Ignacio Piatti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nacho Piatti
Image illustrative de l’article Ignacio Piatti
Nacho Piatti avec l'Impact en 2015
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Argentine Racing Club
Numéro 15
Biographie
Nom Ignacio Piatti
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Naissance (36 ans)
Lieu General Baldissera (Argentine)
Taille 1,81 m (5 11)
Poste Ailier gauche / Attaquant Polyvalent
Parcours junior
Années Club
1993-2001Drapeau : Argentine Club Mitre de General Baldissera
2001Drapeau : Argentine Newell's Old Boys
2001-2003Drapeau : Argentine CA Talleres
2003-2004Drapeau : Argentine Chacarita Juniors
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2004-2006Drapeau : Argentine Chacarita Juniors050 (10)
2006-2007Drapeau : France AS Saint-Étienne004 0(0)
2007-2009Drapeau : Argentine Gimnasia La Plata081 (10)
2009-2010Drapeau : Argentine CA Independiente035 0(8)
2010-2012Drapeau : Italie US Lecce038 0(3)
2012-2014Drapeau : Argentine San Lorenzo073 (19)
2014-2019Drapeau : Canada Impact de Montréal163 (79)
2020Drapeau : Argentine San Lorenzo010 0(1)
2021-Drapeau : Argentine Racing Club001 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 2 mars 2021

Ignacio Piatti, né le à General Baldissera, dans la province de Córdoba, est un footballeur argentin jouant au poste d'ailier avec le Racing Club.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et essais en Europe[modifier | modifier le code]

Les parents d'Ignacio Piatti sont agriculteurs à General Baldissera à 450 km de Buenos Aires. Il a des origines italiennes par son grand-père.

Il commence le football avec le Club Mitre de General Baldissera à l'âge de 7 ou 8 ans[1]. En 2000 alors qu'il est âgé de 15 ans, Ignacio est repéré par le grand club de la région : les Newell's Old Boys et rejoint le centre de formation à Rosario. Il passe 2 mois dans les équipes de jeunes du club en Liga Rosarina avant de retourner dans la province de Córdoba[1] au CA Talleres.

Alors qu'il n'a que 17 ans, l'AS Roma lui offre la possibilité de faire un essai de 15 jours en 2002. Là-bas, il rencontre son idole Gabriel Batistuta et se voit proposer de rejoindre le club dans le cadre d'un prêt, sous réserve qu'il obtienne la nationalité italienne en faisant valoir que son grand-père maternel est italien[2]. De retour en Argentine, il se rend à l'ambassade d'Italie pour réaliser les démarches nécessaires afin d'obtenir son passeport italien. Ses démarches n'aboutissent pas et finalement, le jeune Nacho se voit expliqué que faute de place extra-communautaire, la Roma ne peut l'accueillir au sein de l'effectif[3].

En 2003, il rejoint la Turquie pour un essai de 15 jours au Galatasaray[4].

Après une saison au CA Talleres, Piatti rejoint la banlieue de Buenos Aires et signe un premier contrat professionnel avec le Chacarita Juniors. En janvier 2004, c'est cette fois-ci l'OGC Nice qui lui propose un essai de 25 jours ainsi qu'à son ami Franco Dolci. Il ne parvient pas à convaincre les niçois et retourne au pays retrouver les équipes de jeunes du Chacarita Juniors.

Débuts professionnels au Chacarita[modifier | modifier le code]

Il est rapidement repéré par Néstor Clausen, l’entraîneur de l'équipe première qui lui donne sa chance[1]. Il joue son premier match professionnel le à La Plata, face à Defensor y Justicia. Il ne quittera plus l'équipe première et son numéro 16. À l'issue de sa seconde saison à Chacarita, il reçoit le titre de meilleur joueur de deuxième division, meilleur passeur, avec un total de 10 buts. Ses performances commencent à attirer de grands clubs argentins et européens : Boca Juniors, le Benfica Lisbonne et AS Saint-Étienne sont sur les rangs.

Échec stéphanois[modifier | modifier le code]

Convaincu par Osvaldo Piazza, il est transféré à l'AS Saint-Étienne le pour une indemnité de transfert de 500 000 . Il signe un confortable contrat de quatre ans et demi avec le club du Forez. Le néo-numéro 25 stéphanois ne parviendra pas à s'imposer et sera transféré au Gimnasia y Esgrima La Plata le soit un an plus tard. N'entrant pas dans les plans des entraîneurs se succédant - Élie Baup puis Ivan Hasek - son bilan avec les Verts se résume à une seule entrée en jeu en Ligue 1 le à Sochaux pour seulement huit minutes de jeu (défaite 4-0) contre le FC Sochaux. Il a fait également trois apparitions en Coupe de la Ligue. Il a néanmoins inscrit l'unique but des Verts lors d'un match amical contre le Toulouse FC fin .

Gimnasia y Esgrima La Plata[modifier | modifier le code]

Sous contrat avec le club chilien de l'Union San Felipe, Piatti retrouve son pays d'origine en prêt au Club de Gimnasia y Esgrima La Plata[2]. Dès son arrivée, son nouvel entraîneur voit en lui un excellent joueur et lui donne sa chance. Il dispute son premier match en première division argentine le , lors de la réception de l'Arsenal de Sarandi. Après quelques bonnes prestations se profile le match face à Boca Juniors, match de la saison. Le Gimnasia l'emporte 3-0, Piatti réalise trois passes décisives et reçoit la note de 10/10 par le quotidien sportif argentin "ole.clarin.com".

