Ferrari 488 GTB

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ferrari 488)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ferrari 488 GTB
Image illustrative de l’article Ferrari 488 GTB

Marque Drapeau : Italie Ferrari
Années de production Depuis 2015
Classe Voiture de sport
Usine(s) d’assemblage Maranello
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V8 bi-turbo 32 V à injection directe, à 90°
Position du moteur longitudinale centrale arrière
Cylindrée 3 902 cm3
Puissance maximale À 8 000 tr/min : 670 ch (492 kW)
Couple maximal À 3 000 tr/min : 760 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Séquentielle robotisée à 7 rapports et double embrayage
Poids et performances
Poids à vide 1 370 kg
Vitesse maximale 330 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 3,0 s
Consommation mixte 11,4 L/100 km
Émission de CO2 260 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé 2 portes, 2 places
Dimensions
Longueur 4 568 mm
Largeur 1 952 mm
Hauteur 1 213 mm
Empattement 2 650 mm
Voies  AV/AR 1 679 mm  / 1 647 mm
Volume du coffre 230 dm3
Chronologie des modèles

La Ferrari 488 GTB est une voiture de sport du constructeur italien Ferrari commercialisée à partir de 2015. C'est la première voiture de la marque à moteur V8 double turbo en position centrale arrière depuis la F40. Elle a été dévoilée à la presse le 3 février 2015[1].

L'appellation de la 488 rompt avec celle de la 458 Italia (mais aussi des berlinettes qui ont précédé cette dernière) dont le chiffre « 458 » signifiait une cylindrée de 4,5 litres et huit cylindres. Cette fois-ci, le « 488 » indique le volume d'un cylindre en cm3, qui multiplié par 8 donne bien 3,9 L.

Une version décapotable appelée 488 Spider est présentée lors du Salon de Francfort 2015.

Présentation[modifier | modifier le code]

Destinée à remplacer la 458 Italia, la 488 GTB est dotée comme cette dernière d'un moteur V8, mais suralimenté par deux turbocompresseurs qui portent la puissance à 670 ch et le couple à 760 Nm. Ce bloc-moteur suralimenté est presque le même que celui installé par Ferrari dans la nouvelle version du coupé-cabriolet California T sorti en 2014, mais avec une cylindrée supérieure d'une cinquantaine de centimètres cubes (3 902 cm3 contre 3 855 cm3 dans la California T) et surtout une centaine de chevaux supplémentaires, avec un couple sensiblement identique dans les deux modèles.

Design[modifier | modifier le code]

Son design retravaillé laisse entrevoir des bases issues de la précédente Ferrari 458 Speciale avec une partie avant plus agressive, des blocs optiques rappelant la LaFerrari, des ailes creusées et ouvertes afin d'alimenter le moteur en air. Son dessin aérodynamique lui procure 50 % d'appui supplémentaire par rapport à la 458, tout en réduisant la trainée[1].

Finition[modifier | modifier le code]

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Ferrari 488 GTB (17134610179).jpg

Moteur[modifier | modifier le code]

Le moteur de la 488 GTB est un V8 bi-turbo de 3,9 litres de cylindrée développant 670 ch à 8 000 tr/min et dont le couple maximal est 760 Nm. La boîte à sept rapports est montée avec un double embrayage[2],[3].

Les chiffres officiels fournis par Ferrari sont pour le 0 à 100 km/h de 3 secondes, 0 à 200 km/h en 8,3 s, et une vitesse maximale d'environ 330 km/h[4].

3.9 670 3.9 670 spider
Moteur V8
Alimentation Bi-turbo
Cylindrée 3 902 cm3
Puissance maxi 670 ch (492 kW)
Couple maxi 760 Nm
Norme environnementale Euro VI
Transmission Propulsion
Boite de vitesses Automatique à 7 rapports
Vitesse maxi 330 km/h 325 km/h
0-100 km/h 3,0 s
Consommations (en L/100 km) 11,4 L
Emissions de CO2 (en g/km) 260 g
Capacité du reservoir 78 L
Masse à vide (kg Eu) 1370 kg 1420 kg

488 Pista[modifier | modifier le code]

Ferrari 488 Pista
Ferrari 488 GTB
La Ferrari 488 Pista au salon de Genève 2018

Marque Drapeau : Italie Ferrari
Années de production Depuis 2018
Classe Voiture de sport
Usine(s) d’assemblage Maranello
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V8 3.9
Position du moteur Centrale arrière
Cylindrée 3902 cm3
Puissance maximale 720 (à 8000 tr/min) [5] ch (536 kW)
Couple maximal 770 (à 3000 tr/min) Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Automatique 7 rapports à double embrayage
Poids et performances
Poids à vide 1280 kg
Vitesse maximale 340 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 2.85 s
Dimensions
Longueur 4610 mm
Largeur 1980 mm
Hauteur 1210 mm
Chronologie des modèles

(cr) La version radicale de la 488 GTB nommée longtemps 488 GTO (Gran Turismo Omologato) par les journalistes, est présentée au Salon international de l'automobile de Genève 2018[6]. Cette nouvelle série spéciale est finalement officiellement présentée par Ferrari le 21 février 2018 après de longues semaines de spéculation, son nom : 488 Pista.

La 488 Pista perd 90 kg, son poids à sec est donc ramené à 1280 Kg. La puissance passe la barre des 700 ch prévus à 720 ch et 770 Nm de couple. Le 0 à 100 km/h est avalé en 2,85 secondes tandis que le 0 à 200 km/h passe à 7,6 secondes (données d'usine) ce qui en fait la plus performante de sa catégorie (McLaren 720S et Porsche 991 GT2 RS). La vitesse de pointe passe à 340 km/h.

La carrosserie subit de profondes modifications esthétiques afin d'augmenter l'appui aérodynamique de 20 % par rapport à la 488 GTB. Elle est aussi la 1ère Ferrari de série à embarquer le Ferrari Dynamic Enhancer (FDE). Ce système ajuste automatiquement la pression de freinage sur les étriers. Le moteur est identique à la 488 GTB, la cylindrée est donc conservée, mais il a subi de nombreuses modifications, notamment au niveau de l'admission d'air et des deux turbos en provenance de la 488 GT3.

3.9 720
Moteur V8
Alimentation Bi-turbos
Cylindrée 3902 cm3
Puissance maxi 720 ch à 8000 tr/min
Couple maxi 770 Nm à 3000 tr/min
Norme environnementale Euro 6
Boîte de vitesses Automatique 7 rapports à double embrayage
Transmission Propulsion
Vitesse maxi 340 km/h
0-100 km/h 2.85 s
Consommation (en L/100 km) nc
Émissions de CO2 (en g/km) nc
Capacité du réservoir nc
Masse à vide (kg EU) 1280 kg

Ferrari 488 Pista "Piloti Ferrari"[modifier | modifier le code]

La Ferrari 488 Pista Piloti Ferrari a été dévoilée le 15 juin 2018 lors d'une presentation spéciale durant les 24h du Mans 2018.

Ferrari 488 Pista Spider[modifier | modifier le code]

La Ferrari 488 Pista Spider est la version découvrable de la 488 Pita présenté au Pebble Beach Concours d'Elegance 2018 [7]

488 Spider[modifier | modifier le code]

Ferrari 488 Spider
Image illustrative de l’article Ferrari 488 GTB

Années de production Depuis 2015
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V8 biturbo 32V à injection directe, à 90°
Position du moteur Longitudinale centrale arrière
Cylindrée 3 902 cm3
Puissance maximale à 8 000 tr/min : 670 ch (493 kW)
Couple maximal à 3 000 tr/min : 760 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Automatique à 7 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 420 kg
Vitesse maximale 325 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 3,0 s
Consommation mixte 11,4 L/100 km
Émission de CO2 260 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Roadster 2 portes, 2 places
Châssis Alliages d'aluminium et de magnésium
Dimensions
Longueur 4 568 mm
Largeur 1 952 mm
Hauteur 1 211 mm
Empattement 2 650 mm
Voies  AV/AR 1 679 mm  / 1 647 mm
Volume du coffre 230 dm3
Chronologie des modèles

La 488 GTB reçoit une déclinaison découverte baptisée 488 Spider lors du Salon de Francfort 2015. Comme sa devancière la 458 Spider, elle dispose d'un toit rigide amovible permettant de gagner 25 kg par rapport à un toit en toile traditionnel. Il se replie au-dessus du moteur en 14 secondes[8]. Le châssis gagne en rigidité par rapport à la 458 Spider (+ 23%) grâce à l'emploi de 11 alliages différents et de magnésium pour le châssis[8].

Au niveau des performances, la 488 Spider réalise le 0 à 100 km/h en 3,0 s et le 0 à 200 km/h en 8,7 s selon le constructeur. Le 1 000 m départ arrêté est quant à lui effectué en 18,9 s.

Séries spéciales[modifier | modifier le code]

  • MM Speciale

Compétition[modifier | modifier le code]

Ferrari 488 Challenge[modifier | modifier le code]

Comme de coutume chez Ferrari avec les berlinettes à moteur V8, la 488 est déclinée en une version course exclusivement destinée à un usage sur circuit. Cette version est baptisée 488 Challenge et est présentée en décembre 2016 à l'occasion des Ferrari Finali Mondiali[9].

Ferrari 488 GTE[modifier | modifier le code]

Article principal : Ferrari 488 GTE.
La Ferrari 488 GTE de Scuderia Corsa lors des 12 Heures de Sebring 2016.

La Ferrari 488 GTE est une automobile de compétition développée par GT Competizione et Ferrari. Elle est homologuée dans la catégorie LM GTE et est engagée par l'écurie italienne AF Corse en championnat du monde d'endurance FIA lors de sa première année d'exploitation. Elle remplace la Ferrari 458 Italia GT2[10],[11],[12],[13],[14].

Ferrari 488 GT3[modifier | modifier le code]

Article principal : Ferrari 488 GT3.

La Ferrari 488 GT3 est une voiture de compétition conçue pour courir dans la catégorie GT3 dévoilée au Mugello[15] .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Ferrari 488 GTB : une puissance extrême pour des sensations de conduite extrêmes », sur auto.ferrari.com, (consulté le 3 février 2015)
  2. « Fiche technique Ferrari 488 GTB V8 3.9 670ch - L'argus.fr », sur www.largus.fr (consulté le 4 octobre 2017)
  3. « Fiche technique Ferrari 488 Spider V8 3.9 670ch - L'argus.fr », sur www.largus.fr (consulté le 4 octobre 2017)
  4. Site officiel : « Transmission - Nouveau V8 turbo : l'ADN Ferrari synthétisé », sur 488gtb.ferrari.com (consulté le 13 septembre 2015)
  5. https://www.largus.fr/geneve/ferrari-488-pista-720-ch-au-salon-de-geneve-2018-9013393.html
  6. Didier Ric, « Ferrari 488 GTO (2018) : 700 ch pour le salon de Genève », L'Argus,
  7. [1]
  8. a et b Jacques Chevalier, « La Ferrari 488 Spider : bleue de plaisir », sur lepoint.fr, (consulté le 30 juillet 2015).
  9. Finali Mondiali 2016 : Ferrari présente sa nouvelle 488 Challenge, www.automoto.fr, 7 décembre 2016.
  10. Laurent Mercier, « 24H Daytona : SMP Racing et Spirit of Race présents avec les Ferrari 488 en GTE et GTD », sur endurance-info.com, (consulté le 26 janvier 2017)
  11. Samuel Morand, « Les Ferrari 488 GTE et GT3 dévoilées au Mugello », sur motorlegend.com, (consulté le 25 janvier 2017)
  12. (en) « 2016 FERRARI 488 GTE », sur supercars.net, (consulté en 35 janvier 2017)
  13. Lucas Raheriarivony, « LA FERRARI 488 SE DÉVOILE DANS SES VERSIONS COURSE », sur autonews.fr, (consulté le 25 janvier 2017)
  14. (en) Sam Sheehan, « Ferrari unveils 488 GTE and GT3 racing cars at Finali Mondiali », sur evo.co.uk, (consulté le 25 janvier 2017)
  15. [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]