Major League Soccer 2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Major League Soccer Saison 2019
Description de l'image MLS_logo_(2014).png.
Généralités
Sport Soccer
Organisateur(s) Major League Soccer
Édition 24e
Lieu(x) Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Date Saison régulière :
2 mars -
Séries éliminatoires :
octobre -
Nations Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Participants 24 clubs
Site web officiel www.mlssoccer.com/

Navigation

La Major League Soccer 2019 est la 24e saison de la Major League Soccer, le championnat professionnel de soccer d'Amérique du Nord. Elle est composée de vingt-quatre équipes (vingt-et-une des États-Unis et trois du Canada). À partir de cette saison, la formation de FC Cincinnati se rajoute à la MLS.

Trois des quatre places qualificatives des États-Unis pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2020 y sont attribuées. La première est décernée au vainqueur de la Coupe de la Major League Soccer, la deuxième place revient au vainqueur du MLS Supporters' Shield, la troisième à l'autre équipe terminant première de sa conférence en saison régulière tandis que la dernière est attribuée au vainqueur de la Lamar Hunt US Open Cup.

Les vingt-quatre franchises participantes[modifier | modifier le code]

Carte[modifier | modifier le code]

Entraîneurs, stades et capitaines[modifier | modifier le code]

Équipe Entraîneur Capitaine Stade Capacité
Atlanta United Drapeau : Pays-Bas Frank de Boer Drapeau : États-Unis Michael Parkhurst Mercedes-Benz Stadium 42 500
Fire de Chicago Drapeau : Serbie Veljko Paunović Drapeau : États-Unis Dax McCarty SeatGeek Stadium 20 000
FC Cincinnati Drapeau : Pays-Bas Ron Jans Drapeau : Costa Rica Kendall Waston Nippert Stadium 33 800
Rapids du Colorado Drapeau : États-Unis Robin Fraser Drapeau : États-Unis Tim Howard Dick's Sporting Goods Park 18 061
Crew de Columbus Drapeau : États-Unis Caleb Porter Drapeau : États-Unis Wil Trapp Mapfre Stadium 19 968
D.C. United Drapeau : États-Unis Ben Olsen Drapeau : Angleterre Wayne Rooney Audi Field 20 000
FC Dallas Drapeau : États-Unis Luchi Gonzalez Drapeau : États-Unis Matt Hedges Toyota Stadium 20 500
Dynamo de Houston Drapeau : États-Unis Davy Arnaud Drapeau : États-Unis DaMarcus Beasley BBVA Compass Stadium 22 039
Galaxy de Los Angeles Drapeau : Argentine Guillermo Barros Schelotto Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimović Dignity Health Sports Park 27 000
Los Angeles FC Drapeau : États-Unis Bob Bradley Drapeau : Mexique Carlos Vela Banc of California Stadium 22 000
Minnesota United Drapeau : Angleterre Adrian Heath Drapeau : Cuba Osvaldo Alonso Allianz Field 19 400
Impact de Montréal Drapeau : Colombie Wilmer Cabrera Drapeau : Argentine Ignacio Piatti Stade Saputo 20 801
New York City FC Drapeau : Espagne Domènec Torrent Drapeau : Finlande Alexander Ring Yankee Stadium 30 321
Red Bulls de New York Drapeau : États-Unis Chris Armas Drapeau : États-Unis Luis Robles Red Bull Arena 25 000
Revolution de la Nouvelle-Angleterre Drapeau : États-Unis Bruce Arena Drapeau : Espagne Carles Gil Gillette Stadium 20 000
Orlando City SC Drapeau : Irlande James O'Connor Drapeau : Portugal Nani Exploria Stadium 25 500
Union de Philadelphie Drapeau : États-Unis Jim Curtin Drapeau : États-Unis Alejandro Bedoya Talen Energy Stadium 18 500
Timbers de Portland Drapeau : Venezuela Giovanni Savarese Drapeau : Argentine Diego Valeri Providence Park 25 000
Real Salt Lake Drapeau : États-Unis Freddy Juarez Drapeau : États-Unis Kyle Beckerman Rio Tinto Stadium 20 213
Earthquakes de San José Drapeau : Argentine Matías Almeyda Drapeau : États-Unis Chris Wondolowski Avaya Stadium 18 000
Sounders de Seattle Drapeau : États-Unis Brian Schmetzer Drapeau : Uruguay Nicolás Lodeiro CenturyLink Field 39 419
Sporting de Kansas City Drapeau : États-Unis Peter Vermes Drapeau : États-Unis Matt Besler Children's Mercy Park 18 467
Toronto FC Drapeau : États-Unis Greg Vanney Drapeau : États-Unis Michael Bradley BMO Field 30 000
Whitecaps de Vancouver Drapeau : Canada Marc Dos Santos Drapeau : Espagne Jon Erice BC Place 22 120

