Lycée Edmond-Perrier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lycée Edmond-Perrier
Image illustrative de l'article Lycée Edmond-Perrier
Entrée du lycée
Généralités
Pays Drapeau de la France France
Académie Limoges
Coordonnées 45° 16′ 03″ nord, 1° 46′ 08″ est
Adresse 6, avenue Henry de Bournazel
19000 Tulle
Site internet http://www.edmondperrier.fr/
Cadre éducatif
Type Établissement public local d'enseignement (EPLE)
Population scolaire 1100 élèves
Options SES, PFEG, Littérature et Société, MPS, LV3, Arts Plastiques, Musique, Section européenne (anglais), ABIBAC allemand
Langues étudiées anglais, allemand, espagnol, russe, italien, latin, grec ancien
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

(Voir situation sur carte : Corrèze)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Le lycée Edmond-Perrier est un établissement d'enseignement général et technique, secondaire et supérieur, situé à Tulle, en Corrèze. Il est dédié au zoologiste Edmond Perrier, né à Tulle en 1844. Il a été construit par Anatole de Baudot, et offre de nombreuses ressemblances avec le lycée Lakanal de Sceaux, dû au même architecte.

Sa devise est "Sunt rupes virtutis iter", identique à celle de Tulle qui signifie "Les difficultés sont le chemin de la vertu"

Histoire[modifier | modifier le code]

Le collège de Tulle (1567-1883)[modifier | modifier le code]

Le lycée Edmond-Perrier a succédé au collège de Tulle, dont la création date de 1567. À partir de 1620, le collège fut administré par les Jésuites, puis ce fut au tour des Théatins de le gérer à partir 1764 jusqu'en 1791.

Le lycée de Tulle (1883-1923)[modifier | modifier le code]

Une délibération du conseil municipal du 2 avril 1878 propose l’idée de la transformation du collège en lycée.

Le décret du 20 mars 1883, signé de la main du président de la République Jules Grévy, atteste de la création du lycée de Tulle. Les bâtiments dus à l'architecte Anatole de Baudot sont inaugurés le 1er octobre 1887.

En 1892 est créée une Amicale des Anciens élèves du lycée de Tulle qui sera étoffée en 1937 d'une antenne parisienne.

Le 4 août 1914, trois jours seulement après le début de la Première Guerre mondiale, le lycée sert de caserne au 300e Régiment d'infanterie. Une semaine plus tard, il se transforme en hôpital militaire et reçoit ses premiers blessés le 26 août. En octobre 1916, il redevient un lieu d'enseignement et d'étude.

Le lycée Edmond-Perrier (depuis 1923)[modifier | modifier le code]

Le lycée de Tulle prend en 1923 le nom de lycée Edmond-Perrier, en l’honneur du zoologiste Edmond Perrier, décédé deux ans plus tôt et qui fut élève au Collège de Tulle.

De 1945 à nos jours, le lycée connut trois incendies dont le plus important en mai 1967. Heureusement, la façade du lycée ne fut jamais atteinte par les flammes.

Le lycée accueille aujourd'hui environ 1100 élèves, répartis dans les filières générales (S, ES, L) et technologiques (STG) de l'enseignement secondaire, ainsi que des filières d'enseignement supérieur: BTS CGO (Comptabilité et gestion des organisations) et NRC (Négociation et Relation Client) ainsi que des classes préparatoires scientifiques aux grandes écoles (PCSI et PC).

Classement du lycée[modifier | modifier le code]

En 2015, le lycée se classe 3e sur 9 au niveau départemental en termes de qualité d'enseignement, et 665e au niveau national[1]. Le classement s'établit sur trois critères : le taux de réussite au bac, la proportion d'élèves de première qui obtient le baccalauréat en ayant fait les deux dernières années de leur scolarité dans l'établissement, et la valeur ajoutée (calculée à partir de l'origine sociale des élèves, de leur âge et de leurs résultats au diplôme national du brevet)[2].

Classement des CPGE[modifier | modifier le code]

Le classement national des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) se fait en fonction du taux d'admission des élèves dans les grandes écoles. En 2015, L'Étudiant donnait le classement suivant pour les concours de 2014 :

Filière Élèves admis dans
une grande école*
Taux
d'admission*
Taux moyen
sur 5 ans
Classement
national
Évolution
sur un an
PC / PC* [3] 0 / 21 élèves 0 % 0 % 110eex-æquo
sur 110
=
Source : Classement 2015 des prépas - L'Étudiant (Concours de 2014).
* le taux d'admission dépend des grandes écoles retenues par l'étude. En filières scientifiques, c'est un panier
de 11 à 17 écoles d'ingénieurs qui a été retenu par L'Étudiant selon la filière (MP, PC, PSI, PT ou BCPST).

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Collège de Tulle[modifier | modifier le code]

Lycée de Tulle[modifier | modifier le code]

Lycée Edmond-Perrier[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Classement Départemental et National des lycées français
  2. Méthodologie du classement national des lycées français
  3. Classement 2015 des prépas PC
  4. a et b Antoine de Baecque et Noël Herpe, Éric Rohmer, Stock, coll. « Biographie », (ISBN 978-2234075610), p. 14
  5. voir le texte de René Schérer, "Mes coins", dans Revue des Lettres, Sciences et Arts de la Corrèze, Tulle, 1994-1995, (repris dans Digraphe, Paris, juin 1996, n°76, p.27-38, et dans Enfantines, Paris, Editions Economica, 2002, pp.163-176).
  6. voir le livre de Marcel Conche, Ma vie antérieure, Editions Encre Marine, 2003.
  7. voir Pierre Diederichs, "Benoît Mandelbrot et la géométrie fracatale", dans Revue des Lettres, Sciences et Arts de la Corrèze, tome 105, 2002, p.29-42 ; ou Pierre Roubinet, "Témoignage", dans Revue des Lettres, Sciences et Arts de la Corrèze, tome 105, 2002, p.43-44

Liens externes[modifier | modifier le code]