Classe Micro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Micro
Symbole de classe
Symbole de classe
Type Monocoque
Classe Micro
Fonction régate
Gréement sloop bermudien
Histoire
Fabrication bois, fibre de verre, carbone
Lancement 1977
Équipage
Équipage 2-3
Caractéristiques techniques
Longueur 5,50 m
Longueur de coque 5,50 m
Longueur flottaison 5,25 m
Maître-bau 2,45 m
Tirant d'eau 1,10 m
Déplacement 450 kg min (prototype)
540 kg min (régate)
560 kg min (croiseur)
Appendice quille fixe ou dérive lestée
Hauteur de mât 8 m au-dessus du vit-de-mulet (prototype)
Voilure 18,5 m² max au près
grand voile : 12 m² max
spinnaker 19,60 m² max

La classe Micro est une classe de voiliers de régate, fondée en 1977.

Présentation[modifier | modifier le code]

La classe a été créée par la revue française de nautisme Bateaux en 1977. Elle a pour but de faire concourir en temps réel des voiliers de 5,50 m, peu onéreux et facilement transportables. D'abord principalement présente en France, la classe Micro s'est développée en Europe au cours des années 1980 et 1990. Elle a officiellement été reconnue par la Fédération internationale de voile en 1999[1].

Chaque année, une demi-douzaine d'épreuves sont organisées sur mer ou sur plans d'eau intérieurs, dans toute l'Europe. La saison voit notamment, depuis l'origine, la tenue d'un championnat du monde, la Micro Cup.

Divisions de Micro[modifier | modifier le code]

Bien que la règle de base de jauge soit de 5 mètres 50 de long et de 2 mètres 45 de large (pour être déplacé sur nos routes), il existe trois divisions de Micro :

  • Micro Prototype : 450 kg mini
  • Micro Régate : 540 kg mini
  • Micro Croiseur : 560 kg mini

Ces deux dernières divisions doivent correspondre à une construction de minimum dix bateaux de série[2].

Micro Proto[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, très peu de Micro Proto sont construits chaque année. Les anciennes unités restent très performantes (Liberté, un plan Lucas de 1994, gagne encore régulièrement le Tour de France Micro, l'épreuve française sur une saison) et il existe un large choix de bateaux d'occasion. Le Micro Flyer Proto Stawo.pl de 2012 à gagné la MicroCup 2012 et 2014.

Caractéristiques de jauge[modifier | modifier le code]

  • Poids minimum : 450 kilogrammes
  • Longueur de Mât maximum : pas de limite
  • Longueur maximum du guindant de Grand-Voile « P » : selon la taille des voiles
  • Stabilité aux faibles angles : 15 degrés
  • Stabilité à 90° : 10 kilogrammes
  • Matelas sur couchettes : non
  • Évier, réchaud, rangements : non

Principales constructions et architectes[modifier | modifier le code]

  • Europa : Gallois
  • Flyer 550 : Gonciarz
  • HotBoat : Abrozej
  • L’Arte : Ginter
  • Lucas : Lucas
  • Opus 5500: Abrozej
  • Ricochet 559 : Ricochet Design Group
  • Shanta : Skrzat
  • Speculation : Morrisson
  • Windjammer : Skrzat

Micro Régate[modifier | modifier le code]

Les chantiers français ne produisent plus de Micro. La série Neptune 550 rivalise toujours avec certains Micro Proto. Quant à la série Flyer Régate, elle s'est imposée à la MicroCup.

Caractéristiques de jauge[modifier | modifier le code]

  • Poids minimum : 540 kilogrammes
  • Longueur de Mât maximum : 8,20 mètres
  • Longueur maximum du guindant de Grand-Voile « P » : 7,60 mètres
  • Stabilité aux faibles angles : 12,5 degrés
  • Stabilité à 90° : 10 kilogrammes
  • Hauteur sous barrot : 1,20 mètres
  • Matelas sur couchettes : 3
  • Évier, réchaud, rangements : recommandés

Principales séries et architectes[modifier | modifier le code]

  • Flyer Régate : Gonciarz
  • Go 550 : Fauroux
  • Microsail : Mull
  • Neptune 550 : Fauroux
  • Ricochet 550R : Ricochet Design Group

Micro Croiseur[modifier | modifier le code]

Les chantiers français ne produisent plus de Micro Croiseur. Les Corsaires, First 18, Edel II et Edel V furent construits par centaines d'exemplaires et régatent toujours pour certains. Quant à la série Flyer Croiseur, elle s'est imposée à la MicroCup.

Caractéristiques de jauge[modifier | modifier le code]

  • Poids minimum : 560 kilogrammes
  • Longueur de Mât maximum : 7,70 mètres
  • Longueur maximum du guindant de Grand-Voile « P » : 6,85 mètres
  • Stabilité aux faibles angles : 10 degrés
  • Stabilité à 90° : 15 kilogrammes
  • Hauteur sous barrot : 1,25 mètres
  • Matelas sur couchettes : 3
  • Évier, réchaud, rangements : obligatoires

Principales séries et architectes[modifier | modifier le code]

  • Challenger Micro : Gaubert
  • Corsaire : Herbulot
  • Diletant 550 : Čerbikovs
  • Edel 2 : Edel
  • Edel 5 : Edel
  • First 18 : Finot
  • Flyer Classic : Gonciarz
  • Jouët 550 : Jouët
  • Jumper 550 : Piesniewski
  • Kelt 550 : Ollier
  • Ricochet 550 : Ricochet Design Group
  • Sailart 18 : Sailart
  • Silver 550 : Uven

Palmarès Micro Cup[modifier | modifier le code]

Année Lieu Nation Médaille d'or Bateau
2014 BERLIN (Allemagne) Drapeau de la Pologne Pologne Piotr Ogrodnick, Piotr Petryla, Grzegorz Banaczyk STAWO.PL, Flyer Proto
2013 GDYNIA (Pologne) Drapeau de la Pologne Pologne TARNACKI Piotr, BECKER Rafał, MONGIRD Krzystof TOYOTA NINA, L'Arte3
2012 TRAUNSEE (Autriche) Drapeau de la Pologne Pologne OGRODNIK Piotr, BANASZCZYK Grzegorz, CHOROBA Paweł STAWO.PL, Flyer Proto
2011 LAKE USMA (Lettonie) Drapeau de la Russie Russie TARNACKI Piotr, BECKER Rafał, MONGIRD Krzystof TOYOTA NINA, L'Arte3
2010 QUIBERON (France) Drapeau de la Pologne Pologne BILL Andrew, TARANOV Maxim, TEKUCHEV Mikhail MONTE CRISTO, SM 550
2009 MOSCOU (Russie) Drapeau de la Russie Russie NEUGODNIKOV Evgeniy, BILL Andrew, EKIMOV Alexandr MONTE CRISTO, Ricochet 559
2008 SOPOT (Pologne) Drapeau de la Pologne Pologne TARNACKI Piotr, CHODUBSKI Jerzy, GORALSKI Bohdan APIA, L’Arte 3
2007 WARNEMÜNDE (Allemagne) Drapeau de la Pologne Pologne TARNACKI Piotr, CHODUBSKI Jerzy, GORALSKI Bohdan SONCAS, L’Arte
2006 MÈZE (France) Drapeau de la France France KRAUTH Marcel, KRAUTH Marc, BEIGNEUX Fabrice BRISKA III, Lucas
2005 LAKE USMA (Lettonie) Drapeau de la Pologne Pologne TARNACKI Piotr, CHODUBSKI Jerzy, WOSIŃSKI Łukasz SONCAS WILLA HÖPFER, L’Arte
2004 NIEUWPOORT (Belgique) Drapeau de la Pologne Pologne TARNACKI Piotr, CHODUBSKI Jerzy, WOSIŃSKI Łukasz POL-77, L’Arte
2003 ŁEBA (Pologne) Drapeau de la Pologne Pologne TARNACKI Przemysław, SZMUL Michał, WYSOCKI Jacek POL-55, L’Arte
2002 ACHENKIRCH (Autriche) Drapeau de la France France BENABEN Philippe, LOISELET Matthieu, NOBILEAU Rémi PLATYPUS II, L’Arte
2001 MAUBUISSON (France) Drapeau de la Pologne Pologne SAWKO Stanisław, TARNACKI Piotr, WYSOCKI Jacek HEMPEL, L'Arte
2000 WARNEMÜNDE (Allemagne) Drapeau de la Pologne Pologne TARNACKI Przemysław, SZMUL Michał, OSSOWSKI Marcin HEMPEL, L'Arte
1999 GDYNIA (Pologne) Drapeau de la Pologne Pologne SAWKO Stanisław, DOMALEWSKI Kazimierz, TARNACKI Przemysław HEMPEL, L'Arte
1998 LA LONDE (France) Drapeau de la France France GRIVEL Yves, FOSSET Franck TOUPIDECK, Lucas
1997 TRAUNKIRCHEN (Autriche) Drapeau de la Pologne Pologne SAWKO Stanisław, DOMALEWSKI Kazimierz, TARNACKI Przemysław SMART, Opus 5500
1996 GRAU DU ROI (France) Drapeau de la France France KRAUTH Marcel, KRAUTH Marc, BEIGNEUX Fabrice BRISKA III, Lucas
1995 BIELERSEE (Suisse) Drapeau de la Pologne Pologne WRÖBEL Leon HOTEL SOBIESKI, Shanta
1994 KRYNICA MORSKA (Pologne) Drapeau de la Pologne Pologne WRÖBEL Leon HOTEL SOBIESKI, Shanta
1993 RUST (Autriche) Drapeau de l'Autriche Autriche BINDER Christian BINDER
1992 NIEUWPOORT (Belgique) une seule manche courue pas de classement
1991 LA LONDE (France) Drapeau de la France France CONRAUX Fred LES GROS, Microbe
1990 PUCK (Pologne) Drapeau de la France France JEANTHEAU RELLIK-LOUVERTEX, Lucas
1989 LA BAULE (France) Drapeau de la France France NOTARANTONIO, HAFNER, RUSSO NOUCHKA, Speculation
1988 HOURTIN (France) Drapeau de la Pologne Pologne KACZOROWSKI Jarosław KUMPELKA, Lucas
1987 OUISTREHAM (France) Drapeau de la Pologne Pologne KACZOROWSKI Jarosław KUMPELKA, Lucas
1986 BREST (France) Drapeau de la France France LUCAS Benoît LES COPINES, Lucas
1985 EVIAN (France) Drapeau de la France France DELAGE ELVSTROM GROM, Neptune proto
1984 GRANVILLE (France) Drapeau de la France France LUCAS Benoît LES COPINES, Lucas
1983 LA ROCHELLE (France) Drapeau de la France France LE TROQUER BOATIQUE, Speculation
1982 TOULON (France) Drapeau de la France France RUSSO BOATIQUE, Speculation
1981 SAINT-MALO (France) Drapeau de la France France LUCAS Paul SAUMON FUTÉ, Lucas
1980 BREST (France) Drapeau de la France France DELAGE PERFORMANCE, Neptune
1979 LA GRANDE MOTTE (France) Drapeau de la France France FAUROUX MICROTUNE, Neptune Proto
1978 DEAUVILLE (France) Drapeau de la France France DEVILLARD Gérard DÉCAGONE, Edel 2 Proto
1977 LORIENT (France) Drapeau de la France France ANDRIEU Daniel, LEVAILLANT L., DREO T. ALACREM, Cap Baba Proto

Tour de France Micro[modifier | modifier le code]

Chaque année, la MicroClass France établit un classement national des Micro à travers la France. Afin de rassembler les Micro, un coefficient différent est attribué suivant les différentes régates (plus de 40 comptabilisées en 2014). Pour le classement MicroClass France sont comptabilisées trois régates nationales Classic Tour (coefficient 3), trois régates régionales TDF Micro (coefficient 2) et 3 régates locales auxquelles au moins cinq Micro ont participé (coefficient 1). Le calendrier MicroClass France définit quatre régates Classic Tour, huit régates TDF Micro et propose une quarantaine de régates locales susceptibles de rassembler cinq Micro.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes [modifier | modifier le code]