470 (voilier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la voile ou un voilier
Cet article est une ébauche concernant la voile ou un voilier.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

470
Image illustrative de l'article 470 (voilier)
470 à la Semaine de Kiel
logo de la classe
Symbole de classe
Symbole de classe

Gréement bermudien
Histoire
Architecte André Cornu
Lancement 1963
Équipage
Équipage 2 (1 trapèze)
Caractéristiques techniques
Longueur 4,70 m
Maître-bau 1,70 m
Tirant d'eau 1,15 m
Déplacement 120 kg
Voilure Grand-voile : 8,75 m²
Foc : 3,85 m²
Spinnaker : 14 m²

Le 470 (ou « quat' sept ») est un dériveur en double (à deux équipiers, homologué pour trois) dessiné en 1962 par l'architecte français André Cornu.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1963, le premier exemplaire du 470, construit par le chantier Jean Morin à Pessac (Gironde), est exposé au Salon nautique international de Paris.

Un 470 sous spi

L'accastillage et la construction évolueront notablement au cours des années. Rapidement très populaire, le 470 est construit par de nombreux chantiers dans une cinquantaine de pays.

Cette évolution ira de pair avec une sophistication croissante du bateau (accastillage et réglages parfois pléthoriques, recherche forcenée des coupes de voiles performantes dans le respect de la jauge).

Dans cette évolution les régatiers amateurs (notamment les couples auxquels André Cornu avait pensé en dessinant ce bateau prévu pour un poids d'équipage optimum de 120 à 140 kilos) abandonnèrent la série qui demandait à présent de trop gros sacrifices financiers et un entraînement acharné.

De nombreux exemplaires du 470 venus alors sur le marché de l'occasion firent cependant le bonheur des pratiquants de voile de loisir, sans autre prétention que la promenade ou la régate locale.

Les championnes du monde 2008, Erin Maxwell et Isabelle Kinsolving au près

En 1976, il devient série olympique pour les hommes, et en 1988 pour les femmes.

Bateau d'intérêt patrimonial[modifier | modifier le code]

Le 470 F 12445 ayant appartenu à Thierry Peponnet et avec lequel il fut champion olympique en 1988 avec Luc Pillot, est labellisé bateau d'intérêt patrimonial le 15 juin 2010[1],[2] par la Fondation du patrimoine maritime et fluvial.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche du 470 F12445 au Patrimoine maritime et fluvial
  2. Article de Voiles et voiliers sur le label BIP du 470 de Péponnet et Pillot

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]