Franky Vercauteren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frank Vercauteren
Image illustrative de l'article Franky Vercauteren
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Belgique Cercle Bruges KSV
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance (61 ans)
Lieu Molenbeek-Saint-Jean (Belgique)
Taille 1,74 m (5 9)
Poste Milieu de terrain, entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1966-1975 Drapeau : Belgique RSC Anderlecht
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
1975-1987 Drapeau : Belgique RSC Anderlecht 367 (93)
1987-1990 Drapeau : France FC Nantes 078 (19)
1990-1993 Drapeau : Belgique RWD Molenbeek 050 0(4)
Sélections en équipe nationale2
Années Équipe 0M.0(B.)
1977-1988 Drapeau : Belgique Belgique 063 0(9)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1993-1994 Drapeau : Belgique RCS Braine (jeunes)
1994-1997 Drapeau : Belgique FC Malines (jeunes)
1997-1998 Drapeau : Belgique FC Malines
1998 Drapeau : Belgique RSC Anderlecht (adjoint)
1998-1999 Drapeau : Belgique RSC Anderlecht (coprincipal)
2000-2005 Drapeau : Belgique RSC Anderlecht (adjoint)
2005-2007 Drapeau : Belgique RSC Anderlecht 70v 33n 23d
2008-2009 Drapeau : Belgique Belgique (adjoint)
2009 Drapeau : Belgique Belgique 0v 1n 4d
2009-2011 Drapeau : Belgique KRC Genk 43v 17n 16d
2011-2012 Drapeau : Émirats arabes unis Al Jazira Abu Dhabi 18v 3n 7d
2012-2013 Drapeau : Portugal Sporting CP 2v 5n 6d
2014 Drapeau : Belgique FC Malines 6v 2n 7d
2014-2016 Drapeau : Russie Krylia Sovetov Samara 19v 7n 8d
2017- Drapeau : Belgique Cercle Bruges KSV 0v 0n 0d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Frank Vercauteren, mieux connu comme Franky ou Frankie Vercauteren, est un footballeur belge devenu entraîneur, né le 28 octobre 1956 à Molenbeek-Saint-Jean[1].

Le petit Prince du Parc Astrid possède l'un des plus beaux palmarès du football belge, notamment grâce à sa période sous le maillot du RSC Anderlecht. De mai à septembre 2009, il est le sélectionneur de l'équipe nationale belge de football, avec lequel il dispute cinq rencontres sans remporter de succès.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frank Vercauteren évolue comme milieu de terrain, entre 1975 et 1987, sous le maillot d'Anderlecht[2], où il remporte quatre titres nationaux (1981 et un triplé 1985-1986-1987), une coupe de Belgique (1976), ainsi que deux Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupes (en 1976 contre West Ham United et en 1978 contre l'Austria Vienne), une finale de coupe UEFA (en 1983 contre le Benfica Lisbonne), deux Supercoupe de l'UEFA (en 1976 contre le Bayern Munich et en 1978 contre Liverpool FC). Il dispute également une finale de Coupe de l'UEFA, perdue en 1984 contre Tottenham Hotspur, mais ne joue pas la finale de la Coupe des Coupes perdue en 1977 contre Hambourg SV. Il reçoit le Soulier d'or en 1983, récompensant le meilleur joueur belge de l'année. Il est enfin sélectionné 63 fois en équipe nationale.

Il joue entre 1987 et 1990 en France au FC Nantes[3], sans connaître de grande réussite. Il revient en Belgique en 1990 RWD Molenbeek où il termine sa carrière de footballeur en 1993.

À l'issue de cette carrière professionnelle bien remplie, il débute alors une carrière d'encadrement technique : il s'occupe des jeunes au RCS Braine puis au FC Malines où il devient entraîneur principal en 1997. En août 1998, Anderlecht le rappelle dans l'encadrement du club : d'abord adjoint, il remplace Arie Haan à partir de septembre alors qu'après 6 journées de championnat, Anderlecht est dernier du championnat. Avec l'aide de Jean Dockx, il redresse la situation et les Anderlechois terminent troisièmes au classement final.

Il épaule Aimé Anthuenis entre 1999 et 2001. Avec Anthuenis, le club bruxellois gagne deux titres (en 2000 et 2001) et réalise une grande épopée européenne : après avoir éliminé en préliminaire les Chypriotes de Famagouste et les Portugais du FC Porto, Anderlecht termine premier de son groupe grâce à des victoires face au Dynamo Kiev, au PSV Eindhoven et Manchester United. Au deuxième tour, malgré des victoires à domicile face à la Lazio Rome et le Real Madrid, le club est alors éliminé au deuxième tour de la Ligue des Champions.

Anthuenis appelé chez les Diables Rouges et Hugo Broos devenu l'entraîneur principal, Franky Vercauteren reste adjoint. En février 2005, Hugo Broos est remercié à la suite de mauvais résultats sportifs. Vercauteren reprend la direction des joueurs, avec Daniel Renders comme adjoint[4], et termine deuxième du championnat, se qualifiant pour la Ligue des champions. Il est champion de Belgique les deux saisons qui suivent. Mais le 12 novembre 2007, à la suite d'une nouvelle contre-performance plaçant le champion en titre à sept points du leader brugeois, il est limogé.

À partir de mai 2008, Franky Vercauteren devient l'entraîneur adjoint de l'équipe nationale belge[5]. De mai à septembre 2009, il assure l'intérim du poste de sélectionneur, à la suite de la démission de l'entraîneur fédéral René Vandereycken. À la suite des résultats désastreux enregistrés pendant cette période, il présente sa démission à l'issue de la défaite enregistrée contre l'Arménie le 9 septembre 2009 à l'issue de laquelle l'équipe nationale est pratiquement éliminée de la phase éliminatoire de la Coupe du monde 2010.

Le 3 décembre 2009, il devient l'entraîneur du KRC Genk[6].

Le 18 mai 2011, pour la dernière journée du championnat, les hommes de Franky Vercauteren reçoivent le Standard dans un match décisif pour le titre. Après un match tendu, marqué par la sévère blessure du médian liégeois Mehdi Carcela, le score final de 1-1 lui permet de devenir champion de Belgique pour la troisième fois, cette fois-ci avec le KRC Genk. Il prétend après le match que ce sacre avec le KRC Genk a été plus difficile à acquérir que les fois précédentes avec le RSC Anderlecht.

Le 8 août 2011, après deux années passées au KRC Genk, il tombe d'accord pour un transfert vers le club de émirati d'Al Jazira à Abu Dhabi.

Le 24 octobre 2012, le Sporting Clube de Portugal l'annonce officiellement comme nouvel entraîneur avec un contrat allant jusqu'au terme de la saison, le 30 juin 2013[7]. À la suite des mauvais résultats de son équipe, il est licencié avant la fin de son contrat, le 7 janvier 2013.

Un an plus tard, Franky Vercauteren revient entrainer le club de ses débuts, le FC Malines, à la suite du renvoi de Harm Van Veldhoven pour manque de résultats (13e avec 20 points en 21 match). Il y signe un contrat portant jusqu'à la fin de la saison 2013-2014[8].

Il ne prolonge pas son contrat au KV Malines malgré le maintien du club en division 1 et signe le 10 juin 2014 au club russe de division 2, le Krylia Sovetov Samara.

Le 16 octobre 2017, il devient l'entraîneur du Cercle de Bruges en remplacement de José Riga.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

En Club[modifier | modifier le code]

En Équipe de Belgique[modifier | modifier le code]

Distinctions Personnelles[modifier | modifier le code]

Statistiques de joueur[modifier | modifier le code]

  • 419 matches et 96 buts marqués en Division 1 belge (368 matches et 92 buts avec le RSCA, 51 matches et 4 buts avec le RWDM)
  • 78 matches et 18 buts marqués en Division 1 française avec le FC Nantes

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Entraîneur Adjoint[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Distinctions Personnelles[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Col., Foot 2007-2008, suppl. La Dernière Heure, Bruxelles, cf. la fiche de l'entraîneur, p. 7
  2. Biographie sur le site anderlecht-online.be
  3. Marc Barreaud, Dictionnaire des footballeurs étrangers du championnat professionnel français (1932-1997), L'Harmattan, 1997.
  4. Yves Taildeman, « Franky n'abandonnera jamais! », sur DHnet.be, (consulté le 19 juillet 2017)
  5. Franky Vercauteren a signé pour deux ans, Site de La Dernière heure, 24 mai 2008
  6. vercauteren-signe-a-genk, Sur le site dhnet.be, le 4 décembre 2009
  7. https://www.rtbf.be/sport/football/etranger/portugal/detail_vercauteren-avait-ete-contacte-par-de-sart?id=7865919
  8. Vercauteren va d'abord "parler et observer"
  9. Vercauteren, entraîneur de l'année: "Confirmer le plus difficile", Sur le site 7sur7.be, le 26 mai 2011