Curt Onalfo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Curt Onalfo
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : États-Unis américaine
Naissance (48 ans)
Lieu São Paulo (Brésil)
Taille 1,88 m (6 2)
Poste Défenseur puis entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1987-1990 Drapeau : États-Unis Virginia Cavaliers
Parcours senior 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1991-1992 Drapeau : France ES La Ciotat 000? 0(?)
1994-1995 Drapeau : États-Unis Connecticut Wolves 000? 0(?)
1995-1996 Drapeau : États-Unis Los Angeles Galaxy 0016 0(0)
1995 Drapeau : Mexique Tampico Madero 000? 0(?)
1997 Drapeau : États-Unis San Jose Clash 0006 0(0)
1998-1999 Drapeau : États-Unis D.C. United 0005 0(0)
1998 Drapeau : États-Unis MLS Pro 40 0002 0(0)
1999 Drapeau : États-Unis Maryland Mania 0001 0(0)
1999 Drapeau : États-Unis MLS Pro 40 0002 0(0)
1999 Drapeau : États-Unis Hampton Roads Mariners 0002 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1988 Drapeau : États-Unis États-Unis 001 0(0)
1989 Drapeau : États-Unis États-Unis -20 ans 006 0(0)
1992 Drapeau : États-Unis États-Unis olympique 003 0(0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2007-2009 Drapeau : États-Unis Kansas City Wizards
2010 Drapeau : États-Unis D.C. United
2014-2016 Drapeau : États-Unis LA Galaxy II
2017 Drapeau : États-Unis LA Galaxy
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 28 juillet 2017

Curt Onalfo né le est un joueur international américain de soccer reconverti en entraîneur.

En tant que joueur, il a évolué en France, a joué deux années dans la USISL, une au Mexique et quatre en Major League Soccer. Son plus grand succès est la victoire en Coupe MLS avec le D.C. United.

Après sa carrière de joueur, il débute sa carrière comme adjoint que ce soit en club ou en sélection avant de commencer sa carrière d’entraîneur principal aux Kansas City Wizards en 2007.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Bien que né à São Paulo, Onalfo a grandi à Ridgefield dans le Connecticut. Il joue au soccer au lycée à la Ridgefield High School, avant d'aller jouer durant quatre années à l'Université de Virginie sous les ordres de Bruce Arena[1].

Professionnel[modifier | modifier le code]

Sa première expérience professionnelle a lieu à La Ciotat, en France dans les divisions régionales locales. Il doit arrêter sa carrière durant plusieurs mois à cause de la Maladie de Hodgkin en 1993[2]. Après sa chimiothérapie, Onalfo rejoue et s'engage en 1994 avec les Wolves du Connecticut qui évoluent en USISL. Il y joue deux ans. En 1995, il s'engage avec la naissante Major League Soccer.

Le championnat ne commençant finalement que l'année suivante, il joue durant un an au Tampico Madero qui évolue en deuxième division mexicaine.

En février 1996, le Los Angeles Galaxy sélectionne Onalfo dans la huitième ronde (soixante-quatorzième choix au total) de la draft inaugurale de la Major League Soccer. Il joue 13 matchs de saison régulière et trois de play-off dont la finale de la Coupe MLS perdue 2-3 face au D.C. United[3]. Il n'est pas prolongé à l'issue de la saison[4].

Lors du Supplemental Draft du 2 février 1997, le Clash de San José sélectionne Onalfo dans la deuxième ronde (seizième choix au total)[5]. Il ne joue que six matchs lors de la saison et n'est pas conservé par la franchise[6].

En 1998, il signe le 10 mars pour le D.C. United, franchise gagnante des deux premières éditions du championnat[7]. Il entre en jeu à deux reprises en mai avant d'être prêté quelques jours en juin au MLS Pro 40 (qui évolue en A-League) où il joue deux matchs[8]. Il dispute un autre match avec le D.C. United fin juillet.

