Alwyn Hamilton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alwyn Hamilton
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Œuvres principales
Rebel of the Sands (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Alwyn Hamilton est une romancière canadienne. Elle est connue pour son livre Rebelle du désert[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Alwyn Hamilton est née à Toronto et a vécu entre le Canada et l'Europe jusqu'à ce qu'elle ait trois ans, quand sa famille s'est installée à Beaune, en France[2]. Par la suite, elle a déménagé en Angleterre et a étudié l'histoire de l'art au King's College de l'université de Cambridge[3] et a été diplômée en 2009. Elle vit désormais à Londres.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Rebelle du désert est le premier roman écrit par Hamilton, elle a rédigé deux autres suites qui en font une trilogie[4]. Son œuvre est destiné aux jeunes adultes et appartient également au genre fantastique[5]. Dans Rebelle du désert, Amani fuit sa ville natale, Dustwalk, et voyage à travers un monde magique pour rejoindre la ville fictive de Miraji[6] afin d'échapper au mariage arrangé prévu avec son oncle[7]. Publishers Weekly décrit que "Hamilton parvient avec succès à mélanger la romance avec les péripéties excitantes ainsi que des indices pour une suite attendue"[8].

En 2017, Rebelle du désert a figuré dans la liste du "Teen's Top 10" de la Youth Adult Library Services Association[9].

La trahison est la suite de Rebelle du désert. L’œuvre continue l'histoire d'Amani, qui se trouve être moitié-Djinn et possède des pouvoirs surnaturels.[10] Deseret News considère que Rebelle du désert "est bon, mais que le second roman est de loin le mieux."[10]

The Globe and Mail compare la série comme une rencontre entre Lonesome Dove et Aladdin[11]. Alwyn Hamilton a évoqué que Les Mille et Une Nuits était une influence majeure dans ses œuvres.[12]

Les droits cinématographiques de Rebelle du désert ont été achetés par Willow Smith, en 2017[6]. Willow Smith dirigera le projet filmique et dit de l'œuvre, "La nature non-physique, créative et sauvage du périple de l’héroïne féminine exigent une structure narrative unique qui englobe le cœur même de l'histoire."[13]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

La Trilogie Rebelle du désert[modifier | modifier le code]

  1. Rebelle du désert (2016)
  2. La trahison (2017)
  3. La tempête (2017)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Best-Sellers », Telegraph - Herald,‎ (lire en ligne [archive du ] Inscription nécessaire, consulté le )
  2. Hamilton, Alwyn, « Meet the Author », sur rebelofthesands.co, Faber (consulté le )
  3. Penguin Random House, « Alwyn Hamilton », sur www.penguinrandomhouse.com/authors/308247/alwyn-hamilton, Penguin Random House (consulté le )
  4. « Alwyn Hamilton: 'I decided to cross the Wild West with the Arabian Nights' », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Patricia West-Barker, « A Summer Reading List for Kids », The Santa Fe New Mexican,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. a et b (en) Heloise Wood, « Willow Smith snaps up film rights to Rebel of the Sands », sur The Bookseller, (consulté le )
  7. Kristian Wilson, « Alwyn Hamilton's 'Traitor To The Throne' Now Has A Cover — And 'Rebel Of The Sands' Is Getting An Update, Too! », Bustle,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. (en) « Children's Book Review: Rebel of the Sands by Alwyn Hamilton », Publishers Weekly (consulté le )
  9. (en) Anna Lam, « 2017 Teens' Top Ten Nominees announced », ALA Member News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. a et b Kent Larson, « 'Traitor to the Throne' Better Than Its Predecessor », Deseret News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. (en-GB) Shannon Ozirny, « Review: New YA books from Alwyn Hamilton, Jeff Zentner and others », The Globe and Mail,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. (en) Ben East, « Arabic Treasures: The enduring legacy of One Thousand and One Nights », The National,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. Kathryn Lindsay, « Willow Smith Is Working On Two New Female-Led Projects », sur Refinery 29, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]