Goodreads

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de Goodreads

Adresse www.goodreads.com
Commercial Oui
Écrit en HTML
Type de site Livre
Langue Anglais
Inscription Gratuite
Siège social San Francisco, États-Unis
Propriétaire Amazon.com (depuis 2013)
Créé par Otis Chandler et Elizabeth Khuri
Lancement Janvier 2007
Classement Alexa 362[1]
État actuel Actif

Goodreads est un site web de critiques et de notation de livres qui fonctionne selon un catalogage social fondé en décembre 2006 et lancé en janvier 2007 par Otis Chandler II, un ingénieur informatique et entrepreneur, et Elizabeth Khuri[2],[3]. Le site permet aux individus de faire des recherches dans la base de données qui comprend des livres, des annotations et des critiques littéraires. Les usagers peuvent créer un compte pour enregistrer leurs lectures, ce qui génère un catalogue personnel et des listes de livres à lire. Ils ont également la possibilité de créer leurs propres clubs de lecture, des sondages, des blogs et de lancer des discussions.

En décembre 2007, le site comptait plus de 650 000 membres[4] et plus de 10 000 000 de livres avaient été ajoutés à la base de données[5]. En juillet 2012, le site a déclaré avoir 10 millions d'usagers, 20 millions de visites mensuelles, et 30 employés[6]. Le , Amazon déclarait son acquisition de Goodreads pour un montant non divulgué[7]; et le , il était annoncé sur le site web que le nombre d'usagers avait grimpé à 55 millions de membres, ce qui signifiait une hausse de 200 % au cours des onze derniers mois[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le couple formé par Otis Chandler et Elizabeth Khuri crée Goodreads en 2006. La mission du site web est d'« aider les gens à trouver et à partager les livres qu'ils aiment... [et] à améliorer le processus d'apprentissage par la lecture à travers le monde »[3]. Goodreads s'adresse aussi à « ce que les éditeurs appellent le problème de la « découvrabilité » en guidant les consommateurs de l'époque du numérique à trouver des livres qu'ils pourraient avoir envie de lire[9].

Au cours de sa première année d'opération, la compagnie a fonctionné sans aucune forme de revenu officiel. En décembre 2007, le site a reçu un financement estimé à 750 000$ de la part d'angel investors[5]. Ce financement a duré jusqu'en 2009, moment où Goodreads a reçu deux millions de dollars de True Ventures[10]. En octobre 2010, la compagnie a ouvert son interface de programmation, ce qui a autorisé les développeurs à accéder à ses classements et à ses titres[11]. Goodreads reçoit aussi une faible commission quand un membre clique sur un livre à partir de son site pour l'acheter en ligne[2].

En 2011, Goodreads acquiert Discovereads, un moteur de recommandations littéraires qui emploie des « algorithmes qui analysent quels livres les usagers pourraient aimer en se basant sur les livres qu'ils ont déjà lus et aimés et sur les livres que d'autres membres aux goûts similaires ont aimés »[2],[12]. Le site est en mesure de faire ces recommandations après qu'un usager ait évalué 20 livres sur une échelle de 1 à 5 étoiles. Otis Chandler croyait que ce système serait supérieur à celui d'Amazon, puisque celui que ce dernier emploie inclue les livres qu'un usager a cherchés ou achetés comme cadeaux au moment où il détermine ses recommandations[2],[12]. Plus tard cette même année, Goodreads a introduit un algorithme qui suggérait des livres aux usagers qui avait déjà plus de 5 millions de membres[13]. Macy Halford, du journal The New Yorker a noté que l'algorithme n'était pas parfait, étant donné que le nombre de livres dont il avait besoin pour générer une recommandation parfaite était si grand que, « par le temps que j'en lise la moitié de ce qu'il fallait, mes préférences de lecture auraient changé et je devrais recommencer à zéro »[14].

En octobre 2012, Goodreads annonce qu'il a atteint 11 millions de membres avec 395 millions de livres catalogués et plus de 20000 clubs de lecture créés par ses usagers[15]. Un mois plus tard, en novembre 2012, Goodreads a surpassé 12 millions d'usagers, la base de membres ayant doublé en un an[16].

En mars 2013, Amazon propose un arrangement pour acquérir Goodreads au cours du second trimestre de 2013 pour une somme non divulguée[17],[18],[19]. En septembre 2013, Goodreads a annoncé qu'il allait supprimer, sans avertissement, les critiques littéraires qui mentionnaient le comportement de l'auteur ou menaçaient l'auteur[20].

En janvier 2016, Amazon annonce sur Shelfari.com qu'il fusionnerait Shelfari avec Goodreads et fermerait définitivement Shelfari. Pour préparer les membres de Shelfari au changement, Amazon publie sur Shelfari.com : «ANNONCE IMPORTANTE: Shelfari fusionne avec Goodreads. En apprendre davantage.»[21], en plus d'un lien menant à la page intitulée « FAQ »[22] et d'instructions pour télécharger ses données et migrer vers Goodreads. Ils ont laissé deux mois aux usagers pour faire leur transition de Shelfari vers Goodreads. Même si les discussions tenues sur Shelfari n'ont pas été transférées, (étant donné qu'Amazon aurait eu besoin de la permission de tous les interlocuteurs pour pouvoir le faire), les membres ont été prévenus : « vous pouvez sauvegarder vos propres données pour vos propres dossiers »[23],[21].

En avril 2016, Goodreads annonce que plus de 50 millions de critiques littéraires ont été mises en ligne sur le site par les usagers[24].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Découvertes littéraires[modifier | modifier le code]

Sur le site de Goodreads, les usagers peuvent ajouter des livres à leur bibliothèque personnelle, évaluer et critiquer des livres, voir ce que leurs amis et leurs auteurs préférés lisent, participer à des discussions ou encore joindre des groupes pour discuter d'une grande variété de sujets. Ils peuvent également recevoir des suggestions de prochaines lectures basées sur leurs critiques des livres qu'ils ont lus précédemment[25]. Une fois que les usagers ont ajouté leurs amis à leur profil, ils voient ce qu'ils ont sur leurs propres « étagères » (façon particulière à Goodreads de nommer les listes de livres lus ou à lire), leurs critiques, et peuvent commenter leurs pages. Goodreads comporte un système de notation allant de une à cinq étoiles, avec l'option d'accompagner l'évaluation par une critique littéraire. Le site fournit par défaut les « étagères » Lu, En cours de lecture et À lire, et l'opportunité de créer des étagères personnalisées pour catégoriser les livres de l'usager[26].

Accès au contenu[modifier | modifier le code]

Les membres de Goodreads peuvent lire ou écouter un aperçu d'un livre sur le site grâce à Kindle Cloud Reader and Audible[27]. Goodreads offre également des questionnaires et des trivia, des citations, des listes de lecture et des cadeaux (« free giveaways »). Les usagers peuvent recevoir l'info-lettre, qui contient l'annonce de la parution de nouveaux livres, des suggestions, des entrevues accordées par des auteurs et de la poésie. Si un usager a écrit un travail, celui-ci peut être joint au profil de l'auteur, qui inclut un blog de l'auteur[28]. La plateforme organise également des opportunités de rencontres hors-ligne, tels que des échanges de livres « dans la vraie vie »[29].

Interactions entre les usagers[modifier | modifier le code]

Le site web facilite les interactions entre les lecteurs et les auteurs via des entrevues, des cadeaux, des blogs d'auteur et des informations du profil. Il y a aussi une section spéciale pour les auteurs ayant des suggestions pour la promotion de leurs œuvres sur Goodreads.com, visant à les aider à atteindre leur public cible[30]. En 2011, « dix-sept mille auteurs, incluant James Patterson et Margaret Atwood » utilisaient Goodreads de façon promotionnelle[2].

Additionnellement, Goodreads est présent sur Facebook, Pinterest, Twitter, et autres sites de réseaux sociaux[31],[32],[33]. Relier un compte Goodreads avec un compte d'un autre réseau social comme Facebook active la possibilité d'importer des contacts qui ont eux aussi un compte Goodreads, ce qui accroît la liste d'amis. De plus, certains paramètres sont disponibles pour autoriser Goodreads à publier directement sur le second réseau social, ce qui informe, par exemple, les amis Facebook de ce que le membre est en train de lire ou comment il a évalué un livre. Ce lien constant de Goodreads vers les autres réseaux sociaux permet à l'information de circuler et à la connexion entre les usagers et les autres individus présents sur le web de perdurer[34].

L'Amazon Kindle Paperwhite (version 2) et la Kindle Voyage intègrent d'ailleurs la plateforme de Goodreads via un bouton d'interface usager[35].

Catalogue de données[modifier | modifier le code]

Les données de ce catalogue livresque ont été récoltées grâce à de grandes importations provenant de diverses sources de données fermées et ouvertes, incluant des auteurs auto-édités, Ingram[36], Amazon (avant 2012 et après 2013)[37],[38], Worldcat et la Bibliothèque du Congrès[39].

Les bibliothécaires de Goodreads ont pour fonction d'améliorer l'information que l'on retrouve sur le site. Ils peuvent éditer les descriptions de livres, ajouter des éditions différentes du même livre ou une autre page couverture et travailler sur la biographie de l'auteur. Les membres de Goodreads peuvent postuler pour devenir des bibliothécaires volontaires après qu'ils ont ajouté 50 livres à leur profil[40]. Ces bibliothécaires coordonnent le Groupe des Bibliothécaires de Goodreads[41].

Les données de l'usager deviennent la propriété de Goodreads[42] tout en restant disponibles via l'interface de programmation, ou API[43], contrairement à d'autres projets similaires comme Open Library (qui publie le catalogue et que les membres éditent comme open data).

Controverse sur les exigences d'Amazon[modifier | modifier le code]

En janvier 2012, Goodreads a cessé d'utiliser l'API publicitaire pour les livres d'Amazonmetadata (comme le titre, l'auteur, le nombre de pages) pour se tourner vers le grossiste Ingram[44]. Goodreads sentait que les exigences d'Amazon pour utiliser son API était trop contraignantes, et que la combinaison d'Ingram, de la Bibliothèque du Congrès, et d'autres sources serait plus flexible. Cependant, certains usagers étaient inquiets que les listes de livres qu'ils avaient lus et enregistrés se perdent. Goodreads avait toutefois mis en place plusieurs solutions pour faciliter la transition et pour assurer qu'aucune donnée ne soit perdue dans le processus, même pour les titres qui étaient en danger de suppression car disponibles seulement sur Amazon (comme les éditions Kindle et les oeuvres auto-publiées sur Amazon)[44]. En mai 2013, comme résultat de l'acquisition de Goodreads par Amazon, Goodreads a néanmoins recommencé à utiliser les données d'Amazon[45].

Compétition et critiques littéraires justes[modifier | modifier le code]

En 2012, Goodreads a reçu des critiques de ses usagers à propos de la validité et de la tonalité des critiques littéraires publiées sur le site[46]; plusieurs sites web et membres déclarant que certaines critiques harcelaient et encourageaient des attaques contre les auteurs. La plateforme a été critiquée également parce qu'elle contenait des critiques littéraires positives de livres racistes, des citations racistes ou des usagers visiblement « suprématistes blancs »[47],[48]. Goodreads a donc publié des balises pour les critiques littéraires en août 2012 dans le but de redresser la situation[49]. Plus tard, le nouveau propriétaire Amazon a réitéré cette politique et l'a durcie en ajoutant que toute critique contenant « une attaque ad hominem ou un commentaire hors-sujet » serait supprimée[50]. Plusieurs sources d'informations ont rapporté l'annonce, notant les raisons commerciales d'Amazon pour ce mouvement:

« Lorsque les auteurs menaçaient une annulation de compte massive pour protester contre l'intimidation, bon nombre des utilisateurs qui ont commenté l'annonce menaçaient de la même chose. Et bien que cela puisse sembler n'être rien de plus qu'un petit comportement de terrain de jeu entre des enfants qui, honnêtement, ne savent pas qui est le bon ou le méchant, gardez en tête que plusieurs détaillants de livres électroniques intègrent l'API Goodreads dans leurs pages de ventes, publiant efficacement les critiques de livres que plusieurs membres de la communauté Goodreads savaient être faux, ce qui n'est rien de plus qu'un acte de vengeance contre un auteur; les ventes dans le monde réel ont été réalisées parce que les consommateurs se sont fiés à ces critiques littéraires. »

