Paula McLain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paula McLain
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (55 ans)
FresnoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Genre artistique
Distinction
Œuvres principales
The Paris Wife (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Paula McLain (née en 1965) est une romancière américaine connue pour son roman, The Paris Wife (traduction française Madame Hemingway), un compte-rendu romancé du premier mariage d'Ernest Hemingway[1] qui est devenu un best-seller du New York Times[2]. Elle a aussi publié deux recueils de poésie, un mémoire sur l'enfance dans des familles d'accueil, et le roman A Ticket to Ride.

Biographie[modifier | modifier le code]

McLain est née en 1965 à Fresno, en Californie. Sa mère disparaît quand elle a quatre ans[3], et son père fait plusieurs séjours en prison, laissant McLain et ses sœurs (une plus âgée, une plus jeune) être ballotées dans des familles d'accueil pendant les quatorze années suivantes[4], une épreuve décrite « avec une sérénité qui donne un visage humain, en fait, trois visages humains, aux statistiques alarmantes » dans ses mémoires, Like Family : Growing Up in Other People's Houses[5].

Plus âgée, elle gagne sa vie dans divers emplois avant de découvrir l'écriture. Elle détient une maîtrise en poésie de l'Université du Michigan et fut une résidente de la Yaddo and MacDowell Colony ainsi que bénéficiaire d'une bourse du Conseil des Arts de l'Ohio et de la National Endowment for the Arts.

Elle est mère de trois enfants, deux garçons et une fille[3]. Elle vit à Cleveland avec sa famille[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • A Ticket to Ride (2008)
  • The Paris Wife (2011)
Traduit en français sous le titre Madame Hemingway, traduit par Sophie Bastide-Foltz, Paris, Buchet/Chastel, 2012 (ISBN 978-2-283-02531-4) ; réédition Paris, Le Livre de poche, 2013 (ISBN 2253168610)
  • Circling the Sun (2015)
Traduit en français sous le titre L'aviatrice, traduit par Isabelle Chapman, Paris, Presses de la Cité, 2015 (ISBN 978-2258118492) ; réédition Paris, Le Livre de poche, 2017 (ISBN 978-2253067849)
  • Love and Ruin (2018)

Non-fiction[modifier | modifier le code]

  • Like Family: Growing Up in Other People's Houses (2003)

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Less of Her (1999, New Issues Poetry Press)
  • Stumble, Gorgeaous (2005, New Issues Poetry Press)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Lynn Neary, « 'The Paris Wife' Dives Into Hemingway's First Big Love », NPR,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Trade Paperback bestsellers », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. a et b (en-US) « Cleveland Heights writer Paula McLain finds her wings, from 'The Paris Wife' to 'Circling the Sun' », cleveland.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. Paula McLain, « The Mother I Never Had », Real Simple,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Pat MacEnulty, « Love's Lost From Life In Foster Care », Sun Sentinel,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Paula McLain », HarperCollins US, sur HarperCollins US (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]