Ferrari 250 Europa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article principal : Ferrari 250.
Ferrari 250 Europa
Ferrari 250 Europa
Ferrari 250 Europa exposée au concours d'élégance de la Villa d'Este en 2008

Marque Drapeau : Italie Ferrari
Années de production 1953 - 1956
Classe Sportive de prestige
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V12 «Colombo» à 60°
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 2 963 cm3
Puissance maximale 200 : à 6 300 tr/min ch (147 kW)
Couple maximal 237 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle à 4 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 1 150 kg
Vitesse maximale 218 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 7,8 s
Consommation mixte 16 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Suspensions Roues indépendantes, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs Houdaille à bras (avant)

Pont de Dion, ressort à lame transversale, amortisseurs Houdaille à bras (arrière)

Freins Tambours
Dimensions
Longueur 4 450 mm
Largeur 1 650 mm
Hauteur 1 250 mm
Empattement 2 800 mm
Voies  AV/AR 1 325 mm  / 1 320 mm
Chronologie des modèles

La Ferrari 250 Europa est une sportive de prestige développée par le constructeur automobile italien Ferrari. Carrossée par Pinin Farina, il s'agit d'une déclinaison de tourisme de la Ferrari 250 MM. Elle est dans un premier temps motorisée par un V12 « Lampredi », avant d'être remplacé par le V12 « Colombo » commun à l'ensemble des Ferrari 250 ; cette dernière version est alors rebaptisée Ferrari 250 Europa GT.

Genèse[modifier | modifier le code]

Alors que la Ferrari 250 MM brille en compétition, et notamment aux Mille Miglia, Ferrari se lance dans la production de la première version de tourisme de la 250. Deux séries de cette version « standardisée » de la 250 MM seront produites : la Ferrari 250 Europa (20 exemplaires) et la Ferrari 250 Europa GT (44 exemplaires)[1].

Les différences sont essentiellement mécaniques : la 250 Europa est construite sur un châssis de 2 800 mm et est mue par un moteur V12 « Lampredi » — la seule Ferrari 250 que ne soit pas propulsée par le moteur « Colombo » — tandis que l'Europa GT est basée sur un empattement de 2 600 mm et est propulsée par le moteur « Colombo »[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Ferrari 250 Europa », sur QV500 (consulté le 7 novembre 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]