Liste d'artistes de nu metal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La liste qui suit comprend des artistes de nu metal, ainsi que des artistes associés avec le genre à un moment ou un autre de leur carrière.

Sommaire :

0–9[modifier | modifier le code]

36 Crazyfists[1] Drapeau des États-Unis États-Unis
4Lyn[2] Drapeau de l'Allemagne Allemagne

Début de page

A[modifier | modifier le code]

Adema[1],[3],[4] Drapeau des États-Unis États-Unis
Alien Ant Farm[1],[5],[6] Drapeau des États-Unis États-Unis
Amen[7] Drapeau des États-Unis États-Unis
American Head Charge[5],[8] Drapeau des États-Unis États-Unis
The Apex Theory[9],[10] Drapeau des États-Unis États-Unis
AqME[11] Drapeau de la France France

Début de page

B[modifier | modifier le code]

Big Blue Monkey[12] Drapeau des États-Unis États-Unis
Black Bomb A[13] Drapeau de la France France
Bloodsimple[5],[14] Drapeau des États-Unis États-Unis
Body Fluids[15],[16] Drapeau de la France France

Début de page

C[modifier | modifier le code]

Chevelle[17],[18] Drapeau des États-Unis États-Unis
Chimaira[5],[19],[20] Drapeau des États-Unis États-Unis
Clawfinger[21],[22] Drapeau de la Suède Suède
Coal Chamber[13],[23] Drapeau des États-Unis États-Unis
Coilbox[24] Drapeau de l'Espagne Espagne
Cold[25],[26] Drapeau des États-Unis États-Unis
Crazy Town[1] Drapeau des États-Unis États-Unis
Crossbreed[27] Drapeau des États-Unis États-Unis
Crosscut[28],[29] Drapeau de l'Allemagne Allemagne

Début de page

D[modifier | modifier le code]

D'espairsRay[30] Drapeau du Japon Japon
Damageplan[31] Drapeau des États-Unis États-Unis
Deadsy[32] Drapeau des États-Unis États-Unis
Deftones[5],[13],[33] Drapeau des États-Unis États-Unis
Demon Hunter[34] Drapeau des États-Unis États-Unis
Destroy the Runner[35] Drapeau des États-Unis États-Unis
Dir En Grey[36],[37] Drapeau du Japon Japon
Disturbed[1],[5],[10],[38],[39] Drapeau des États-Unis États-Unis
D.Majiria[40] Drapeau de la Belgique Belgique
Dope[3],[41] Drapeau des États-Unis États-Unis
Drowning Pool[1],[42],[43] Drapeau des États-Unis États-Unis
Dry Kill Logic[1] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

E[modifier | modifier le code]

Earth Crisis[44],[45] Drapeau des États-Unis États-Unis
Eldrine[46] Drapeau de la Géorgie Géorgie
Emmure[47] Drapeau des États-Unis États-Unis
Enhancer[10],[13],[48] Drapeau de la France France
Eths[49] Drapeau de la France France
Evanescence[1],[33],[38],[50],[51] Drapeau des États-Unis États-Unis
Exilia[52] Drapeau de l'Italie Italie

Début de page

F[modifier | modifier le code]

Factory 81[53] Drapeau des États-Unis États-Unis
Family Force 5[54],[55] Drapeau des États-Unis États-Unis
Fear Factory[56],[57] Drapeau des États-Unis États-Unis
Finger Eleven[58],[59] Drapeau du Canada Canada
Flyleaf[1],[60] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

G[modifier | modifier le code]

The GazettE[61] Drapeau du Japon Japon
Girugämesh[62] Drapeau du Japon Japon
Glassjaw[63] Drapeau des États-Unis États-Unis
Godhead[64] Drapeau des États-Unis États-Unis
Godsmack[1],[3],[65],[66] Drapeau des États-Unis États-Unis
Guano Apes[1] Drapeau de l'Allemagne Allemagne

Début de page

H[modifier | modifier le code]

Hamlet[67] Drapeau de l'Espagne Espagne
Hed PE[1],[68],[69],[70] Drapeau des États-Unis États-Unis
Hollywood Undead[71] Drapeau des États-Unis États-Unis
Hoobastank[6],[72],[73] Drapeau des États-Unis États-Unis
Hord[74] Drapeau de la France France

Début de page

I[modifier | modifier le code]

Ill Niño[1],[5],[75],[76] Drapeau des États-Unis États-Unis
Incubus[1],[5],[77],[78] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

K[modifier | modifier le code]

Karnivool[79],[80] Drapeau de l'Australie Australie
Kells[81] Drapeau de la France France
Kid Rock[82] Drapeau des États-Unis États-Unis
Kittie[83],[84],[85] Drapeau du Canada Canada
Klaws[86] Drapeau de la Belgique Belgique
Korn[3],[5],[10],[13],[33],[38],[87],[88] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

L[modifier | modifier le code]

Lacuna Coil[89],[90] Drapeau de l'Italie Italie
LIES[91] Drapeau de la France France
Limp Bizkit[3],[10],[33],[38],[92] Drapeau des États-Unis États-Unis
Linea 77[1],[93] Drapeau de l'Italie Italie
Linkin Park[3],[5],[10],[33],[38],[94] Drapeau des États-Unis États-Unis
Lofofora[95] Drapeau de la France France
Lostprophets[9],[96],[97] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

Début de page

M[modifier | modifier le code]

Machine Head[44],[98],[99] Drapeau des États-Unis États-Unis
Man with a Mission[100] Drapeau du Japon Japon
maNga[101],[102] Drapeau de la Turquie Turquie
Masnada[103],[104] Drapeau de la France France
Mass Hysteria[13] Drapeau de la France France
Maximum the Hormone[105],[106] Drapeau du Japon Japon
Methods of Mayhem[107] Drapeau des États-Unis États-Unis
Mnemic[108] Drapeau du Danemark Danemark
Motograter[109],[110],[111] Drapeau des États-Unis États-Unis
Mudvayne[1],[10],[112],[113],[114] Drapeau des États-Unis États-Unis
Mushroomhead[1],[115] Drapeau des États-Unis États-Unis
Mypollux[116] Drapeau de la France France

Début de page

N[modifier | modifier le code]

Nonpoint[117],[118] Drapeau des États-Unis États-Unis
Jeffrey Nothing[115] Drapeau des États-Unis États-Unis
Nothingface[5] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

O[modifier | modifier le code]

Oneyed Jack[13] Drapeau de la France France
Orgy[119] Drapeau des États-Unis États-Unis
Otep[10],[120],[121] Drapeau des États-Unis États-Unis
Out[122] Drapeau de la France France

Début de page

P[modifier | modifier le code]

Papa Roach[3],[10],[13] Drapeau des États-Unis États-Unis
Pia[123] Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Pillar[124],[125] Drapeau des États-Unis États-Unis
Pitchshifter[126] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Pleymo[10],[13],[127] Drapeau de la France France
PMT[128] Drapeau de la Suisse Suisse
P.O.D.[1],[6],[68],[124] Drapeau des États-Unis États-Unis
Powerman 5000[129] Drapeau des États-Unis États-Unis
Project 86[124],[130] Drapeau des États-Unis États-Unis
Psykup[131],[132] Drapeau de la France France
Puddle of Mudd[1] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

Q[modifier | modifier le code]

Quarashi[133] Drapeau de l'Islande Islande

Début de page

R[modifier | modifier le code]

Red[134] Drapeau des États-Unis États-Unis
Rev Theory[135],[136] Drapeau des États-Unis États-Unis
Rize[137],[138] Drapeau du Japon Japon
Ross Robinson[33],[139],[140] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

S[modifier | modifier le code]

Saliva[3],[141] Drapeau des États-Unis États-Unis
Scorch[142],[143] Drapeau de la France France
Seo Tai-ji[144],[145] Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Sevendust[5],[146] Drapeau des États-Unis États-Unis
Shah-Mat[147] Drapeau de la Belgique Belgique
Sidilarsen[148],[149] Drapeau de la France France
Sikh[150],[151] Drapeau de la France France
Skillet[152] Drapeau des États-Unis États-Unis
Skindred[153],[154] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Slipknot[5],[10],[33],[38],[68],[155] Drapeau des États-Unis États-Unis
Slot[156] Drapeau de la Russie Russie
Smash Hit Combo[157] Drapeau de la France France
Snot[158],[159],[160] Drapeau des États-Unis États-Unis
Soil[161],[162] Drapeau des États-Unis États-Unis
Soulfly[1],[5],[163] Drapeau du Brésil Brésil / Drapeau des États-Unis États-Unis
Spineshank[1],[164],[165] Drapeau des États-Unis États-Unis
Staind[3],[38],[65] Drapeau des États-Unis États-Unis
Starset (en)[166] Drapeau des États-Unis États-Unis
Static-X[1],[68],[167] Drapeau des États-Unis États-Unis
Stereotypical Working Class[168],[169] Drapeau de la France France
Sugar Ray[170],[171] Drapeau des États-Unis États-Unis
System of a Down[13],[172],[173],[174] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

T[modifier | modifier le code]

Tairrie B[175] Drapeau des États-Unis États-Unis
Taproot[1],[10],[176] Drapeau des États-Unis États-Unis
Team Nowhere[10] Drapeau de la France France
Thousand Foot Krutch[177],[178],[179] Drapeau du Canada Canada
Three Days Grace[180],[181] Drapeau du Canada Canada
Trapt[182],[183] Drapeau des États-Unis États-Unis
Trust Company[184] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

U[modifier | modifier le code]

Unswabbed[185] Drapeau de la France France

Début de page

V[modifier | modifier le code]

Vanilla Ice[3],[186],[187] Drapeau des États-Unis États-Unis
Velcra[188] Drapeau de la Finlande Finlande
Vegastar[13] Drapeau de la France France

Début de page

W[modifier | modifier le code]

Watcha[10],[13] Drapeau de la France France
Brian Welch[189] Drapeau des États-Unis États-Unis
Wünjo[13] Drapeau de la France France

Début de page

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v et w (en) « 28 Nu-Metal Era Bands You Probably Forgot All About », sur NME.com (consulté le 9 décembre 2015).
  2. (en) Christian Genzel, « 4Lyn – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2015).
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) Adam Steininger, « The ten shittiest nu metal bands », Westword,‎ (lire en ligne).
  4. Sharpe-Young 2005, p. 15.
  5. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n (en) Doc Coyle, « The 12 Most Underrated Nu Metal Albums », VH1, (consulté le 9 décembre 2015).
  6. a, b et c (en) Tom Eames, « Hoobastank, POD and Alien Ant Farm announce joint UK tour », sur Digital Spy, (consulté le 9 décembre 2015).
  7. Larkin 2006, "Amen".
  8. Sharpe-Young 2005, p. 29.
  9. a et b (en) Bob Massey, « Noise live », Spin, vol. 18, no 7,‎ , p. 44 (ISSN 0886-3032, lire en ligne).
  10. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n Julien-K, « 5 tubes rock oubliés des années 2000 : vol. 3 (spécial néo metal) », sur House of Wolves, (consulté le 9 décembre 2015).
  11. (en) Jason Ankeny, « AqME – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2015).
  12. Sharpe-Young 2005, p. 291.
  13. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m Aznar 2015.
  14. (en) Aaron Yoxheimer, « BLOODSIMPLE "A CRUEL WORLD" (Bullygoat/Reprise) and MUDVAYNE "LOST AND FOUND" (Epic) », The Morning Call,‎ (lire en ligne).
  15. VsGreg, « BODY FLUIDS – Body fluids (Sriracha Records/Pias) », VS-Webzine,‎ (lire en ligne).
  16. « Body Fluids: Bio », sur Premiere.fr.
  17. (en) Jon Wiederhorn, « Chevelle Amazed People Are Still Buying Their Records », MTV News, (consulté le 9 décembre 2015).
  18. cricri, « CHEVELLE en Concert », Rock Metal Mag,‎ (lire en ligne).
  19. (en) Raziq Rauf, « Chimaira – Chimaira », sur Drowned in Sound, (consulté le 11 décembre 2015).
  20. (en) Dan Nailen et Bryer Wharton, « Battle of beasts », The Salt Lake Tribune,‎ , D10 (lire en ligne).
  21. (en) Bob.D, « Clawfinger, "Hate Yourself with Style" », sur Deadtide (consulté le 9 décembre 2015).
  22. (en) xre, « Clawfinger starts European tour in Nov », sur Rockfreaks.net, (consulté le 9 décembre 2015).
  23. (en) « Coal Chamber: Dark Days », CMJ New Music Report, vol. 71, no 758,‎ , p. 15 (ISSN 0890-0795, lire en ligne).
  24. (es) Ramón F. L., « Coilbox sacan primer disco oficial », sur Zona-Zero.net, (consulté le 9 décembre 2015).
  25. (en) Tim Shellberg, « Hardships an inspiration for Cold's latest release », The Times of Northwest Indiana,‎ (lire en ligne).
  26. (en) Jim DeRogatis, « Weezer at the United Center », sur Jimdero.com, (consulté le 11 décembre 2015).
  27. (en) Matt Mernagh, « Crossbreed Love Kittie & Skinny Puppy », ChartAttack,‎ (lire en ligne).
  28. (de) Michael Kulueke, « Review: CROSSCUT – Director's Cut », sur Powermetal.de, (consulté le 9 décembre 2015).
  29. (de) Gerhard Berlin, « Review: Director's Cut (Crosscut) », sur Metalinside.de (consulté le 9 décembre 2015).
  30. (en) Alexey Eremenko, « D'espairsRay – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2015).
  31. (en) Martin Popoff, « Damageplan – New Found Power », Brave Words and Bloody Knuckles,‎ (lire en ligne).
  32. (en) Lina Lecaro, « Nightranger: Steppin' Out », LA Weekly,‎ (lire en ligne).
  33. a, b, c, d, e, f et g (en) « Nu metal » (version du 19 septembre 2015 sur l'Internet Archive), Encyclopædia Britannica.
  34. (en) Andy Binks, « Demon Hunter – Demon Hunter », Cross Rhythms, no 74,‎ (lire en ligne).
  35. (en) Sean Lex, « Destroy The Runner: I, Lucifer », sur Jesus Freak Hideout, (consulté le 9 décembre 2015).
  36. (en) Craig Hayes, « Nippon Riffin': Japan's Nastiest (and Best) Metal, Part I », sur PopMatters, (consulté le 9 décembre 2015).
  37. Lynn, « Killswitch Engage + Dir En Grey », sur Metal France, .
  38. a, b, c, d, e, f et g (en) Luke Winkie, « Feelin' Like A Freak On A Leash: The Curious Place Nu-Metal Stands », Prefix,‎ (lire en ligne).
  39. Larkin 2006, "Disturbed".
  40. François, « Lofofora et D.Majiria, 22/09/2005, Botanique, Bruxelles. », sur Zicline (consulté le 9 décembre 2015).
  41. (en) Taniwha, « Dope » (version du 8 mai 2016 sur l'Internet Archive), sur MusicMight.
  42. Sharpe-Young 2005, p. 124.
  43. (en) Steve Knopper, « Dave Williams: 1972–2002 », Spin, vol. 18, no 11,‎ , p. 28 (ISSN 0886-3032, lire en ligne).
  44. a et b (en) Doc Coyle, « A Violent Evolution: A Different Take On Metal's Biggest Creative Departures », VH1, (consulté le 9 décembre 2015).
  45. (en) David Benson, « Earth Crisis – "Slither" (Victory) » (version du 10 décembre 2015 sur l'Internet Archive), Blistering.
  46. (en) Alice Pattillo, « The Most Metal Moments In Eurovision » (version du 4 mars 2016 sur l'Internet Archive), sur TeamRock, 13 mai 2014.
  47. (en) Tim Wenger, « Fans Rage at Emmure Show 1/27 » (version du 11 décembre 2015 sur l'Internet Archive), Colorado Music Buzz, 9 février 2013.
  48. Thierry Cadet, « Enhancer : un Best Of le 7 mars », sur Charts in France, (consulté le 9 décembre 2015).
  49. (en) Chris True, « Eths – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2015).
  50. (en) Meaghan Garvey, « Where Are They Now? Looking Back At The Grammy Awards' Best New Artist Winners > Evanescence », Complex,‎ (lire en ligne).
  51. (en) Mark Guarino et Amanda Petrusich, « Sound Bites », Spin, vol. 19, no 7,‎ , p. 24 (ISSN 0886-3032, lire en ligne).
  52. (it) Damiano Cembali, « Exilia: My Own Army », sur RockLine.it (consulté le 9 décembre 2015).
  53. (en) Borivoj Krgin, « FACTORY 81: "Mankind" », sur Blabbermouth.net (consulté le 9 décembre 2015).
  54. (en) Josh Dipple, « Family Force 5 – III.V EP », sur Cross Rhythms, (consulté le 9 décembre 2015).
  55. (en) Jamie Lee Rake, « The Rock and Worship Road Show: MercyMe/David Crowder Band/Family Force 5/Fancescsa Battistelli/Fee/Remedy Drive/Sidewalk Prophets », sur The Phantom Tollbooth, (consulté le 14 décembre 2015)
  56. (en) Steve Huey, « Fear Factory – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2015).
  57. (en) Quentin Kalis, « Fear Factory – Digimortal », sur Chronicles of Chaos, (consulté le 9 décembre 2015).
  58. (en) Kory Grow, « Finger Eleven – Finger Eleven », CMJ New Music Report, vol. 79, no 857,‎ , p. 24 (ISSN 0890-0795, lire en ligne).
  59. (en) Pete Richards, « Ozzy Recruits Voivod And Finger Eleven For Canadian Tour », ChartAttack,‎ (lire en ligne).
  60. (en) Liza Cano, « Album Review: FlyLeaf – "Between the Stars" », Music Connection,‎ (lire en ligne).
  61. (en) Alexey Eremenko, « The Gazette – Stacked Rubbish », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2015).
  62. Void, « Chronique : Girugämesh – MONSTER », sur House of Wolves, (consulté le 9 décembre 2015).
  63. Larkin 2006, "Glassjaw".
  64. (en) Graham Reed, « GODHEAD – Two Thousand Years of Human Error », sur The Final Word, (consulté le 9 décembre 2015).
  65. a et b (en) Brett Milano, « The Billboard Spotlight: Boston », Billboard, vol. 114, no 7,‎ , p. 45 (ISSN 0006-2510, lire en ligne).
  66. (en) Roxanne Blanford, « Godsmack – Godsmack », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2015).
  67. (es) Clara Hdez, « Sé lo que hiciste, Pilar Rubio », 20 minutos,‎ (lire en ligne).
  68. a, b, c et d (en) Jesse Serwer, « Eight Late '90s Acts (and One Whole Genre) We Beg Cash Money Records Not To Revive », Miami New Times,‎ (lire en ligne).
  69. (en) Gregory Heaney, « (hed) p.e. – Evolution », sur AllMusic (consulté le 11 décembre 2015).
  70. (en) Drew Ailes, « Jared Gomes of Hed PE Jumps Off Stage and Punches Heckler at the Gathering of the Juggalos », Riverfront Times,‎ (lire en ligne).
  71. (en) Julian Myles, « ALBUM: Hollywood Undead – American Tragedy », sur Dead Press!, (consulté le 9 décembre 2015).
  72. (en) Louis Pattison, « Hoobastank : Hoobastank », NME,‎ (lire en ligne).
  73. (en) Johnny Loftus, « Hoobastank – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2015).
  74. Pentacle, « Hord: Biographie » (version du 22 février 2013 sur l'Internet Archive), Metalorgie.
  75. Sharpe-Young 2005, p. 176.
  76. (en) Laina Dawes, « Ill Niño: Dead New World », Exclaim!,‎ (lire en ligne).
  77. Phillips et Cogan 2009, p. 115–116.
  78. (en) « Incubus: Biography » (version du 20 juin 2008 sur l'Internet Archive), Rolling Stone.
  79. (en) Jody Macgregor, « Karnivool – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2015).
  80. (en) David James Young, « Karnivool On a Decade of Making Music & 'Themata' Anniversary Tour », Music Feeds,‎ (lire en ligne).
  81. (en) Natalie Zina Walschots, « Kells: Anachromie », Exclaim!,‎ (lire en ligne).
  82. (en) wookubus, « Kid Rock Says Nu Metal Didn't Stand the Test of Time, Limp Bizkit Were Horrible to Roadies », sur ThePRP, (consulté le 9 décembre 2015).
  83. (en) Chelsey Johnson, « Kittie: Oracle », Out, vol. 10, no 12,‎ , p. 30 (ISSN 1062-7928, lire en ligne)
  84. (en) Web Dept, « Kittie Face $5 Million Lawsuit » (version du 11 décembre 2015 sur l'Internet Archive), Revolver, 27 février 2008.
  85. (en) Raziq Rauf, « Kittie return with a nu album », sur Drowned in Sound, (consulté le 9 décembre 2015).
  86. S. P., « Des groupes bien de chez nous », La Dernière Heure/Les Sports,‎ (lire en ligne).
  87. Sharpe-Young 2005, p. 52.
  88. Phillips et Cogan 2009, p. 85, 136.
  89. (en) Andres Rebellon, « LISTEN: Lacuna Coil Stream New Song "Nothing Stands In Our Way" », sur Mxdwn, (consulté le 9 décembre 2015).
  90. Peps, « LACUNA COIL – Broken crown halo », Shoot Me Again,‎ (lire en ligne).
  91. Phenix, « LIES – From the Ashes of our World (Send The Wood) », VS-Webzine,‎ (lire en ligne).
  92. Phillips et Cogan 2009, p. 147, 266.
  93. (en) Aurelio Pasini, « Linea 77 – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2015).
  94. Larkin 2006, "Linkin Park".
  95. « Lofofora est toujours là », La Gazette en Yvelines,‎ (lire en ligne).
  96. (en) « Lostprophets Turn More Towards Pop With Rock », ChartAttack,‎ (lire en ligne).
  97. (en) « Spotlight shines on Welsh stars », BBC News, (consulté le 9 décembre 2015).
  98. (en) Jeremy Vane-Tempest, « Machine Head: Bloodstone & Diamond », sur Mind Equals Blown, (consulté le 9 décembre 2015).
  99. (en) Marty Dodge, « Music Reviews: Christ Agony, Clutch, Freedom Call, Machine Head and Some Indie » (version du 11 décembre 2015 sur l'Internet Archive), sur Blogcritics, 23 avril 2007.
  100. (en) « Six Totally Insane Japanese Metal Bands » (version du 18 mai 2014 sur l'Internet Archive), Revolver, 16 mai 2014.
  101. (en) « maNga rocks Bosnian capital in TRT concert » (version du 14 novembre 2014 sur l'Internet Archive), Today's Zaman, 29 juillet 2010.
  102. (en) Alexey Eremenko, « maNga – Sehr-i Hüzün », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2015).
  103. [PDF] « Compilation: Live Metal en Lorraine #1 », Zic Boom, no 15,‎ septembre–octobre 2002 (ISSN 1626-6161, lire en ligne).
  104. Petebull, « Masnada », sur French Metal, .
  105. (en) Alexey Eremenko, « Maximum the Hormone – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2015).
  106. (en) Patrick St. Michel, « Maximum The Hormone "Yoshu Fukushu" », The Japan Times,‎ (lire en ligne).
  107. (en) Mike Gitter, « Heavy Metal Side Projects: the Good, the Bad, the Weird and the WTF! », sur Noisecreep (consulté le 9 décembre 2015).
  108. (en) Scott Olivenbaum, « Soilwork, Dark Tranquillity, Hypocrisy, Mnemic » (version du 10 décembre 2015 sur l'Internet Archive), Blistering, 1er mai 2005.
  109. Larkin 2006, "Motograter".
  110. (en) Richard Bienstock, « List: Before They Were Famous » (version du 30 septembre 2015 sur l'Internet Archive), Revolver, 28 septembre 2015.
  111. (en) Scott Olivenbaum, « Motograter – Motograter », sur Schwegweb, (consulté le 11 décembre 2015).
  112. Larkin 2006, "Mudvayne".
  113. Phillips et Cogan 2009, p. 147.
  114. (en) « Mudvayne: Do What You Do (3:30) », Billboard, vol. 120, no 42,‎ , p. 46 (ISSN 0006-2510, lire en ligne).
  115. a et b (en) D.Miso, « Jeffrey Nothing 'The New Psychodalia' (2012) », sur Murder the Dance, (consulté le 9 décembre 2015).
  116. JO, « Nouvelle Star 8 : une candidate admise... a-t-elle transgressé le règlement ? La production répond ! (réactualisé) », sur Purepeople, (consulté le 9 décembre 2015).
  117. (en) Jeremy Borjon, « Review: Nonpoint — The Return » (version du 24 septembre 2014 sur l'Internet Archive), Revolver, 23 septembre 2014.
  118. (en) Sean Piccoli, « Nu-metal Screams Get a Boost In Volume », Sun-Sentinel,‎ (lire en ligne).
  119. (en) John Mulvey, « Orgy : Vapor Transmission », NME,‎ (lire en ligne).
  120. Larkin 2006, "Otep".
  121. Sharpe-Young 2005, p. 229.
  122. krakoukass56, « Out > X-Position », sur Spirit of Metal, (consulté le 9 décembre 2015).
  123. (en) Hannah Stuart-Leach, « Korean, British rockers thrill crowds at Jisan », The Korea Herald,‎ (lire en ligne).
  124. a, b et c (en) Marc Lungley, « Rock File: British Christian Nu-Metal », Cross Rhythms, no 75,‎ (lire en ligne).
  125. (en) MacKenzie Wilson, « Pillar – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2015).
  126. (en) Graham Reed, « P.S.I. on T.O.U.R. », sur Drowned in Sound, (consulté le 9 décembre 2015).
  127. (en) « Pleymo – Biographie » (version du 15 août 2014 sur l'Internet Archive), RFI Musique, octobre 2004.
  128. VsGreg, « P.M.T. – Topping From Below (Camouflage) », VS-Webzine,‎ (lire en ligne).
  129. Phillips et Cogan 2009, p. 189–190.
  130. (en) David Stagg, « Top 100 Christian Rock Albums of all time », HM Magazine,‎ (lire en ligne).
  131. Lilian, « Le Zguen à la Punk, 3ème manche pour l'Xtreme Fest » (version du 10 décembre 2015 sur l'Internet Archive), Info Festival, 17 septembre 2015.
  132. [PDF] « Vendredi 6 février à 20h: Psykup + Dwail » (version du 10 décembre 2015 sur l'Internet Archive), Clubs et Concerts, no 82, février 2015, p. 23.
  133. (en) Philip Brasor, « Nothing lost in translation of mum music », The Japan Times,‎ (lire en ligne).
  134. (en) Christian St John, « Red, Demon Hunter, and Veridia Tour 2014 (Updated) », Christian Review,‎ (lire en ligne).
  135. (en) Kaj Roth, « REVIEW: Rev Theory – Truth Is Currency », sur Melodic.net (consulté le 9 décembre 2015).
  136. (en) Ken, « Rev Theory – Truth Is Currency », sur MetalReviews (consulté le 9 décembre 2015).
  137. (en) Alexey Eremenko, « Rize – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2015).
  138. (en) Matthew Hernon, « Nobuaki Kaneko heads in darker direction on 'Lobo' and rises to the occasion », The Japan Times,‎ (lire en ligne).
  139. Larkin 2006, "Robinson, Ross".
  140. Sharpe-Young 2005, p. 273.
  141. (en) Rich Dodgin, « Saliva – Rise Up », sur All About The Rock (consulté le 9 décembre 2015).
  142. Pamalach, « SCORCH – One Big Loss For Man, One Giant Leap For Mankind (Murmurlement/Season of Mist) », VS-Webzine,‎ (lire en ligne).
  143. Fred, « SCORCH – A Genoux », Shoot Me Again,‎ (lire en ligne).
  144. Jeffries 2003, p. 176.
  145. (en) Jeff Benjamin, « K-Pop Legend Seo Taiji Enlists IU for Synth Spectacular 'Sogyeokdong' », Billboard,‎ (lire en ligne).
  146. Sharpe-Young 2005, p. 259.
  147. (de) Daniel Fischer, « Shah-Mat: Upstream (Review) », Musikreviews,‎ (lire en ligne).
  148. Annie Hennequin, « La montée en puissance de Sidilarsen », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne).
  149. Frédéric Péguillan, « Sidilarsen », sur Telerama.fr (consulté le 9 décembre 2015).
  150. (en) Cannibal JC, « Sikh – Sikh » (version du 23 avril 2013 sur l'Internet Archive), sur U-Zine.
  151. Toukene, « Sikh – One more piece (chronique) », sur COREandCO, (consulté le 9 décembre 2015).
  152. (en) Ben Kupiszewski, « Skillet's back and pissed off », MOVE Magazine,‎ (lire en ligne).
  153. (en) Owain Richards, « Kerrang! Wales Free Event – Cardiff's The Point », sur Lucem Fero, (consulté le 9 décembre 2015).
  154. (en) Jon Bye, « Nu metal ain't dead – just ask Skindred » (version du 10 décembre 2015 sur l'Internet Archive), Virgin Music.
  155. Phillips et Cogan 2009, p. 216.
  156. (en) « Slot: Nu-Metal Tales of Childhood Virtue in Danger », sur Far from Moscow, (consulté le 9 décembre 2015).
  157. Luca, « Smash Hit Combo : "In Game" (clip officiel) », sur House of Wolves, (consulté le 9 décembre 2015).
  158. (en) Aly Comingore, « Snot Reunites, Returns to Santa Barbara », Santa Barbara Independent,‎ (lire en ligne).