— Mercy Pilkington, Good E-Reader News[51]

Concernant l'acquisition de Goodreads par Amazon en 2013, The NY Times a dit que « Goodreads était un rival à Amazon en tant que lieu de découverte littéaire » et que cet achat « consolidait le pouvoir d'Amazon de déterminer quel auteur avait droit à une exposition pour son travail »[52]. Certains auteurs, toutefois, ont cru que l'achat signifierait que « le meilleur endroit pour discuter des livres rejoindrait le meilleur endroit pour acheter des livres »[52].

Goodreads Choice Awards[modifier | modifier le code]

Le Goodreads Choice Awards est un programme de récompense annuel, lancé pour la première fois sur Goodreads en 2009. Les usagers sont en mesure de voter pour les livres publiés au cours de la dernière année que Goodreads a nominés, ou que la communauté de la plateforme a nominés. La majorité des livres que Goodreads nomine lui-même sont écrits par les auteurs de Goodreads. La ronde finale des votes détermine les 10 meilleurs livres provenant de 20 catégories[53].

Gagnants[modifier | modifier le code]

Category 2009[54] 2010[55] 2011[56] 2012[57] 2013[58] 2014[59] 2015[60] 2016[61]
Meilleur Livre (Favori de tous les temps) Catching Fire
par Suzanne Collins
Mockingjay
par Suzanne Collins
Divergent
par Veronica Roth
Meilleure Fiction The Help
par Kathryn Stockett
Room
par Emma Donoghue
1Q84
par Haruki Murakami
The Casual Vacancy
par J. K. Rowling
And the Mountains Echoed
par Khaled Hosseini
Landline
par Rainbow Rowell
Go Set A Watchman
par Harper Lee
Truly Madly Guilty
par Liane Moriarty
Meilleure Non-fiction Columbine,
par Dave Cullen
The Immortal Life of Henrietta Lacks
par Rebecca Skloot
The Geeks Shall Inherit the Earth
par Alexandra Robbins
Quiet: The Power of Introverts in a World That Can't Stop Talking
par Susan Cain
The Autistic Brain: Thinking Across the Spectrum
par Temple Grandin & Richard Panek
The Opposite of Loneliness
par Marina Keegan
Modern Romance: An Investigation
par Aziz Ansari & Eric Klinenberg
Hamilton: The Revolution
par Lin-Manuel Miranda & Jeremy McCarter
Meilleur Mystère & Suspense The Girl Who Played With Fire
par Stieg Larsson
The Girl Who Kicked the Hornets' Nest
par Stieg Larsson
Smokin' Seventeen
par Janet Evanovich
Gone Girl
par Gillian Flynn
Inferno
par Dan Brown
Mr. Mercedes
par Stephen King
The Girl on the Train
par Paula Hawkins
End of Watch
par Stephen King
Meilleur Fantastique Dead and Gone
par Charlaine Harris
Towers of Midnight
par Robert Jordan et Brandon Sanderson
A Dance with Dragons
par George R. R. Martin
The Dark Tower: The Wind Through the Keyhole
par Stephen King
The Ocean at the End of the Lane
par Neil Gaiman
The Book of Life
par Deborah Harkness
Trigger Warning: Short Fictions and Disturbances
par Neil Gaiman
Harry Potter and the Cursed Child
par J. K. Rowling
Meilleure Science-Fiction Leviathan
par Scott Westerfeld
Feed
par Mira Grant
11/22/63
par Stephen King
The Long Earth
par Terry Pratchett et Stephen Baxter
MaddAddam
par Margaret Atwood
The Martian
par Andy Weir
Golden Son
par Pierce Brown
Morning Star
par Pierce Brown
Meilleure Chick Lit The Last Song
par Nicholas Sparks
Meilleur Romance An Echo in the Bone
par Diana Gabaldon
Lover Mine
par J. R. Ward
Lover Unleashed
par J. R. Ward
Fifty Shades Freed
par E. L. James
Lover at Last
par J. R. Ward
Written in My Own Heart's Blood
par Diana Gabaldon
Confess
par Colleen Hoover
It Ends With Us
par Colleen Hoover
Meilleure Fiction Jeune Adulte Along for the Ride
par Sarah Dessen
Before I Fall
par Lauren Oliver
Where She Went
par Gayle Forman
The Fault in Our Stars
par John Green
Eleanor & Park
par Rainbow Rowell
We Were Liars
par E. Lockhart
All the Bright Places
par Jennifer Niven
Salt to the Sea
par Ruta Sepetys
Meilleure Série Jeune Adulte Catching Fire
par Suzanne Collins
Meilleur Roman Graphique (« & Bande-Dessinée », depuis 2011) Batman: Whatever Happened to the Caped Crusader?
par Neil Gaiman
Twilight: The Graphic Novel
par Stephenie Meyer
Vampire Academy: The Graphic Novel
par Richelle Mead
The Walking Dead Vol. 16: A Larger World
par Robert Kirkman
Beautiful Creatures
par Kami Garcia, Margaret Stohl et artist Cassandra Jean
Serenity: Leaves on the Wind
par Zack Whedon, Fábio Moon et Daniel Dos Santos
Saga - Volume Four
par Brian K. Vaughan et Fiona Staples
Adulthood is a Myth
par Sarah Andersen
Meilleur Jeunesse Diary of a Wimpy Kid: Dog Days, par Jeff Kinney Diary of a Wimpy Kid: The Ugly Truth
par Jeff Kinney
The Son of Neptune
par Rick Riordan
The Mark of Athena
par Rick Riordan
The House of Hades
par Rick Riordan
The Blood of Olympus
par Rick Riordan
The Sword of Summer
par Rick Riordan
The Trials of Apollo
par Rick Riordan
Meilleur Illustré Blueberry Girl
par Neil Gaiman
It's a Book
par Lane Smith
When I Grow Up
par "Weird Al" Yankovic
Olivia and the Fairy Princesses
par Ian Falconer
The Day the Crayons Quit
par Drew Daywalt (en) et Oliver Jeffers
The Pigeon Needs a Bath! (I Do Not!)
par Mo Willems
The Day the Crayons Came Home
par Drew Daywalt (en) et Oliver Jeffers
The Thank You Book
par Mo Willems
Meilleur Paranormal Dead in the Family
par Charlaine Harris
Shadowfever
par Karen Marie Moning
Shadow of Night
par Deborah Harkness
Cold Days
par Jim Butcher
Meilleure Fiction Historique Fall of Giants
par Ken Follett
The Paris Wife
par Paula McLain
The Light Between Oceans
par M. L. Stedman
Life After Life
par Kate Atkinson
All the Light We Cannot See
par Anthony Doerr
The Nightingale
par Kristin Hannah
The Underground Railroad
par Colson Whitehead
Meilleure Poésie Come On All You Ghosts
par Matthew Zapruder
Horoscopes for the Dead
par Billy Collins
A Thousand Mornings
par Mary Oliver
The Fall of Arthur
par J. R. R. Tolkien
Lullabies par Lang Leav The Dogs I Have Kissed
par Trista Mateer
The Princess Saves Herself in This One
par Amanda Lovelace
Meilleure Histoire & Biographie The Tudors
par G. J. Meyer
Steve Jobs
par Walter Isaacson
Jim Henson: The Biography
par Brian Jay Jones
The Romanov Sisters
par Helen Rappaport
Dead Wake: The Last Crossing of the Lusitania
par Erik Larson
Leonard: My Fifty-Year Friendship with a Remarkable Man,
par William Shatner
Meilleures Mémoires & Autobiographie Unbearable Lightness
par Portia de Rossi
Two Kisses for Maddy: A Memoir of Loss and Love
par Matthew Logelin
Wild: From Lost to Found on the Pacific Crest Trail par Cheryl Strayed I am Malala
par Malala Yousafzai
This Star Won't Go Out
par Esther Earl
A Work in Progress
par Connor Franta
When Breath Becomes Air
par Paul Kalanithi
Meilleur Humour Bite Me: A Love Story
par Christopher Moore
Bossypants
par Tina Fey
Let's Pretend This Never Happened par Jenny Lawson Hyperbole and a Half
par Allie Brosh
Yes Please
par Amy Poehler
Why Not Me?
par Mindy Kaling
The Girl with the Lower Back Tattoo
par Amy Schumer
Meilleur Fantastique Jeune Adulte (« & Science-Fiction » depuis 2011) Mockingjay
par Suzanne Collins
Divergent
par Veronica Roth
Insurgent
par Veronica Roth
Allegiant
par Veronica Roth
City of Heavenly Fire
par Cassandra Clare
Queen of Shadows
par Sarah J. Maas
A Court of Mist and Fury
par Sarah J. Maas
Meilleur nouvel Auteur (Goodreads) Rebecca Skloot (The Immortal Life of Henrietta Lacks) Emma Chase
(Tangled)
Pierce Brown
(Red Rising)
Victoria Aveyard
(Red Queen)
Alwyn Hamilton (Rebel of the Sands)
Meilleure Couverture Torment
par Lauren Kate
Meilleure Horreur Graveminder
par Melissa Marr
The Twelve
par Justin Cronin
Doctor Sleep
par Stephen King
Prince Lestat
par Anne Rice
Saint Odd
par Dean Koontz
The Fireman
par Joe Hill
Meilleures Recettes My Father's Daughter
par Gwyneth Paltrow
The Pioneer Woman Cooks: Recipes from an Accidental Country Girl
par Ree Drummond
Tequila Mockingbird: Cocktails with a Literary Twist par Tim Federle Make It Ahead: A Barefoot Contessa Cookbook
par Ina Garten
The Pioneer Woman Cooks: Dinnertime
par Ree Drummond
Cravings
par Chrissy Teigen
Meilleur Voyage et Extérieur Little Princes: One Man's Promise to Bring Home the Lost Children of Nepal par Conor Grennan
Meilleur Auteur Goodreads Cassandra Clare
(City of Fallen Angels)
Veronica Roth
(Insurgent)
Meilleur Affaire #GIRLBOSS
par Sophia Amoruso
Meilleur Science & Technologies Beneath the Surface: Killer Whales, SeaWorld, and the Truth Beyond Blackfish
par John Hargrove
Are We Smart Enough to Know How Smart Animals Are?
par Frans De Waal

Lauréats multiples[modifier | modifier le code]

Plusieurs auteurs ont gagné plus d'une fois le Goodreads Choice Awards ou ont reçu le même prix plusieurs années. Le tableau ci-contre les présente :

(Énuméré par le nombre de fois que le prix fut remporté par l'auteur, puis par ordre alphabétique du nom de famille)

Nombre de fois reçu Auteur Catégorie pour le prix décerné
6 Rick Riordan Meilleur Jeunesse (2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016)
5 Stephen King Meilleure Science-Fiction (2011), Meilleur Fantastique (2012), Meilleure Horreur (2013), Meilleur Mystère & Suspense (2014, 2016)
Veronica Roth Meilleur Livre (2011), Meilleur Fantastique & Science-Fiction Jeune Adulte (2011, 2012, 2013), Meilleur Auteur Goodreads (2012)
4 Suzanne Collins Meilleur Livre (2009, 2010), Meilleure Série Jeune Adulte (2009), Meilleur Fantastique Jeune Adulte (2011)
Neil Gaiman Meilleur Fantastique (2013, 2015), Meilleur Roman Graphique (2009), Meilleur Illustré (2009)
3 Pierce Brown Meilleur Nouvel Auteur Goodreads (2014), Meilleure Science-Fiction (2015, 2016)
J. R. Ward Meilleure Romance (2010, 2011, 2013)
2 Cassandra Clare Meilleur Auteur Goodreads (2011), Meilleur Fantastique & Science-Fiction Jeune Adulte (2014),
Drew Daywalt (en) and Oliver Jeffers Meilleur Illustré (2013, 2015)
Ree Drummond Meilleures Recettes (2012, 2015)
Diana Gabaldon Meilleure Romance (2009, 2014)
Deborah Harkness Meilleur Paranormal (2012), Meilleur Fantastique (2014)
Charlaine Harris Meilleur Fantastique (2009), Meilleur Paranormal (2010)
Colleen Hoover Meilleure Romance (2015, 2016)
Jeff Kinney Meilleur Jeunesse (2009, 2010)
Stieg Larsson Meilleur Mystère & Suspense (2009, 2010)
Sarah J. Maas Meilleur Fantastique Jeune Adulte & Science-Fiction (2015, 2016)
Rainbow Rowell Meilleure Fiction (2014), Meilleure Fiction Jeune Adulte (2013)
J. K. Rowling Meilleure Fiction (2012), Meilleur Fantastique (2016)
Rebecca Skloot Meilleure Non-fiction (2010), Meilleur Nouvel Auteur Goodreads (2010)
Mo Willems Meilleur Illustré (2014, 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Goodreads Ranking », Alexa (consulté le 16 septembre 2017)
  2. a, b, c, d et e Claire Cain Miller, « Need Advice on What to Read? Ask the Internet », New York Times Bits,‎ (lire en ligne)
  3. a et b « About Us », Goodreads (consulté le 20 décembre 2012)
  4. Good reads: book nerds social networking, TechCoastReview (lire en ligne).
  5. a et b (en) « Goodreads Raises Angel Round To Help You Find That Perfect Book », Tech Crunch (consulté le 22 octobre 2012)
  6. Ellen Lee, « Goodreads' Otis Chandler reviews growth », SF Gate,‎ (lire en ligne)
  7. (en) Drew Olanoff, « Amazon Acquires Social Reading Site Goodreads, Which Gives The Company A Social Advantage Over Apple », SF Gate (consulté le 22 octobre 2012)
  8. Chandler, Otis, « Goodreads Grows to 20 Million Readers », sur Goodreads,
  9. Leslie Kaufman, « Goodreads.com Is Growing as a Popular Book Site », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  10. Carolyn Kellogg, « What Goodreads will do with its new millions », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne)
  11. « Goodreads Launches Social Reading API », Read write Web,
  12. a et b (en) Curt Hopkins, « Goodreads Buys Recommendation Service Discovereads », ReadWrite
  13. (en) Matt Frassica, « For ebook devotees, reading is a whole new experience », The Louisville Courier Journal, USA Today,‎ (lire en ligne)
  14. (en) Macy Halford, « Getting Good at Goodreads », The New Yorker, (consulté le 15 novembre 2011)
  15. (en) Mark Fidelman, « These are Top 25 Book Reviewers on Goodreads », Forbes,‎ (lire en ligne)
  16. Jeremy Greenfield, Goodreads CEO Otis Chandler on the Future of Discoverability and Social Reading, (lire en ligne)
  17. Amazon.com to Acquire Goodreads, Corporate IR (lire en ligne).
  18. Goodreads (lire en ligne).
  19. Leslie Kaufman, « Amazon to Buy Social Site Dedicated to Sharing Books », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  20. (en) « Goodreads Announces New Content Policy - Now Deletes Reviews Which Mention Author Behavior - The Digital Reader », The Digital Reader
  21. a et b (en) jenp27, « Amazon Kills Shelfari », sur The Reader's Room,
  22. « Read the FAQ », sur Shelfari,
