Hale-bas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Position du hale-bas

Le hale-bas, ou halebas, est un dispositif permettant de maintenir vers le bas un espar (bôme, tangon).

Hale-bas de bôme[modifier | modifier le code]

Système de retenue inférieur de la bôme qui la prend dans sa moitié avant environ pour la relier au pied de mât. Généralement composé d'un palan, quelquefois d'un vérin, il a deux fonctions essentielles :

  • d'une part, empêcher le relevage de la bôme aux allures portantes et donc ainsi de rabaisser le point de tire (et donc la stabilité du voilier),
  • d'autre part, aux allures de près serré, de cintrer la bôme vers le bas et donc d'aplatir ainsi la grand'voile.
    • Accessoirement, il arrive souvent que l'on déplace le point inférieur du hale-bas vers une position excentrée au niveau du mât, pour obtenir une « retenue de bôme », chargée d'empêcher les empannages intempestifs lorsqu'on navigue vent arrière.

Sur les grosses unités, un hale-bas rigide (d'une conception proche du vérin) permet aussi de se passer de balancine lorsqu'on affale.

Hale-bas de tangon[modifier | modifier le code]

Sur un tangon, le hale-bas permet de contrecarrer la composante verticale de la force du spinnaker, qui tend à l'élever. Le hale-bas de tangon est associé au hale-haut, qui contrecarre le poids du tangon (lors de la mise en place de celui-ci, et pour garder un certain gonflement du spi dans les petits airs).

Notes et références[modifier | modifier le code]