Forces armées turkmènes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Forces armées turkmènes
Drapeau du Turkménistan.
Drapeau du Turkménistan.
Fondation 1992 - Présent
Commandement
Commandant en chef Président Gurbanguly Berdimuhamedow
Main-d'œuvre
Âges militaires 18 ans
Actifs 22 000 (Armée 18 500, Air 3 000, Marine 500)
Réservistes 108 000
Budgets
Budget 198 millions de dollars
Pourcentage du PNB 3,4 % (en 2012)
Articles annexes
Histoire Drapeau de la Russie Russie
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Turquie Turquie
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan

Les forces armées turkmènes consistent en une armée de terre, une marine, une armée de l'air, une garde nationale et des troupes frontalières. Elles furent fondées en 1992 après la dissolution de l'URSS et ses quartiers-généraux sont situés à Achgabat. Le commandant en chef en est le président Gurbanguly Berdimuhamedow depuis 2007.

Elles disposent de 22 000 personnels actifs (18 500 dans l'armée de terre, 3 000 dans l'armée de l'air et 500 dans la marine) et d'un budget de 198 millions de dollars, soit 3,4 % du PNB en 2012.

Selon Jane's Information Group, en 2009, les forces armées de ce pays seraient mal entretenues et mal financées, même au regard des standards d'Asie centrale[1].

Conseil de sécurité d'État[modifier | modifier le code]

Le conseil de sécurité d'État organe de décision de la Défense le plus important du pays. Son rôle est défini par la loi de 1995 portant sur la Défense instituée par le Président.

Armée de terre[modifier | modifier le code]

Son équipement [Quand ?], tout comme l'infanterie, est en grande partie hérité des unités de l'Armée rouge stationnées sur le territoire turkmène après l'effondrement de l'URSS en 1991.

Chars/blindés[modifier | modifier le code]

T-90 et T-72 de l'armée de terre turkmène lors d'une parade le jour de l'Indépendance, 27 octobre 2011.
Unités de la garde d'honneur turkmène lors de la célébration du 20e anniversaire de l'indépendance nationale.

10 T-90 ont été acquis récemment auprès de la Russie pour un montant de 30 millions de dollars[2].

Artillerie[modifier | modifier le code]

Défense anti-aérienne[modifier | modifier le code]

Équipement individuel[modifier | modifier le code]

Force aérienne[modifier | modifier le code]

Hélicoptères Mil Mi-8 de la force aérienne turkmène survolant le palais présidentiel du Turkménistan lors d'une parade le jour de l'Indépendance, 27 octobre 2011.

3 000 personnels actifs et 94 aéronefs opérationnels (sur 120) selon l'IISS en 2012.

Aéronef Origine Type Versions En service Notes
Avion d'entraînement
Aero L-39 Albatros Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie entraînement L-39 2
Avion de chasse
Mikoyan-Gourevitch MiG-29 Fulcrum Drapeau de l'URSS Union soviétique chasse MiG-29
MiG-29UB
22
2
Avion d'attaque
Soukhoï Su-25 Frogfoot Drapeau de l'URSS Union soviétique soutien aérien Su-25 43
Avion de transport
Antonov An-24 Coke Drapeau de l'URSS Union soviétique transport de troupes An-24 1
Hélicoptère d'attaque
Mil Mi-24 Hind Drapeau de l'URSS Union soviétique attaque Mi-24 10
Hélicoptère de transport
Mil Mi-8 Hip Drapeau de l'URSS Union soviétique transport/attaque Mi-8 8

Marine de guerre[modifier | modifier le code]

Drapeau des forces navales turkmènes.

700 personnels actifs et 16 patrouilleurs (en 2009 selon Jane's) ou 6 selon le Service de recherche du Congrès. Base navale de Türkmenbaşy.

Le Turkménistan a acquis 4 bateaux lance-missiles en 2011[3] et a annoncé en 2012 mener ses premiers exercices navals en mer Caspienne (du nom de code Khazar-2012), ceux-ci intervenant après une discorde avec l'Azerbaïdjan à propos des champs pétrolifère en mer Caspienne[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Josh Kucera, Centre of Attention: Central Asia, Jane's Defence Weekly, 14 octobre 2009
  2. (en) Turkmenistan: Berdymukhamedov Mulls Russian Hi-Tech Deals, Eurasianet.org, 8 décembre 2009
  3. (en) Turkmenistan: Recent Developments and U.S. Interests, FAS.org
  4. (en) The First Naval Exercises of Turkmenistan in the Caspian Sea, The Gazette of Central Asia, 30 août 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]