ZU-23-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les armes
Cet article est une ébauche concernant les armes.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

ZU-23-2
Image illustrative de l'article ZU-23-2
Un ZU-23-2 au musée d'artillerie de Saint-Pétersbourg (Russie).
Présentation
Pays Drapeau de l'URSS Union soviétique
Type DCA
Munitions 23 × 152 mm
Période d'utilisation 1960 - présent
Poids et dimensions
Masse (chargé) 950 kg
Longueur(s) 4,57 m
Longueur du canon 23 mm
Caractéristiques techniques
Portée pratique 2500 m
Cadence de tir 1000 coups par minute

Le ZU-23-2 ou ZU-23 (Zenitnaya Ustanovka, Зенитная Установка) est un canon anti-aérien soviétique de 23 mm.

Entré en service dans l'armée soviétique en 1960, le ZU-23-2 a été largement exporté à travers le monde et a connu une variété de conflits.

Historique[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Le ZU-23-2 a été développé à la fin des années 1950, dans le but de détruire des cibles volant à basse altitude avec une portée de 2,5 km ou des véhicules blindés à 2 km. Parmi les prototypes présentés en 1955, le ZU-1 présentait un seul tube quand le ZU-14 en utilisait deux. Ce dernier a été choisi, et après quelques modifications, produit en série.

Production[modifier | modifier le code]

140 000 exemplaires ont été produits en URSS, mais des versions sous licences ont été fabriquées en Bulgarie, Égypte(Nile 23 et Sinai 23), Iran (Mesbah 1), Pologne, Tchéquie (ZU-23-2M2 Vlara) et république populaire de Chine (types 80 et 87).

Postérité[modifier | modifier le code]

Le ZSU-23-4 Chilka dispose de 4 tubes et est auto-tracté car monté sur un châssis de véhicule.

Description[modifier | modifier le code]

Le ZU-32-2 dispose de deux canons 2A14 de 23 mm couplés sur une plate-forme à roues. En position de tir, les roues sont repliées, et le passage d'une position à l'autre prend moins de 30 secondes. Il est cependant possible de tirer sur roues en cas d'urgence.

Optiques et visée[modifier | modifier le code]

Le ZAP-23 est utilisé pour la visée, et permet de rentrer manuellement les données de la cible.

Canons[modifier | modifier le code]

Un canon surchauffe après avoir tiré environ 100 munitions, et chaque ZU-32-2 est normalement fourni avec deux canons de rechange. La société Tulamashzavod propose de remplacer les tubes 2A14 par des 2A14M permettant une durée de vie totale de 10 000 munitions tirées, au lieu de 8000.

Munitions[modifier | modifier le code]

Les munitions utilisées sont de calibre 23×152B, le même que celui du canon anti-aérien Volkov-Yartsev VYa-23. Cependant les munitions ne sont pas interchangeables[1].

Appellation Type Masse du projectile [g] Charge explosive [g] Vitesse de sortie du canon [m/s] Description
BZT API 190 [2]  ? 970 enveloppe en acier comportant une charge incendiaire[2] . Perce 15 mm de BHL à 1 000 m de portée, sous un angle de 30°, et brûle 5 secondes.
OFZ HE 184 [2] 19 [3] 980[2] Fragmentation, avec mécanisme d'autodestruction[2]
OFZT HE-T 188[2] 13 [3] 980[2] Traceuse et fragmentation
APDS-T APDS-T 103 aucune 1220 version polonaise, anti-blindage et traceuse. Perce 30 mm de BHL à 100 m et 30 degrés. Durée de brûlure de 2,5 s

En Bulgarie, c'est la société ARCUS Co. qui produit les munitions pour les variantes 2A7 et 2A14[4].

Engagements[modifier | modifier le code]

Pays utilisateurs[modifier | modifier le code]

Un ZU-23-2 bulgare monté sur un camion.
ZU-23-2 biélorusses.

Anciens pays utilisateurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Williams, Anthony G: An introduction to collecting 23-28mm cartridges. http://www.quarryhs.co.uk/collecting%2023-28mm.htm
  2. a, b, c, d, e, f et g "Russian Ammunition Page, http://www.russianammo.org
  3. a et b ORDATA: Ordnance Identification Tool, http://maic.jmu.edu/ordata
  4. http://www.arcus-bg.com/

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :