Real Salt Lake

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Real Salt Lake
Logo du Real Salt Lake
Généralités
Nom complet Real Salt Lake
Fondation 2004
Statut professionnel 2004
Couleurs Rouge et bleu
Stade Rio Tinto Stadium
Sandy, Utah, États-Unis
(20 008 places)
Siège Salt Lake City, Utah
Championnat actuel Major League Soccer
Président Drapeau : États-Unis Dave Checketts
Drapeau : États-Unis SCP Worldwide
Entraîneur Drapeau : États-Unis Jeff Cassar
Joueur le plus capé Drapeau : États-Unis Nick Rimando (259)[1]
Meilleur buteur Drapeau : Costa Rica Álvaro Saborío (76)
Site web www.realsaltlake.com
Palmarès principal
National[Note 1] MLS Cup (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Major League Soccer 2016
0

Le Real Salt Lake est un club franchisé de soccer basé à Salt Lake City aux États-Unis qui participe à la Major League Soccer. Le club a rejoint la ligue en 2005 et joue ses matchs au Rio Tinto Stadium à Sandy, Utah dans la banlieue de Salt Lake City. Le club a gagné un titre de MLS en 2009.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Blitzz de l'Utah, qui évoluait dans la seconde division de la USL, était le seul club de football (soccer) de Salt Lake City avant la création du Real Salt Lake. Ce club avait gagné le championnat de l'USLSD lors de sa dernière année d'existence. L'ancien entraîneur des Blitzz, Chris Agnello, a été engagé comme entraîneur adjoint mais quitta la franchise un an après.

Le premier entraîneur fut John Ellinger, ancien entraîneur de l'équipe nationale des États-Unis des moins de 17 ans et de la Bradenton Academy. Il se fit remplacer, en mars 2007, par Jason Kreis, ancien recordman du nombre de matchs en MLS.

Le principal rival de la franchise sont les Rapids du Colorado. Ces deux franchises se rencontrent tous les ans lors de la Rocky Mountain Cup.

Le 17 novembre 2006, Xango a annoncé un accord de plusieurs millions de dollars pour être le sponsor du maillot de la franchise. Un mois plus tard, le club annonça la signature du jeune phénomène Freddy Adu.

En 2009, le Real Salt Lake fut la dernière équipe à se qualifier pour les séries éliminatoires en 2009 en finissant 5e de la conférence Ouest et 8e au classement général. En quart de finale, le Real bat les champions en titre, le Crew de Columbus (4-2 après prolongation) et se qualifie en finale grâce à sa victoire aux tirs au but face au Fire de Chicago (0-0). Face au Galaxy de Los Angeles, la victoire revint au Real Salt Lake (5-4 tirs au but; 1-1 à la fin des prolongations).

Palmarès et records[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès du Real Salt Lake
Compétitions nationales Compétitions internationales Trophées mineurs
  • Rocky Mountain Cup (7) :
    • Vainqueur : 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012 et 2014.
  • Carolina Challenge Cup (1) :
    • Vainqueur : 2009.

Bilan saison par saison[modifier | modifier le code]

Année Saison régulière Playoffs US Open Cup Ligue des champions de la CONCACAF
2005 5e, Ouest 32e de finale
2006 6e, Ouest 16e de finale
2007 6e, Ouest
2008 3e, Ouest Demi-finale
2009 5e, Ouest Champion
2010 2e, Ouest Quart de finale Finale
2011 3e, Ouest Finale de conférence Quart de finale
2012 2e, Ouest Demi-finale de conférence 16e de finale Phase de groupes
2013 2e, Ouest Finale Finale
2014 3e, Ouest Demi-finale de conférence 4e tour

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente la liste des entraîneurs du club depuis 2005.

Rang Nom Période
1 Drapeau : États-Unis John Ellinger janv. 2005-3 mai 2007
2 Drapeau : États-Unis Jason Kreis 3 mai 2007-10 déc. 2013
3 Drapeau : États-Unis Jeff Cassar 18 déc. 2013-

Effectif actuel (2015)[modifier | modifier le code]

Au  :

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau du Mexique G Lalo Fernández
2 Drapeau des États-Unis D Tony Beltran
3 Drapeau de la République démocratique du Congo D Phanuel Kavita (HGP)
4 Drapeau de la Colombie D Jámison Olave
5 Drapeau des États-Unis M Kyle Beckerman (Capitaine, JD)
6 Drapeau des États-Unis D Boyd Okwuonu
7 Drapeau des États-Unis M Jordan Allen (HGP)
8 Drapeau de l'Équateur A João Plata (JD)
10 Drapeau des États-Unis M Luis Gil (GA)
11 Drapeau de l’Argentine M Javier Morales
No. Nat. Position Nom du joueur
12 Drapeau du Guatemala D Elías Vásquez
13 Drapeau de la Colombie A Olmes García
14 Drapeau des États-Unis D Justen Glad (HGP)
15 Drapeau du Costa Rica A Álvaro Saborío
16 Drapeau du Brésil M Pecka
17 Drapeau de la Jamaïque D Demar Phillips
18 Drapeau des États-Unis G Nick Rimando
19 Drapeau de l'Angleterre M Luke Mulholland
21 Drapeau des États-Unis D Aaron Maund
23 Drapeau de l’Argentine A Sebastián Jaime (JD)
No. Nat. Position Nom du joueur
24 Drapeau des États-Unis G Jeff Attinella
26 Drapeau des États-Unis M Adolfo Ovalle (HGP)
27 Drapeau des États-Unis M John Stertzer
28 Drapeau des États-Unis D Chris Schuler
29 Drapeau de la Gambie D Abdoulie Mansally
49 Drapeau des États-Unis A Devon Sandoval
50 Drapeau des États-Unis M Sebastian Saucedo (HGP)

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Soutiens et image[modifier | modifier le code]

Supporters[modifier | modifier le code]

Rivalités[modifier | modifier le code]

Avec l'expansion de la ligue en 2005, le Real Salt Lake est devenu le second club de la région des Montagnes Rocheuses et la plus proche équipe des Rapids du Colorado. Les supporteurs des deux clubs ont créé une compétition opposant ces deux équipes: la Rocky Mountain Cup.

Stades[modifier | modifier le code]

Affluences du Real Salt Lake en saison régulière depuis la saison 2005
Rio Tinto Stadium Rice-Eccles Stadium

Real Monarchs[modifier | modifier le code]

Logo des Real Monarchs.

Basés à Sandy, Utah, les Real Monarchs évoluent en United Soccer League, le troisième niveau dans la hiérarchie nord-américaine. L'équipe souvent surnommée Monarchs est annoncée le 10 septembre 2014 comme l'équipe réserve du Real Salt Lake[2],[3].

Dès l'annonce de sa création, la franchise des Real Monarchs évoque son intention d'évoluer dans sa propre enceinte[2]. Le premier souhait était de construire un stade dans le centre de Salt Lake City, au Utah State Fairpark, mais le 25 février 2015, le propriétaire Dell Loy Hansen annule son offre[4]. Le 3 mars, Hansen déclare qu'il est entré en négociations pour construire une enceinte à West Valley City[5].

Le 23 décembre 2014, l'entraîneur principal de l'académie du Real Salt Lake, Freddy Juarez, est nommé comme premier entraîneur-chef des Monarchs[6]. Pour leurs débuts en USL le 22 mars 2015, les Monarchs obtiennent un verdict nul de 0-0 contre les LA Galaxy II à Carson, en Californie[7].

Année Ligue Niv. Saison régulière Séries Affluence US Open Cup
2015 USL 3 12e, Ouest Non qualifié 4 968[8] Troisième tour
2016 USL 3 Ouest À venir Non éligible[9]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Player Registry - All competitions », sur realsaltlake.com
  2. a et b (en) Real Salt Lake announce that new USL PRO team will be called Real Monarchs, Major League Soccer, 10 septembre 2014
  3. (en) Real Salt Lake Announces USL PRO Team, United Soccer Leagues, 3 novembre 2014
  4. (en) Jasen Lee, Monarchs rescind $18M Fairpark Stadium Agreement, KSL Broadcasting, 25 février 2015
  5. (en) Dell Loy Hansen Announces West Valley City as Stadium Location, Real Monarchs, 3 mars 2015
  6. (en) Christopher Kamrani, Real Salt Lake: Freddy Juarez named coach of new Real Monarchs, The Salt Lake Tribune, 23 décembre 2014
  7. (en) Real Monarchs: In inaugural USL match, Monarchs draw 0-0 with Galaxy II, The Salt Lake Tribune, 22 mars 2015
  8. (en) Attendance Project: Div. III, Kenn.com
  9. (en) Open Cup adds new rule to ban USL clubs owned by MLS teams, Major League Soccer, 5 novembre 2015