Psychologie du sport

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La psychologie du sport a pour objet l'étude des aptitudes mentales et psychologiques qui déterminent la performance sportive ou physique, selon les différents contextes (compétition ou coopération, sport collectif ou individuel, rôles des proches comme les parents et les éducateurs, présence du public, etc.) Le consultant en préparation mentale peut travailler, par exemple, sur la concentration, la motivation et la gestion de stress de l'athlète.

Après quelques précurseurs, c'est Pierre de Coubertin qui est le premier a proposer une approche de la psychologie du sport dans un article publiée en 1900. Cette approche va être développé en Allemagne, en URSS et aux Etats-Unis. Il faut attendre les années 1970 pour que les Français commencent à s'intéresser à ces travaux.

Le pionnier de la psychologie du sport en France fut Georges Rioux, professeur de psychologie à l'université de Tours; avec au sein de la même université Raymond Chappuis et Raymond Thomas, et Michel Bouet, Professeur de psychologie à l'Université de Rennes II.[réf. nécessaire]

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Pierre de Coubertin

Lloyd "Bud" Winter

Hans Selye

Philip Jackson

Michael Johnson  

Daniel Chao

Liens externes[modifier | modifier le code]