Feneu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Feneu
Le château de Sautré.
Le château de Sautré.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Arrondissement Angers
Canton Angers-5
Intercommunalité C.U. Angers Loire Métropole
Maire
Mandat
Chantal Renaudineau
2014-2020
Code postal 49460
Code commune 49135
Démographie
Gentilé Fanouin, Fanouine
Population
municipale
2 221 hab. (2014)
Densité 87 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 34′ 19″ nord, 0° 35′ 30″ ouest
Altitude 45 m
Min. 12 m
Max. 67 m
Superficie 25,52 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte administrative de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Feneu

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte topographique de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Feneu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Feneu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Feneu

Feneu est une commune française située dans le département de Maine-et-Loire, en région Pays de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune angevine de la partie orientale du Segréen, Feneu est proche de l'agglomération d'Angers. Elle se situe à 11 km au nord d'Angers, à 5 km de Cantenay-Épinard et de Montreuil-Juigné[1], sur la route D 768, Champigné / Montreuil-Juigné[2].

Les communes les plus proches sont Soulaire-et-Bourg (3 km), Cantenay-Épinard (5 km), Montreuil-Juigné (5 km), Pruillé (5 km), Écuillé (6 km), Sceaux-d'Anjou (6 km), La Membrolle-sur-Longuenée (6 km), Briollay (6 km), Écouflant (7 km) et Le Plessis-Macé (7 km)[1].

L'altitude de la commune varie de 12 à 67 mètres[3]. Son territoire s'étend sur près de 26 km2 (2 552 hectares)[3].

S'écoulant du Lion-d'Angers vers Montreuil-Juigné, la Mayenne (rivière) marque la limite sud-ouest de son territoire avec la commune de La Membrolle-sur-Longuenée[2], qui se trouve sur l'unité paysagère des plateaux du Haut Anjou[4].

Une partie de Feneu figure à l'inscription d'inventaires des Zones naturelles d'intérêt écologique, floristique et faunistique (ZNIEFF) pour la zone des prairies alluviales au Nord d'Angers, pour la zone de la vallée de la Mayenne en Maine-et-Loire, pour la zone des Basses vallées angevines, et pour la zone de bocage de Sceaux-d'Anjou, Feneu et Écuillé[5].

Son climat est tempéré, de type océanique. Le climat angevin est particulièrement doux, de par sa situation entre les influences océaniques et continentales. Généralement les hivers sont pluvieux, les gelées rares et les étés ensoleillés[6].

Gentilé[modifier | modifier le code]

Les habitants s'appellent les Fanouins.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Fanum en 1030, puis Fanum Novum vers 1050, Fanou en 1082 puis Fenou au XIIIe siècle.

Composé du mot latin fanum, on y voit, dans les formes anciennes, l'évolution vers Feneu ; Fanum Novum, un « temple nouveau » ; le village a été construit à proximité de ce temple romain, situé sur la voie romaine partant d'Angers vers le nord.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires depuis la Libération
Période Identité Étiquette Qualité
1929 1942 Jean Lihoreau[8]    
1949   Pierre Batereau    
mars 1965 1971 Louis Thierry    
mars 1971 1983 Paul Bourdel    
mars 1983 1995 Gilbert Bion    
mars 1995 mars 2008 Jean Marie Courtin    
mars 2008 mars 2014 Bernadette Coiffard    
mars 2014   Chantal Renaudineau[9]    

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune est intégrée à la communauté d'agglomération d'Angers Loire Métropole[10], elle-même membre du syndicat mixte Pays Loire-Angers[11].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Avant 1790

Population évaluée en feux (on peut considérer qu'un feu comportait environ 4 à 5 personnes) :

Évolution démographique
1688 1689 1691 1700 1709 1713 1715
172 208 172 220 182 216 229
1720 1725 1732 1744 1789 - -
220 217 208 221 221 - -
(Source : François Lebrun, Dictionnaire d'histoire administrative et démographique : Paroisses et Communes de France, 1974)

Après 1790


L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[13],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 2 221 habitants, en augmentation de 2,44 % par rapport à 2009 (Maine-et-Loire : 3,2 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 040 724 1 159 1 298 1 331 1 226 1 247 1 366 1 376
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 367 1 410 1 423 1 357 1 314 1 280 1 328 1 363 1 342
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 355 1 357 1 335 1 190 1 231 1 137 1 136 1 067 1 046
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
1 094 1 100 1 208 1 509 1 676 1 799 2 109 2 184 2 221
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (19,3 %) est en effet inférieur au taux national (21,8 %) et au taux départemental (21,4 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,2 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,9 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 48,8 % d’hommes (0 à 14 ans = 25 %, 15 à 29 ans = 14,7 %, 30 à 44 ans = 21 %, 45 à 59 ans = 22,7 %, plus de 60 ans = 16,6 %) ;
  • 51,2 % de femmes (0 à 14 ans = 21,2 %, 15 à 29 ans = 15,7 %, 30 à 44 ans = 20,8 %, 45 à 59 ans = 20,5 %, plus de 60 ans = 21,8 %).
Pyramide des âges à Feneu en 2008 en pourcentage[16]
Hommes Classe d’âge Femmes
1,2 
90  ans ou +
2,6 
5,8 
75 à 89 ans
8,2 
9,6 
60 à 74 ans
11,0 
22,7 
45 à 59 ans
20,5 
21,0 
30 à 44 ans
20,8 
14,7 
15 à 29 ans
15,7 
25,0 
0 à 14 ans
21,2 
Pyramide des âges du département de Maine-et-Loire en 2008 en pourcentage[17].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90  ans ou +
1,1 
6,3 
75 à 89 ans
9,5 
12,1 
60 à 74 ans
13,1 
20,0 
45 à 59 ans
19,4 
20,3 
30 à 44 ans
19,3 
20,2 
15 à 29 ans
18,9 
20,7 
0 à 14 ans
18,7 

Vie locale[modifier | modifier le code]

Le comité des fêtes de Feneu organise le triathlon[18] et la brocante[19].

Économie[modifier | modifier le code]

Sur 115 établissements présents sur la commune à fin 2010, 29 % relevaient du secteur de l'agriculture (pour une moyenne de 17 % sur le département), 4 % du secteur de l'industrie, 14 % du secteur de la construction, 35 % de celui du commerce et des services et 19 % du secteur de l'administration et de la santé[20].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • André Cointreau, homme politique et héritier de la famille Cointreau, décédé le 1er avril 1963 à Feneu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Célestin Port, Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou : D-M, t. 2, Angers, H. Siraudeau et Cie, , 2e éd. (notice BnF no FRBNF34649310, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Lion1906, Distances orthodromiques à partir de Feneu (49), consulté le 2 septembre 2012 - Les distances affichées sont des distances orthodromiques (à vol d'oiseau).
  2. a et b IGN et BRGM, Géoportail Feneu (49), consulté le 2 septembre 2012.
  3. a et b IGN, Répertoire Géographique des Communes (RGC 2011), consulté le 8 novembre 2012.
  4. Département de Maine et Loire - DIREN Pays de la Loire - DDE Maine et Loire, Atlas des paysages de Maine-et-Loire, Le Polygraphe, 2003, p. 98.
  5. DREAL Pays de la Loire, Données environnementales GéoSource, Liste des zonages recensés sur la commune de Feneu, consulté le 8 novembre 2012.
  6. Comité météorologique départemental, Le climat en Maine-et-Loire, consulté 8 novembre 2012.
  7. Fils de Charles Toutain, maire de Laval.
  8. « Les maires de Feneu - Relevé aux archives communales », sur francegenweb.org
  9. « Liste des maires élus en 2014 », sur le site de la Préfecture du département de Maine-et-Loire (consulté le 19 avril 2014).
  10. Insee, Composition de l'EPCI d'Angers Loire Métropole (244900015), consulté le 15 novembre 2012.
  11. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté DRCL no 879 du 13 décembre 2011, RAA spécial du 21 décembre 2011.
  12. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  16. « Évolution et structure de la population à Feneu en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 26 mars 2012)
  17. « Résultats du recensement de la population de Maine-et-Loire en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 26 mars 2012)
  18. Mairie de Feneu, le triathlon, consulté le 6 mars 2013.
  19. Mairie de Feneu, la brocante, consulté le 6 mars 2013.
  20. Insee, Statistiques locales du territoire de Feneu (49), consultées le 7 avril 2013.
  21. « Chateau de Montriou », notice no PA00109102, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  22. « "Petit moulin" à eau de Sautret », notice no PA49000035, base Mérimée, ministère français de la Culture.