VPLP Design

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis VPLP design)

VPLP Design
Création 1983
Fondateurs Marc Van Peteghem
Vincent Lauriot-Prévost
Siège social Vannes
Drapeau de la France France
Direction Simon Watin
Activité Architecture_navale
Produits Voiliers
Site web www.vplp.fr

Chiffre d'affaires 1 600 900  en 2015 (Vannes)
Résultat net 161 800  en 2015 (Vannes)
490 400  en 2014 (Paris)

VPLP Design est un cabinet d'architecture navale français créé en 1983 par Marc Van Peteghem et Vincent Lauriot-Prévost, parmi les plus réputés de la course au large comme du monde de la Coupe de l'America[1].

Depuis 2012, il a récolté de nombreux victoires et podiums tant en monocoques qu'en multicoques sur les courses les plus prestigieuses : Route du Rhum, Transat Jacques-Vabre, Vendée Globe.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1983, Marc Van Peteghem et Vincent Lauriot-Prévost s'associent pour former le cabinet VPLP. Ils sont reconnus comme les architectes à la pointe des multicoques océaniques modernes avec l’ex-circuit ORMA, le Trophée Jules Verne, les MOD70, les Multi50 et même sur la Coupe de l’America avec BMW-Oracle Racing. Ils construisent des voiliers de course performants et à succès comme en 1990, le multicoque Pierre 1er de Florence Arthaud, Primagaz de Laurent Bourgnon en 1994 et en 1998, Géant, de Michel Desjoyeaux en 2002, Gitana 11 de Lionel Lemonchois[2] ou bien USA 17, vainqueur de la 33e Coupe de l'America ; Banque Populaire V, détenteur de records de l’Atlantique et de la Méditerranée et Groupama 3 et Maxi Banque Populaire V, derniers détenteurs du trophée Jules-Verne[3].

En 2006, ils s'associent avec l'architecte naval Guillaume Verdier pour travailler principalement le concept des voiliers de classes Ultime et IMOCA comme les monocoques Virbac Paprec 3, détenteur en 2010 du record de distance à la voile en 24 heures lors de sa victoire à la Barcelona World Race 2010-2011, Macif de François Gabart.

En 2006 toujours, la société prend le nom de VPLP Design Vannes, une société par actions simplifiée inscrite au registre du commerce de Vannes le sous le numéro 492 810 775 00022[4] Son chiffre d'affaires est de 1 600 900  en 2015[réf. nécessaire].

En 2008 est créée une filiale VLP design Paris dont le siège est à La Ciotat du au [5]. Ce siège est déplacé à Paris depuis le [6]. Elle réalise un chiffre d'affaires de 490 400  en 2014[réf. nécessaire]. Son président est Marc Van Peteghem.

Palmarès des réalisations[modifier | modifier le code]

En multicoques[modifier | modifier le code]

Route du Rhum[modifier | modifier le code]

Toutes les Routes du Rhum depuis 1990 ont été remportées par des VPLP. En 2014, les VPLP prennent les cinq premières places et en 2018 les trois premières.

Transat Jacques-Vabre[modifier | modifier le code]

10 victoires dans les Transats Jacques-Vabre (1997, 2001, 2003, 2007, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019) et plusieurs places d'honneur dont 2 triplés en 2005 et 2019 :

Trophée Jules-Verne[modifier | modifier le code]

  • 5 Trophées Jules-Verne (1997, 2004, 2010, 2012, 2016)[7]
  • 1997
    • Olivier de Kersauson sur le trimaran Sport-Elec repart pour la 5e fois sur le parcours du Trophée Jules-Verne, qu'il remporte pour la première fois en améliorant le record de plus de trois jours avec un temps de 71 j 14 h 22 min.
  • 2004
    • Après une première tentative avortée à la suite d'avaries de voile, c'est Olivier de Kersauson et l'équipage de Géronimo qui, après un deuxième départ, s'emparent à nouveau du Trophée Jules-Verne en bouclant le périple en 63 j 13 h 59 min.
  • 2010
    • Franck Cammas et son équipage partent sur Groupama 3 battent le précédent record d'un peu plus de deux jours. Le nouveau record du trophée Jules-Verne est désormais de 48 j 7 h 44 min 52 s[8]. Sa moyenne sur l'orthodromie était de 18,76 nœuds (34,74 km/h), mais de 24,59 nœuds (45,54 km/h) sur la navigation complète de 28 523 milles nautiques parcourus.
  • 2012
    • A bord de Maxi Banque Populaire V Loïck Peyron et treize équipiers[9] établissent un nouveau record avec 45 j 13 h 42 min 53 s[10] de navigation, soit une moyenne de 19,75 nœuds (36,58 km/h) sur l'orthodromie mais de 26,5 nœuds (49,08 km/h) sur la navigation complète de 28 965 milles nautiques parcourus. Le record est amélioré de 2 jours et 18 heures. Lors de ce tour du monde, le Maxi Banque Populaire V a enregistré une pointe à 48,38 nœuds[11], alors barré par Thierry Chabagny.
  • 2016

Coupe de l'America[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

En monocoques[modifier | modifier le code]

En collaboration avec Guillaume Verdier :

Route du Rhum[modifier | modifier le code]

Vendée Globe[modifier | modifier le code]

Transat Jacques-Vabre[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dominic Bourgeois, « Vendée Blog : les clés de l’architecture », sur Voiles et Voiliers, (consulté le )
  2. Sur le site de Voiles news. Consulté le 7 décembre 2010.
  3. Sur le site de The Race. Consulté le 7 décembre 2010.
  4. « VPLP DESIGN VANNES », sur infogreffe.fr (consulté le ).
  5. « PLP DESIGN PARIS - 13600 », sur societe.com (consulté le ).
  6. « PLP DESIGN PARIS - 75010 », sur societe.com (consulté le ).
  7. « Bateaux - Trophée Jules Verne », Trophée Jules Verne (consulté le )
  8. Groupama SA, « Page d'accueil », sur http://www.cammas-groupama.com (consulté le )
  9. « Le Maxi Banque Populaire V déclenche le chronomètre du Trophée Jules-Verne », Banque populaire,
  10. Pascal Liétout, « Voile : un record et le Trophée Jules-Verne pour Loïck Peyron », Le Monde, (consulté le )
  11. Pierre-Yves Lautrou, « Café de la Marine du Télégramme – invité l’équipage de Banque Populaire », Au large 3.0, (consulté le )
  12. « Flash arrivée Maxi Trimaran IDEC SPORT », IDEC SPORT,
  13. « Paul Meilhat (SMA), vainqueur en IMOCA / Route du Rhum - Destination Guadeloupe », sur Route du Rhum - Destination Guadeloupe (consulté le ).
  14. « Yann Eliès, deuxième en IMOCA ! / Route du Rhum - Destination Guadeloupe », sur Route du Rhum - Destination Guadeloupe (consulté le ).
  15. « Alex Thomson (Hugo Boss), premier à couper la ligne en IMOCA / Route du Rhum - Destination Guadeloupe », sur Route du Rhum - Destination Guadeloupe (consulté le ).
  16. « Vincent Riou, quatrième en IMOCA / Route du Rhum - Destination Guadeloupe », sur Route du Rhum - Destination Guadeloupe (consulté le ).
  17. « Boris Hermann, 5e chez les IMOCA / Route du Rhum - Destination Guadeloupe », sur Route du Rhum - Destination Guadeloupe (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]