Godhead

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Godhead
Surnom Blind (1994)
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock industriel, metal industriel, rock alternatif, metal alternatif, rock gothique, nu metal[1]
Années actives Depuis 1994
Labels Driven Music Group, Cement Shoes Records, Posthuman Records, Warrior Records
Site officiel www.godhead.com
Composition du groupe
Membres Jason C. Miller
Mike Miller
Ullrich « Method » Hepperlin
Ty Smith
Anciens membres Bruce Brandstatter
John Pettitt
James O'Connor
Tom Z
Ken Jay
Glendon Crain

Godhead, aussi typographié gODHEAD, est un groupe de rock et metal industriel américain, originaire de Washington, District de Columbia.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 1994 sous le nom de Blind, mais effectue sa première apparition scénique sous Godhead peu après à Fairfax, en Virginie, en avril. Après être resté dans l'obscurité pendant plusieurs années, le groupe est remarqué par Marilyn Manson et signe, en 2000, un contrat de distribution avec Manson,à son label Posthuman Records[2]. Ce contrat est honoré avec la sortie d'un premier album studio, en janvier 2001, intitulé 2000 Years of Human Error[3] qui permet à Godhead de se faire remarquer par Ozzy Osbourne qui les emmène à l'Ozzfest[4] la même année. L'album fait participer le bassiste de Marilyn Manson, Twiggy Ramirez, Scott Putesky (guitariste pour Marilyn Manson, anciennement connue sous le nom de Daisy Berkowitz), et Manson. Malgré la dissolution de Posthuman, le groupe se popularise dans la scène. | ses débuts, ils sont managés par Scott Cohen.

Le batteur James O'Connor quitte le gorupe avant l'enregistrement de leur cinquième album, Evolver. Il est remplacé par Tom Z, pendant une courte durée, puis est à son tour remplacé par le batteur de Static-X, Ken Jay. Wayne Static et Reeves Gabrels de Static-X contribueront à l'album qui sera publié en 2003. En 2005, le chanteur Jason C. Miller invite O'Connor à revenir dans le groupe, ce qu'il accepte, avant de quitter à nouveau le groupe en 2006, après l'enregistrement de The Shadow Line. Il est remplacé par Glendon Crain. Le 24 mars 2008, le groupe révèle l'arrivée de Ty Smith de Bullets and Octane en remplacement de Crain. Le 27 octobre 2009, Jason C. Miller publie son premier album solo, Last to Go Home.

Style musical et influences[modifier | modifier le code]

Sur leur profil MySpace officiel, le groupe dit s'inspirer de David Bowie, The Cure, Depeche Mode, Pink Floyd, Ozzy Osbourne, et Nine Inch Nails.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Jason C. Miller – chant, guitare (depuis 1992)
  • Mike Miller – guitare (depuis 1994)
  • Ullrich « Method » Hepperlin – basse, programmation (depuis 1998)
  • Ty Smith – batterie, percussions (depuis 2008)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Dwayne Reid – batterie, percussions (1992–1994)
  • John Pettit – batterie, percussions (1993–1997)
  • Bruce Brandstatter – basse (1992–1997)
  • Tom Z – batterie, percussions (2003)
  • Ken Jay – batterie, percussions (2003–2005)
  • James O'Connor – batterie, percussions (1997–2003, 2005–2006)
  • Glendon Crain – batterie, percussions (2006–2008)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1994 : America Now
  • 1995 : Godhead
  • 1997 : Nothingness
  • 1998 : Power Tool Stigmata
  • 2001 : 2000 Years of Human Error
  • 2003 : Evolver
  • 2006 : The Shadow Line
  • 2007 : Unplugged
  • 2008 : At the Edge of the World
  • 2009 : The Early Years (94-96)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tommy Udo, Brave Nu World, Sanctuary Publishing, (ISBN 1-86074-415-X), p. 229
  2. (en) Saidman, Sorelle : "Manson Signs Godhead To Posthuman". MTV.com, 2000.
  3. (en) Nelson, Chris: Album Reviews. Rolling Stone, 2001.
  4. (en) Ozzfest.com: http://www.ozzfest.com/static_content/view/alumni.html Ozzfest Alumni,]

Liens externes[modifier | modifier le code]