David McClelland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
David McClelland
Portrait de David McClelland

David McClelland.

Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à Mount VernonVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata
à LexingtonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité(s) États-UnisVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation université Wesleyenne et université du Missouri-ColumbiaVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession(s) psychologue, professeur d'université et sociologueVoir et modifier les données sur Wikidata
Employeur(s) université Harvard et université WesleyenneVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinction(s) bourse Guggenheim et prix Bruno Klopfer (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

David McClelland () est un psychologue américain.

Il fut professeur à l'université Harvard entre la fin des années 1960 et le début de 1970.

Il est fondateur du cabinet de conseil en management Hay-McBer devenu aujourd'hui Hay Group

Son article Testing for Competence Rather than for Intelligence, paru en 1973 dans American Psychologist (en), est une contribution majeure. Il y démontrait qu'il existe d'autres façons de mesurer l’intelligence que des tests, tel celui du quotient intellectuel.

Il est notamment connu pour être à l'origine de la théorie des besoins (en) qui agissent à la base de la motivation humaine.

Le besoin d'achèvement[modifier | modifier le code]

C'est l'esprit d'Hermès, le dieu grec.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David McClelland, The Achieving Society, The Free Press, 1961.
  • Michel Fondriat, « La théorie des besoins de McClelland », dans : Sociologie des organisations, 3e éd., 2011., pp. 130-132

Articles connexes[modifier | modifier le code]