Ferrari 348

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ferrari 348
Ferrari 348

Marque Ferrari
Années de production 19891994
Production 8800 exemplaires
Classe Coupé sport
Moteur et transmission
Moteur(s) V8 3,4 litres
Puissance maximale 300 ch
Transmission Boîte de vitesses 5 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 390 kg
Vitesse maximale 275 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 5,4 s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé
Dimensions
Longueur 4230 mm
Largeur 1894 mm
Hauteur 1170 mm
Chronologie des modèles
Précédent Ferrari 328 Ferrari F355 Suivant

La Ferrari 348 est une voiture sportive de grand tourisme du constructeur automobile italien Ferrari. Elle fut produite en série à 8 844 exemplaires en version TB (version coupé) et TS (version Targa) entre 1989 et 1995.

Historique[modifier | modifier le code]

La désignation 348 se réfère à la cylindrée du moteur de 3,4 litres et aux huit cylindres. Le « T » désigne la boite de vitesses transversale montée à l’arrière du moteur. C’est le premier modèle entièrement nouveau lancé par Ferrari après le décès d’Enzo Ferrari en août 1988.

Elle est disponible en version TB (« B » pour berlinette) ou en version TS (« S » pour spider, mais elle possède un toit targa).

Le 348 présentée au Salon de Francfort 1989 remplace dans la gamme la Ferrari 328 en tant que berlinette 2 places à moteur V8. La carrosserie est signée traditionnellement par Pininfarina. La 348 appelée aussi « petite Ferrari Testarossa » a hérité des grilles latérales de sa grande sœur, ainsi que de grilles de feux arrière et de lignes acérées. Mécaniquement, l'évolution majeure réside dans l'implantation longitudinale du moteur comme la 288GTO et la F40 avant elle.

Au cours des 4 années de production, ces modèles tb/ts ont bénéficié de nombreuses améliorations. On a pu ainsi voir entre autre le dessin des sièges modifié, la batterie transférée de l'arrière vers l'avant (pour modifier la répartition des masses), une refonte des suspensions (ressorts, amortisseurs, épures) mais aussi des modifications moteur (Motronic 2.5 puis 2.7 à partir de 91).

La 348 a été déclinée dans d'autres variantes :

- Spider présentée en avril 1993 qui se caractérise par son toit pliant en toile

- GTB et la GTS durant les derniers mois de sa production. Elles bénéficient d'une puissance accrue (de 300 à 320 ch) ainsi que de modifications esthétiques mineures comme la peinture des bas de caisse couleur carrosserie au lieu du noir mat des modèles tb/ts

- GT competizione : série très limitée dérivée des GTB mais utilisant des matériaux composites (carbone/kevlar) afin de gagner 200kg à des fins d'homologation en compétition.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

  • Châssis tubulaire, répartition des masses AV 48 % AR 52 %, poids total à vide 1 390 kg.
  • Moteur V8 à 90° de 3 405 cm3 32 soupapes implanté longitudinalement en position centrale arrière.
  • 300 ch à 7 200 tr/min pour un couple maxi de 324 Nm à 4 200 tr/min (Spider/GTB/GTS : 320 ch à 7 200 tr/min et 324Nm à 5 000 tr/min)
  • Jantes de 17" de diamètre montées de pneus taille 215/50 pour l'avant et 255/45 pour l'arrière.
  • Vitesse maxi : 275 km/h (280 pour la GTB et GTS).
  • 0 à 100 km/h en 5,6 ", 1 000 m départ arrêté en 24,7" (5,4" et 24,4" pour les versions 320 ch).

Productions[modifier | modifier le code]

  • Ferrari 348 tb : 2 894 exemplaires (dont 130 RHD)
  • Ferrari 348 ts : 4 228 exemplaires (261 RHD)
  • Ferrari 348 Spider : 1 146 exemplaires (68 RHD)
  • Ferrari 348 Competizione : 56 exemplaires (12 RHD)
  • Ferrari 348 GTB : 222 exemplaires (14 RHD)
  • Ferrari 348 GTS : 218 exemplaires (15 RHD)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]