Lors de l'année suivante, il est souvent blessé et joue peu en début d'année. Il est ainsi envoyé en prêt en A-League dans 3 équipes différentes durant le mois de juin. Tout d'abord, le 4, il joue un match pour le Mania du Maryland[9], ensuite, le 11 et le 13 il joue deux matchs pour le MLS Pro 40[10] et enfin le 18 il joue un match pour les Mariners de Hampton Roads[11] (il en rejoue un autre pour cette franchise le 31 juillet[12]). Il rejoue deux matchs pour le D.C. United en deuxième partie de saison. Sa franchise remporte la Coupe MLS à l'issue de la saison. Il n'aura finalement joué que cinq match avec le D.C. en deux ans. Il prend sa retraite à la fin de la saison.

International[modifier | modifier le code]

Curt Onalfo joue plus d'une centaine de fois sous le maillot américain dans les différentes catégories de jeunes[13] mais il n'obtient qu'une seule cape en équipe seniors à l'âge de 18 ans face au Costa Rica le 14 juin 1988[14].

Dans les équipes de jeunes, il participe avec l'équipe U20 à la Coupe du monde de football des moins de 20 ans 1989. Il y joue les six matchs[15]. Son équipe termine la compétition quatrième[16].

Il gagne la médaille d'or aux Jeux panaméricains de 1991[17] et participe aux jeux olympiques d'été 1992 durant lesquels il joue les trois matchs de poule de son équipe qui ne se qualifie pas pour la suite de la compétition[18].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Il a rencontré et épousé sa femme à Tampico. Onalfo parle couramment l'espagnol[19].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Après sa retraite, Onalfo continue à travailler dans le football comme entraîneur de jeunes dans la formation, l'encadrement ou comme directeur technique, comme tout au long de sa carrière de joueur (pour l'académie McLean Youth Soccer, différentes équipes à Ridgefield, et pour sa propre académie la Curt Onalfo Soccer).

En 2000, il nommé deuxième entraîneur-adjoint de Thomas Rongen au D.C. United. Le 16 mars 2001, suite au départ de Frank Yallop aux Earthquakes de San José[20], il devient premier adjoint[21]. Ray Hudson remplace Rongen début 2002 mais Onalfo garde son poste[22]. Au milieu de la saison 2002, Onalfo quitte ce poste pour devenir un assistant de Bruce Arena durant la période 2002-2006 au sein de l'équipe nationale américaine. En 2005, Onalfo est candidat pour le poste d’entraîneur aux Rapids du Colorado mais c'est Fernando Clavijo qui est nommé.

Le 27 novembre 2006, Onalfo est nommé par Peter Vermes, directeur technique des Wizards de Kansas City, comme le nouvel entraîneur de l'équipe. Il indique qu'il proposera un style offensif en tant que coach pour les Wizards qui lors de la saison 2006 ne s'est pas qualifié pour les séries éliminatoires. Les compétences d'Onalfo en tant que communicateur, son leadership naturel (comme en témoigne son statut de capitaine dans les sélections américaine de jeunes, sa capacité à observer les adversaires ont été citées comme raisons importantes pour sa sélection. Lors des saisons 2007 et 2008 son équipe se qualifie pour les séries éliminatoires (finale de conférence en 2007 et demi-finale de conférence en 2008). Il débute la saison 2009, par un bilan de cinq victoires, sept nuls et six défaites avant d'être licencié le 3 août 2009 suite à une défaite 6-0 sur le terrain du FC Dallas [23].

Il rebondit au D.C. United, le 28 décembre 2009[24]. Mais, le 4 août 2010, le DC United le licencie suite à un début de saison catastophique (3 victoires, 3 nuls et 12 défaites)[25].

Le 27 janvier 2011, Onalfo est nommé entraîneur-adjoint des Galaxy de Los Angeles sous les ordres de Bruce Arena. Il est également été nommé entraîneur de l'équipe réserve le même jour[26]. Son équipe termine dernière de la MLS Reserve Division en 2011 et termine de championne de la conférence Ouest en 2012 et 2013. L'équipe réserve rebaptisé LA Galaxy II intègre l'United Soccer League, l'équivalent du troisième niveau américain en 2014. Durant les trois saisons que son équipe dispute le championnat sous ses ordres, il se qualifie à chaque fois pour les séries éliminatoires (demi-finales en 2014, finale en 2015 et premier tour en 2016). Le 13 décembre 2016, suite au départ de Bruce Arena qui redevient sélectionneur des Etats-Unis, il est nommé entraîneur de l'équipe première du Galaxy[27].

