La Rouquette (Aveyron)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Rouquette.

La Rouquette
La Rouquette (Aveyron)
L'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aveyron
Arrondissement Villefranche-de-Rouergue
Canton Villefranche-de-Rouergue
Intercommunalité Communauté de communes du Grand Villefranchois
Maire
Mandat
Thierry Serin
2014-2020
Code postal 12200
Code commune 12205
Démographie
Gentilé Rouquettois(e)
Population
municipale
778 hab. (2016 en augmentation de 4,85 % par rapport à 2011)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 18′ 11″ nord, 1° 58′ 31″ est
Altitude Min. 230 m
Max. 429 m
Superficie 29,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

Voir sur la carte administrative de l'Aveyron
City locator 14.svg
La Rouquette

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

Voir sur la carte topographique de l'Aveyron
City locator 14.svg
La Rouquette

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Rouquette

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Rouquette
Liens
Site web larouquette.org

La Rouquette est une commune française, située dans le département de l'Aveyron en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La Rouquette se situe dans le canton de Villefranche-de-Rouergue. Elle est limitrophe du département de Tarn-et-Garonne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de La Rouquette[1]
Savignac Villefranche-de-Rouergue
Vailhourles La Rouquette Sanvensa
Castanet
(Tarn-et-Garonne)
Monteils

Hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

La commune compte 18 lieux-dits[2].

  • Barroi
  • Bassignac
  • Benechous
  • Blanqueries
  • Bosc
  • Bros
  • Bel air
  • Colombier
  • Coutets
  • Fonrozal
  • La Grimaudié
  • Léonard
  • Lompla
  • Orlhonac
  • Puech Segonds
  • Rentieres
  • Saint Gauzy
  • Souzils
  • Trigodinas

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

On évaluait l'ensoleillement de la commune à 2123 heures en moyenne par an[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1793 1795 Pierre Joseph Loubies    
1796 1798 Antoine Soulie    
1798 1800 Pierre Carles    
1800 1813 Jean Dominique Flaugergues    
1813 1817 Jean Pierre Charrie    
1817 1830 François Marty    
1830 1849 Jean Pierre Charrie    
1849 1855 Antoine Mailhet    
1855 1871 Casimir Simian    
1871 1876 Samuel Carles    
1876 1881 Alexis Gardes    
1881 1888 Jean Baptiste Marcellin Carles    
1888 1900 Félix Benel    
1980 2001 André Viala    
2001 2008 Guy Delsescaux    
2008 En cours Thierry Serin SE Technicien
Les données manquantes sont à compléter.

Économie[modifier | modifier le code]

Une zone d'activité nommée « Zone des activités de la Glèbe » est présente sur le territoire de la commune, à cheval sur la commune voisine de Savignac. Créée en 1995, avec une première tranche de 12 hectares, elle est agrandie en 2009 avec une nouvelle tranche aménagée sur 11 hectares ; 35 parcelles de différentes surfaces sont viabilisées[5]. En 2016 Lisi Aerospace, la plus grande entreprise du Villefranchois commence son installation sur la zone d'activités[6].

ZA La Glèbe

Éducation[modifier | modifier le code]

La commune possède une école élémentaire et primaire. Elle est située à l'entrée de « Trigodinas » depuis 2013 à la suite de la construction d'un nouvel ensemble scolaire[7], durant l'année 2015-2016 78 élèves y étaient scolarisé[8].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[10].

En 2016, la commune comptait 778 habitants[Note 1], en augmentation de 4,85 % par rapport à 2011 (Aveyron : +1,05 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
4324171 2201 3881 4001 2181 3861 2351 416
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 4121 4781 3901 2531 2421 2421 2001 1611 054
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
962910844713630603591557504
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
471415434554586626688737775
2016 - - - - - - - -
778--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Chaque année, le foyer des jeunes organise la fête de La Rouquette le premier week-end de juillet du samedi au lundi.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le moulin de Castel est un ancien moulin restauré situé dans le bourg[13].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Pierre Prévost, sculpteur iconoclaste, poète et affichiste irrévérencieux, né le , vit et travaille à La Rouquette au lieu-dit Léonard[14].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (oc + fr) Christian-Pierre Bedel (préf. Claude Penel), Vilafranca : Marcièl, Morlhon, La Roqueta, Savinhac, Tolonjac, Valhorlhas / Christian-Pierre Bedel e los estatjants del canton de Vilafranca, Rodez, Mission départementale de la culture, coll. « Al canton », , 475 p., ill., couv. ill. ; 28 cm (ISBN 2-907279-55-6, ISSN 1151-8375, notice BnF no FRBNF38977243)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. « Les rues de la Rouquette », sur www.annuaire-mairie.fr (consulté le 7 mars 2016)
  3. http://www.vin-vigne.com/commune/La%20Rouquette-12200.html (consulté le 19/03/2016)
  4. « Les anciens Maires de la Rouquette », sur www.annuaire-mairie.fr (consulté le 7 mars 2016)
  5. « La zone d'activités de la Glèbe à proximité de Villefranche de Rouergue », sur www.cc-villefranchois.fr (consulté le 7 mars 2016)
  6. « L'arrivée de Lisi Aérospace », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne, consulté le 7 mars 2016)
  7. G. L., « Villefranche-de-Rouergue. Un établissement neuf à Trigodinas », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne, consulté le 7 mars 2016)
  8. « École maternelle et élémentaire », sur www.education.gouv.fr (consulté le 7 mars 2016)
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  13. http://larouquette.org/index.php/le-moulin-de-castel (consulté le 19/03/2016).
  14. « Pierre Prevost vous propose expositions et animations », sur pprevost.com (consulté le 7 mars 2016)