Jerome Kagan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jerome Kagan

Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
NewarkVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
Chapel HillVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité Américaine
Thématique
Formation Université Harvard, université Yale, université Rutgers et Rahway High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Profession PsychologueVoir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Université HarvardVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions William James Fellow Award (en) (), prix APA pour une contribution scientifique remarquable à la psychologie (en) () et médaille Wilbur Cross (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de Académie américaine des arts et des sciencesVoir et modifier les données sur Wikidata
Données clés

Jerome Kagan (né le à Newark (New Jersey) et mort le à Chapel Hill (Caroline du Nord)[1]) est un professeur de psychologie nord-américain connu pour son travail sur l'importance du tempérament dans le développement de la personnalité. Après avoir initialement cru surtout à l'importance de l'environnement, il en est venu peu à peu, en conduisant des études longitudinales sur des enfants à 4 mois, à 2 ans, 4 ans, 7 ans et 11 ans, à attribuer un rôle beaucoup plus important aux facteurs innés.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Long Shadow of Temperament, 2004, The Belknap Press of Harvard University Press
  • A Young Mind in a Growing Brain, 2005, Lawrence Erlbaum Associates Publishers
  • An Argument for Mind, 2006, Yale University Press

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) Sam Roberts, « Jerome Kagan, Who Tied Temperament to Biology, Dies at 92 », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )