Ferrières (Belgique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ferrières
Ferrières (Belgique)
Vue aérienne du village.
Blason de Ferrières
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Huy
Bourgmestre Frédéric Léonard (PS)
(RpF)
Majorité Rassemblement pour Ferrières (RpF)
Sièges
RpF
Envie Commune
15
9
6
Section Code postal
Ferrières
My
Vieuxville
Werbomont
Xhoris
4190
4190
4190
4190
4190
Code INS 61019
Zone téléphonique 04, 086
Démographie
Gentilé Ferrusien(ne)[1]
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
5 077 ()
50,86 %
49,14 %
88,96 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
21,84 %
62,72 %
15,44 %
Étrangers 2,56 % ()
Taux de chômage 11,64 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 21 054 €/hab. (2021)
Géographie
Coordonnées 50° 23′ nord, 5° 36′ est
Superficie
– Terr. non-bâtis
– Terrains bâtis
– Divers
57,06 km2 (2021)
86,9 %
4,95 %
8,15 %
Localisation
Localisation de Ferrières
Situation de la commune dans l'arrondissement de Huy et la province de Liège
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
Ferrières
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
Ferrières
Géolocalisation sur la carte : Région wallonne
Voir sur la carte administrative de la Région wallonne
Ferrières
Géolocalisation sur la carte : province de Liège
Voir sur la carte administrative de la province de Liège
Ferrières
Liens
Site officiel ferrieres.be

Ferrières (en wallon Fèrîre) est un village et commune francophone de Belgique situés en Région wallonne dans la province de Liège (arrondissement de Huy). La commune fait partie de la maison du tourisme du Pays d'Ourthe-Amblève.

Situation et description de la commune[modifier | modifier le code]

Depuis la fusion des communes en 1977, la commune de Ferrières se compose de cinq anciennes communes : Ferrières, My, Vieuxville, Werbomont et Xhoris. La partie orientale de la commune (Werbomont, une partie de Ferrières et de Xhoris) se trouve en Ardenne alors que la partie occidentale (Vieuxville, My, l'autre partie de Ferrières et une grande partie de Xhoris) fait partie de la bande calcaire de la Calestienne. L'extrémité nord (château de Fanson) se trouve en Famenne. Souvent, l'habitat ancien confirme cette situation géographique par l'emploi de moellons de calcaire en Calestienne et de grès dans la partie ardennaise.

La commune se trouve en rive droite de l'Ourthe qui arrose Sy, Logne, Palogne et la partie ouest de Xhoris. La Lembrée traverse la commune d'est en ouest en passant par Grimonster, Ferrières, My, Vieuxville et Palogne où elle rejoint l'Ourthe.

La partie orientale de la commune est traversée par l'autoroute E25. La sortie 48 se trouve à Werbomont où un parc artisanal a été créé en 1996. La commune compte aussi un arrêt de la ligne de chemin de fer Liège-Jemelle à la gare de Sy. Ferrières se situe à une quarantaine de kilomètres au sud de Liège.

Sections de commune[modifier | modifier le code]

# Nom Superf.
(km²)
Habitants
(2020)
Habitants
par km²
Code INS
1 Ferrières 20,18 1.646 82 62019A
2 Vieuxville 4,44 376 85 62019B
3 My 9,82 453 46 62019C
4 Xhoris 12,54 1.633 130 62019D
5 Werbomont 10,10 898 89 62019E

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Ferrières
Comblain-au-Pont Aywaille
Hamoir Ferrières Stoumont
Durbuy Manhay

Description du village[modifier | modifier le code]

De nombreux ruisseaux ont façonné le relief ferrusien en d'innombrables vallées encaissées et en collines souvent boisées. Tous se rejoignent pour former la Lembrée qui se jette dans l'Ourthe à Palogne (Vieuxville).

La place de Chablis, agréable et arborée, représente le centre administratif, commercial et récréatif du village.

Histoire du village[modifier | modifier le code]

Depuis le Moyen Âge et jusqu'en 1795 le village a fait partie de la Principauté de Stavelot-Malmedy (comté de Logne). Ensuite, le village est repris dans le département de l'Ourthe sous le régime français jusqu'en 1815.

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie: Avant la fusion des communes[modifier | modifier le code]

  • Source: DGS recensements population

Démographie : Commune fusionnée[modifier | modifier le code]

En tenant compte des anciennes communes entraînées dans la fusion de communes de 1977, on peut dresser l'évolution suivante:

Les chiffres des années 1831 à 1970 tiennent compte des chiffres des anciennes communes fusionnées.

  • Source: DGS , de 1831 à 1981=recensements population; à partir de 1990 = nombre d'habitants chaque 1 janvier

Héraldique[modifier | modifier le code]

La ville possède des armoiries qui lui ont été octroyées le 21 octobre 1982. Elles montrent une tête de méduse reprise des armoiries des Comte de Logne qui possédaient un vaste château à Ferrières. Ces armoiries apparaissent aux XVIe et XVIIe siècles sur le sceau du tribunal local[3].


Le blason figure sur le site officiel de la commune[4]. Les ornements extérieurs sont ceux des princes-abbés de Stavelot-Malmédy, la mitre étant remplacée par la couronne du roi des Belges : Timbré d'une couronne royale fermée et posé sur une crosse et une épée en sautoir.
Blasonnement : D'or, à une tête de gorgone de gueules.



Activités et loisirs[modifier | modifier le code]

  • À côté de l'église se situe le Cercle Sainte-Jeanne où se déroulent diverses activités tels que des concerts organisés par l'asbl Bucolique ou des spectacles du patro de Ferrières.
  • La Fête du Vin se déroule le week-end de Pâques.
  • Le festival musical Bucolique Ferrières Festival a lieu en août.
  • Le Legends Trail est une course d'ultra-trail organisée au départ du collège Saint-Roch depuis 2022.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Bourgmestres de Ferrières[modifier | modifier le code]

  • Alfred (Freddy) Léonard (1977 à 1992)
  • François Minguet (1992 à 1994)
  • Raymond Maréchal (1994 à 2012)
  • Frédéric Léonard (depuis 2012)

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Section de Ferrières[modifier | modifier le code]

Autres sections[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Gastronomie[modifier | modifier le code]

Les Crottins de Ferrières sont un mélange de feuillantine et de chocolat.

Les bières Brown Sugar (au sirop de Liège), Wallifornian Pale Ale et La Ferrusienne (au miel ferrusien des ruchers des 3 vallées) produites par les Barons de la Bière.

Jumelage[modifier | modifier le code]

La commune de Ferrières est jumelée avec Chablis depuis 1965. La fête du vin organisée chaque année à Pâques est l'une des conséquences de ce jumelage.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Germain, Guide des gentilés : les noms des habitants en Communauté française de Belgique, Bruxelles, Ministère de la Communauté française, (lire en ligne), p. 49.
  2. https://view.officeapps.live.com/op/view.aspx?src=https%3A%2F%2Fstatbel.fgov.be%2Fsites%2Fdefault%2Ffiles%2Ffiles%2Fdocuments%2Fbevolking%2F5.1%2520Structuur%2520van%2520de%2520bevolking%2FPopulation_par_commune.xlsx&wdOrigin=BROWSELINK
  3. (en) « Ferrières - Wapen - Armoiries - coat of arms - crest of Ferrières », sur heraldry-wiki.com (consulté le ).
  4. Site officiel de Ferrières
  5. Joseph Delmelle, Abbayes et béguinages de Belgique, Rossel Édition, Bruxelles, 1973, p. 80.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]