Dys- (pathologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dys- est un raccourci de langage pour évoquer une partie ou l'ensemble des troubles d'apprentissage dont le préfixe est « dys » ; on parle de troubles dys (ou troubles dys-)[1],[2].

Description des troubles[modifier | modifier le code]

Les troubles "dys" sont des troubles spécifiques durables, qui concernent les dysfonctionnements, plus ou moins sévères, des fonctions cognitives du cerveau relatives au langage, à l'écriture, au calcul, aux gestes et à l'attention. Les personnes qui en souffrent n'ont pas de déficience intellectuelle globale.

Liste des « troubles dys »[modifier | modifier le code]

Il s'agit des pathologies suivantes :

  • dyscalculie - trouble dans les apprentissages numériques
  • dysgraphie - difficulté à accomplir les gestes de l'écriture et du dessin
  • dyslexie - trouble de la lecture
  • dysorthographie - également appelé trouble de l'acquisition de l'expression écrite
  • dysphasie - trouble lié au développement du langage oral
  • dyspraxie - trouble de la capacité à exécuter des mouvements déterminés
  • Dysharmonie psychotique- trouble envahissant du développement
  • Dysplasie cléidocrânienne-maladie constitutionnelles de l'os
  • Dyslipidémie-concentration anormalement élevée ou diminuée de lipides (cholestérol, triglycérides, phospholipides ou acides gras libres) dans le sang.
  • Dyskinésie-il s'agit d'une activité motrice involontaire, lente et stéréotypée affectant préférentiellement la face (langue, lèvres, mâchoire) s’étendant au tronc et aux membres, comme le tremblement, la chorée, la dystonie, les myoclonies, l'astérixis, les tics.
*Dyskinésie tardive-un effet indésirable induit par les traitements neuroleptiques ou chez les enfants, comme effet secondaire de médicaments contre les troubles gastrointestinaux. C'est un effet indésirable de type extrapyramidal. 

-sont un groupe de maladies caractérisées par des troubles moteurs.

  • Dystrophie-désigne toute altération cellulaire ou tissulaire acquise, liée à un "trouble nutritionnel" (vasculaire, hormonal, nerveux, métabolique).
  • Dysarthrie-c'est le système nerveux qui est lésé.

Détection[modifier | modifier le code]

Ces troubles peuvent handicaper au quotidien les personnes qui en sont atteintes. Les enseignants et les pédagogues, ainsi que les parents, sont les premiers à déceler ces dysfonctionnements lorsqu'ils constatent des difficultés de lecture ou d'écriture chez un enfant. Les orthophonistes sont les professionnels les plus à même de les aider.Comme ces affections ont des traits en commun, on les évoque souvent en bloc. Il n'est pas rare qu'un enfant souffre simultanément de plusieurs troubles dys.

L’autisme peut parfois être confondu avec un trouble dys, sachant qu'une personne peut développer les deux pathologies.

Personnes atteintes[modifier | modifier le code]

Le nombre de personnes atteintes varie considérablement selon les études, les pays et les époques. Suivant la nature des troubles que l'on inclut dans l’étude et le degré de sévérité pris en compte, les chiffres varient de 1 à 10%. Pour la France on parle de 6 à 8% de cas parmi la population. On peut considérer que 4 à 5 % des élèves d’une classe d’âge sont dyslexiques, 3% sont dyspraxiques et 2% sont dysphasiques, mais aucune étude fiable ne fait référence.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Troubles DYS », sur Fédération Française des DYS, (consulté le 7 septembre 2020).
  2. « Troubles DYS - HOPTOYS », sur HOPTOYS (consulté le 23 janvier 2018)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]