Independiente de Avellaneda[modifier | modifier le code]

Début , Nacho entre en litige avec son club, qui ne la paie plus en raison de la crise qui frappe le football argentin. Le jugement est rendu et le verdict très clair : Ignacio Piatti peut signer gratuitement dans le club de son choix puisqu'il n'a plus été payé depuis plusieurs mois. C'est alors qu'un excellent club de Première Division argentine, une valeur sûre du championnat s'intéresse à lui. Il signe fin avec l'Independiente, club du quartier d'Avellaneda, ouest de Buenos Aires. Il rejoint début l'US Lecce, promu en Serie A.

Reconnaissance à San Lorenzo[modifier | modifier le code]

Le , Piatti est transféré pour un million d'euros à San Lorenzo où il signe un contrat de un an[5]. Ce transfert implique un troisième club en deuxième division uruguayenne : IASA, afin de payer d'impôts. Ce système triangulaire fait l'objet d'une procédure judiciaire[6].

Le , Piatti signe une entente pour rejoindre l'Impact de Montréal dès que San Lorenzo aura terminé son parcours en Copa Libertadores[7].

Bloqué par la FIFA en raison de la date limite pour enregistrer les transferts internationaux (le 8 août), Ignacio Piatti ne peut disputer le match retour de la finale contre le Club Nacional. Il doit se contenter de regarder ses coéquipiers s'imposer 1-0 et fêter le titre, à la télévision depuis sa chambre d'hôtel à Montréal[8].

L'aventure nord-américaine[modifier | modifier le code]

À 29 ans, Piatti devient le troisième joueur désigné de l'histoire de l'Impact de Montréal et le premier numéro 10 de l'équipe depuis l'accession en MLS. Année après année, il devient un élément offensif clé de la franchise québécoise, avec qui il atteint la finale de la Ligue des champions de la CONCACAF en 2015 puis de la conférence Est de la MLS en 2016. Reconnu comme l'un des meilleurs joueurs de la ligue, l’entraîneur Rémi Garde lui confie le brassard de capitaine au début de la saison 2018. À sa dernière année montréalaise, Nacho détrône son ancien entraîneur Mauro Biello au premier rang des buteurs de l'histoire de l'Impact de Montréal.

Retour en Argentine[modifier | modifier le code]

Le , Piatti résilie son contrat Montréal après six années passées au club et retourne en Argentine, à San Lorenzo, où il avait déjà évolué entre 2012 et 2014[9].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Ignacio Piatti au 2 mars 2021[10]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Séries Total
Division M B M B C M B M B M B
2004-2005 Drapeau de l'Argentine Chacarita Juniors D2 31 5 - - - - - - - 31 5
2005-2006 Drapeau de l'Argentine Chacarita Juniors D2 19 5 - - - - - - - 19 5
2005-2006 Drapeau de la France AS Saint-Étienne L1 - - 3 0 - - - - - 3 0
2006-2007 Drapeau de la France AS Saint-Étienne L1 1 0 - - - - - - - 1 0
2007 Drapeau de l'Argentine Gimnasia y Esgrima La Plata D1 11 2 - - CS 3 0 - - 14 2
2007-2008 Drapeau de l'Argentine Gimnasia y Esgrima La Plata D1 36 7 - - - - - - - 36 7
2008-2009 Drapeau de l'Argentine Gimnasia y Esgrima La Plata D1 31 1 - - - - - - - 31 1
2009-2010 Drapeau de l'Argentine CA Independiente D1 35 8 - - - - - - - 35 8
2010-2011 Drapeau de l'Italie US Lecce Serie A 25 3 1 0 - - - - - 26 3
2011-2012 Drapeau de l'Italie US Lecce Serie A 11 0 1 0 - - - - - 12 0
2012-2013 Drapeau de l'Argentine San Lorenzo de Almagro D1 21 3 5 4 - - - - - 26 7
2013-2014 Drapeau de l'Argentine San Lorenzo de Almagro D1 32 9 - - CL 15 3 - - 47 12
2014 Drapeau du Canada Impact de Montréal MLS 6 4 - - LCC 2 0 - - 8 4
2015 Drapeau du Canada Impact de Montréal MLS 26 9 2 0 LCC 6 2 3 1 37 12
2016 Drapeau du Canada Impact de Montréal MLS 32 17 1 0 - - - 5 4 38 21
2017 Drapeau du Canada Impact de Montréal MLS 28 17 3 2 - - - - - 31 19
2018 Drapeau du Canada Impact de Montréal MLS 32 16 2 0 - - - - - 34 16
2019 Drapeau du Canada Impact de Montréal MLS 11 3 4 4 - - - - - 15 7
2019-2020 Drapeau de l'Argentine San Lorenzo de Almagro D1 3 0 7 1 - - - - - 10 1
2021 Drapeau de l'Argentine Racing Club D1 0 0 1 0 - - - - - 1 0
Total sur la carrière 377 104 30 11 - 26 5 8 5 441 125

Palmarès[modifier | modifier le code]

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]