New York City FC 1-1 3-1 0-1 2-1 2-1 1-0
Revolution de la Nouvelle-Angleterre 2-0 4-3 5-2 4-0 0-0 1-0
Red Bulls de New York 1-0 1-3 0-0 5-1 3-0
Orlando City SC 2-0 0-0 2-1 2-2 1-2
Union de Philadelphie 2-1 3-1 2-0 1-3 2-0
Timbers de Portland 1-1 2-2 4-0 1-1 2-0 3-0
Real Salt Lake 1-3 2-2 2-1 0-1 1-0 0-0
Earthquakes de San José 1-4 2-1 1-0 1-1 2-2
Sounders FC de Seattle 0-0 4-3 3-3 3-1 1-1 0-1
Sporting de Kansas City 1-1 3-2 1-1 3-1 2-0 1-1
Toronto FC 1-1 2-0 3-2 4-1 4-0 0-0
Whitecaps de Vancouver 3-1 2-2 0-1 3-2 0-0 0-2
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Matchs intra-conférences[modifier | modifier le code]

Conférence de l'Ouest[modifier | modifier le code]
Tableau de résultats — mise à jour : 16 octobre 2017
Résultats (▼dom., ►ext.) COL DAL HOU LA MIN POR RSL SJ SEA SKC VAN COL DAL HOU LA MIN POR RSL SJ SEA SKC VAN
Rapids du Colorado 1-1 3-1 1-3 2-2 2-1 1-2 3-0 1-3 1-0 0-1 1-0 2-2
FC Dallas 0-0 0-0 - 2-0 2-2 6-2 0-1 0-0 1-0 0-4 2-0 3-3
Dynamo de Houston 0-1 1-1 3-3 2-2 2-2 5-1 2-0 2-1 2-1 2-1 2-1 3-0
Galaxy de Los Angeles 3-0 1-2 2-2 3-0 0-1 2-6 0-3 0-3 1-2 0-1 1-1 0-0
Minnesota United 1-0 4-1 0-0 1-2 3-2 4-2 0-1 0-4 2-0 2-2 1-1
Timbers de Portland 2-1 2-0 4-2 3-1 5-1 1-4 2-0 2-2 0-1 2-1 -
Real Salt Lake 4-1 0-3 0-0 1-2 1-0 2-1 4-0 2-0 1-1 3-0 -
Earthquakes de San Jose 1-0 1-1 1-0 2-4 - 3-0 2-1 1-1 0-0 3-2 2-1 2-1
Sounders FC de Seattle - 4-0 1-0 1-1 2-1 1-0 1-0 3-0 1-0 3-0 1-1
Sporting de Kansas City 3-1 0-0 0-0 2-1 3-0 1-1 3-0 2-1 3-0 0-1 2-0
Whitecaps de Vancouver 2-1 1-1 2-1 4-2 3-0 1-2 3-2 1-1 2-1 2-0 1-1
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur
Conférence de l'Est[modifier | modifier le code]
Tableau de résultats — mise à jour : 16 octobre 2017
Résultats (▼dom., ►ext.) ATL CHI CLB DCU MTL NYFC N.-A. NYRB ORL PHI TOR ATL CHI CLB DCU MTL NYFC N.-A. NYRB ORL PHI TOR
Atlanta United 4-0 3-1 1-3 2-0 3-1 7-0 1-2 1-1 3-0 - 3-3
Fire de Chicago 2-0 1-0 3-0 2-2 1-1 3-0 1-1 4-0 3-2 1-3 4-1
Crew SC de Columbus 0-2 1-1 2-0 4-1 2-3 2-0 3-2 2-0 1-0 2-1 3-1 1-2
D.C. United 2-1 0-1 0-2 0-1 2-1 1-0 - 1-2 2-1 1-1 1-0 0-4
Impact de Montréal 2-1 3-0 2-3 2-0 0-1 - 1-0 2-1 2-1 1-3 0-1
New York City FC 3-1 2-1 - 4-0 1-1 2-2 3-2 1-2 2-1 2-2 2-1
Revolution de la Nouvelle-Angleterre 0-0 1-2 2-1 2-2 1-0 2-1 2-3 4-0 3-0 3-0 2-1
Red Bulls de New York 0-0 2-1 2-0 2-0 4-0 0-2 2-1 3-1 0-0 1-1 3-3 1-1
Orlando City SC 0-1 0-0 1-1 2-0 3-3 1-0 6-1 1-0 2-1 1-3 0-1 0-3
Union de Philadelphie 2-2 3-1 3-0 1-0 3-3 0-2 3-0 3-0 - 2-2 0-3 0-2
Toronto FC 2-2 3-1 5-0 2-0 3-5 4-0 2-0 4-2 2-1 3-0 1-0
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Règlement[modifier | modifier le code]

Le règlement des séries éliminatoires est le même que la saison dernière. Douze équipes se qualifient pour les séries éliminatoires (soit six équipes par conférence). Les deux premières équipes de chaque conférence se qualifient directement pour les demi-finales de conférence. Pour les matchs du premier tour, la troisième équipe de la conférence de l'Ouest recevra la sixième, tandis que la quatrième recevra la cinquième de cette même association. Il en est de même pour la conférence de l'Est. Ce tour se déroule en un seul match, avec prolongations et tirs au but éventuels.

La meilleure équipe de chaque conférence affronte en demi-finale de conférence, l'équipe la plus faible issue du premier tour de sa conférence, l'autre demi-finale de chaque conférence mettant aux prises le deuxième contre l'autre équipe issue des séries. Cette organisation est ainsi similaire à la NFL.

Les demi-finales et finales de conférence se déroulent par match aller-retour, avec match retour chez l'équipe la mieux classée. En cas d'égalité de buts à l'issue des deux matchs, l'équipe qui aura inscrit le plus de buts à l'extérieur se qualifie. Sinon, une prolongation de deux périodes de 15 minutes a alors lieu. Cette règle ne s'applique pas à la prolongation. Ainsi, quel que soit le nombre de buts inscrit en prolongation, si les deux équipes restent à égalité, une séance de tirs au but a lieu[10].

La finale MLS a lieu sur le terrain de la meilleure équipe en phase régulière. Cette finale se déroule en un seul match, avec prolongations et tirs au but pour départager si nécessaire les équipes.

Le gagnant du championnat se qualifie pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2018-2019.


Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Article détaillé : MLS Golden Boot.

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Source : MLS[11]

Rang Joueur Club Buts
1 Drapeau : Espagne David Villa New York City FC 18
2 Drapeau : Hongrie Nemanja Nikolić Fire de Chicago 16
3 Drapeau : Angleterre Bradley Wright-Phillips Red Bulls de New York 14
4 Drapeau : Argentine Diego Valeri Timbers de Portland 13
5 Drapeau : Ghana David Accam Fire de Chicago 12
Drapeau : États-Unis C.J. Sapong Union de Philadelphie
Drapeau : Norvège Ola Kamara Crew SC de Columbus
Drapeau : Mexique Erick Torres Dynamo de Houston

Meilleurs passeurs[modifier | modifier le code]

Source : MLS[12]

Rang Joueur Club Passes
1 Drapeau : États-Unis Sacha Kljestan Red Bulls de New York 12
2 Drapeau : Colombie Michael Barrios FC Dallas 10
Drapeau : Espagne Víctor Vázquez Toronto FC
Drapeau : Argentine Yamil Asad Atlanta United
Drapeau : Brésil Alex Monteiro de Lima Dynamo de Houston
Drapeau : États-Unis Lee Nguyen Revolution de la Nouvelle-Angleterre
Drapeau : Trinité-et-Tobago Joevin Jones Sounders FC de Seattle

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Récompenses mensuelles[modifier | modifier le code]

Joueur du mois[modifier | modifier le code]

Mois
Joueur Club Lien
Mars Drapeau : Venezuela Josef Martínez Atlanta United 5B
Avril Drapeau : États-Unis Joe Bendik Orlando City 2CS 4V 1D
Mai Drapeau : Hongrie Nemanja Nikolić Fire de Chicago 6B 1P
Juin Drapeau : Espagne David Villa New York City FC 3B 4V
Juillet Drapeau : Autriche Daniel Royer Red Bulls de New York 6B 4V
Août Drapeau : Argentine Ignacio Piatti Impact de Montréal 7B 1P
Septembre
Octobre

