Maillot de l'équipe de France de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le maillot de l'équipe de France de football a subi, depuis le premier match officiel de celle-ci (contre la Belgique, en 1904) et tout au long de son histoire, nombre de changements. La couleur bleue ne finit par s'imposer comme maillot principal qu'après la Première Guerre mondiale en 1919 avec la création de la Fédération française de football ; auparavant le blanc régnait en maître avec ou sans rayures avant 1914, reléguant le maillot bleu à l'état de tenue de rechange. Le maillot bleu est cependant tellement associé à l'équipe de France dans l'inconscient collectif français que parler des « Bleus » revient à parler de l'équipe nationale.

Chronologie[modifier | modifier le code]

1904-1919 : Les débuts[modifier | modifier le code]

Pour son premier match, le face à la Belgique, l’équipe de France porte un maillot blanc avec, en écusson, les deux anneaux rouge et bleu entrelacés de l’Union des sociétés françaises de sports athlétiques, un short bleu et des bas rouges[1].

Le , pour le premier France-Angleterre de l'histoire (et une défaite 15-0), la France évolue en maillot rouge (short bleu, bas rouge) : ceci est la première utilisation d'une rechange (les anglais portaient eux aussi un maillot blanc...)[2]. Cette même rechange passant du rouge au bleu à partir de la rencontre Angleterre-France (défaite 12-0) du , premier match de l'équipe de France avec un maillot bleu, un short blanc et des bas rouges[3]... Un maillot blanc rayé de bleu verticalement avec un col rouge (short blanc, bas rouges) est employé jusqu'à la Première Guerre mondiale, de 1910 à 1914.

Match de l'équipe de France en blanc, face à la Suisse en 1905. Les joueurs Français portent des shorts de différentes couleurs.
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1904-1909
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1910-1919
Tenue n°1
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1906
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1908
Tenue de rechange


1920-1962 : Avant la télévision[modifier | modifier le code]

Le , la fédération française de football est créée et remplace les divers groupements existants jusqu'alors (CFI, USFSA notamment). Le maillot de l'équipe de France est désormais bleu, le short blanc et les bas rouges. Ce sera désormais la tenue de référence.

L'ensemble comportant un maillot rouge, un short blanc et des bas rouges et/ou bleu sera portée, comme rechange, lors de rencontres opposant l'équipe de France à une autre sélection évoluant avec un maillot bleu également, et ce, jusqu'au , lors d'un France-Yougoslavie (défaite 4-5) au cours de l'Euro 1960. Le maillot blanc, historiquement premier maillot de l'équipe de France, ne sera porté qu'une seule et unique fois lors d'un match contre l'Écosse le (victoire 3-0).

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Tenue n°1
Tenue n°1
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Ecosse 1948
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Italie 1948
Tenue de rechange

1962-1993 : Les bleus et le noir et blanc[modifier | modifier le code]

L'émergence des retransmissions télévisées au début des années 1960 impose aux équipes d'avoir deux jeux de maillots aux couleurs contrastées, du aux retransmissions en noir et blanc. Le maillot blanc (avec un short bleu ou blanc et des bas rouges, blancs ou bleus) supplante donc le maillot rouge pour ce motif et devient la référence pour la tenue de rechange.

À noter que durant la Coupe du monde de 1978 la France joua un match en vert et blanc face à la Hongrie. En effet, l'intendance de l'équipe de France avait seulement prévu un jeu de maillots blancs, de la même couleur que celui porté par les Hongrois ce jour-là. Par conséquent, et devant l'impossibilité d'acheter des maillots de rechange un dimanche, les Français durent emprunter le maillot d'une petite équipe locale, le CA Kimberley, jouant avec un maillot à rayures verticales blanches et vertes[4].

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Tenue n°1
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
URSS 1967
Tenue n°1
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Norvège 1964
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Yougoslavie 1965
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1966-1971
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1969-1971
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Hongrie 1978
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1969-1983
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1983-1993
Tenue de rechange

1994-2010 : L'évolution des jeux de maillot[modifier | modifier le code]

Le jeu de maillot de rechange évolue en 1994. Lors d'un déplacement à Naples pour affronter l'Italie, l'équipe de France joue pour la première fois entièrement en blanc, la Squadra Azzurra évoluant entièrement en bleu. Cette tenue de rechange blanche restera plusieurs années.