  23. (en) Holiday, J.D., « Shelfari Is Closing! BUT, You Can Merge Your Account with Goodreads! », sur The Book Marketing Network,
  24. (en) « Goodreads Reaches New Milestone: Fifty Million Reviews », The Digital Reader
  25. « Goodreads » (consulté le 29 novembre 2012)
  26. « Groups », Goodreads (consulté le 15 novembre 2011)
  27. (en) Stephanie Klose, « Audiobook Samples Added to Goodreads », Library Journal Reviews,‎ (lire en ligne)
  28. (en) Jonathan Strickland, « How Goodreads Works », How Stuff Works (consulté le 29 novembre 2012)
  29. (en) Carolyn Kellogg, « Goodreads reaches 10 million users », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne)
  30. « Author Program », Goodreads (consulté le 29 novembre 2012)
  31. (en) Anthony Ha, « Reading Is Alive And Well At Social Reading Site Goodreads, Which Just Hit 10M Members », Tech Crunch, AOL Tech (consulté le 29 novembre 2012)
  32. « Goodreads », Twitter (consulté le 20 décembre 2012)
  33. (en) « Goodreads », Pinterest (consulté le 20 décembre 2012)
  34. « Goodreads », sur Goodreads (consulté le 15 juin 2014)
  35. Amazon's next Kindle Paperwhite outed ahead of its official launch via Amazon's own leak.
  36. « Goodreads Librarians Group - New Ingram Import », sur www.goodreads.com (consulté le 9 janvier 2017)
  37. https://www.goodreads.com/topic/show/1620164-large-book-data-import
  38. « Amazon is going away as a data source » : « At Goodreads, we make it a priority to use book information from the most reliable and open data sources »
  39. Patrick, « Goodreads Librarians Group discussion - Announcement: Goodreads to Import WorldCat & Library of Congress Data Tonight »,
  40. « What is a goodreads librarian? », sur www.goodreads.com
  41. « Goodreads Librarians Group », sur Goodreads
  42. « Terms of use » : « By posting any User Content on the Service, you expressly grant, and you represent and warrant that you have a right to grant, to Goodreads a royalty-free, sublicensable, transferable, perpetual, irrevocable, non-exclusive, worldwide [...]. »
  43. https://www.goodreads.com/topic/show/776968-amazon-is-going-away-as-a-data-source
  44. a et b (en) Laura Hazard Owen, « As Goodreads Ends Sourcing From Amazon, Users Fear Lost Books », Paid Content: The Economics of Digital Content, Gigaom (consulté le 29 novembre 2012)
  45. Rivka, « The Announcement You've All Been Waiting For », Goodreads Librarians Group forums, goodreads.com, (consulté le 17 juillet 2013)
  46. Laura Miller, « How Amazon and Goodreads could lose their best readers », SALON,‎ (lire en ligne)
  47. Molly Driscoll, « Goodreads reviews: Are they fair? », Christian Science Monitor,‎ (lire en ligne)
  48. (en) Lindsay Deutsch, « Stephen Covey's final written work; Goodreads bullies », USA Today,‎ (lire en ligne)
  49. Patrick Brown, « Review Guidelines & Updated Author Guidelines », goodreads.com, (consulté le 9 septembre 2012)
  50. Kara Erikson, « Important Note Regarding Reviews », goodreads.com, (consulté le 21 septembre 2013)
  51. (en) Mercy Pilkington, « Goodreads Modifies User Terms to Prevent Author Bullying, Reviewers Outraged », goodereader.com, (consulté le 21 septembre 2013)
  52. a et b Leslie Kaufman, « Amazon to Buy Goodreads », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  53. (en) Carolyn Kellogg, « Goodreads launches its 2012 awards », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne)
  54. « Goodreads Choice Awards 2009 », sur goodreads.com
  55. « Goodreads Choice Awards 2010 », sur goodreads.com
  56. « Goodreads Choice Awards 2011 », sur goodreads.com
  57. « Goodreads Choice Awards 2012 », sur goodreads.com
  58. « Goodreads Choice Awards 2013 », sur goodreads.com
  59. « Goodreads Choice Awards 2014 », sur goodreads.com
  60. « Goodreads Choice Awards 2015 », sur goodreads.com
  61. « Goodreads Choice Awards 2016 », sur goodreads.com

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Keegan, Victor Keegan, « It's a new online chapter for books », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  • Méndez, Teresa, « Peer-to-peer book reviews fill a niche », The Christian Science Monitor,‎ (lire en ligne)
  • (en) Roy, Nilanjana S., « The world's largest reading room », Business Standard,‎ (lire en ligne) (archived)
  • (en) Sharick, Catherine, « Top 10 Websites of 2007 », Time Magazine,‎ (lire en ligne)