Changements d'entraîneurs[modifier | modifier le code]

Équipe Entraîneur sortant Motif Date de départ Entraîneur entrant Date d'arrivée
Rapids du Colorado Drapeau : Angleterre Anthony Hudson Licenciement 1er mai 2019 Drapeau : États-Unis Conor Casey (intérim)[1] 1er mai 2019
FC Cincinnati Drapeau : Afrique du Sud Alan Koch Licenciement 7 mai 2019 Drapeau : France Yoann Damet (intérim)[2] 7 mai 2019
Revolution de la Nouvelle-Angleterre Drapeau : États-Unis Brad Friedel Licenciement 9 mai 2019 Drapeau : États-Unis Mike Lapper (intérim)[3] 9 mai 2019
Revolution de la Nouvelle-Angleterre Drapeau : États-Unis Mike Lapper Fin d'intérim 14 mai 2019 Drapeau : États-Unis Bruce Arena[4] 14 mai 2019
FC Cincinnati Drapeau : France Yoann Damet Fin d'intérim 4 août 2019 Drapeau : Pays-Bas Ron Jans[5] 4 août 2019
Real Salt Lake Drapeau : États-Unis Mike Petke Licenciement 10 août 2019 Drapeau : États-Unis Freddy Juarez (intérim)[6] 11 août 2019
Dynamo de Houston Drapeau : Colombie Wilmer Cabrera Licenciement 13 août 2019 Drapeau : États-Unis Davy Arnaud (intérim)[7] 13 août 2019
Impact de Montréal Drapeau : France Rémi Garde Licenciement 21 août 2019 Drapeau : Colombie Wilmer Cabrera[8] 21 août 2019
Rapids du Colorado Drapeau : États-Unis Conor Casey Fin d'intérim 25 août 2019 Drapeau : États-Unis Robin Fraser[9] 25 août 2019

Format de la compétition[modifier | modifier le code]

Les rencontres se répartissent comme suit :

  • 2 matchs (un à domicile et un à l'extérieur) contre les onze autres équipes de son association
  • 1 match à domicile contre six équipes de l'association opposée
  • 1 match à l'extérieur contre les six autres équipes de l'association opposée

La meilleure équipe de chaque association est qualifiée pour les demi-finales d'associations. Les équipes finissant entre la deuxième et la septième place dans chaque association s'affrontent dans un match éliminatoire de quart de finale. L'équipe la moins bien classée affrontera en demi-finales d'association, le premier de son association.

En cas d'égalité, les critères suivants départagent les équipes :

  1. Nombre de victoires
  2. Différence de buts générale
  3. Nombre de buts marqués
  4. Classement du fair-play
  5. Nombre de buts marqués à l'extérieur
  6. Différence de buts à l'extérieur
  7. Tirage à la pièce[10]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Classements des conférences Ouest et Est[modifier | modifier le code]

En gras, les équipes qualifiées en séries éliminatoires. En italique, les équipes mathématiquement éliminées.

