Project 86

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Project 86
Description de cette image, également commentée ci-après

Project 86 en concert lors de l’Easterfest 2008 en Australie.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock chrétien, heavy metal, nu metal, metal alternatif, post-hardcore
Années actives Depuis 1996
Labels Atlantic, BEC Recordings, Tooth & Nail
Site officiel www.project86.com
Composition du groupe
Membres Andrew Schwab
Darren King
Cody Driggers
Ryan Wood
Anciens membres Mike « Norman » Williams
Scott Davis
Alex Albert
Corey Edelmann
Steven Dail
Randy Torres
Ethan Luck
Matt Hernandez
Jason Gerken
Dustinn Lowry

Project 86 est un groupe de rock chrétien américain à tendances heavy metal formé en 1996, originaire du comté d’Orange, en Californie. Le groupe compte huit albums, vendu à près de 500 000 exemplaires à l'international, deux EPs, deux DVD, et un album live[1]. Les paroles poétiques et introspectives d'Andrew Schwab adressent plusieurs thèmes comme la conformité et le vide.

Le groupe est formé par Schwab dans le but d'inspirer les individus à vivre avec l'espoir. En 1998, BEC Recordings publie un album éponyme du groupe qui est bien accueilli par la presse spécialisée. leur deuxième album, Drawing Black Lines, attire l'intérêt des majors ; Atlantic rachète l'album à Tooth & Nail Records, société mère de BEC. Le troisième album du groupe, Truthless Heroes, est exclusivement publié à Atlantic, après que leur contrat ait été racheté. Le groupe se sépare d'Atlantic peu après la sortie de leur troisième opus. Ils négocient un nouveau contrat avec Tooth & Nail, et publient trois nouveaux albums, le dernier étant Picket Fence Cartel en été 2009.

Après la fin de leur contrat avec T&N, en décembre 2011, le groupe annonce une campagne Kickstarter expliquant que « les fans seront désormais notre label. » Leur huitième album, Wait for the Siren, was est publié le 21 août 2012. Leur neuvième album, Knives to the Future, est indépendamment publié par Team Black Recordings le 11 novembre 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et premier album (1996–1999)[modifier | modifier le code]

Selon le documentaire XV, Project 86 est formé en milieu 1996 par le chanteur Andrew Schwab dans le comté d’Orange, en Californie[2]. Le guitariste Randy Torres, qui fréquentait le même lycée, est le premier membre recruté. La formation originale inclut Schwab, Torres, Ethan Luck (Demon Hunter, Relient K), et le bassiste Matt Hernandez (Unashamed, The Dingees). Le batteur Alex Albert est recruté après le départ de Hernandez qui quittera le groupe après quelques répétitions, puis Luck endosse la basse. Luck quitte le groupe pour se joindre aux Dingess en été 1997[2].

Schwab commente dans une interview au sujet du numéro 86 dans le nom du groupe : « La génération avant nous utilisait cette phrase pour décrire ce qu'ils rejetaient... Project 86, c'est un peu l'idée du rejet, ou de la séparation, ou aller à contre-sens des idées reçues[2]. » Le groupe ne tourne pas beaucoup à ses débuts[3]. En 1997, Project 86 est voté comme l'un des meilleurs groupes indépendants par les lecteurs du magazine HM. Au Tomfest la même année, leur prestation est un succès, et Tooth & Nail Records décide de les signer[2].

Bryan Carlstrom produit leur premier album éponyme. Il a précédemment travaillé sur des albums certifié multi-disque de platine de groupes comme The Offspring et Alice in Chains[4]. Schwab s'inspire de ses problèmes personnels pour écrire des paroles pleines de sens[5]. Sonny Sandoval, chanteur du groupe de nu metal P.O.D., est un invité des sessions. L'album est publié en juin 1998, et bien accueilli par la presse spécialisée[6]. Il se vend à plus de 50 000 exemplaires en date et est significativement diffusé dans les émissions Road Rules et The Real World sur MTV[3].

Drawing Black Lines et Truthless Heroes (2000–2003)[modifier | modifier le code]

Le groupe travaille sur son nouvel album avec le producteur Garth « GGGarth » Richardson[7] à Vancouver, au Canada. Schwab concentre ses paroles sur plusieurs problèmes autres que les siens : « Le nouvel album se consacre moins à moi, et plus au monde qui nous entoure ; les problèmes de société, de culture... »[5]. Après la fin des enregistrements, l'album attire l'intérêt des labels majors, et Atlantic Records rachète les droits de l'album à Tooth and Nail/BEC en mars 2000. Drawing Black Lines atteint la 37e place des Heatseekers[8] et est bien reçu par la presse spécialisée[9]

Au-delà (depuis 2004)[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tooth & Nail staff, « Project 86 biography », Tooth & Nail Records,‎ (consulté le 2 octobre 2009).
  2. a, b, c et d (en) Brian Vincent McGovern, « Project 86: The Beginning », HM Magazine, no 73,‎ september–october 1998 (ISSN 1066-6923, lire en ligne).
  3. a et b (en) Charlotte Dillon, « Project 86 biography », AllMusic, All Media Guide, LLC,‎ (consulté le 12 décembre 2009).
  4. (en) Bryan Carlstrom, « Bryan Carlstrom discography », Bryan Carlstrom official website,‎ (consulté le 22 mai 2009).
  5. a et b (en) Treble Bandoppler, « Project 86: Afro-Role Model », HM Magazine, no 80,‎ novembre–décembre 1999, p. 18–21 (ISSN 1066-6923).
  6. (en) Jason D. Taylor, « Project 86 review », AllMusic, All Media Guide, LLC,‎ (consulté le 25 septembre 2009).
  7. (en) Mark Allan Powell, Encyclopedia of Contemporary Christian Music, Peabody, Massachusetts, Hendrickson Publishers, , 731–732 p. (ISBN 1-56563-679-1).
  8. (en) Allmusic staff, « Project 86 charts », AllMusic, All Media Guide, LLC,‎ (consulté le 25 septembre 2009).
  9. (en) Steven Losey, « Drawing Black Lines review », AllMusic, All Media Guide, LLC,‎ (consulté le 25 septembre 2009).

Lien externe[modifier | modifier le code]