Wishbone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un wishbone.

Le wishbone est un espar particulier qui permet de tendre une voile à la manière d'une bôme. Il relie le mât à un point intermédiaire de sa hauteur au point d'écoute de la voile.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Sa conception en double cintre, de part et d'autre de la voile, le fait ressembler à un os de volaille, le furcula d'où son nom d'origine anglo-saxonne (wishbone, l'os des vœux)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Issu des voiliers légers de Polynésie, ce gréement fut d'abord utilisé en voile légère au XIXe siècle et permettait de laisser libre la courbure de la voile et donc lui donner un galbe de belle qualité. Il fut aussi utilisé pour agrandir la surface de certaines voiles notamment dans les hauts (comme sur le Pen Duick III). À l'origine en teck, il est aujourd'hui en aluminium ou en carbone et est devenu emblématique des planches à voile dont il constitue le concept de base, mesurant entre 1,40 m et 2,75 m. Il permet, dans ce cas, d'orienter complètement la voile à la main, dans tous les sens.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les anglo-saxons ont ensuite oublié ce terme pour utiliser simplement le terme boom par analogie avec la bôme des voiliers