Snipe (voilier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Snipe.
Snipe
Image illustrative de l'article Snipe (voilier)
L'Espagnol Aureliano Negrin sur Snipe
logo de la classe
Symbole de classe
Symbole de classe

Gréement bermudien
Histoire
Architecte William F. Crosby
Lancement 1931
Équipage
Équipage 2, sans trapèze
Caractéristiques techniques
Longueur 4,72 m
Maître-bau 1,52 m
Tirant d'eau 0,44 / 0,99 m
Déplacement 172,80 kg
Voilure Grand-voile + foc : 11,99 m², pas de spi

Le Snipe (la bécassine), dériveur léger à 2 équipiers est l'un des premiers représentants du « yachting du pauvre », né dans les années 1930, époque de crise économique occidentale. Il a été dessiné en 1931 par William F. Crosby, architecte naval, et rédacteur en chef de la revue The Rudder (le gouvernail), à la demande la Florida West Coast Racing Association, qui désirait un voilier de course pouvant être remorqué par une automobile, de plan d'eau en plan d'eau, de moins de 100 pieds carrés de voilure, et long de 16 pieds au plus.

Le projet connut un grand succès, puisque sa construction intéressa aussi bien des amateurs que des chantiers professionnels. Ce succès provint en très grande partie de la promotion faite par The Rudder qui consacra durant des décennies plusieurs pages entières à la série dans chacun de ses numéros. Un autre facteur de succès émane de l'organisation de la classe voulue par Crosby.

L'idée de réaliser une coque à bouchains vifs, ne nécessitant pas de moule, de gabarit, ni de quille en plomb de mise en œuvre complexe, participa aussi à son succès.

La série des Snipes est toujours très active, reconnue comme série internationale par l'International Sailing Federation (ISAF) et est gérée par dix-huit associations nationales.

Autres dériveurs conçus en 1931[modifier | modifier le code]

Quelques grands champions ayant pratiqué le Snipe[modifier | modifier le code]

Snipe en régate

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :