Ill Niño

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ill Niño
Description de cette image, également commentée ci-après

Ill Niño sur scène en 2014.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Nu metal, latin metal
Années actives Depuis 1998
Labels Roadrunner Records, Cement Shoes Records, Victory Records, AFM Records
Site officiel www.illnino.com
Composition du groupe
Membres Cristian Machado
Diego Verduzco
Ahrue Luster
Lazaro Pina
Dave Chavarri
Daniel Couto
Anciens membres Jorge Rosado
Marc Rizzo
Jardel Martins Paisante
Roger Vasquez

Ill Niño est un groupe de heavy metal américain, originaire du New Jersey. Les membres du groupe sont originaires de pays latino-américains incluant Pérou, Guatemala, Venezuela, Brésil, Mexique, et République dominicaine. Le nom du groupe vient des mots Ill, pour « malade » en anglais, et Niño pour « enfant » en espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1998-2002)[modifier | modifier le code]

Ill Niño prend forme lorsque le batteur Dave Chavarri effectue une tournée au sein de Soulfly en 2000. Il est séduit par cette expérience et à la fin de la tournée, il contacte Marc et Jardel pour leur proposer de fonder un groupe de heavy nu metal mélodique. Ces deux derniers acceptent. Après quelques recherches, ils choisirent un brésilien d’origine, Machado, en tant que frontman. Ils complètent le groupe par l’arrivée du bassiste Lazaro Pina et du percussionniste Roger Vasquez. Sur le premier EP, le groupe s'appelait El Niño[1], avant de changer, à cause d'un groupe qui portait déjà ce nom. Ill est un mot pour « malade » en anglais, et Niño pour « enfant » en espagnol.

Machado participe à la chanson One incluse dans l'album homonyme de Soulfly publié en 2002[1]. Ils prennent également part à l'Ozzfest en 2002, et à une tournée e nco-tête d'affiche avec Raging Speedhorn et Pitchshifter en octobre 2002[1]. Le groupe tourne alors massivement, notamment en compagnie de Kittie, Snapcase ou encore Soulfly. Il signe ensuite un contrat avec une maison d’édition, et le non moins connu label Roadrunner Records[1]. En juillet 2001, Ill Nino sort son premier album, Revolution Revolución. Ill Niño sait réaliser un album aussi inattendu et accrocheur que dévastateur, selon la presse spécialisée.

The band parted ways with percussionist Roger Vasquez and guitarist MARC RIZZO in the midst of 2003 recording sessions. The vacant guitar spot would be filled by former MACHINE HEAD guitarist Ahrue Luster whilst drums would be handed over to the GOD IS I and POINT4HOPE credited Danny Couto. Rizzo soon bounced back with a solo opus, 'Colossal Myopia', issued on the Phlamencore label in February of 2004.

Confession et One Nation Underground (2003-2007)[modifier | modifier le code]

En 2003, ils sortent leur deuxième album, Confession. Ce dernier opus du groupe est toutefois beaucoup plus lisse, plus mélodique et moins percutant. Les passages anglais-espagnols se font plus rares. Un album qui vise un public plus large, et qui est confirmé dans son succès par la présence du single How Can I Live sur la bande originale du film Freddy vs. Jason[2].

En 2005, avec l'album suivant, One Nation Underground, Ill Nino revient à un son plus brut et latin dans la veine du premier disque, un contrepied à leur label, qui souhaitait voir le groupe continuer dans un metal plus accessible ; il fait participer Jamey Jasta du groupe Hatebreed sur le morceau Turns to Gray[3],[4],[5]. En 2006, le manque d'intérêt de Roadrunner au profit des groupes maison — Slipknot, Stone Sour, Chimaira — pousse Ill Nino à partir du label emblématique vers un autre indépendant et plus humble, Cement Shoes Records. Avec ce dernier, il retrouve une carte blanche artistique, et livre dans la foulée un EP ultra limité, The Undercover Session, contenant deux inédits et trois reprises, dont le morceau Zombie Eaters de Faith No More qui fait participer Chino Moreno du groupe Deftones[6].

Enigma (2008-2009)[modifier | modifier le code]

Il faudra toutefois attendre 2008 pour que Ill Niño sorte son premier album sous son nouveau label Enigma aux accents beaucoup plus hispaniques et au son plus éclectique.

En 2009, Cement Shoes Records est clairement englué dans des problèmes financiers. En plus de n'avoir assuré aucune vraie promotion à l'album Enigma, le label n'est jamais parvenu à éditer les deux vidéo-clips que le groupe avait tourné pour cet album (Pieces of Sun et Me gusta la soledad). Face à un bilan catastrophique, Ill Nino décide en mars 2009 de plier bagage et d'aller voir ailleurs.

Dead New World et Epidemia (2010-2013)[modifier | modifier le code]

Après une année d'inactivité, le groupe décide de s'auto-produire par le biais de la maison de production Soundwars Studios fondé par Chistian Machado et Laz Pina. Il signe alors un contrat pour la distribution de leurs albums avec Victory Records pour les États-Unis et AFM Records pour l'Europe. Quelques semaines plus tard, le groupe diffuse une première démo sur le net : Scarred (My Prison). Ce single annonce la sortie du cinquième album studio du groupe, qui s'intitule Dead New World, et qui est sorti le 29 octobre 2010.

Deux ans plus tard, le groupe récidive avec Epidemia. Le premier single est La epidemia en featuring avec Frankie Palmerie du groupe Emmure. Il faut attendre près d'un an, soit le 30 septembre 2013, pour voir apparaitre un second single Forget Me Father et donc un nouveau clip. Le groupe profite de la sortie de ce dernier pour officialiser le départ de leur percussionniste Daniel Couto (qui avait rejoint le groupe en 2002), remplacé par Oscar Santiago.

Till Death, La Familia (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

À l'été 2014 sort la nouvelle production, et septième album du groupe, Til Death La Familia qui diffuse deux clips dans la foulée, Live Like there's No Tomorrow, et 'I'm Not the Enemy'.

Style musical[modifier | modifier le code]

Ill Niño offre un mélange de nu metal mêlé à des rythmes latinos. On y retrouve aussi des paroles tantôt anglaises tantôt espagnoles. Le groupe adore jouer sur les changements de rythme au sein de ses chansons. Paroles hurlées puis claires, passages rageurs puis guitares flamenco. Le groupe apporte, par les résonances latino, une chaleur à sa musique.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Cristián Machado - chant
  • Dave Chavarri - batterie
  • Ahrue Luster - guitare
  • Diego Verduzco - guitare
  • Lazaro Piña - basse
  • Oscar Santiago - percussions

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Marc Rizzo - guitare
  • Roger Vasquez - percussions
  • Jardel Paisante - guitare
  • Daniel Couto - percussions

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Best of[modifier | modifier le code]

  • 2007 : The Best of Ill Niño

EPs[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Ill Niño
  • 2006 : The Undercover Sessions

Singles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « MusicMight :: Artists :: ILL NIÑO », sur MusicMight/Rockdetector (consulté le 29 octobre 2016).
  2. (en) « 'Freddy Vs. Jason' Soundtrack Features Cuts From Slipknot, Sepultura, Others », sur MTV,‎ (consulté le 29 octobre 2016).
  3. « Ill Niño - One Nation Underground - Chronique », sur Uzine,‎ (consulté le 29 octobre 2016).
  4. (en) « ILL NINO Name New Album », sur Blabbermouth.net,‎ (consulté le 29 octobre 2016).
  5. (de) « laut.de-Kritik - Für Hartwurstfanatiker vielleicht zu süßlich. », sur laut.de (consulté le 29 octobre 2016).
  6. CAMIONB BLANC: ANTHOLOGIE DU METAL Tome 2, Garry Sharpe Young (ISBN 2357796367) , Garry Sharpe Young (consulté le 29 octobre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]