Snowbird (voilier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Snowbird.

Snowbird
Image illustrative de l’article Snowbird (voilier)
Snowbird au Newport Harbour Nautical Museum
logo de la classe
Symbole de classe
Symbole de classe
Gréement catboat
Histoire
Architecte Edson B. Schock
Lancement 1932
Équipage
Équipage 1
Caractéristiques techniques
Longueur 3,66 m (12 pieds)
Maître-bau 1,5 m (4 pieds 11 pouces)
Tirant d'eau 0,7 m dérive basse
Déplacement ? kg
Voilure 8,60 m2

Le Snowbird est un dériveur léger gréé en catboat choisi comme dériveur olympique en solitaire pour les épreuves de voile aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1932.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Snowbird a été dessiné par Edson B. Schock pour les Jeux olympiques de Los Angeles, à partir du populaire California Snowbird[1].

Aux Jeux de Los Angeles, les bateaux étaient fournis par les États-Unis aux compétiteurs. Se déroulant à Long Beach (Californie), les régates courues sur ce dériveur américain furent remportées par le Français Jacques Lebrun, membre du Cercle de la voile de Paris[2],[3].

Il a remplacé le 12 pieds international ou Twelve Voetsjol. Il sera lui-même remplacé par l'Olympia Jolle pour les Jeux de Berlin de 1936.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le Snowbird est un petit dériveur de 12 pieds, à dérive pivotante.

Il est gréé en catboat ; son unique grand voile de 8,60 m2 [4] est de type marconi, triangulaire, sans vergue. Le mât est maintenu par deux haubans et un étai.

La coque est à bouchains vifs, comme le Snipe, donc plus facile à construire qu'une coque en forme à clin, comme celle du 12 pieds international.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Plans d'une version réalisable en contreplaqué dessinée par Edson I. Schock, le fils de l'architecte
  2. (en) ISAF : voile aux Jeux olympiques
  3. Jacques Lebrun est Français et non pas Belge comme l'indique l'ISAF dans le document précédent
  4. Pierre Belugou, Monotypes et voiliers de course, 2000, Le Chasse-Marée, (ISBN 2903708967)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes [modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :