29er

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir 29er (vélo).

29er
Image illustrative de l’article 29er
29er au près serré
Symbole de classe
Symbole de classe
Gréement bermudien
Histoire
Architecte Julian Bethwaite
Lancement 1998
Équipage
Équipage 2
Caractéristiques techniques
Longueur 4,40 m
Maître-bau 1,70 m
Déplacement 90 kg lège
Voilure Grand-voile et foc 13,19 m², spi 16,83 m²

L'embarcation 29er fut créée par Julian Bethwaite, un navigateur et architecte naval néo-zélandais expérimenté, en 1998.

Le 29er est un skiff, une embarcation de deux personnes. L’équipage de ce bateau est composé d’un skipper et d’un équipier qui se chargent de tâches bien différentes. Le skipper s’occupe de la direction du bateau ainsi que de la tactique en régate, alors que l'équiper se charge de l’inclinaison du skiff. Pour naviguer sans problèmes en 29er, il faut atteindre un poids idéal de 120 kilogrammes au total. Il est vrai que la répartition du poids entre l’équipage ne revêt que de peu d’importance. Ce bateau étant plus hydrodynamique que le 420 ou encore le laser, il atteint une vitesse bien plus élevée que ces derniers. La montée en adrénaline provoquée par la vitesse attire des jeunes navigateurs.

Composition[modifier | modifier le code]

Régate à La Rochelle

Le 29er est un bateau à coque planante, faite avec du sandwich mousse pour une grande rigidité et un poids minimum. Celle-ci mesure 4,40 mètres de longueur et 1,70 mètres de largeur.

Cette embarcation est équipée de trois voiles :

À l’avant, nous avons le foc, de forme triangulaire, et de 3,40 m2. Ensuite, la grande voile, de 7,75 m2, est également de forme triangulaire et équipée de quatre lattes forcées qui donnent de la profondeur à la voile. Et enfin, nous avons la troisième et plus grande voile, le spinnaker (ou spi). Celui-ci est une voile de 15,48 m2, elle a une forme asymétrique et est rétractable. En effet, on ne l’utilise que lorsqu’on navigue en grand largue, il est donc rangé pendant la navigation au près et est sorti par l’équipier lors du changement de direction.

Ces voiles se maintiennent en place grâce au mât et à la bôme. Le mât du 29er mesure 6,26 m de haut et est divisé en trois parties, deux en aluminium et une en carbone. De plus, il est fixé à la coque en trois points distincts. D’un autre côté, la bôme, en aluminium, permet de modifier l’ouverture de la grande voile. La fonction principale de l’équipier, la stabilité de l’embarcation, s’effectue grâce au trapèze qui lui permet de se suspendre fin de faire porter son poids vers l’extérieur du voilier.

Les deux trapèzes sont fixés de part et d’autre du mât afin que l’équipier puisse se pencher des deux côtés du bateau.

Système de régates[modifier | modifier le code]

Le système de régates de la classe du 29er est régi par les règles publiées par la World Sailing, Fédération internationale de voile. Ce règlement est publié chaque année. Un système de score faible est utilisé, c'est-à-dire que l'embarcation ayant le moins de points, gagne. Dans certaines régates, on a le droit d'éliminer le résultat le moins convaincant.

Avant de commencer la course, il y a une procédure où toutes les embarcations ont 5 minutes pour élaborer leur stratégie et chercher une place sur la ligne de sortie. L'itinéraire le plus utilisé par le 29er est le « Barlovento-sotavento » dans lequel vous devez naviguer au près afin d'arriver à la bouée, (au vent) et descendre jusqu'à arriver à deux bouées. L’équipage décidera à cet instant laquelle des deux il prendra, en dépendant des conditions du moment. Cet itinéraire se répétera autant qu'il n'est stipulé dans les instructions de régates.

Le système de protestes est mis en action au moment où une embarcation commet une infraction. Une embarcation peut être protestée par un adversaire, par un juge témoin pendant la régate ou bien par le comité de régates.

Quand une infraction est signalée par un juge ou un autre 29er, l’équipage protesté doit exécuter entre un et deux tours sur lui-même (360 ou 720 degrés) en fonction des instructions. Si l'embarcation en question ne se pénalise pas en toutes règles, les personnes concernées doivent comparaître devant le Comité de protestes. Le protestant et protesté déclarent leur version des événements et c’est le comité dicte son verdict. Il peut soit, disqualifier les coureurs protestés, soit leur rajouter des points.

On doit souligner le fait qu'il est interdit de travailler en équipe avec d'autres embarcations lors d'une régate individuelle. En cas de violation de cette règle, le Comité peut supprimer, à l'accusé, le droit à concourir pendant une période donnée. Cependant, il existe des match racing où s'affrontent plusieurs équipes embarcations en même temps.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes [modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :