Questionnaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les questionnaires sont des outils de recherche pour les sciences humaines et sociales, en particulier la psychologie, la sociologie, le marketing et la géographie.

Étapes des questionnaires:

1-détermination du problème de l'étude et du sujet traité

2-Construction de la banque d'item

3-Construction de l'échelle de réponses

4- Évaluation du bassin initial d'items

5- Élaboration du mode de présentation du questionnaire

6- Création d'un échantillon pour tester la version pilote de l'instrument

7- Analyse d'item

Traduction de questionnaires:

1- par 2 personnes bilingues

2- retraduction par 2 personnes bilingues

3- détermination de la clarté des consignes et des items traduits

4- Ébauche scrutée par un groupe d'experts

5- les 2 versions sont administrées à un échantillon d'individus bilingues.

Enjeux des questionnaires[modifier | modifier le code]

Les questionnaires sont des outils d'évaluation proches des tests. Alors que ces derniers visent à mettre en évidence des aptitudes, les questionnaires s'étendent à une utilisation plus générale qui comprend notamment l'évaluation des attitudes. Voire à cet effet la rubrique test (psychologie).

Les questionnaires sont très amplement utilisés pour collecter des données dans de nombreuses disciplines, et depuis de nombreuses années. Ils ont permis et permettent d'étudier de nombreux phénomènes sociaux, politiques, etc., et sont à la base de très nombreuses décisions, tant dans le monde social que commercial.

Cependant, il n'y a pas de mesure sans erreur de mesure. Les questionnaires n'échappent pas à ce problème. Mais la taille des erreurs de mesure varie en fonction de la formulation exacte des questions[1], des échelles de réponse proposées[2], du mode de collection des données[3], etc. Par conséquent, il existe une ample littérature sur comment formuler les questions pour minimiser ces erreurs de mesure, ou dit autrement, pour maximiser leur qualité[4],[5],[6]. Récemment, le programme Survey Quality Predictor 2 (SQP) a été développé par Willem Saris et collègues pour aider toute personne souhaitant préparer son propre questionnaire ou évaluer la qualité de questions déjà existantes. Ce programme permet d'obtenir une prédiction de la qualité d'une question en codant les caractéristiques de celle ci (nombre de mots, type d'échelle, mode de collection de données, etc).

Même si en amont la formulation des questions est traitée avec soin, des erreurs de mesure aléatoires sont toujours possible. Pour cette raison, il est aussi important de toujours corriger pour les erreurs de mesure quand l'on travaille avec des données de questionnaire[7]. Pour une explication de comment procéder, on peut consulter un module disponible en ligne sur le site de l'enquête sociale européenne [8]

Types de question[modifier | modifier le code]

La typologie des questions de questionnaire est étudiée suivant différents points de vue, principalement la formulation de la question, le format de la réponse, le nombre de choix possibles. Les types de questions les plus commun[9] étant:

Type de question
Nom Caractéristique définition Réponse type
Question à choix multiple[10]
(en: MCQ)
fermée question fermée avec un(?) choix à faire parmi plusieurs réponses prédéfinies. A, B, C ... ou X.
Question à double réponse[11]
(en: double-barreled question)
formulation> biaisée question contenant deux questions dans un même énoncé — (probablement problématique à analyser)
Question conditionnelle[12] orientation question conditionnée par la réponse précédente
Question dichotomique[13]
(en: dichotimic question)
fermée> choix question fermée à laquelle le répondant peut répondre par deux possibilités A ou B, Oui ou Non, etc
Question directe[14] formulation question formulée de manière à impliquer directement le répondant, afin qu'il se sente concerner par la réponse
Question fermée[15]
(en: fixed alternative question)
fermée> choix question à la/aux réponse(s) limité(s) à une liste de propositions A, B, C ... ou X ; A, B, C ... et/ou X.
Question filtre[16]
(en:filter question)
orientation question introductive vérifiant le profil du répondant et son appartenance à la population cible, c’est-à-dire, un profil pertinent pour à l’expérience en cour. âge, sex, groupe économique, expérience du domaine, etc.
Question guidée[17]
(en: leading question)
formulation> biaisée question formulée de manière à suggérer une réponse — (possiblement erronée, puisque guidée)
Question indirecte[18] formulation question formulée de manière à ne par impliquer directement le répondant, afin qu'il se sente libre de répondre
Question ouverte[19]
(en: open-ended response questions)
ouverte question laissant au répondant la liberté de choisir ses propres mots.
Peut poser des problèmes de codification et d'interprétation a posteriori.
Question piège[20]
(en:trick question)
rôle question dont la réponse sera absurde si donnée de manière mécanique, permet de mesurer le niveau d'attention du répondant.
Question en or[21] rôle question pouvant fournir des renseignements importants sur le phénomène étudié.
Question courte
(en: short open-ended box)
ouverte question dont l'espace de réponse est volontairement réduit pour en limiter la longueur. Quelques mots formant une proposition simple.
Question longue
(en: long open-ended box)
ouverte question dont l'espace de réponse est suffisant pour laisser le répondant libre. Longue réponse textuelle.
Échelle d'évaluation
(en:Likert scale)
fermée> graduée de 1 à 5, de 1 à 7, de très satisfait à très déçu, etc.
Grille d'évaluation
(en:Likert scale)
fermée> graduée succession de questions basées sur la même échelle d'évaluation (Likert) de 1 à 5, de 1 à 7, de très satisfait à très déçu, etc.
Questions à Choix Multiples (QCM)
(en: multi-choices check box)
fermée question fermée avec plusieurs choix à sélectionner parmi plusieurs réponses prédéfinies. A, B, C parmi A, B, C, ..., X.

Domaines d'application[modifier | modifier le code]

  • Orientation scolaire et professionnelle : Dans le domaine de l'orientation scolaire et professionnelle, on utilise très souvent des questionnaires d'attitude afin d'évaluer les intérêts, la personnalité et les valeurs d'une personne, soit en la référant à une population (interpersonnel) par un processus de standardisation des scores soit, si la méthode le permet, en comparant ses scores à ses propres critères (intrapersonnel) ce que permet notamment la méthode fonctionnelle. Voir "questionnaire d'attitude" dans la rubrique test (psychologie).
  • Psychologie : Voir la classification des tests
  • Sciences sociales: Les questionnaires sont très largement utilisés en sociologie (69.7% des articles publiés en 1994-95 utilisaient des données d'une enquête par questionnaire, d'après Saris et Gallhofer, 2007[22] ), en science politique (41.9% selon la même source) et en opinion publique (90.3%).
  • Enquêtes :
  • Politique : Stemwijzer.
  • Géographie : Albert Demangeon utilisa des questionnaires comme outil de recherche dès 1909

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Converse J. M., and S. Presser 1986. Survey Questions: Handcrafting the Standardized Questionnaire. Beverly Hills: Sage
  2. Scherpenzeel, A. C., and W. E. Saris 1993. The quality of indicators of satisfaction across Europe. A meta-analysis of multitrait-multimethod studies. Bulletin de Methodologie Sociologique, 39, 3–19.
  3. Dillman D. A. 2000. Mail and Internet Surveys. The Tailored Design Method. New York: Wiley.
  4. Alwin, D. F. (2007). Margins of error: A study of reliability in survey measurement. Hoboken, Wiley
  5. Saris, W. E. and Gallhofer, I. N. (2014). Design, evaluation and analysis of questionnaires for survey research. Second Edition. Hoboken, Wiley.
  6. Revilla, M., Zavala Rojas, D., and W.E. Saris (2016). “Creating a good question: How to use cumulative experience”. In Christof Wolf, Dominique Joye, Tom W. Smith and Yang‐Chih Fu (editors), The SAGE‐Handbook of Survey Methodology. SAGE. Chapter 17, pp.236-254..
  7. Saris, W. E. and Revilla, M. (2016). Correction for measurement errors in survey research: necessary and possible. Social Indicators Research. First published online: 17 June 2015. DOI: 10.1007/s11205-015-1002-x. Available at: http://link.springer.com/article/10.1007/s11205-015-1002-x
  8. DeCastellarnau, A. and Saris, W. E. (2014). A simple procedure to correct for measurement errors in survey research. European Social Survey Education Net (ESS EduNet). Available at: http://essedunet.nsd.uib.no/cms/topics/measurement
  9. http://www.e-marketing.fr/Definitions-Glossaire-Marketing/Q/1
  10. http://www.e-marketing.fr/Definitions-Glossaire-Marketing/Question-a-choix-multiples-6243.htm
  11. http://www.e-marketing.fr/Definitions-Glossaire-Marketing/Question-a-double-reponse-6247.htm
  12. http://www.e-marketing.fr/Definitions-Glossaire-Marketing/Question-conditionnelle-6244.htm
  13. http://www.e-marketing.fr/Definitions-Glossaire-Marketing/Question-dichotomique-6245.htm
  14. http://www.e-marketing.fr/Definitions-Glossaire-Marketing/Question-directe-6246.htm
  15. http://www.e-marketing.fr/Definitions-Glossaire-Marketing/Question-fermee-6250.htm
  16. http://www.e-marketing.fr/Definitions-Glossaire-Marketing/Question-filtre-6251.htm
  17. http://www.e-marketing.fr/Definitions-Glossaire-Marketing/Question-guidee-6252.htm
  18. http://www.e-marketing.fr/Definitions-Glossaire-Marketing/Question-indirecte-6253.htm
  19. http://www.e-marketing.fr/Definitions-Glossaire-Marketing/Question-ouverte-6254.htm
  20. http://www.e-marketing.fr/Definitions-Glossaire-Marketing/Question-piege-6255.htm
  21. http://www.e-marketing.fr/Definitions-Glossaire-Marketing/Question-en-or-6249.htm
  22. Saris, W. E. and Gallhofer, I. N. (2007). Design, evaluation and analysis of questionnaires for survey research. Hoboken, Wiley.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]