Le 26 avril 1995, les Bleus reçoivent la Slovaquie et jouent en maillot bleu, short bleu et chaussettes rouges. C'est une première dans l'histoire et cette tenue reviendra trois ans plus tard face à la Croatie (lors de la demi finale de la Coupe du monde 1998) et face à Italie (lors de la finale de l'Euro 2000).

Face aux Pays-Bas, lors des phases de groupe de l'Euro 2000, les joueurs français évoluent en maillot bleu, short blanc et exceptionnellement avec des bas blancs en raison des bas rouges ressemblant trop aux bas oranges des Néerlandais.

Israël reçoit l'équipe de France le 30 mars 2005, match au cours duquel les israéliens jouent entièrement en blanc. Ainsi, la France évolue pour la première fois dans son histoire entièrement en bleu. Ce jeu de maillot servira durant quelques années, jusqu'à oublier la tenue traditionnelle (maillot bleu, short blanc et chaussettes rouges) qui reviendra en 2012.

En décembre 2006, le président de la Fédération française de football, Jean-Pierre Escalettes annonce que les Bleus rejoueront en rouge dans les prochaines années[5]. Lors d'un déplacement en Espagne le 6 février 2008, l'équipe de France aborde son nouveau maillot rouge avec un short bleu et bas bleus comme tenue de rechange (défaite 1-0), alors que les joueurs espagnols jouent avec un maillot couleur or, short blanc et bas blancs [6]. Le maillot rouge est de nouveau utilisé lors de la rencontre à domicile face à l'Équateur (avec short blanc et bas bleus), le 25 mai 2008 (victoire 2-0).
Finalement, le maillot rouge n'aura été utilisé que lors de ces deux rencontres (sur 24 matches coïncidant avec l'abandon du blanc pour la seconde tenue), étant à l'origine d'un paradoxe. En effet, en qualité d'équipe recevante, l'équipe d'Espagne aurait du jouer en rouge qui est sa couleur traditionnelle et l'Équipe de France aurait pu conserver sa tenue bleue. De même qu'en recevant l'Équateur, l'Équipe de France aurait du jouer en bleu, tout en permettant aux joueurs équatoriens de conserver leur premier maillot jaune comme ce fut le cas lors de ce match (d'autant que le bleu est la seconde couleur de l'équipe de l'Équateur). Ce paradoxe s'explique par une volonté commerciale visant à la promotion dudit maillot, alors que la tenue bleue aurait davantage convenue.

Quelle que soit la couleur du maillot, le short est soit bleu, soit blanc et les chaussettes peuvent être bleues, blanches ou rouges. La firme française Adidas avait prévu, pour l'Euro 2008, trois tenues : le maillot bleu, short blanc, bas rouges, en premier choix. Le tout en bleu en deuxième possibilité. Et le maillot rouge, short blanc, bas bleus complètent l'offre afin de répondre aux couleurs des adversaires, la Fédération française de football ayant toutefois repoussé l'idée du tout en rouge. À noter que le maillot rouge comme seconde tenue n'aurait pu être utilisé que lors d'une hypothétique demi-finale Italie-France (et non France-Italie), aucune autre nation n'ayant de maillot bleu comme premier jeu.

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1994-2005
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1998-2000
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2005-2010
Tenue n°1
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1994-2010
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2002-2006
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Espagne 2008
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Équateur 2009
Tenue de rechange

Depuis 2011 : les maillots bleus et blancs signé Nike[modifier | modifier le code]

De 1972 à 2010, l'équipe de France a été en contrat avec l'équipementier allemand Adidas qui lui fournissait ses tenues et ses équipements. À la suite d'un appel d'offres qui s'est tenu en 2008, l'équipementier américain Nike est désigné comme son prochain partenaire pour la période 2011-2018[7],[8]. Dans un premier temps, les joueurs français joueront essentiellement avec une tenue entièrement bleue.

Le 29 mars 2011, à l'occasion du match face à la Croatie au Stade de France, Nike dévoile un maillot blanc à rayures bleu foncé inspiré de la traditionnelle marinière, perçue comme un symbole de mode à la française[9]. Les Bleus n'avaient plus évolué avec un maillot à rayures depuis la Coupe du monde de 1978. Mais mal accueilli par les supporters, le maillot disparait dès l'année suivante et la marque revient au maillot blanc traditionnel[10].

Qualifiés pour l'Euro 2012, les joueurs français ont évolué pour la première fois en phase finale d'une compétition majeure en maillot bleu, short bleu et bas bleus et en rechange maillot blanc, short blanc et chaussettes blanches.

En déplacement en Finlande en septembre 2012, les joueurs évoluent en maillot bleu, short blancs et bas bleus. Il s'agit à ce jour du dernier jeu de maillot inédit de l'équipe de France.

Pour son déplacement en Amérique du Sud lors de l'été 2013, Nike dévoile un maillot de rechange bleu ciel face à l'Uruguay et au Brésil. Couleur jusqu'alors inédite, beaucoup de supporters ont comparé ce maillot à celui du club anglais de Manchester City.

En vue de la Coupe du monde de 2014, l'équipe de France retrouve ses couleurs emblématiques. Nike remet au gout du jour sa tenue maillot bleu, short blanc et bas rouges. Ce design du maillot rend hommage à l'équipe de France de 1958, qui s'était hissée en demi-finale lors de la Coupe du monde en Suède[11]. Concernant la seconde tenue, l'équipe de France retrouve sa marinière mais avec des rayures beaucoup plus discrètes (rayures gris claires), ne faisant ainsi pas l'objet de critiques comme en 2011[12]. La tenue est complétée par un short bleu et des bas blancs.

À partir de septembre 2014, la France évolue avec tenue n°1 bis (maillot bleu, short bleu et chaussettes rouges) lorsque d'équipe adverse porte un short blanc.

En 2015, l'équipe de France conserve sa première tenue mais la tenue de rechange est de nouveau modifiée et présentée à l'occasion du match face au Danemark, le 29 mars. La marinière est abandonnée pour un maillot blanc avec un liseré rouge, qui se prolonge sur le short bleu. La tenue est complétée par des bas marinières[13].

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2011-2015
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Depuis 2016
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2012-2013
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Finlande 2012
Tenue n°1
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2011
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2012
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2013
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2014-2015
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Depuis 2016
Tenue de rechange

Étude par maillot[modifier | modifier le code]

Le maillot bleu[modifier | modifier le code]

Il est évident que le maillot bleu est celui de référence de l'équipe de France, se traduisant par le nombre de fois où il a été utilisé et par son aura ; les joueurs français sont d'ailleurs surnommés Les Bleus.

Le premier match de l'équipe de France avec un maillot bleu, un short blanc et des bas rouges fut un Angleterre-France, le . Le , la Fédération française de football est créée et remplace les divers groupements existants jusqu'alors (Comité Français Interfédéral, USFSA notamment). Dès lors, le jeu de maillot bleu, short blanc et bas rouges devient la tenue de référence.

Une variante de celle-ci apparaît le lors de la rencontre contre la Slovaquie pour le compte des éliminatoires de l'Euro 1996 : maillot bleu, short bleu, bas rouges. Cette tenue est reprise ponctuellement, notamment lors de la demi finale de la Coupe du monde 1998 face à la Croatie et lors de la finale de l'Euro 2000 face à Italie. Reprise de plus en plus fréquemment dans les années 2000-2010, elle devient la tenue n°1 bis officielle en 2014.

L'équipe de France, à gauche, lors de la finale de l'Euro 2000 face à l'Italie en maillot bleu, short bleu et bas rouges.

Une autre variante (maillot bleu, short et bas blancs) est utilisée à trois reprises : le lors d'un Russie-France, le , lors de l'Euro 2000 contre les Pays-Bas, et le lors d'un Belgique-France.

Une des dernières variantes (maillot bleu, short bleu et bas bleus) a été utilisée pour la première fois le contre Israël en match qualificatif pour la Coupe du monde de 2006. Après cette compétition, la tenue entièrement bleue finit même par supplanter le jeu de maillot traditionnel (maillot bleu, short bleu et bas rouges), avant le retour de ce dernier jeu en 2014.

L'équipe de France en maillot, short et chaussettes bleus lors du match France-Pays-Bas de l'Euro 2008.
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1906
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1995
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1998
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2005
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2012
Maillot bleu depuis 1906

Le maillot blanc[modifier | modifier le code]

Le maillot blanc (1904-1910, puis rayé de bleu verticalement 1910-1914) est porté en tant que maillot principal jusqu'en 1919, date de la création de la Fédération française de football Association. Après cette date, il devient le troisième maillot de l'équipe de France derrière le maillot rouge et ne sera porté durant la période 1919-1960 qu'à une seule occasion : Lors d'un match contre l'Écosse le (victoire 3-0) (maillot blanc, short bleu, bas rouges).

L'émergence des retransmissions télévisées, au début des années 1960, impose aux équipes d'avoir deux jeux de maillots contrastés (noir et blanc oblige!) : le maillot blanc (short bleu ou blanc, bas rouges, blancs ou bleu) supplantera donc le maillot rouge pour ce motif-là, devenant ainsi le maillot de rechange de l'équipe de France pendant quarante-quatre ans (1964-2007).

Du France-Hongrie qualificatif pour l'Euro 1964 (défaite 1-3) du au et le Danemark-France (défaite 3-1), la rechange des bleus sera principalement un maillot blanc avec un short bleu et des bas rouges.

Une première variante (employée une seule fois) ; maillot blanc, short blanc, bas bleus a été utilisée le lors du Yougoslavie-France (défaite 1-0), pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 1966.

Une seconde variante ; maillot blanc, short blanc, bas rouges et bleus fut portée lors d'URSS-France (3-3) le . Lors de la rencontre Uruguay-France (défaite 2-1) Coupe du monde 1966, l'équipe de France portait la tenue suivante : maillot blanc, short blanc, bas rouges. Elle portera à nouveau cette dernière tenue le lors de France-Espagne (1-3) , le lors d'Espagne-France (2-2), le lors du France-URSS (victoire 1-0) qualificatif pour la Coupe du monde 1974, le lors du France-Russie ( victoire 3-2) qualificatif pour l'Euro 2000, ainsi qu'une dernière fois le lors du match Chili-France (défaite 2-1).

Lors du match Yougoslavie-France (défaite 1-0) du , L'équipe de France se produit en maillot blanc, short bleu, bas blancs ; ce sera dès lors la tenue de rechange et ce jusqu'à l'euro 1992. Portée une dernière fois le en coupe du monde contre la Corée du Sud (1-1).

Enfin, la dernière variante connue est la suivante : maillot blanc, short blanc, bas blancs. Elle fut portée pour la première fois le , lors d'un Hongrie-France (défaite 1-0). Par la suite on la vit trois autres fois de 1980 à 1992 : le , lors d'un Belgique-France (défaite 2-0) qualificatif pour la Coupe du monde 1982, le lors d'un Suède-France (victoire 4-2) et le 12 octobre 1991 contre l'Espagne (victoire 2-1) qualificatif pour l'Euro 1992. Cette toute dernière tenue finit par s'imposer comme rechange principale de l'équipe de France après l'Euro 1992, à partir de la rencontre du 17 février 1993 contre Israël(victoire 4-0) , et ce, jusqu'au France-Maroc (2-2) du , suppléée ponctuellement par l'ensemble maillot blanc, short bleu, bas blancs.

La France a eu recours au maillot blanc (short blanc, bas blancs) lors du match France-Brésil (victoire 1-0) en 1/4 de finale le , lors de la coupe du monde 2006 alors que le calendrier prévoyait que la France, premier nom sur l'intitulé du match, avait le choix des couleurs en qualité d'équipe recevante et donc aurait pu jouer dans son jeu traditionnel (maillot bleu, short blanc, bas rouges). Elle opta pour l'ensemble de "rechange" par superstition : elle venait d'éliminer l'Espagne en 1/8 de finale (victoire 3-1)avec cette tenue et choisît de reconduire le maillot victorieux. Ce maillot l'a suivi tout au long du second tour de l'épreuve dès les 1/8 de finale à la finale ; l'équipe de France ne joua qu'un seul de ses trois premiers matchs du 1er tour en maillot blanc (short bleu, bas blancs), le contre la Corée du Sud (1-1).

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1904
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1962
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1962
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1965
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1984
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1994
Maillot Blanc depuis 1904


Le maillot blanc, anciennement maillot numéro un (1904-1914), possède une trajectoire assez singulière: Boudé pendant quarante ans (1919-1960), puis avec l'avènement de la télévision, et ce jusqu'au retour du maillot rouge en 2008, propulsé unique maillot de rechange. Cet aspect singulier a entraîné un nombre d'utilisations autrement plus conséquent que tous les autres maillots de rechange et a forgé dans l'imaginaire collectif des supporters français une légitimité plus grande que le maillot rouge.

Le maillot rouge[modifier | modifier le code]

France-2008-away-shirt.JPG

Historiquement, le maillot rouge fut le premier maillot de rechange de l'équipe de France : le , pour le premier France-Angleterre et une défaite 15-0, la France évolue en maillot rouge, short bleu, bas rouges face aux Anglais évoluant en blanc. La tenue comportant un maillot rouge, un short blanc et des bas rouges et/ou bleu sera portée, comme rechange, lors de rencontres opposant l'équipe de France à une autre sélection évoluant avec un maillot bleu également, et ce, du et de la rencontre France-Irlande amateur (défaite 1-2), jusqu'au , lors d'un France-Yougoslavie (défaite 4-5) au cours de l'Euro 1960.

Durant cette période, le maillot rouge est porté lors de certaines confrontations avec l'Uruguay, la Yougoslavie, l'Islande, l'Écosse et l'Italie. Le bilan de la période 1906-1960 : 5 victoires, 5 nuls et 12 défaites ; 36 buts marqués et 59 encaissés. Exceptée la première rencontre avec les anglais en 1906, toutes les autres rencontres eurent lieu en France : Contrairement à la tendance actuelle qui veut que ce soit l'équipe "visiteuse" qui fournisse une tenue de rechange, c'était alors à l'équipe "hôtesse" de changer son maillot. Le 6 février 2008, contre l'Espagne, l'équipe de France porte à nouveau un maillot rouge (short bleu, bas bleus) comme maillot de rechange (défaite 1-0), ainsi que lors de sa rencontre contre l'Équateur (short blanc, bas bleus) le 25 mai 2008 (victoire 2-0). On peut remarquer que lors des 24 derniers matchs, qui coïncident avec l'abandon de la rechange blanche janvier 2008, le maillot rouge n'a été utilisé que lors des deux rencontres citées plus haut... et ne s'imposait que par souci de promotion dudit maillot (la tenue bleue aurait convenue lors de ces deux matches) ; le maillot rouge sera utilisé, hormis volonté commerciale pré-citée, uniquement contre des adversaires évoluant avec un maillot bleu en qualité d'équipes recevantes.

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1906
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1954
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1969
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2008
Maillot rouge depuis 1906

Maillot actuellement controversé, mais historiquement légitimé, son récent retour (2008) après une éclipse d'un peu moins de cinquante ans, est un sujet de discorde pour bon nombre de supporters ou d'anciens joueurs internationaux, tel Jean Tigana, tous réclamant un retour à la rechange blanche au nom d'un certain traditionalisme... Or, son évincement au profit du maillot blanc a été dicté par des contraintes commerciales imposées par la télévision ! Il est d'ailleurs intéressant de constater que l'usage du maillot de rechange rouge actuel ressemble beaucoup à l'usage qui était le sien avant l'ère télévisuelle : Un maillot de rechange plus qu'un maillot extérieur, principalement contre des adversaires évoluant en bleu.

Le maillot vert[modifier | modifier le code]

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
1978

Le maillot bleu ciel[modifier | modifier le code]

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2013

Équipementiers[modifier | modifier le code]

Avant Adidas[modifier | modifier le code]

De 1919 à 1972, le maillot de l'équipe de France de football n'avait guère changé quant à sa forme : un maillot uni avec un coq sur la poitrine gauche, seuls le col, l'allure du coq, ainsi que la nuance de bleu ont évolué (très peu en fait) au cours de cette période. De 1919 à 1962, le maillot comporte invariablement un col droit boutonné, un coq et aucune mention d'équipementier, bien que ce soit la firme Le coq sportif qui fournit l'équipe de France depuis les années 1950. À partir de 1962, le col devient rond sans rabats, toujours sans mention d'équipementier.

L'ère Adidas[modifier | modifier le code]

En 1972, l'équipe de France porte pour la première fois de son existence un maillot conçu par la firme Adidas, une quinzaine de modèles suivront jusqu'au 31 décembre 2010, date de la fin du contrat liant l'équipe de France à Adidas.

L'ère Nike[modifier | modifier le code]

Le , le Conseil fédéral réuni ce jour a désigné Nike comme équipementier officiel de l’Équipe de France et de la Fédération française de football pour la période courant du 1er janvier 2011 à la fin de la saison sportive 2017-2018. Nike versera à la FFF une contribution financière garantie de 320 M € sur la durée du contrat, soit une moyenne de 42,66 M € par saison (le contrat s’étalant sur sept saisons et demie), ce qui en fait le maillot le plus cher du monde pour une équipe nationale. À cette contribution s’ajouteront une dotation en équipements de 2,5 M € par saison complète et des primes liées aux performances de l'Équipe de France lors des phases finales de la Coupe du monde et de l’Euro. Au total, le nouveau contrat apportera à la Fédération des ressources quatre fois et demie supérieures à celles que lui procure le contrat actuel[14]. Le design du maillot 2011 de l'équipe de France contraste nettement avec les propositions précédentes d'Adidas. Le maillot est bleu uni, sans les traditionnelles trois bandes emblématiques de la firme allemande qui accompagnaient l'équipe de France depuis près de quarante ans. La culotte est blanche et les bas sont rouges à revers bleus, seule fantaisie pour un maillot qui puise son inspiration dans le design des maillots des années cinquante en optant pour une sobriété le différenciant nettement des designs très marqués des maillots de l'époque Adidas.

Le maillot extérieur de l'équipe de France est dévoilé le 7 mars 2011 par Nike. Il crée l'étonnement car il s'agit en fait d'une marinière blanche à rayures bleu marine[15]. Le maillot a une allure vintage et une coupe ajustée. On retrouve le coq surmonté de l'étoile de champion du monde sur la poitrine, dans le même coloris que les rayures. À l'intérieur du maillot, la phrase "nos différences nous unissent" est inscrite au niveau du cœur. Nike a cherché, au travers de son maillot, à afficher la rupture avec Adidas.

Nike innove en 2012 avec un maillot domicile bleu (rayé en deux teintes de bleu) et affichant des flocages (noms et numéros) dorés alors qu'ils étaient blancs jusque là. Le maillot extérieur repasse au blanc pour l'année 2012, puis, en 2013 ce maillot extérieur devient bleu très clair (semblable aux couleurs de Manchester City). Le maillot domicile restant bleu sombre, le contraste entre les deux maillots reste marqué.

Maillots commémoratifs ou ponctuels[modifier | modifier le code]

Les Bleus en vert et blanc[modifier | modifier le code]

Le , à Mar del Plata, lors de la Coupe du monde en Argentine, l’équipe de France porte un maillot rayé vert et blanc contre la Hongrie (victoire 3-1)[16],[17]. Les deux équipes s’étaient présentées sur le terrain avec leur maillot blanc, les dirigeants français n'ayant pas reçu la note de la FIFA lui demandant de se présenter avec sa tenue habituelle : maillot bleu, short blanc, bas rouges. Le club local du CA Kimberley prêta ses maillots à l’équipe de France qui gagna le match 3-1.

Centenaire de la FIFA[modifier | modifier le code]

Le dans le cadre du centenaire de la FIFA, la France et le Brésil portaient en première mi-temps des maillots d'époque. Le maillot des Français imitait le maillot porté en 1904 contre la Belgique à Bruxelles, mais repeint en bleu, car l'original était blanc. Le maillot brésilien était blanc et s'inspirait de la tenue portée en 1914 pour le premier match officiel de la Seleção.

Autour du maillot[modifier | modifier le code]

Apparition du coq[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Coq gaulois.

Le coq fait son apparition sur le maillot national en 1909, surmontant le sigle CFI, puis les deux anneaux entrelacés du USFSA le . C'est le Comité français interfédéral, représentant de la France à la FIFA depuis 1908 qui initie cette innovation. Il est toujours porté à gauche sur la poitrine. À noter que le 13 octobre 1973, lors de RFA-France à Gelsenkirchen, le coq est exceptionnellement brodé à droite et non à gauche[18].

Numérotation[modifier | modifier le code]

Le maillot de Zinedine Zidane floqué avec le no 10

C’est le face à l’Italie que pour la première fois les maillots (rouges à cette occasion) de l’équipe de France sont numérotés dans le dos[19]. Le 13 octobre 1972, lors de la rencontre qualificative pour la coupe du monde 1974 contre l'U.R.S.S. (victoire 1-0), l'équipe de France arbore pour la première fois de son histoire des numéros sur la poitrine des joueurs. Elle renouvellera l'opération pour le match contre la Grèce du 8 septembre 1973 (victoire 3-1). Il faudra attendre ensuite la phase finale de l'euro 1992 pour revoir l'équipe de France avec des numéros sur la poitrine, ainsi que sur l'avant droit des shorts. Lors des phases finales des coupes du monde 1978, 1982 et 1986, ainsi que lors de la phase finale de l'euro 1984, les numéros apparaissaient seulement sur l'avant droit des shorts des joueurs. Depuis la phase finale de l'euro 1996, les numéros apparaissent régulièrement sur le devant du maillot, sauf pour le début de l'ère Nike en 2011. Ces numéros à l'avant du maillot sont au niveau de la poitrine jusqu'en 2005 puis sont décalés sur le coté gauche ensuite, par choix d'Adidas puis de Nike (le coq étant sur le coté droit, lorsque le maillot est vu de face). Les noms des joueurs sont apparus pour la première fois au dos du maillot, au-dessus du numéro, durant la phase finale de l'euro 1992, puis réapparaissent pendant la phase finale de l'euro 1996. Depuis cette phase finale, les noms sont présents au dos du maillot lors de toutes les phases finales, mais aussi lors de la majorité des autres matchs.

Intitulé du match[modifier | modifier le code]

Le à l’occasion de Suisse-France, l’intitulé du match est brodé sous le coq pour la première fois[20].

L’étoile des champions du monde[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Étoile (football).

Elle fait son apparition le à l’occasion du match Islande-France (1-1).

Le premier échange de maillots[modifier | modifier le code]

Le , la France bat l'Angleterre 5 buts à 2. À la fin du match et afin de garder un souvenir de cette mémorable victoire, les joueurs français proposent aux joueurs anglais d'échanger les maillots. Ceux-ci acceptent et pour la première fois, des joueurs échangent leurs maillots. Pour l'anecdote, les maillots tricolores étaient en coton, et ceux des Anglais étaient une chemisette en soie[21].

Opération caritative[modifier | modifier le code]

Le ruban rouge de la lutte contre le sida.

Le à Trébizonde, lors du match Azerbaïdjan-France, dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 1996, l'équipe de France porte sur son maillot le ruban rouge, symbole de la lutte contre le sida[22].

Le , à l'occasion du match France-Nigeria (Défaite 0-1) les maillots des joueurs sont floqués avec des lettres en braille, pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Louis Braille.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thierry Hubac, « 1904-2004. Un siècle en Bleu », Mango Sport, Paris, 2004, page 11.
  2. Sylvain Chantal et Serge Laget, « Maillot rouge » in France Football, mardi 25 décembre 2001, n°2907, page 14.
  3. Thierry Hubac, « 1904-2004. Un siècle en Bleu », op.cit., page 13.
  4. Kimberley, histoire d’un maillot, Blog Le Footichiste, 9 janvier 2015
  5. Les Bleus vont jouer en rouge, Le Parisien du 9 décembre 2006
  6. Le maillot rouge fait tache, La Dépêche du Midi du 5 février 2008
  7. Nike ravit le maillot de l'équipe de France de football à Adidas, Le Monde, 21 février 2008
  8. Nike, nouveau sponsor des Bleus, Libération, 22 février 2008
  9. Un nouveau maillot marinière pour les Bleus, Metro, 7 mars 2011
  10. Les Bleus abandonnent leur marinière, [Le Figaro] du 22 février 2012
  11. Mondial 2014 : le nouveau maillot des Bleus dévoilé, RTL.fr, 20 novembre 2013
  12. Football : voici le nouveau maillot de l'équipe de France, Sud Ouest, 5 mars 2014
  13. Un nouveau maillot blanc pour les Bleus à l'extérieur L'Equipe, 22 mars 2015.
  14. Nike décroche au prix fort le maillot de l'équipe de France de footballLe Monde.fr,
  15. [1]
  16. Thierry Hubac, « 1904-2004. Un siècle en Bleu », op.cit, page 71.
  17. Sylvain Chantal et Serge Laget, « Maillot vert et blanc » in France Football, mardi 25 décembre 2001, n°2907, page 25.
  18. http://www.fanfoot51.com/dessins%20maillots/France/fff-rfa73.html
  19. Denis Chaumier, « Des numéros, des survêtements. » in France Football, mardi 1er janvier 2002, n°2908, page 24.
  20. Thierry Hubac, « 1904-2004. Un siècle en Bleu », op.cit, page 47.
  21. Thierry Hubac, « 1904-2004. Un siècle en Bleu », op.cit, page 35.
  22. Pierre-Marie Descamps, Gérard Ejnès, Le livre d'or du football 1995, éditions Solar, 1995, Paris, page 29.

Liens externes[modifier | modifier le code]