Canton de Villefranche-de-Rouergue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Villefranche-de-Rouergue
Canton de Villefranche-de-Rouergue
Situation du canton de Villefranche-de-Rouergue dans le département de l'Aveyron.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aveyron
Arrondissement(s) Villefranche-de-Rouergue
Bureau centralisateur Villefranche-de-Rouergue
Conseillers
départementaux
Stéphanie Bayol
Éric Cantournet
2021-2028
Code canton 12 22
Histoire de la division
Création avant 1833
Modification 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 13 193 hab. (2018)
Densité 122 hab./km2
Géographie
Superficie 108,07 km2
Subdivisions
Communes 3

Le canton de Villefranche-de-Rouergue est une circonscription électorale française située dans le département de l'Aveyron et la région Occitanie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 7 à 3.

Histoire[modifier | modifier le code]

Robert Fabre, fondateur du MRG, fut maire et député de Villefranche-de-Rouergue.

Un nouveau découpage territorial entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure[3]. En Aveyron , le nombre de cantons passe ainsi de 46 à 23. Le canton de Villefranche-de-Rouergue est un des deux seuls cantons à garder le même nom. Le nombre de communes le composant passe de 7 à 3.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Villefranche-de-Rouergue dans l'arrondissement de Villefranche-de-Rouergue. Son altitude variait de 230 m (La Rouquette) à 591 m (Morlhon-le-Haut) pour une altitude moyenne de 350 m.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs[4]
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 Jean-Louis Cibiel aîné   Maire de Villefranche-de-Rouergue (1832-1837)
1836 1838 Gaspard Soulié
(1789-1862)
Légitimiste Ancien contrôleur des contributions directes, propriétaire à Villefranche-de-Rouergue
Conseiller d'arrondissement
1838[5] 1848 Hermenegilde Galtié
(1800-1859)
  Président du Tribunal civil de Villefranche-de-Rouergue
1848 1852 Noël Cluzel Républicain Médecin, adjoint au maire de Villefranche
1852 1859
(décès)
Hermenegilde Galtié   Président du tribunal civil de Villefranche-de-Rouergue
1859 1870 Antoine Bras   Médecin
Maire de Villefranche-de-Rouergue (1846-1848 et 1848-1866)
1870 1901 Alfred Cibiel Droite
monarchiste
Grand propriétaire
Maire de Villefranche-de-Rouergue (1874-1877)
Député (1876-1914)
1901 1919 Victor Fualdès Républicain Maire de Vailhourles, conseiller d'arrondissement
1919 1931
(décès)
Jean Magne
(1865-1931)
  Notaire à Villefranche-de-Rouergue
1931 1937 Bernard Lhez Rad. Président du conseil des directeurs de la Caisse d'Épargne
Maire de Villefranche-de-Rouergue (1929-1936)
1937 1940 Abel Magnes URD Médecin, adjoint au maire de Villefranche-de-Rouergue
Nommé conseiller départemental en 1943[6]
1945 1955 Roger Cavaignac
(1885-1980)
Rad. Instituteur en retraite, Villefranche-de-Rouergue
1955 1979 Robert Fabre Rad. puis MRG
puis SE
Pharmacien
Maire de Villefranche-de-Rouergue (1953-1983)
Député (1962-1980)
1979 1992 Jean Rigal PRG Médecin
Député (1980-1993 et 1997-2002)
Maire de Villefranche-de-Rouergue (1983-1997)
1992 1998 Serge Roques UMP Médecin hospitalier
Député (1993-1997 et 2002-2007)
Maire de Villefranche-de-Rouergue (2001-2020)
1998 2011 Claude Penel[7] PS Professeur de collège
Maire de Villefranche-de-Rouergue (1997-2001)
2011 2015 Éric Cantournet PRG Ancien attaché parlementaire de Jean Rigal
Conseiller municipal de Villefranche-de-Rouergue

Résultats électoraux détaillés[modifier | modifier le code]

  • Élections cantonales de 2004 : Claude Penel (PS) est élu au second tour avec 59,46 % des suffrages exprimés, devant Jean-Claude Deltor (Divers droite) (40,54 %). Le taux de participation est de 68,27 % (8 492 votants sur 12 438 inscrits)[8].
  • Élections cantonales de 2011 : Éric Cantournet (PRG) est élu au second tour avec 54,79 % des suffrages exprimés, devant Serge Roques (UMP) (45,21 %). Le taux de participation est de 56,5 % (7 207 votants sur 12 755 inscrits)[9].

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Le canton de Villefranche avait deux conseillers d'arrondissement.

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Jean Pierre Loubatières   Juge d'instruction à Villefranche, propriétaire à Saint-Igest
1833 1836 Gaspard Soulié Légitimiste Propriétaire à Villefranche
1836 1848 Louis-François Cibiel   Maire de Villefranche (1845)
1839 1848 Joseph Marie Charles Emmanuel Dardenne (de) Tizac   Contrôleur des contributions directes
1848   Charles Joseph Bals   Médecin à Villefranche
1848   Marie Antoine Paulin Charrié
(1802-1861)
  Avoué à Villefranche
  1901 Victor Fualdès Républicain
modéré
Maire de Vailhourles
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers départementaux à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Stéphanie Bayol   PRG Formatrice
Conseillère municipale de Villefranche-de-Rouergue (adjointe au maire depuis 2020)
2015 2021 Éric Cantournet   MR Agent territorial
Conseiller municipal de Villefranche-de-Rouergue (adjoint au maire depuis 2020)
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Stéphanie Bayol   PRG Conseillère sortante
2021 en cours Éric Cantournet   MR Conseiller sortant

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Élections de mars 2015[modifier | modifier le code]

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Colette Lefevre et Laurent Tranier (DVD, 34,82 %) et Stéphanie Bayol et Éric Cantournet (PRG, 29,65 %). Le taux de participation est de 53,69 % (5 490 votants sur 10 226 inscrits)[11] contre 59,71 % au niveau départemental[12] et 50,17 % au niveau national[13].

Au second tour, Stéphanie Bayol et Éric Cantournet (PRG) sont élus avec 50,62 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 53,59 % (2 529 voix pour 5 480 votants et 10 226 inscrits)[14].

Eric Cantournet est membre du MRSL.

Élections de juin 2021[modifier | modifier le code]

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[15]. Dans le canton de Villefranche-de-Rouergue, ce taux de participation est de 35,6 % (3 456 votants sur 9 708 inscrits)[16] contre 43,28 % au niveau départemental[17]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Stéphanie Bayol et Éric Cantournet (DVG, 52,8 %) et Christophe Pourcel et Véronique Roux (DVD, 29,78 %)[16].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,3 % au niveau national[18], 39,56 % dans le département[17] et 36,11 % dans le canton de Villefranche-de-Rouergue[16]. Stéphanie Bayol et Éric Cantournet (DVG) sont élus avec 64,91 % des suffrages exprimés (2 098 voix pour 3 505 votants et 9 707 inscrits)[16],[19],[20].

Composition[modifier | modifier le code]

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Villefranche-de-Rouergue est conservé et est réduit. Il passe de 7 à 3 communes[1].

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Villefranche-de-Rouergue, d'une superficie de 199 km2, était composé de sept communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Villefranche-de-Rouergue
(chef-lieu)
12300 12200 45,85 11 712 (2012) 255


Martiel 12140 12200 46,71 972 (2012) 21
Morlhon-le-Haut 12159 12200 22,09 569 (2012) 26
La Rouquette 12205 12200 29,81 760 (2012) 25
Savignac 12263 12200 15,28 657 (2012) 43
Toulonjac 12281 12200 7,25 724 (2012) 100
Vailhourles 12287 12200 32,41 696 (2012) 21

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Villefranche-de-Rouergue comportait trois communes à sa création[1].

Liste des 3 communes du canton de Villefranche-de-Rouergue au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Villefranche-de-Rouergue
(bureau centralisateur)
12300 CC Ouest Aveyron Communauté 45,85 11 781 (2018) 257 modifier les donnéesmodifier les données
La Rouquette 12205 CC Ouest Aveyron Communauté 29,81 779 (2018) 26 modifier les donnéesmodifier les données
Vailhourles 12287 CC Ouest Aveyron Communauté 32,41 633 (2018) 20 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Villefranche-de-Rouergue 1222 108,07 13 193 (2018) 122 modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
12 63313 67915 19715 95315 91715 58816 05516 01716 090
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[21] puis population municipale à partir de 2006[22])
Histogramme de l'évolution démographique

Évolution démographique depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2018, le canton comptait 13 193 habitants[Note 2], en diminution de 1,42 % par rapport à 2013 (Aveyron : +0,55 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018
13 38313 193
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[23].)

Âge de la population[modifier | modifier le code]

La pyramide des âges, à savoir la répartition par sexe et âge de la population, du canton de Villefranche-de-Rouergue en 2009[24] ainsi que, comparativement, celle du département de l'Aveyron la même année[25] sont représentées avec les graphiques ci-dessous. La population du canton comporte 47,9 % d'hommes et 52,1 % de femmes. Elle présente en 2009 une structure par grands groupes d'âge plus âgée que celle de la France métropolitaine[Note 3]. Il existe en effet 67 jeunes de moins de 20 ans pour cent personnes de plus de 60 ans, alors que pour la France l'indice de jeunesse, qui est égal à la division de la part des moins de 20 ans par la part des plus de 60 ans, est de 1,06. L'indice de jeunesse du canton est également inférieur à celui du département (0,67) et à celui de la région (0,89)[26].

Pyramide des âges du canton de Villefranche-de-Rouergue en 2009 en pourcentage[24].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,7 
90  ans ou +
2,0 
10,1 
75 à 89 ans
14,0 
17,8 
60 à 74 ans
18,4 
20,7 
45 à 59 ans
19,6 
17,0 
30 à 44 ans
17,0 
17,9 
15 à 29 ans
14,1 
15,7 
0 à 14 ans
14,9 
Pyramide des âges du département de l'Aveyron en 2009 en pourcentage[27].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,7 
10,2 
75 à 89 ans
14,2 
16,9 
60 à 74 ans
17,5 
21,6 
45 à 59 ans
20,3 
18,9 
30 à 44 ans
17,8 
15,1 
15 à 29 ans
13,4 
16,7 
0 à 14 ans
15,1 

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[10].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.
  3. L'âge est la durée écoulée depuis la naissance. Il peut, selon l'Insee, être calculé selon deux définitions : l'âge par génération (ou âge atteint dans l'année ou encore âge en différence de millésimes), qui est la différence entre l'annLes résultats du recensement de la population sont désormais présentés en utilisant l'âge en années révolues.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Décret no 2014-205 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Aveyron.
  2. « LOI no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le )
  3. Le nombre total de cantons d'un départements doit obligatoirement être impair.
  4. Archives du Conseil général de l'Aveyron
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4428517s/f1.item.r=canton.zoom
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55398529/f5.item.r=conseiller%20general.zoom
  7. https://www.ladepeche.fr/2021/04/11/carnet-noir-disparition-de-claude-penel-ancien-maire-de-villefranche-de-rouergue-9481738.php
  8. Résultats de l’élection cantonale 2004 sur le site du ministère de l’Intérieur.. Consulté le 10 mai 2013.
  9. Résultats de l’élection cantonale 2011 sur le site du ministère de l’Intérieur.. Consulté le 10 mai 2013.
  10. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  11. « Résultats du 1er tour pour le canton de Villefranche-de-Rouergue », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  12. « Résultats du 1er tour pour le département de l'Aveyron », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  13. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  14. « Résultats du second tour pour le canton de Villefranche-de-Rouergue », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  15. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  16. a b c et d « Résultats pour le canton de Villefranche-de-Rouergue », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  17. a et b « Résultats pour le département de l'Aveyron », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  18. « Résultats des élections départementales 2021 : la liste des départements qui ont basculé », sur lemonde.fr, (consulté le )
  19. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Villefranche-de-Rouergue. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  20. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Villefranche-de-Rouergue. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  21. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  22. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  23. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  24. a et b « Évolution et structure de la population du canton de Villefranche-de-Rouergue en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr (consulté le )
  25. « Recensement de la population du département de l'Aveyron en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr, Insee (consulté le )
  26. « Bases de données du recensement 2009 - départements et régions (à télécharger, 265 ko) », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  27. « Résultats du recensement de la population de l'Aveyron en 2009 », sur www.recensement-2009.insee.fr (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]