Figaro Bénéteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Figaro Bénéteau
Image illustrative de l’article Figaro Bénéteau
Type Modèle de voilier (d)
Gréement 7 / 8e, en carbone
Histoire
Architecte Finot, Marc Lombard (II), VPLP design
Lancement 1990, 2003 (II), (2017)
Équipage
Équipage 2
Caractéristiques techniques
Longueur HT : 9,14 m, 10,15 m (II)
Flot. : 8,40 m, 9,82 m (II)
Maître-bau 3,25 m, 3,43 m (II)
Tirant d'eau 1,80 m, 2,1 m (II)
Déplacement 2 400 kg, 3 030 kg (II) dont lest 900 kg, 1 100 kg (II)
Voilure Grand-voile 25 m2, 36 m2 (II), génois 30,5 m2, spi 73 m2, 85 m2 (II)

Le Figaro Bénéteau est une classe de voilier monotype construite par les chantiers Bénéteau. Ce voilier monocoque de régate d'environ 10 mètres joue en France un rôle central dans le domaine de la course au large en solitaire. Les Figaro s'affrontent chaque année dans une dizaine d'épreuves, dont quatre comptent pour le Championnat de France Élite de course au large en solitaire. L'épreuve phare est la Solitaire du Figaro. Le Figaro s'inscrit entre d'une part les petits mini 6.50 et d'autre part les Class40 et les 60 pieds IMOCA qui sont toutefois des classes ouvertes. De ce fait il est considéré comme le meilleur support de formation des coureurs. La classe est gérée par l'association Classe Figaro Bénéteau fondée en 1990.

Genèse[modifier | modifier le code]

Dans les années 1960 le gros de la flotte des voiliers de régate en course au large est constituée par des half Toner (voiliers d'environ 9 mètres). Les performances d'un voilier de cette classe sont largement liées au budget disponible. Le half-toner Figaro Bénéteau (premier du nom) est conçu par le groupe Finot associé à Bénéteau en 1990, puis également en association avec Jean Berret pour le projet définitif[1]. Caractérisé par une stricte monotypie il est produit en série par le chantier Bénéteau pour permettre au seul talent du skipper de faire la différence.

Figaro Bénéteau 2[modifier | modifier le code]

Le Figaro Bénéteau 2 est dû au crayon de Marc Lombard et lancé en 2003[2]. Plus long d'un mètre, il est nettement plus performant que son prédécesseur. Parmi les nouveautés, cette classe possède des ballasts intégrés ainsi qu'un système bi-safrans. Le Figaro Bénéteau 2 reste cependant un bateau de course relativement simple car il ne comporte ni quille pendulaire ni bout-dehors permettant d'utiliser des spis asymétriques[3].

Figaro Bénéteau 3[modifier | modifier le code]

En 2017 apparait la troisième version du monotype qui est conçue par le cabinet d'architecture Van Peteghem Lauriot-Prévost. Le Figaro 3 est le premier monotype équipé de foils. Leur profil, dit Chistera, est contrairement aux voiliers IMOCA tourné vers l'intérieur. Ils sont conçus pour réduire la dérive et améliore le moment de redressement du bateau sans augmenter son déplacement (sa masse). Le bateau ne comporte plus de ballasts, sa quille est plus fine et plus profonde. Le mat est reculé (meilleur équilibre de la voilure) et la surface de la voilure est augmentée[4],[5],[6].

Comparatif des trois versions Figaro Bénéteau[modifier | modifier le code]

Figaro Solo de première génération, plan Finot-Berret de 1990.
Figaro II lors du « prologue » du Trophée BPE à Belle-Île-en-Mer.
Figaro 3 Alakaluf à Lorient.
Figaro 3 Eureka à Lorient.
Caractéristique Figaro[1] Figaro II[2],[7] Figaro III[8],[9],[10]
Architectes Groupe Finot
Jean Berret
Marc Lombard Lauriot-Prévost
Van Peteghem
Année de lancement 1990 2003 2017
Prix de lancement 177 000  (2020)
Construction Polyester sandwich balsa / fibres de verre / vinylester (infusion) sandwich fibres de verre / polyester (infusion)
Nombre produit 140 96 en cours
Longueur hors-tout 9,14 m 10,15 m 10,85 m
Longueur de coque 10,11 m 9,75 m
Longueur de flottaison 8,40 m 9,82 m 9,00 m
Maître-bau 3,25 m 3,43 m 3,47 m
Tirant d'eau 1,80 m 2,15 m 2,50 m
Déplacement 2 400 kg 3 030 kg 2 900 kg
Lest 900 kg 1 100 kg 1 100 kg
Type d'appendice quille fixe quille à bulbe quille à bulbe
Foil non non 2 Chistera
Grand-voile 25 m2 38 m2 39,5 m2
Gennaker 30,5 m2 30 m2 65 m2
Spinnaker 73 m2 85 m2 78 m2-105 m2
Mât carbone 13,76 m (carbone)
Ballast 2 x 200 litres 2 x 220 litres pas de ballasts

Régates[modifier | modifier le code]

Les Figaro s'affrontent chaque année dans une dizaine d'épreuves, dont cinq comptent pour le Championnat de France Élite de course au large en solitaire. Certaines de ces épreuves sont courues par un équipage de deux personnes. En 2021 les courses comptant pour le championnat sont les suivantes[11] :

  • L'épreuve phare est la Solitaire du Figaro. La course se déroule en 4 étapes variables selon les années au large des côtes françaises avec des escales qui peuvent se situer en Irlande, Espagne ou Royaume-Uni. La distance parcourue est d'environ 1 500 à 2 000 milles en moyenne. Le parcours est bouclé, suivant les années, en 10 à 13 jours de mer
  • Solo Maitre CoQ
  • Transat en Double - Concarneau - Saint-Barthélemy (épreuve en double)
  • Tour de Bretagne à la Voile (épreuve en double)
  • Solo Guy Cotten.

Parmi les autres épreuves figurent[11] :

  • Sardinha Cup (épreuve en double)
  • Solo Guy Cotten Concarneau
  • Rolex Fastnet Race 2021 (épreuve en double)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Figaro Solo », Groupe Finot-Conq (consulté le 5 août 2010)
  2. a et b « Figaro-Beneteau 2 », Marc Lombard Architecture Navale, (consulté le 5 août 2010)
  3. « Figaro-Bénéteau - Le monotype de course au large par excellence », SeaSailSurf.com, (consulté le 5 août 2010)
  4. « Le Figaro Bénéteau 3, modernité, fiabilité et performance », sur Classe Figaro (consulté le 31 mai 2021)
  5. « Présentation officielle du Figaro 3 », sur courseaularge.com, (consulté le 9 décembre 2016)
  6. « Le figaro 3 dévoilé, avec des foils », sur regattaspirit.com, (consulté le 9 décembre 2016)
  7. « Figaro Bénéteau II », Bénéteau Voiliers (consulté le 5 août 2010)
  8. « Figaro Bénéteau 3 », Bénéteau Voiliers (consulté le 8 janvier 2018)
  9. http://www.beneteau.com/sites/default/files/public/dossier_fb3_1.pdf
  10. « Figaro 3 (Bénéteau) - Fiches techniques de voiliers - Boat-Specs.com », sur Boat-Specs.com (consulté le 3 octobre 2020).
  11. a et b « Calendrier de l'année », sur Classe Figaro (consulté le 31 mai 2021)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]