Jean Nicolay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Nicolay
Image illustrative de l'article Jean Nicolay
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance
Lieu Bressoux (Belgique)
Décès (à 76 ans)
Lieu Liège (Belgique)
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
1953-1956 Drapeau : Belgique Standard de Liège
Parcours senior 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1956-1969 Drapeau : Belgique Standard de Liège 278 0(0)
1969-1971 Drapeau : Belgique DC Bruxelles 035 0(0)
1971-1973 Drapeau : Belgique Royal Tilleur FC 014 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1959-1969 Drapeau : Belgique Belgique 039 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Jean Nicolay est un footballeur international belge, né à Bressoux le et mort le . Après sa carrière de joueur, il participe à l'encadrement technique de plusieurs clubs belges.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Nicolay est le troisième de la fratrie à jouer au Standard de Liège[1], après ses frères, l'attaquant Adolphe et le gardien Toussaint.

Il débute dans les cages du Standard, en championnat de Belgique, contre le Daring Club de Bruxelles, le 18 avril 1956, alors âgé de 18 ans. Mais, ce n'est qu'en 1958 qu’il s’impose comme titulaire du poste, après avoir remplacé son frère Toussaint lors d’un match de Coupe d'Europe des Clubs Champions face aux écossais d'Heart of Midlothian.

Il porte les couleurs des Rouches durant 501 rencontres officielles. Il joue notamment 278 matches en Division 1[2], et 38 en Coupe d'Europe (15 en Ligue des champions, deux en Coupe de l'UEFA, et 21 en Coupe des coupes)[3]. Il remporte quatre fois le titre de champion, en 1958, 1961, 1963 et 1969. Il est Soulier d'or belge en 1963.

Il atteint avec le Standard de Liège les demi-finales de la Coupe d'Europe des clubs champions en 1962, en étant battu par le Real Madrid[4], puis les demi-finales de la Coupe des coupes en 1967, en étant éliminé par le Bayern Munich[5].

Il devient International le 24 mai 1959, lors d'un match amical au Heysel, contre l'Autriche perdu 2 à 0. Cela ne l'empêche pas de jouer 39 matches avec les Diables Rouges, jusqu'en 1969, année de la révélation du jeune Christian Piot[6].

Il dispute avec les Diables Rouges deux matchs lors des éliminatoires du mondial 1962, trois matchs lors des éliminatoires du mondial 1966, deux matchs lors des éliminatoires de l'Euro 1964, et enfin quatre matchs lors des éliminatoires de l'Euro 1968, le reste étant constitué de rencontres amicales. Il est capitaine de la sélection belge lors d'un match amical contre le Brésil en juin 1965[7].

Jean Nicolay part en 1969 au Daring Club de Bruxelles, club de Division 2, avant de revenir dans sa province de Liège, au Royal Tilleur FC, pour la saison 1971-1972, toujours en D2[2].

Il débute plus tard une carrière de technicien du football. Il devient entraîneur des gardiens à Winterslag en 1981, sur la demande d'Henri Depireux. Puis il va au Standard de Liège, au FC Metz en France, au FC Malines, et au RFC Sérésien. Il travaille également pour l’équipe de Suisse puis de Belgique, avant de revenir une nouvelle fois au Standard. Il participe entre autres à la préparation de Vedran Runje à partir de 1998.

Il dirige l'école des gardiens du Standard de 2008[8] jusqu'à sa mort le 18 août 2014, des suites d'un cancer[9].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]