Toronto FC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Toronto FC
Logo du Toronto FC
Généralités
Surnoms Reds (Les Rouges), TFC
Fondation 2005
Statut professionnel depuis 2006
Couleurs Rouge et blanc
Stade BMO Field
(30 000 places)
Siège Toronto, Ontario
Drapeau du Canada Canada
Championnat actuel Major League Soccer
Propriétaire Drapeau : Canada Maple Leaf Sports & Entertainment
Président Drapeau : États-Unis Bill Manning
Entraîneur Drapeau : États-Unis Greg Vanney
Joueur le plus capé Drapeau : Canada Jonathan Osorio (261)
Meilleur buteur Drapeau : Italie Sebastian Giovinco (83)
Site web www.torontofc.ca
Palmarès principal
National[1] Major League Soccer (1)
MLS Supporters' Shield (1)
Championnat canadien (7)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Major League Soccer 2020
0

Le Toronto FC est un club franchisé de football situé à Toronto (Ontario, Canada) et évoluant dans la Major League Soccer.

En 2005, le groupe Maple Leaf Sports & Entertainment obtient la création d'une franchise à Toronto. En 2007, le Toronto FC est la quatorzième franchise à prendre part à la MLS, et la première installée au Canada. Il est le premier club non américain à disputer une finale de MLS en 2016, et à remporter la compétition en 2017.

Outre ces participations à la MLS, le Toronto FC dispute le championnat canadien, l'équivalent de la coupe nationale du Canada, qu'il remporte de 2009 à 2012, puis de 2016 à 2018. Son parcours le plus abouti dans une compétition internationale est une demi-finale de la Ligue des champions de la CONCACAF 2011-2012.

L'équipe première est entraînée par l'Américain Greg Vanney depuis 2014.

Repères historiques[modifier | modifier le code]

En 2005, le groupe Maple Leaf Sports & Entertainment, qui gère déjà les deux franchises de hockey sur glace des Maple Leafs de Toronto (LNH) et des Marlies de Toronto (LAH) en plus de celle de basketball des Raptors de Toronto (NBA), obtient la création d'une franchise à Toronto. Le nom et le logo du club sont dévoilés officiellement le . Le , l'Écossais Mo Johnston est nommé entraîneur.

Le club dispute sa première saison de Major League Soccer en 2007. Elle en est alors la 13e équipe à intégrer la compétition. Le , le Toronto FC joue son premier match officiel en Major League Soccer (défaite 2-0 contre le C.D. Chivas USA). Il joue son premier match à domicile trois semaines plus tard contre les Wizards de Kansas City. Le , Danny Dichio inscrit le premier but de l'histoire du club et le Toronto FC remporte par la même occasion son 1er match de la saison (victoire de 3-1 contre le Fire de Chicago).

Le club de Toronto remporte le Championnat canadien quatre années d'affilée, en 2009, 2010, 2011 et 2012, ce qui lui permet de disputer la Ligue des champions de la CONCACAF.

En 2014 et 2015, le club investit massivement pour attirer d'Europe trois joueurs de renom en tant que « joueurs désignés » : les Américains Michael Bradley et Jozy Altidore, puis l'attaquant international italien de la Juventus Sebastian Giovinco. Avec un contrat de quatre années rémunérées 6 millions d'euros chacune, Giovinco est alors le deuxième joueur le mieux payé du championnat nord-américain derrière le Brésilien Kaka[2],[3]. Il termine meilleur buteur du championnat pour sa première saison.

En 2016 le club remporte la Conférence Est de la MLS face à l'Impact de Montréal, après avoir fini 2e de la saison régulière, mais s'incline en finale du championat face au Sounders FC de Seattle, aux tirs au but. La saison suivante, Toronto remporte la saison régulière (le MLS Supporters' Shield) avant de retrouver Seattle en finale de la MLS. Cette fois les Canadiens l'emportent (2-0)[4]. Début 2018, Toronto atteint la finale de la Ligue des champions de la CONCACAF, mais s'incline face aux Mexicains du CD Guadalajara aux tirs au but. La saison ensuite est très décevante et Giovinco quitte le club en fin d'année[5].

En 2019, Toronto, qui s'est qualifié avec difficultés pour les séries éliminatoires de la MLS, remporte pourtant la finale de conférence Est contre le champion en titre Atlanta United[6]. Il retrouve une nouvelle fois Seattle en finale et s'incline pour la 2e fois en quatre ans[7].

Palmarès et résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès du Toronto FC
Compétitions nationales Compétitions internationales

Le club remporte également la Trillium Cup en 2011 et 2014.

Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Saison Saison régulière Position Coupe MLS Championnat
canadien
Ligue des champions
CONCACAF
Affl. moy.
saison régulière
Affl. moy.
séries éliminat.
M V N D BP BC Pts Conf. Ligue
2007 30 6 7 17 25 49 25 7e/7 13e/13 Non qualifié - Non qualifié 20 134 N/Q
2008 30 9 8 13 34 43 35 7e/7 12e/14 Non qualifié Finaliste Non qualifié 20 108 N/Q
2009 30 10 9 11 37 46 39 5e/7 12e/15 Non qualifié Champion Tour préliminaire 20 344 N/Q
2010 30 9 8 13 33 41 35 6e/8 11e/16 Non qualifié Champion Phase de groupes 20 453 N/Q
2011 34 6 15 13 36 59 33 8e/9 16e/18 Non qualifié Champion Non qualifié 20 267 N/Q
2012 34 5 8 21 36 62 23 10e/10 19e/19 Non qualifié Champion Demi-finale
Phase de groupes
18 681 N/Q
2013 34 6 11 17 30 47 29 9e/10 17e/19 Non qualifié Demi-finale Non qualifié 18 131 N/Q
2014 34 11 8 15 44 54 41 7e/10 13e/19 Non qualifié Finaliste Non qualifié 22 086 N/Q
2015 34 15 4 15 58 58 49 6e/10 12e/20 Premier tour Demi-finale Non qualifié 23 451 N/A
2016 34 14 11 9 51 39 53 3e/10 5e/20 Finale Champion Non qualifié 26 583 30 506
2017 34 20 9 5 74 37 69 1er/11 1er/22 Champion Champion Non qualifié 27 647 30 317
2018 34 10 6 18 59 64 36 9e/11 19e/23 Non qualifié Champion Finale 26 628 N/Q
2019 34 13 11 10 57 52 50 4e/12 9e/24 Finale Finale Non qualifié 25 048 25 331
Total 426 134 177 115 574 651 517

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente la liste des entraîneurs du club depuis 2007.

Statistiques des entraîneurs du Toronto FC (au )[8],[9]
Rang Entraîneur Nationalité Début Fin Matchs Victoires Nuls Défaites % victoires Palmarès
1 Mo Johnston Drapeau de l'Écosse Écosse [10] 30 6 7 17 20%
2 John Carver Drapeau de l'Angleterre Angleterre [10] [11] 40 12 12 16 30%
3 Chris Cummins (intérim) Drapeau de l'Angleterre Angleterre [11] 29 10 8 11 34.48% 1x Championnat canadien (2009)
4 Preki Drapeau des États-Unis États-Unis [12] [13] 32 11 10 11 34.38% 1x Championnat canadien (2010)
5 Nick Dasovic (intérim) Drapeau du Canada Canada [13] [14] 10 3 3 4 30%
6 Aron Winter Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas [14] [15] 64 18 21 25 28.13% 2x Championnat canadien (2011, 2012)
7 Paul Mariner Drapeau de l'Angleterre Angleterre [15] [16] 28 6 8 14 21.43%
8 Ryan Nelsen Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande [16] [17] 64 17 18 29 26.56%
9 Greg Vanney Drapeau des États-Unis États-Unis [17] En poste 227 100 52 75 44.05% 1x Coupe MLS (2017)
1x MLS Supporters' Shield (2017)
3x Championnat canadien (2016, 2017, 2018)

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Saison Meilleurs buteurs
Joueurs Buts
2007 Drapeau : Angleterre Danny Dichio 6
2008 Drapeau : Angleterre Rohan Ricketts 6
2009 Drapeau : Canada Dwayne De Rosario 14
2010 Drapeau : Canada Dwayne De Rosario 17
2011 Drapeau : Pays-Bas Danny Koevermans 10
2012 Drapeau : Jamaïque Ryan Johnson 12
2013 Drapeau : Pays de Galles Robert Earnshaw 8
2014 Drapeau : Angleterre Jermain Defoe 12
2015 Drapeau : Italie Sebastian Giovinco 23
2016 Drapeau : Italie Sebastian Giovinco 22
2017 Drapeau : Italie Sebastian Giovinco 20
2018 Drapeau : Italie Sebastian Giovinco 17
Drapeau : Canada Jonathan Osorio
2019 Drapeau : Espagne Alejandro Pozuelo 14

Effectif actuel (2020)[modifier | modifier le code]

Effectif actuel
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent
16 G Drapeau des États-Unis Westberg, QuentinQuentin Westberg 25/04/1986 (34 ans) AJ Auxerre
25 G Drapeau des États-Unis Bono, AlexAlex Bono 25/04/1994 (26 ans) États-Unis Syracuse Orange
2 D Drapeau des États-Unis Morrow, JustinJustin Morrow 04/10/1987 (33 ans) États-Unis San Jose Earthquakes
3 D Drapeau des États-Unis Zavaleta, EriqEriq Zavaleta 02/08/1992 (28 ans) Seattle Sounders
5 D Drapeau du Canada Dunn, JulianJulian Dunn (HGP) 11/07/2000 (20 ans) Canada -20 ans Formé au club
12 D Drapeau du Canada Romeo, RoccoRocco Romeo (HGP) 25/03/2000 (20 ans) Canada -20 ans Formé au club
22 D Drapeau du Canada Laryea, RichieRichie Laryea 07/01/1995 (25 ans) Canada Orlando City
23 D Drapeau de la république démocratique du Congo Mavinga, ChrisChris Mavinga 26/05/1991 (29 ans) RD Congo Rubin Kazan
26 D Drapeau de la Belgique Ciman, LaurentLaurent Ciman 05/08/1985 (35 ans) Belgique Dijon FCO
44 D Drapeau des États-Unis Gonzalez, OmarOmar Gonzalez 11/10/1988 (32 ans) États-Unis CF Pachuca
96 D Drapeau du Brésil , AuroAuro 22/01/1996 (24 ans) Brésil -20 ans São Paulo FC
999 D Drapeau de l'Écosse flèche vers la droite Gallacher, TonyTony Gallacher 23/07/1999 (21 ans) Écosse -19 ans Liverpool FC
4 M Drapeau des États-Unis Bradley, MichaelMichael Bradley Capitaine 31/07/1987 (33 ans) États-Unis AS Rome
8 M Drapeau des États-Unis Delgado, MarkyMarky Delgado (HGP) 16/05/1995 (25 ans) États-Unis Chivas USA
10 M Drapeau de l'Espagne Pozuelo, AlejandroAlejandro Pozuelo (JD) 20/09/1991 (29 ans) KRC Genk
14 M Drapeau du Canada Okello, NobleNoble Okello (HGP) 20/07/2000 (20 ans) Canada Formé au club
15 M Drapeau du Canada Marshall-Rutty, JahkeeleJahkeele Marshall-Rutty (HGP) 16/06/2004 (16 ans) Formé au club
18 M Drapeau des États-Unis DeLeon, NickNick DeLeon 17/07/1990 (30 ans) DC United
21 M Drapeau du Canada Osorio, JonathanJonathan Osorio 12/06/1992 (28 ans) Canada SC Toronto
27 M Drapeau du Canada Fraser, LiamLiam Fraser (HGP) 13/02/1998 (22 ans) Canada Formé au club
7 A Drapeau de l'Argentine Piatti, PabloPablo Piatti (JD) 31/03/1989 (31 ans) Argentine Espanyol de Barcelone
9 A Drapeau du Venezuela Gallardo, EricksonErickson Gallardo 26/07/1996 (24 ans) Venezuela Zamora
13 A Drapeau des États-Unis Mullins, PatrickPatrick Mullins 05/02/1992 (28 ans) Columbus Crew
17 A Drapeau des États-Unis Altidore, JozyJozy Altidore (JD) 06/11/1989 (30 ans) États-Unis Sunderland AFC
19 A Drapeau des États-Unis Dorsey, GriffinGriffin Dorsey (GA) 05/03/1999 (21 ans) Indiana Hoosiers
20 A Drapeau des États-Unis Akinola, AyoAyo Akinola (HGP) 20/01/2000 (20 ans) États-Unis -20 ans Formé au club
24 A Drapeau du Canada Shaffelburg, JacobJacob Shaffelburg (HGP) 26/11/1999 (20 ans) Canada Formé au club
31 A Drapeau du Japon Endoh, TsubasaTsubasa Endoh 20/08/1993 (27 ans) Maryland Terrapins
80 A Drapeau du Canada Nelson, JaydenJayden Nelson (HGP) 26/09/2002 (18 ans) Canada Formé au club
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Entraîneur(s) des gardiens

Légende

Consultez la documentation du modèle

Stade[modifier | modifier le code]

BMO Field pendant un match du Toronto FC.

Depuis 2007, le club est résident du BMO Field, situé à Toronto. Sa capacité est de 30 000 places.

Les travaux ont été achevés en 2007, date à laquelle le Toronto FC a fait ses débuts dans le championnat nord-américain. Entre 2014 et 2015 des travaux sont réalisés pour porter sa capacité de 20.500 à 30.000 places avec l'ajout d'un étage supérieur sur une tribune latérale.

Affluences du Toronto FC en saison régulière depuis la saison 2007
BMO Field

Rivalités[modifier | modifier le code]

Depuis que l'Impact de Montréal a rejoint Toronto en Major League Soccer, la rivalité entre les deux clubs est plus grande que jamais[18]. Montréal et Toronto possèdent déjà une bonne base de partisans ultras opposés les uns aux autres lors des matchs du Championnat canadien Nutrilite [19].

Le club entretient également une rivalité avec les Whitecaps de Vancouver, autre club canadien, moins marquée cependant qu'avec Montréal car Vancouver joue dans la Conférence Ouest.

Toronto FC II[modifier | modifier le code]

Logo du Toronto FC II.

Basés à Vaughan, Ontario, le Toronto FC II évolue en United Soccer League, le troisième niveau dans la hiérarchie nord-américaine. L'équipe est annoncée le comme l'équipe réserve du Toronto FC[20].

Histoire[modifier | modifier le code]

La création de la franchise est officialisée le [20] et doit faire ses débuts lors de la saison 2015 de USL. La nouvelle équipe évolue au Ontario Soccer Centre de Vaughan. Lors de l'annonce de l'officialisation de la franchise, Jason Bent est intronisé entraîneur-chef de la nouvelle formation[21].

Le Toronto FC II joue sa rencontre inaugurale le et est défait par la marque de 3-2 par le Charleston Battery, le premier but torontois étant inscrit par Jordan Hamilton[22].

Le 2e , le Toronto FC a annoncé que le Toronto FC II deviendra un membre-fondateur de la Division III de la USL, dont les compétitions commenceront en 2019[23].

Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Année Ligue Saison régulière Position Séries
M V N D BP BC Pts Aff. Conf. Ligue
2015 USL 28 6 5 17 26 52 23 479[24] 11e 23e Non qualifié
2016 USL 30 7 5 18 36 58 26 1 012[24] 14e 26e Non qualifié
2017 USL 32 6 7 19 27 54 25 1 089 15e/15 28e/30 Non qualifié
2018 USL 34 4 6 24 42 77 18 810 16e/16 33e/33 Non qualifié
2019 USL1

Académie de Toronto FC[modifier | modifier le code]

Logo de l'académie de Toronto FC.

L'Académie de Toronto FC (anglais : Toronto FC Academy) est le système d'entraînement et du développement des joueurs, dirigé par Toronto FC et sponsorisé par Kia Motors. Ce système se compose de 6 parties[25]:

  • L'équipe de la Premier Development League;
  • L'équipe de la League1 Ontario;
  • L'équipe de M21, évoluant dans la Ligue de soccer de l'Ontario (Division élite);
  • L'équipe de M16, évoluant dans l'Ontario Youth Soccer League;
  • Les équipes de M13, de M14 et de M15, évoluante dans l'Ontario Professional Development League;
  • Les équipes de M10 et de M12, évoluant dans la York Region Soccer Association High Performance League.

Toutes ces équipes sont masculines[25].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. « Giovinco bazarde l'Italie pour Toronto », sur SoFoot.com,
  3. « Giovinco à Toronto, c'est officiel » (consulté le 26 mars 2015)
  4. « Le Toronto FC champion de la Coupe MLS 2017 aux dépens des Sounders », sur TVA Sports (consulté le 14 avril 2020)
  5. « Transferts : Sebastian Giovinco quitte Toronto pour l'Arabie saoudite - Foot - Transferts », sur L'Équipe (consulté le 14 avril 2020)
  6. Dave Lévesque, « Finale de la MLS: le Toronto FC considéré comme le négligé face aux Sounders », sur Le Journal de Montréal (consulté le 14 avril 2020)
  7. « Les Sounders champions de la Coupe MLS », sur TVA Nouvelles (consulté le 14 avril 2020)
  8. Historique des entraîneurs du Toronto FC sur footballdatabase.eu
  9. (en) Toronto FC: 8 coaches depart franchise in 8 troubled years, CTV News, 1er septembre 2014
  10. a et b (en) Toronto FC make coaching change, CBC Sports, 1er février 2008
  11. a et b (en) Toronto FC head coach John Carver steps down, CTV News, 25 avril 2009
  12. (en) Toronto FC Hand Coaching Reins To Preki, sur Goal.com, 19 novembre 2009
  13. a et b (en) Toronto FC names interim coach, GM after firings, CTV News, 14 septembre 2010
  14. a et b (en) John F. Molinaro, Toronto FC names new coach, management team, CBC Sports, 6 janvier 2011
  15. a et b (en) Daniel Girard, Toronto FC parts ways with head coach Aron Winter, hands job to Paul Mariner, Toronto Star, 7 juin 2012
  16. a et b (en) QPR defender Ryan Nelsen named new manager of Toronto, BBC Sports, 8 janvier 2013
  17. a et b (en) Doug Smith, Toronto FC fires coaches, Jermain Defoe might go, Toronto Star, 31 août 2014
  18. Radio-Canada.ca, La MLS en 2010? http://www.radio-canada.ca/sports/soccer/2007/11/16/001-MLS-vendredi.shtml , 16 novembre 2007
  19. Impact Montréal, L'Impact affronte le Toronto FC jeudi au stade Saputo, http://www.impactmontreal.com/News/News.aspx?language=FR&ArticleID=1158 , 17 juin 2009
  20. a et b (en) Toronto FC announces USL Pro team, Toronto FC, 20 novembre 2014
  21. (en) Kurtis Larson, Toronto FC establishes USL PRO affiliate, Toronto Sun, 20 novembre 2014
  22. (en) Kamal Hylton, Match Recap: TFC II vs. Charleston, Toronto FC, 21 mars 2015
  23. (en) « Toronto FC II joins USL Division III as Founding Member », sur TorontoFC.ca, (consulté le 13 août 2018).
  24. a et b (en) Attendance Project: Div. III, Kenn.com
  25. a et b (en) « ACADEMY TEAMS », sur TorontoFC.ca (consulté le 25 avril 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]