Forces armées d'Ossétie du Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine militaire image illustrant l’Ossétie du Sud
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire et l’Ossétie du Sud.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Blason de l'Ossétie du Sud
Soldats sud-ossètes durant une parade à Tskhinval en mai 2009
BTR-80 sud-ossètes durant une parade à Tskhinval en septembre 2009

Les forces armées d'Ossétie du Sud ou armée sud-ossète est l'armée nationale de l'Ossétie du Sud.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle est connue pour son rôle dans la Deuxième Guerre d'Ossétie du Sud. Durant cette période, les pertes totales de l'armée sud-ossète sont estimées à 150 morts[1],[2]. Selon une déclaration en 2012 du président russe Vladimir Poutine, la Russie aurait entraîné les milices sud-ossètes dans le cadre du plan de l'État-major russe de 2006-2007 visant à repousser la Géorgie en cas de guerre[3]

Structure[modifier | modifier le code]

Les forces armées d'Ossétie du Sud sont composées d'une armée de terre et d'un corps aérien.

Personnel[modifier | modifier le code]

Elle est forte de 2 500 hommes ou de 16 000 si on inclut les réservistes[4]. l’estimation du nombre de perte totale est de 150 troupes.

Équipement[modifier | modifier le code]

  • 5 chars T-55 ainsi que 10 chars T-72
  • 36 obusiers
  • 4 canons anti-chars
  • 30 mortiers
  • 52 véhicules de transport de troupes
  • 10 canons anti-aériens
  • 4 hélicoptère Mi-8

Après la Deuxième Guerre d'Ossétie du Sud, les chars géorgiens capturés durant les batailles ont été transférés dans l'armée sud-ossète.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]