Après un mauvais début de saison (6 victoires, 4 nuls et 10 défaites en championnat), il est licencié le 27 juillet 2017[28].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Curt Onalfo [29]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Séries Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
1996 Drapeau des États-Unis Galaxy de Los Angeles MLS 13 0 1 0 0 0 - - - - 3 0 0 16 0 1
1997 Drapeau des États-Unis Clash de San José MLS 6 0 0 0 0 0 - - - - - - - 6 0 0
1998 Drapeau des États-Unis D.C. United MLS 3 0 0 0 0 0 - - - - - - - 3 0 0
1998 Drapeau des États-Unis MLS Pro 40 (prêt) A-League 2 0 0 - - - - - - - 0 0 0 2 0 0
1999 Drapeau des États-Unis D.C. United MLS 1 0 0 0 0 0 CCC 1 0 0 - - - 2 0 0
1999 Drapeau des États-Unis Mania du Maryland (prêt) A-League 1 0 0 - - - - - - - - - - 1 0 0
1999 Drapeau des États-Unis MLS Pro 40 (prêt) A-League 2 0 0 - - - - - - - - - - 2 0 0
1999 Drapeau des États-Unis Mariners de Hampton Roads (prêt) A-League 2 0 1 - - - - - - - - - - 2 0 1
Total sur la carrière 30 0 2 0 0 0 - 1 0 0 3 0 0 34 0 2

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Onalfo named head coach of Wizards », sur mlssccer.com
  2. (en)« Onalfo The Survivor », sur socceramerica.com,
  3. (en)« 1996 MLS Cup: LA Galaxy vs. D.C. United », sur mlssoccer.com,
  4. (en)« MLS: Postseason waivers announced », sur socceramerica.com,
  5. (en)« MLS: 1997 Supplemental Draft Results », sur socceramerica.com,
  6. (en)« MLS: 16 Players Waived; Waiver Draft to be held Nov. 17 », sur socceramerica.com,
  7. (en)« All-Time Player Transactions », sur dcunited.com
  8. (en)« A-League: Standings and Results (through June 22) », sur socceramerica.com,
  9. (en)« A-League: Standings and game summaries (June 2-6) », sur socceramerica.com,
  10. (en)« A-League: Standings and game summaries (June 11-13) », sur socceramerica.com,
  11. (en)« A-League: Standings and summaries (through June 20) », sur socceramerica.com,
  12. (en)« A-League: Standings and game summaries (through Aug. 1) », sur socceramerica.com,
  13. (en)Shane Evans, « Goal.com Special: USMNT One Cap Wonders », sur goal.com,
  14. (en)« USA - Details of International Matches 1980-1989 », sur rsssf.com
  15. (en)« Curt Onalfo - games », sur http://soccerstats.us
  16. (en)« World Youth Cup (U-20) 1989 (Saudi Arabia, February 17-March 3) », sur rsssf.com
  17. (en)« Panamerican Games 1991 (Cuba) », sur rsssf.com
  18. (en)« http://www.rsssf.com/tableso/ol1992f-det.html », sur rsssf.com
  19. (en)« Pre-Game Notes: U.S. MNT vs. Mexico - Sept. 2, 2005 », sur ussoccer.com,
  20. (en)« Rapids Narrow List of Final Head Coaching Candidat », sur coloradorapids.com
  21. (en)« MLS Transactions Update (March 19, 2001) », sur socceramerica.com,
  22. (en)« D.C. United hires Ray Hudson as coach », sur socceramerica.com,
  23. (en)« KC Wizards Axe Head Coach Curt Onalfo », sur Goal.com,
  24. (en)« DC United name Onalfo head coach », sur goal.com
  25. (en)« D.C. United fires Coach Curt Onalfo », sur http://voices.washingtonpost.com,
  26. (en)« Curt Onalfo joins Galaxy as assistant coach », sur socceramerica.com,
  27. (en)« LA Galaxy name Curt Onalfo head coach », sur lagalaxy.com/,
  28. (en)Sam Stejskal, « LA Galaxy fire Curt Onalfo, hire Sigi Schmid as replacement », sur mlssoccer.com,
  29. « Statistiques de Curt Onalfo », sur soccerstats.us

Liens externes[modifier | modifier le code]