Mudvayne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mudvayne
Description de cette image, également commentée ci-après

Chad Gray

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Heavy metal, nu metal, mathcore, metal progressif
Années actives 19962010 (en pause)
Labels Sony BMG, Epic
Site officiel www.mudvayne.com
Composition du groupe
Membres Chad Gray
Ryan Martinie
Greg Tribbett
Matthew McDonough
Anciens membres Shawn Barclay
logo de Mudvayne

Logo de Mudvayne.

Mudvayne est un groupe de heavy metal américain, originaire de Bloomington, dans l'Illinois. Leur style musical, très particulier, se veut structuré et réfléchi. Eux-mêmes décrivent leur musique comme du « math-metal ». Cette appellation est toutefois contestable, et l'on peut considérer Mudvayne comme jouant du nu metal. On peut remarquer que les membres du groupe se placent toujours (souvent) dans le même ordre sur les photos: Greg Tribbett, Chad Gray, Ryan Martinie et Matt McDonough. Leur discographie compte actuellement quatre albums studio.

Après une démo Kill I oughta, ils sortent en 2000 un premier album studio L.D. 50 dans lequel ils posent les marques de leur concept[Quoi ?]. L'année suivante, leur second album est dans la même lignée, quoiqu'un peu plus musical et un peu moins brut : The end of all thing is to come les fait connaître du grand public, avec des chansons à potentiel commercial un peu plus large, comme World so cold, ou encore Not falling, qui fait partie de la bande originale du film Le Vaisseau de l'angoisse (titre original : Ghost Ship). Leur troisième album Lost And Found, marque définitivement le virage musical du groupe. La chanson Forget to Remember, qui fait partie de la bande originale du film Saw II et étant le générique du film, a été le début de leur renaissance[Quoi ?]. La chanson Determined figure dans le jeu vidéo Need For Speed Underground 2. Deux autres albums sont sortis depuis. Mudvayne est en pause, en raison d'une tournée du chanteur Chad Gray dans son groupe Hellyeah.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1996–1997)[modifier | modifier le code]

Mudvayne, formé en 1996 à Bloomington, dans l'Illinois, comprend à l'origine le bassiste Shawn Barclay, le guitariste Greg Tribbett et le batteur Matthew McDonough[1],[2]. La formation du groupe se complète avec l'arrivée de Chad Gray, qui gagnait $ 40000 par an dans une fabrique, qui quittera son travail pour devenir leur chanteur[3]. En 1997, Mudvayne autofinance son premier EP, Kill, I Oughtta[1],[2]. À l'enregistrement de l'EP, Barclay est remplacé par Ryan Martinie, ancien bassiste du groupe de rock progressif Broken Altar. Ayant auto-distribué Kill, I Oughtta[1],[2], Mudvayne adopte des surnoms et le corpse paint[2],[4],[5].

L.D. 50 (1998–2000)[modifier | modifier le code]

En avril 1998, le promoteur local Steve Soderstrom présente Mudvayne à son agent artistique, Chuck Toler, qui les aide à obtenir un contrat avec le label Epic Records, et enregistrent leur premier album L.D. 50[5],[6]. Pour l'album, Mudvayne expérimente un son brut et dissonant[2],[7]. L.D. 50 est produit par Garth Richardson[8], et la production exécutive est effectuée par Shawn Crahan, membre au sein du groupe Slipknot[2],[6].

L.D. 50 atteint la première place des Billboard Top Heatseekers, et la 85e place du Billboard 200[9]. Les singles Dig et Death Blooms atteignent les 33e et 32e places aux Mainstream Rock Tracks[9]. Bien que félicité par la presse spécialisée[10], certains critiques trouvent difficile de prendre le groupe au sérieux[11]. L.D. 50 est certifié disque d'or et permet à Mudvayne de remporter leur premier MTV2 Video Award à la cérémonie en 2001 des MTV Video Music Awards pour leur clip vidéo de la chanson Dig[12].

Pour la promotion de L. D. 50, Mudvayne joue à la tournée Tattoo the Earth avec Nothingface, Slayer, Slipknot et Sevendust. Le guitariste de Nothingface, Tom Maxwell, se lie d'amitié avec le chanteur de Mudvayne, Chad Gray, et explorent la possibilité de former un supergroupe. l'année suivante, Nothingface tourne une nouvelle fois avec Mudvayne ; toujours dans l'idée de former un supergroupe, ils se mettent en pause à cause de problèmes d'horaires[13].

The End of All Things to Come (2001–2002)[modifier | modifier le code]

En 2002, Mudvayne publie The End of All Things to Come, que le groupe considère comme son « album noir », en partie à cause de sa couverture sombre[14]. L'album est une suite à L.D. 50, accompagnée de riffs, tempi, de chaleur et chant[15]. Avec une telle expérimentation, Entertainment Weekly considère l'album comme « plus amical » comparé à son prédécesseur[16] et devient l'un des albums metal préférés en 2002[17]. le clip du single Not Falling démonte un changement physique de Mudvayne comparé à la période L. D. 50[18].

Lost and Found (2003–2005)[modifier | modifier le code]

En 2003, Mudvayne participe au Summer Sanitarium Tour, avec Metallica en tête d'affiche[19]. En septembre, Chad Gray participe au premier album de V Shape Mind, intitulé Cul-De-Sac[20]. L'année suivante, le groupe se lance dans un troisième album, produit par Dave Fortman[19],[21]. Pour l'écriture de l'album, le groupe se délocalise dans une maison et écrit pendant quatre mois avant les enregistrements[19],[22]. En février, Gray et Martinie souhaitent apparaître dans Within The Mind - In Homage To The Musical Legacy of Chuck Schuldiner, en hommage au fondateur du groupe Death[23], mais l'album ne sera jamais produit.

En 2005, Chad Gray fonde le label indépendant Bullygoat Records et publie le premier album de Bloodsimple, A Cruel World (avec la participation de Gray), en mars[24]. Le 12 avril, Mudvayne publie Lost and Found. Le premier single de l'album, Happy?, comprend un morceau complexe de guitare, et Gray décrit Choices comme l'« opus de huit minutes »[25]. En août, l'ancien bassiste de Mudvayne, Shawn Barclay, publie lep remeir album de son groupe, Sprung[1].

En septembre, le groupe fait la rencontre du réalisateur Darren Lynn Bousman, dont le film Saw II est en production, et souhaite inclure Forget to Remember, issu de l'album Lost and Found. Bousman leur montre une scène dans laquelle un homme tente de retirer ses yeux des orbites, pour avoir une chance. Le groupe accepte, et Gray y apparaît brièvement. Le clip de la chanson Forget to Remember comprend des scènes de Saw II[26].

The New Game et Mudvayne (2006–2009)[modifier | modifier le code]

En 2006, Gray, Tribbett et Tom Maxwell sont rejoints par l'ancien batteur de Pantera et Damageplan, Vinnie Paul, pour former le supergroupe Hellyeah. Le 8 mars, Mudvayne et Korn jouent au KBPI Birthday Bash à Denver, Thornton. Après une tournée avec Sevendust, Mudvayne publie By the People, for the People[27]. L'album débute 51e au Billboard 200, avec près de 22 000 exemplaires vendus la première semaine[26],[28].

Au retour de Gray et Tribbett, après leur tournée avec Hellyeah, Mudvayne se lance dans l'enregistrement de The New Game avec Dave Fortman[29]. Après la sortie de l'album en 2008, Fortman annonce qu'il sera suivi six mois plus tard par un autre album[30]. Pour son cinquième album éponyme, Mudvayne espère réaliser un « album blanc »[14]. Mudvayne est enregistré à l'été 2008 à El Paso, au Texas[31].

Pause et séparation (depuis 2010)[modifier | modifier le code]

In 2010, Mudvayne se met encore en pause, ce qui permet à Gray et Tribbett de tourner avec Hellyeah, au sein duquel ils seront actifs jusqu'au moins 2014[32]. Avec Hellyeah, Gray et Tribbett enregistreront trois albums : Stampede, Band of Brothers et Blood for Blood[33]. En 2012, Ryan Martinie tourne avec Korn comme remplaçant temporaire à leur bassiste Reginald Arvizu[34]. L'année suivante, Martinie joue de la basse sur le premier EP de Kurai, Breaking the Broken[35], et, en 2014, Tribbett quitte Hellyeah[36].

Membres[modifier | modifier le code]

Derniers membres[modifier | modifier le code]

Ancien membre[modifier | modifier le code]

  • Shawn Barclay - basse (1996–1998)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Kill I Oughta (démo autoproduite, 1 000 exemplaires)
  • 2000 : L.D. 50
  • 2001 : The Beginning of All things to End
  • 2002 : The End of All Things to Come
  • 2005 : Lost and Found
  • 2007 : By the People, For the People
  • 2008 : The New Game
  • 2009 : Mudvayne

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Former MUDVAYNE Bassist Resurfaces In SPRUNG Project », blabbermouth.net,‎ .
  2. a, b, c, d, e et f (en) Garry Sharpe-Young, New Wave of American Heavy Metal, Zonda Books Limited, (ISBN 0-9582684-0-1), « Mudvayne », p. 213.
  3. (en) « CHAD GRAY On Switching Back And Forth Between MUDVAYNE And HELLYEAH », Blabbermouth.net,‎ (consulté le 9 juillet 2013).
  4. (en) Andrew Dansby, « New Mudvayne "To Come" », Rolling Stone,‎ (consulté le 5 janvier 2009).
  5. a et b (en) Richard Bienstock, Guitar World Presents Nu-Metal, Hal Leonard Corporation, , 79–82 p. (ISBN 0-634-03287-9), « Mask Hysteria »
  6. a et b Carla Hay, « No Name's Mudvayne 'Digs' into the Billboard 200 », Billboard, vol. 113, no 17,‎ , p. 17 ; 81 (ISSN 0006-2510).
  7. (en) Bradley Torreano, « Review of The Beginning of All Things to End », AllMusic (consulté le 26 février 2010).
  8. (en) Joel McIver, Nu-metal: The Next Generation of Rock & Punk, Omnibus Press, (ISBN 0-7119-9209-6), « Mudvayne », p. 86.
  9. a et b (en) « Charts and awards for L.D. 50 », AllMusic (consulté le 24 février 2010).
  10. (en) Borivoj Krgin, « Review of L.D. 50 », Blabbermouth.net,‎ (consulté le 24 février 2010)
  11. (en) William Ruhlmann, « Review of L.D. 50 », AllMusic (consulté le 24 février 2010).
  12. (en) http://www.mtv.com/music/artist/mudvayne/artist.jhtml
  13. Jon Wiederhorn, "Hellyeah: Night Riders", Revolver, March 2007, p. 60-64 (link to Revolver back issues)
  14. a et b (en) « MUDVAYNE Frontman Sees The (Black) Light », Blabbermouth.net,‎ (consulté le 19 septembre 2009)
  15. (en) Wiederhorn, Jon, « Mudvayne's New Look Coincides With New Sound », MTV News,‎ (consulté le 19 juin 2011).
  16. (en) Jim Farber, « Music Review: The End of All Things to Come (2002) », Entertainment Weekly, no 684,‎ (lire en ligne).
  17. (en) Wedge, Dave, « Hardest of the hard; Deftones bring power surge to massive metal tour »,‎ (consulté le 3 octobre 2011), p. Mudvayne's "The End of All Things to Come" was one of last year's most acclaimed metal releases.
  18. (en) Wiederhorn, Jon, « Mudvayne Infected By Insects During 'Not Falling' Shoot », MTV News,‎ (consulté le 5 octobre 2011).
  19. a, b et c (en) James Montgomery, « Mudvayne Lose The Makeup, Find Inspiration In Isolation », MTV News,‎ (consulté le 5 janvier 2009).
  20. (en) Dave Doray, « V-Shape Mind's debut disc is pretty solid. »,‎
  21. (en) « Dave Fortman to Produce New Mudvayne Album », Mix Magazine,‎ (consulté le 5 octobre 2011).
  22. (en) MTV News, « For The Record: Quick News On Justin Timberlake And Usher, T.I., Britney Spears, Paris Hilton, The Vines & More », MTV,‎ (consulté le 3 octobre 2011).
  23. (en) « JAMES MURPHY: DEATH Tribute Album Update », blabbermouth.net,‎
  24. (en) Johnny Loftus, « A Cruel World - Bloodsimple », AllMusic
  25. (en) Montgomery, James, « Mudvayne Lose The Makeup, Find Inspiration In Isolation », MTV News,‎ .
  26. a et b (en) Harris, Chris, « 'Saw II' Eye-Plucking Scene: A Fateful Moment For Mudvayne », MTV News,‎ (consulté le 5 octobre 2011).
  27. (en) Lymangrover, Jason, « By the People, For the People - Mudvayne », AllMusic,‎ .
  28. (en) « Mudvayne: 'By The People, For The People' First-Week Sales Revealed », Blabbermouth.net,‎ .
  29. (en) « Chad Gray interview on Type 3 Media (2008) » (consulté le 21 février 2008).
  30. (en) « Exclusive: Mudvayne To Drop Two New Albums in Next Year », Headbangers Blog, Headbangers Blog,‎ (consulté le 14 août 2008).
  31. (en) « Mudvayne Drummer Interviewed On 'The Big Dumb Radio Show' », Blabbermouth.net,‎
  32. (en) « MUDVAYNE 'On Hiatus' For At Least Two More Years », Blabbermouth.net,‎ (consulté le 19 septembre 2016).
  33. (en) James Christopher Monger, « Hellyeah biography », AllMusic.
  34. (en) « KORN Bassist Expecting Child; MUDVAYNE's RYAN MARTINIE To Fill In », blabbermouth.net.
  35. (en) « MUDVAYNE Bassist's KURAI To Release Debut EP In December », blabbermouth.net.
  36. (en) « HELLYEAH Parts Ways With Guitarist, Bassist; Announces 'Blood For Blood' Album Details », Blabbermouth.net (consulté le 13 février 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]