Conférence Ouest
Classement — mise à jour : 22 septembre 2019
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Los Angeles FC 65 31 19 8 4 78 34 +44
2 Sounders de Seattle 50 31 14 8 9 50 47 +3
3 Galaxy de Los Angeles 48 31 15 3 13 51 50 +1
4 Minnesota United 48 30 14 6 10 49 40 +9
5 Real Salt Lake 47 31 14 5 12 42 38 +4
6 Earthquakes de San José 44 31 13 5 13 50 49 +1
7 FC Dallas 44 31 12 8 11 47 42 +5
8 Timbers de Portland 43 30 13 4 13 45 44 +1
9 Rapids du Colorado 39 32 11 6 15 54 60 -6
10 Dynamo de Houston 37 31 11 4 16 43 52 -9
11 Sporting Kansas City 37 31 10 7 14 46 57 -11
12 Whitecaps de Vancouver 31 32 7 10 15 33 55 -22
Conférence Est
Classement — mise à jour : 22 septembre 2019
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 New York City FC 57 30 16 9 5 56 37 +19
2 Atlanta United T C 54 31 17 3 11 53 37 +16
3 Union de Philadelphie 52 30 15 7 8 55 43 +12
4 Toronto FC 46 32 12 10 10 54 50 +4
5 D.C. United 45 31 12 9 10 40 38 +2
6 Red Bulls de New York 44 31 13 5 13 51 48 +3
7 Revolution de la Nouvelle-Angleterre 41 31 10 11 10 45 52 -7
8 Fire de Chicago 38 32 9 11 12 48 43 +5
9 Impact de Montréal 37 32 11 4 17 43 59 -16
10 Orlando City SC 36 32 9 9 14 41 46 -5
11 Crew de Columbus 35 32 9 8 15 37 46 -9
12 FC Cincinnati 22 32 6 4 22 30 74 -44

T : Tenant du titre
C : Vainqueur de la Lamar Hunt US Open Cup 2019 et qualification pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2020

Résultats[modifier | modifier le code]

Matchs inter-conférences[modifier | modifier le code]

Résultats des matchs joués à l'Ouest — mise à jour : 22 septembre 2019
Résultats (▼dom., ►ext.) ATL CHI CIN CLB DCU MTL NYFC N.-A. NYRB ORL PHI TOR
Rapids du Colorado 3-1 3-2 2-3 6-3 1-2 1-2
FC Dallas 3-1 2-0 - 1-1 1-3 3-0
Dynamo de Houston 0-1 2-0 2-1 2-1 4-0 2-1
Los Angeles FC 4-3 0-0 2-0 4-2 4-2 1-1
Galaxy de Los Angeles 2-1 2-1 0-2 1-2 2-0 2-0
Minnesota United 7-1 1-0 1-0 3-3 1-1 2-3
Timbers de Portland 0-2 3-2 0-1 - 0-2 1-1
Real Salt Lake 2-1 1-0 3-1 2-1 4-0 3-0
Earthquakes de San José 4-1 1-0 1-1 1-2 3-0 -
Sounders de Seattle 2-1 4-1 3-3 4-2 2-1 3-2
Sporting Kansas City 0-3 1-0 7-1 4-4 2-2 2-0
Whitecaps de Vancouver 0-1 1-1 1-0 1-3 1-1 1-1
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur
Résultats des matchs joués à l'Est — mise à jour : 22 septembre 2019
Résultats (▼dom., ►ext.) COL DAL HOU LAFC LAG MIN POR RSL SJ SEA SKC VAN
Atlanta United 1-0 1-2 5-0 3-0 3-0 3-1
Fire de Chicago 4-1 4-0 2-0 1-1 2-4 1-1
FC Cincinnati 3-2 0-2 3-0 0-3 1-1 1-2
Crew SC de Columbus 1-0 0-3 3-1 1-3 1-2 0-1
D.C. United 0-4 2-1 5-0 1-1 - 1-0
Impact de Montréal 3-3 2-3 2-1 2-1 2-1 2-1
New York City FC 3-2 2-2 0-1 2-1 3-0 3-1
Revolution de la Nouvelle-Angleterre 2-1 0-2 2-1 0-0 3-1 4-0
Red Bulls de New York 0-2 3-2 1-2 4-0 4-1 2-2
Orlando City SC 4-3 2-0 2-2 0-1 1-0 1-0
Union de Philadelphie 1-1 2-1 2-1 1-1 1-3 0-0
Toronto FC 3-2 1-3 4-3 1-2 1-2 2-2
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Matchs intra-conférences[modifier | modifier le code]

Conférence de l'Ouest[modifier | modifier le code]
Tableau de résultats — mise à jour : 22 septembre 2019
Résultats (▼dom., ►ext.) COL DAL HOU LAFC LAG MIN POR RSL SJ SEA SKC VAN
Rapids du Colorado - 1-4 1-0 2-1 1-0 3-3 2-3 2-1 2-0 1-1 2-3
FC Dallas 2-1 5-1 1-1 2-0 5-3 2-1 0-0 0-0 2-1 - 2-2
Dynamo de Houston 2-2 2-1 1-3 - 2-0 1-1 1-1 2-1 0-1 1-1 3-2
Los Angeles FC - 2-0 - 3-3 0-2 4-1 2-1 4-0 4-1 2-1 6-1
Galaxy de Los Angeles 0-1 2-0 2-1 3-2 3-2 2-1 2-1 1-3 2-2 7-2 -
Minnesota United 1-0 1-0 1-0 - 0-0 1-0 3-1 3-1 1-1 - 0-0
Timbers de Portland 2-2 1-0 4-0 2-3 4-0 - 1-0 - 1-2 2-1 3-1
Real Salt Lake 2-0 2-4 - 0-2 - 1-1 1-2 1-0 3-0 2-0 1-0
Earthquakes de San José 3-1 2-2 2-0 0-5 3-0 0-3 3-0 1-0 - 4-1 3-1
Sounders de Seattle 2-0 0-0 1-0 1-1 4-3 - 1-2 1-0 2-2 2-3 1-0
Sporting Kansas City 2-3 0-2 1-0 1-5 0-2 1-0 - 1-2 2-1 3-2 1-1
Whitecaps de Vancouver 2-2 2-1 2-1 1-0 0-2 2-3 1-0 - 1-3 0-0 0-3
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur
Conférence de l'Est[modifier | modifier le code]
Tableau de résultats — mise à jour : 22 septembre 2019
Résultats (▼dom., ►ext.) ATL CHI CIN CLB DCU MTL NYFC N.-A. NYRB ORL PHI TOR
Atlanta United 2-0 1-1 1-3 2-0 2-1 2-1 - 3-3 1-0 1-1 2-0
Fire de Chicago 5-1 1-2 2-2 0-0 3-2 1-1 5-0 1-0 1-1 2-0 -
FC Cincinnati 0-2 0-0 1-3 1-4 2-1 1-4 0-2 0-2 - 0-2 1-5
Crew SC de Columbus 2-0 1-1 2-2 0-1 2-1 2-2 1-0 1-1 0-2 - 2-2
D.C. United 2-0 3-3 - 3-1 0-0 0-2 - 1-2 1-0 1-5 1-1
Impact de Montréal - 1-0 0-1 1-0 0-3 0-2 0-0 - 0-3 4-0 0-2
New York City FC - 1-0 5-2 1-0 0-0 0-0 2-1 2-1 1-1 4-2 1-1
Revolution de la Nouvelle-Angleterre 0-2 2-1 0-2 0-2 1-1 0-3 - 1-0 4-1 1-1 1-1
Red Bulls de New York 1-0 3-1 1-0 2-3 - 1-2 2-1 1-1 0-1 - 2-0
Orlando City SC 0-1 - 5-1 1-0 1-2 1-3 2-2 3-3 0-1 1-3 0-2
Union de Philadelphie 3-1 2-0 2-0 3-0 3-1 3-0 - 6-1 3-2 2-2 1-3
Toronto FC 3-2 2-2 2-1 - 0-0 2-1 4-0 3-2 3-1 1-1 1-2
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Règlement[modifier | modifier le code]

Quatorze équipes se qualifient pour les séries éliminatoires (soit sept équipes par conférence). La première équipe de chaque conférence se qualifie directement pour les demi-finales de conférence. Pour les matchs en quarts, la deuxième équipe de la conférence de l'Ouest recevra la septième, la troisième recevra la sixième tandis que la quatrième recevra la cinquième de cette même association. Il en est de même pour la conférence de l'Est. Ce tour se déroule en un seul match, avec prolongation et tirs au but éventuels.

La meilleure équipe de chaque conférence affronte en demi-finale de conférence, l'équipe la plus faible issue du premier tour de sa conférence, l'autre demi-finale de chaque conférence mettant aux prises le deuxième contre l'autre équipe issue des séries.

Depuis cette saison 2019, et pour réduire la durée des séries éliminatoires, les demi-finales se jouent sur une seule rencontre, et non en format aller-retour comme auparavant[11].

La finale MLS a lieu sur le terrain de la meilleure équipe en phase régulière. Cette finale se déroule aussi en un seul match, avec prolongation et tirs au but pour départager si nécessaire les équipes.

Le gagnant du championnat se qualifie pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2020.


Récompenses mensuelles[modifier | modifier le code]

Joueur du mois[modifier | modifier le code]

Mois
Joueur Club Lien
Mars Drapeau : Mexique Carlos Vela Los Angeles FC 5M 6B 3P
Avril Drapeau : Mexique Carlos Vela Los Angeles FC 5M 5B 2P
Mai Drapeau : États-Unis Chris Wondolowski Earthquakes de San José 2M 6B
Juin Drapeau : Argentine Maximiliano Moralez New York City FC 3M 3B 6P
Juillet Drapeau : Venezuela Josef Martínez Atlanta United 5M 7B
Août Drapeau : Venezuela Josef Martínez Atlanta United 5M 6B

M=Matchs; B=Buts; P=Passes décisives

Récompenses hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Joueur de la semaine[modifier | modifier le code]

Semaine Joueur Équipe Lien
Semaine 1 Drapeau : États-Unis Jordan Morris Sounders de Seattle 2B
Semaine 2 Drapeau : Mexique Carlos Vela Los Angeles FC 1B 2P
Semaine 3 Drapeau : Angleterre Wayne Rooney D.C. United 3B 1P
Semaine 4 Drapeau : Ghana David Accam Union de Philadelphie 2B 1P
Semaine 5 Drapeau : Mexique Carlos Vela Los Angeles FC 3B 1P
Semaine 6 Drapeau : Uruguay Diego Rossi Los Angeles FC 3B
Semaine 7 Drapeau : Argentine Ezequiel Barco Atlanta United 2B
Semaine 8 Drapeau : Espagne Alejandro Pozuelo Toronto FC 2B 1P
Semaine 9 Drapeau : États-Unis Evan Bush Impact de Montréal 2M 2V 2CS
Semaine 10 Drapeau : Argentine Ezequiel Barco Atlanta United FC 1B 1P
Semaine 11 Drapeau : Argentine Nicolás Gaitán Fire de Chicago 2M 2B 2P
Semaine 12 Drapeau : États-Unis Chris Wondolowski Earthquakes de San José 4B
Semaine 13 Drapeau : Écosse Johnny Russell Sporting de Kansas City 3B
Semaine 14 Drapeau : Venezuela Josef Martínez Atlanta United FC 2M 4B
Semaine 15 Drapeau : Brésil Ilsinho Union de Philadelphie 2B dont BV 1P
Semaine 16 Drapeau : Argentine Diego Valeri Timbers de Portland 1B 2P
Semaine 17 Drapeau : Géorgie Valeri Qazaishvili Earthquakes de San José 2 M 3B 1P
Semaine 18 Drapeau : Mexique Carlos Vela Los Angeles FC 2M 3B 2P
Semaine 19 Drapeau : Venezuela Jefferson Savarino Real Salt Lake 2B 1P
Semaine 20 Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimović Galaxy de Los Angeles 3B
Semaine 21 Drapeau : Finlande Lassi Lappalainen Impact de Montréal 2B
Semaine 22 Drapeau : États-Unis Alejandro Bedoya Union de Philadelphie 1B
Semaine 23 Drapeau : Venezuela Josef Martínez Atlanta United 2B
Semaine 24 Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimović Galaxy de Los Angeles 2M 4B
Semaine 25 Drapeau : Mexique Carlos Vela Los Angeles FC 2M 3B
Semaine 26 Drapeau : États-Unis Mason Toye Minnesota United 2B
Semaine 27 Drapeau : Brésil Andre Shinyashiki Rapids du Colorado 2B
Semaine 28 Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimović Galaxy de Los Angeles 3B

B=Buts; P=Passe; BV=But Vainqueur; A=Arrêts; CS=Clean Sheet; V=Victoire; M=Matchs

But de la semaine[modifier | modifier le code]

Semaine Joueur Équipe
Semaine 1 Drapeau : Brésil Andre Shinyashiki Rapids du Colorado
Semaine 2 Drapeau : États-Unis Memo Rodríguez Dynamo de Houston
Semaine 3 Drapeau : Costa Rica Allan Cruz FC Cincinnati
Semaine 4 Drapeau : Gambie Kekuta Manneh FC Cincinnati
Semaine 5 Drapeau : Espagne Alejandro Pozuelo Toronto FC
Semaine 6 Drapeau : Uruguay Nicolás Lodeiro Sounders de Seattle
Semaine 7 Drapeau : Argentine Ezequiel Barco Atlanta United FC
Semaine 8 Drapeau : Espagne Alejandro Pozuelo Toronto FC
Semaine 9 Drapeau : Nouvelle-Zélande Bill Tuiloma Timbers de Portland
Semaine 10 Drapeau : Argentine Ezequiel Barco Atlanta United FC
Semaine 11 Drapeau : Argentine Pity Martínez Atlanta United FC
Semaine 12 Drapeau : États-Unis Sebastian Saucedo Real Salt Lake
Semaine 13 Drapeau : Venezuela Jefferson Savarino Real Salt Lake
Semaine 14 Drapeau : Bosnie-Herzégovine Haris Medunjanin Union de Philadelphie
Semaine 15 Drapeau : Canada Jordan Hamilton Toronto FC
Semaine 16 Drapeau : Pérou Yordy Reyna Whitecaps de Vancouver
Semaine 17 Drapeau : Nigeria Orji Okwonkwo Impact de Montréal
Semaine 18 Drapeau : Ghana Ebenezer Ofori New York City FC
Semaine 19 Drapeau : Pérou Raúl Ruidíaz Sounders de Seattle
Semaine 20 Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimović Galaxy de Los Angeles
Semaine 21 Drapeau : États-Unis Jordan Morris Sounders de Seattle
Semaine 22 Drapeau : Slovaquie Albert Rusnák Real Salt Lake
Semaine 23 Drapeau : Canada Theo Bair Whitecaps de Vancouver
Semaine 24 Drapeau : Venezuela Josef Martínez Atlanta United
Semaine 25 Drapeau : Mexique Carlos Vela Los Angeles FC
Semaine 26 Drapeau : Venezuela Josef Martínez Atlanta United
Semaine 27 Drapeau : États-Unis Benny Feilhaber Sporting de Kansas City
Semaine 28 Drapeau : Uruguay Nicolás Lodeiro Sounders de Seattle


Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]