  159. (en) Sean Richardson, « Various Artists – Straight Up », CMJ New Music Monthly, vol. 88, no 12,‎ , p. 70 (ISSN 1074-6978, lire en ligne).
  160. (en) « US Band Snot Announce Australia Tour This October », sur theMusic.com.au, (consulté le 9 décembre 2015).
  161. (en) Chris Schwegler, « Soil – Scars », sur Schwegweb, (consulté le 9 décembre 2015).
  162. Mr Zède, « Chronique : Soil – Whole (AFM Records – 2013) », sur Metal Sickness, (consulté le 9 décembre 2015).
  163. (en) Taniwha, « Soulfly » (version du 2 décembre 2009 sur l'Internet Archive), sur MusicMight.
  164. (en) Richard Connelly, « Spineshank: Nu-Metal Group Saved By Texas' Judicial System », Houston Press,‎ (lire en ligne).
  165. (en) Eduardo Rivadavia, « Spineshank – Anger Denial Acceptance », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2015).
  166. Loloceltic, « STARSET: Transmissions (2014) », sur Music Waves, (consulté le 10 mai 2018).
  167. (en) Taniwha, « Static-X » (version du 14 juillet 2011 sur l'Internet Archive), sur MusicMight.
  168. Velvet Kevorkian, « Stereotypical Working Class – Every Cloud Has A Silver Lining (Klonosphere) », VS-Webzine,‎ (lire en ligne).
  169. « Plein les oreilles » (version du 10 décembre 2015 sur l'Internet Archive), Paris Normandie, 14 mai 2010.
  170. (en) Michael Lopez, « Top 10 Sell-Out Songs: You Can Actually Hear Artistic Integrity Disintergrate », Phoenix New Times,‎ (lire en ligne).
  171. (en) Steven Hyden, « Indie Rock's Tuneful Death Rattle », sur Grantland, (consulté le 9 décembre 2015).
  172. (en) « System of a Down », sur Loudwire (consulté le 9 décembre 2015).
  173. (en) James Grebey, « Watch System of a Down's Full First-Ever Concert in Armenia », Spin, .
  174. (en) Sarah Bella, « Serj Tankian Nixes Talk of New System of a Down Album », Music Feeds,‎ (lire en ligne).
  175. O'Brien 2002, p. 332.
  176. Larkin 2006, "Taproot".
  177. (en) Jared Johnson, « Thousand Foot Krutch – Phenomenon », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2015).
  178. (en) Cara Fisher, « Purple Door Festival 2010 Review », sur CM Addict, (consulté le 9 décembre 2015).
  179. (en) Aaron Zorgel, « Wayhome Music & Arts Festival Announces Lineup, Including Sam Smith, Kendrick Lamar, Alt-J, And More », Complex,‎ (lire en ligne).
  180. (en) Dave Doray, « Three Days Grace », sur IGN, (consulté le 9 décembre 2015).
  181. (en) Bryan Borzykowski, « Mobile » (version du 22 septembre 2008 sur l'Internet Archive), Urban Male Magazine.
  182. Larkin 2006, "Trapt".
  183. (en) Christopher R. Weingarten, « Trapt – Trapt », CMJ New Music Report, vol. 75, no 807,‎ , p. 31 (ISSN 0890-0795, lire en ligne).
  184. (en) Corey Moss, « Trust Company Writing New Album, Looking Ahead to Tour », MTV News, (consulté le 9 décembre 2015).
  185. Jeremy Cardot, « Unswabbed – Tales from the nightmares, Vol. 1 », Daily Rock,‎ (lire en ligne).
  186. (en) Jeff Rauschert, « '90s rapper Vanilla Ice puts new twists on old hits », The Flint Journal,‎ (lire en ligne).
  187. (en) Spence D., « Vanilla Ice – Vanilla Ice Is Back! Hip Hop Classics », sur IGN, (consulté le 9 décembre 2015).
  188. (fi) Tero Lassila, « Festariraportti: Qstock 2005 », sur Imperiumi.net (consulté le 9 décembre 2015).
  189. (en) William Ruhlmann, « Brian Welch – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 9 décembre 2015).

Ouvrages[modifier | modifier le code]