B=Buts; BV=But Vainqueur; CS=Clean sheet; A=Arrêt; P=Passe; PV=Passe Vainqueur; V=Victoire; D=Défaite

Récompenses hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Joueur de la semaine[modifier | modifier le code]

Semaine Joueur Équipe Lien
Semaine 1 Drapeau : Argentine Diego Valeri Timbers de Portland  2B 1P
Semaine 2 Drapeau : Venezuela Josef Martínez Atlanta United FC 3B
Semaine 3 Drapeau : Argentine Maximiliano Urruti FC Dallas 2B dont BV
Semaine 4 Drapeau : États-Unis Juan Agudelo Revolution de la Nouvelle-Angleterre 2B
Semaine 5 Drapeau : Mexique Erick Torres Dynamo de Houston 3B
Semaine 6 Drapeau : Slovaquie Albert Rusnák Real Salt Lake 1B 2P
Semaine 7 Drapeau : Hongrie Nemanja Nikolić Fire de Chicago 2B
Semaine 8 Drapeau : Italie Sebastian Giovinco Toronto FC 2B
Semaine 9 Drapeau : Angleterre Jack Harrison New York City FC 2B dont BV
Semaine 10 Drapeau : États-Unis C. J. Sapong Union de Philadelphie 3B
Semaine 11 Drapeau : Irak Justin Meram Crew SC de Columbus 3B dont BV
Semaine 12 Drapeau : Paraguay Miguel Almirón Atlanta United FC 3B
Semaine 13 Drapeau : Paraguay Miguel Almirón Atlanta United FC 2B
Semaine 14 Drapeau : Belgique Roland Lamah FC Dallas 3B
Semaine 15 Drapeau : Nigeria Fanendo Adi Timbers de Portland 2B
Semaine 16 Drapeau : Espagne David Villa New York City FC 2B dont BV
Semaine 17 Drapeau : Ghana David Accam Fire de Chicago 3B 1P
Semaine 18 Drapeau : Hongrie Nemanja Nikolić Fire de Chicago 2B 1P
Semaine 19 Drapeau : États-Unis Clint Dempsey Sounders FC de Seattle 2B 1P
Semaine 20 Drapeau : Autriche Daniel Royer Red Bulls de New York 3B 1P
Semaine 21 Drapeau : Italie Sebastian Giovinco Toronto FC 2B 1P
Semaine 22 Drapeau : Espagne David Villa New York City FC 2B
Semaine 23 Drapeau : États-Unis Justin Morrow Toronto FC 2B
Semaine 24 Drapeau : Argentine Ignacio Piatti Impact de Montréal 4B
Semaine 25 Drapeau : Italie Sebastian Giovinco Toronto FC 3B
Semaine 26 Drapeau : Sierra Leone Kei Kamara Revolution de la Nouvelle-Angleterre 3B
Semaine 27 Drapeau : États-Unis Jozy Altidore Toronto FC 2B
Semaine 28 Drapeau : Venezuela Josef Martínez Atlanta United FC 6B
Semaine 29 Drapeau : États-Unis Patrick Mullins D.C. United 4B
Semaine 30
Semaine 31
Semaine 32
Semaine 33
Semaine 34

B=Buts; BV=But Vainqueur; CS=Clean sheet; A=Arrêt; P=Passe; PV=Passe Vainqueur

But de la semaine[modifier | modifier le code]

Source : MLS Goal of the Week 2017

Il n'y a pas de but de la semaine lors des semaines 4, 15, 19 et 26.

Semaine Joueur Équipe
Semaine 1 Drapeau : Honduras Romell Quioto Dynamo de Houston
Semaine 2 Drapeau : Paraguay Miguel Almirón Atlanta United FC
Semaine 3 Drapeau : Venezuela Josef Martínez Atlanta United FC
Semaine 5 Drapeau : Argentine Diego Valeri Timbers de Portland
Semaine 6 Drapeau : Uruguay Nicolás Lodeiro Sounders FC de Seattle
Semaine 7 Drapeau : Canada Anthony Jackson-Hamel Impact de Montréal
Semaine 8 Drapeau : États-Unis Darlington Nagbe Timbers de Portland
Semaine 9 Drapeau : États-Unis Andrew Jacobson Whitecaps de Vancouver
Semaine 10 Drapeau : Honduras Alberth Elis Dynamo de Houston
Semaine 11 Drapeau : Albanie Shkëlzen Gashi Rapids du Colorado
Semaine 12 Drapeau : Paraguay Miguel Almirón Atlanta United FC
Semaine 13 Drapeau : Argentine Héctor Daniel Villalba Atlanta United FC
Semaine 14 Drapeau : Suisse Blerim Džemaili Impact de Montréal
Semaine 16 Drapeau : Paraguay Miguel Almirón Atlanta United FC
Semaine 17 Drapeau : États-Unis Ike Opara Sporting de Kansas City
Semaine 18 Drapeau : Suisse Blerim Džemaili Impact de Montréal
Semaine 20 Drapeau : États-Unis Ian Harkes D.C. United
Semaine 21 Drapeau : Uruguay Nicolàs Mezquida Vancouver Whitecaps FC
Semaine 22 Drapeau : Argentine Diego Valeri Timbers de Portland
Semaine 23 Drapeau : États-Unis Luis Silva Real Salt Lake
Semaine 24 Drapeau : Pérou Yordy Reyna Whitecaps de Vancouver
Semaine 25 Drapeau : États-Unis Darlington Nagbe Timbers de Portland
Semaine 27 Drapeau : États-Unis Gregory Garza Atlanta United FC
Semaine 28 Drapeau : Allemagne Kevin Kratz Atlanta United FC
Semaine 29
Semaine 30
Semaine 31
Semaine 32
Semaine 33
Semaine 34
Semaine 35

Arrêt de la semaine[modifier | modifier le code]

Source : MLS Save of the Week 2017

Il n'y a pas d'arrêt de la semaine lors des semaines 4, 15 et 26.

Semaine Joueur Équipe
Semaine 1 Drapeau : États-Unis Joe Bendik Orlando City SC
Semaine 2 Drapeau : Nouvelle-Zélande Jake Gleeson Timbers de Portland
Semaine 3 Drapeau : États-Unis Spencer Richey Whitecaps de Vancouver
Semaine 5 Drapeau : États-Unis Bobby Shuttleworth Minnesota United
Semaine 6 Drapeau : Suisse Stefan Frei Sounders FC de Seattle
Semaine 7 Drapeau : États-Unis Tim Melia Sporting de Kansas City
Semaine 8 Drapeau : États-Unis Zac MacMath Rapids du Colorado
Semaine 9 Drapeau : États-Unis Zac MacMath Rapids du Colorado
Semaine 10 Drapeau : Suisse Stefan Frei Sounders FC de Seattle
Semaine 11 Drapeau : États-Unis Evan Bush Impact de Montréal
Semaine 12 Drapeau : États-Unis Tim Melia Sporting de Kansas City
Semaine 13 Drapeau : États-Unis Tyler Deric Dynamo de Houston
Semaine 14 Drapeau : États-Unis Joe Bendik Orlando City SC
Semaine 16 Drapeau : États-Unis Evan Bush Impact de Montréal
Semaine 17 Drapeau : États-Unis Alexander Bono Toronto FC
Semaine 18 Drapeau : États-Unis David Bingham Earthquakes de San José
Semaine 19 Drapeau : États-Unis John McCarthy Union de Philadelphie
Semaine 20 Drapeau : États-Unis Brad Guzan Atlanta United FC
Semaine 21 Drapeau : États-Unis John McCarthy Union de Philadelphie
Semaine 22 Drapeau : États-Unis Joe Bendik Orlando City SC
Semaine 23 Drapeau : États-Unis Andrew Tarbell Earthquakes de San José
Semaine 24 Drapeau : États-Unis Jeff Attinella Timbers de Portland
Semaine 25 Drapeau : États-Unis Alexander Bono Toronto FC
Semaine 27 Drapeau : États-Unis Andrew Tarbell Earthquakes de San José
Semaine 28 Drapeau : États-Unis Bill Hamid D.C. United
Semaine 29 Drapeau : États-Unis Nick Rimando Real Salt Lake
Semaine 30
Semaine 31
Semaine 32
Semaine 33
Semaine 34

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En attendant l'inauguration du Mercedes-Benz Stadium, la franchise débute la saison au Bobby Dodd Stadium[1].

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]