Emma Donoghue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emma Donoghue
Description de cette image, également commentée ci-après
Emma Donoghue en février 2015 à Toronto.
Naissance (48 ans)
Dublin, Drapeau de l'Irlande
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture anglais

Emma Donoghue, née le à Dublin, est une historienne, romancière et dramaturge irlandaise qui vit maintenant au Canada.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Dublin, elle est la benjamine d'une famille de huit enfants.

Elle obtient un baccalauréat en littérature française et anglaise de l'University College Dublin, puis un doctorat du Girton College de l'Université de Cambridge.

Son roman Hood (1995) reçoit le Stonewall Book Award et Slammerkin (2000) obtient le prix Ferro-Grumley de la fiction lesbienne. Son dernier recueil de nouvelles, Touchy Subjects, paraît en 2006. Son roman Landing (2007) dépeint la relation à longue distance entre une conservatrice canadienne et une hôtesse de l'air irlandaise.

Emma Donoghue est l'une des « Quatre » auteurs lesbiens anglo-saxonne ou nées en Europe (avec Jeanette Winterson, Sarah Waters et Ali Smith) à être considérée comme ayant profondément enrichi et éveillé un intérêt général pour la littérature gay/lesbienne.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Stir Fry (1994)
    Publié en français sous le titre À feu vif', traduit par Amélie Rioual, Mont-de-Marsan, Éditions Dans l'Engrenage, 2013, 248 p. (ISBN 9-78-2915342-33-8)
  • Hood (1995)
    Publié en français sous le titre Cara et moi, traduit pat Céline Lion, Mont-de-Marsan, Éditions Dans l'Engrenage, 2008, 288 p. (ISBN 978-2-915342-18-5)
  • Slammerkin (2000)
  • Life Mask (2004)
  • Landing (2007)
    Publié en français sous le titre Long Courrier, traduit par Cécile Dumas, KTM éditions, 2012, 333 p. (ISBN 978-2-913066-54-0)
  • The Sealed Letter (2008)
  • Room (2010)
    Publié en français sous le titre Room, traduit par Virginie Buhl, Paris, Éditions Stock, coll. « La cosmopolite », 2011, 408 p. (ISBN 978-2-234-06498-0) ; réédition, Paris, LGF, coll. « Le Livre de poche » no 32837, 2013 (ISBN 978-2-253-16730-3)
  • Frog Music (2014)
    Publié en français sous le titre Frog music, traduit par Christine Barbaste, Paris, Éditions Stock, coll. « La cosmopolite », 2015, 486 p. (ISBN 978-2-234-07908-3) ; réédition, Paris, LGF, coll. « Le Livre de poche » no 34700, 2017 (ISBN 978-2-253-06786-3)
  • The Wonder (2016)
  • The Lotterys Plus One (2017)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Kissing the Witch (1997)
  • The Woman Who Gave Birth to Rabbits (2002)
  • Touchy Subjects (2006)
  • Astray (2012)
    Publié en français sous le titre Égarés, traduit par Virginie Buhl, Paris, Éditions Stock, coll. « La Cosmopolite », 2012, 299 p. (ISBN 978-2-234-07323-4) ; réédition, Paris, LGF, coll. « Le Livre de poche » no 33209, 2014 (ISBN 978-2-253-19419-4)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • I Know My Own Heart (1993) (publié en 2001)
  • Ladies and Gentlemen (1996) (publié en 1998)
  • Kissing The Witch (2000)
  • Don't Die Wondering (2005)
  • The Talk of the Town (2012)
  • Room (2017), adaptation pour le théâtre du roman éponyme

Pièces radiophoniques[modifier | modifier le code]

  • Trespasses (1996)
  • Don't Die Wondering (2000)
  • Exes (2001)
  • Humans and Other Animals (2003)
  • Mix (2003)

Histoire littéraire[modifier | modifier le code]

  • Passions Between Women: British Lesbian Culture 1668-1801 (1993)
  • We Are Michael Field (1998)
  • Inseparable: Desire Between Women in Literature (2010)

Édition d'ouvrages[modifier | modifier le code]

  • What Sappho Would Have Said (1997)
  • The Mammoth Book Of Lesbian Short Stories (1999)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

]]