Dominique Delouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delouche.

Dominique Delouche (né le à Paris[1]) est un réalisateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études aux Beaux-Arts et une formation musicale (piano et chant classique), Dominique Delouche rencontre Federico Fellini dont il devient l'assistant pour trois films : Il Bidone, Les Nuits de Cabiria et La Dolce Vita[2].

De 1960 à 1967, il produit et réalise des courts métrages. Il passe ensuite à la réalisation de longs métrages : Vingt-quatre heures de la vie d'une femme (1968, sélection officielle du Festival de Cannes 1968), L'Homme de désir (1971, prix Max Ophüls) et Divine (1975) avec Danielle Darrieux. Il met aussi en scène, crée des décors et des costumes pour l'Opéra de Paris et le Festival d'Aix-en-Provence : Werther, Le Roi malgré lui (1978), Didon et Énée (1972) .

En 1970, il monte et filme pour la télévision française l'opéra « La Voix humaine » (texte de Cocteau et musique de Poulenc ; dir. Georges Prêtre), l'actrice étant la créatrice du rôle en 1959, la cantatrice Denise Duval, avec qui il filmera en 1998 une leçon d'interprétation de cette même « Voix humaine », « Denise Duval, ou la Voix retrouvée ».

À partir de 1980, Dominique Delouche se consacre aux films sur la danse, avec comme optique la transmission du savoir des plus grandes figures du ballet du XXe siècle[note 1].

En 2008, la Lincoln Center Film Society a consacré à Dominique Delouche un hommage pour « l'ensemble de son œuvre »[3].

Il est Chevalier dans l'Ordre des Arts et Lettres.

Carrière[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Cinéma et télévision[4]
Année Genre Titre Acteurs principaux Note
1955 long métrage Il bidone Broderick Crawford, Richard Basehart, Giulietta Masina 2e assistant réalisateur
1957 long métrage Le notti di Cabiria Giulietta Masina, François Périer 1er assistant réalisateur, assistant de production, acteur (le prêtre avec le drapeau - non créditée au générique)
1957 long métrage Barrage contre le Pacifique (This Angry Age) Silvana Mangano, Anthony Perkins, Jo Van Fleet 2e assistant réalisateur
1959 long métrage Béatrice ou la servante folle Valentina Cortese, Valeria Ciangottini режиссёр
1960 long métrage La dolce vita Marcello Mastroianni, Anita Ekberg, Anouk Aimée 1er assistant réalisateur
1960 série TV doc. Fellini Dominique Delouche, Federico Fellini, Giulietta Masina lui-même
1960 court métrage doc. Le spectre de la danse Nina Vyroubova, Serge Lifar, Attilio Labis, Youly Algaroff, Serge Golovine, Yves Brieux réalisateur и scénariste
1961 court métrage doc. Maurice Gendron : la métamorphose du violoncelle Maurice Gendron réalisateur
1962 court métrage doc. La messe sur le monde réalisateur et scénariste
1962 court métrage doc. Edith Stein Edith Stein réalisateur
1964 court métrage doc. L'adage Nina Vyroubova, Attilio Labis réalisateur
19641966 série TV doc. Chroniques de France, 1964 : episode Cendrillon aux Champs-Élysées, 1966: episode 'Three Agnès Varda, Tessa Beaumont, Geraldine Chaplin réalisateur
1965 court métrage doc. Le mime Marceau Marcel Marceau réalisateur
1966 court métrage doc. Aquarelle réalisateur
1966 court métrage doc. Avec Claude Monet Daniel Gélin réalisateur et scénariste
1967 court métrage doc. Dina chez les rois Arletty (voix) réalisateur et scénariste
1968 court métrage doc. But réalisateur, cadreur et scénariste
1968 long métrage Vingt-quatre heures de la vie d'une femme Danielle Darrieux, Robert Hoffmann, Romina Power réalisateur et scénariste
1969 long métrage L'homme de désir Eric Laborey, Emmanuelle Riva, François Timmerman réalisateur et scénariste
1971 film doc. La Voix humaine Denise Duval réalisateur
1973 téléfilm Opéra pour Baudelaire Ludmila Mikaël, Martine Chevallier réalisateur
1974 court métrage doc. La mort du jeune poète Dominique Leverd (voix) réalisateur, producteur et scénariste
1975 long métrage Divine Danielle Darrieux, Jean Le Poulain réalisateur
1979 série TV Le petit théâtre d'Antenne 2, 1979 : episode 1 Achats de Noël André Dussollier, Danièle Lebrun réalisateur
1978 téléfilm Werther Alain Vanzo, Francine Arrauzau, Danièle Chlostowa réalisateur
1979 téléfilm Le triomphe de l'amour Michel Aumont, Fanny Delbrice, Raymond Aquaviva chef décorateur
1979 court métrage doc. La dame de Monte Carlo Edith Stockhausen réalisateur
1980 long métrage Le voyage en douce Dominique Sanda, Geraldine Chaplin acteur (l'homme dans le musée)
1982 court métrage doc. Aurore Rosella Hightower, Élisabeth Platel réalisateur
1982 court métrage doc. Pas à pas Patrick Dupond, John Neumeier réalisateur
1982 téléfilm Petrouchka, journal d'une chorégraphie Patrick Dupond, John Neumeier réalisateur
1983 court métrage doc. Le cygne Yvette Chauviré, Dominique Khalfouni réalisateur и кинооператор
1983 série TV Le grand échiquier, 1983 : episode 1 Cocteau vivant réalisateur et scénariste
1984 court métrage doc. Autour de la Sylphide Ghislaine Thesmar, Michaël Denard, Pierre Lacotte, Yannick Stephant réalisateur
1985 court métrage doc. Leçon de ténèbres Maya Plisetskaya réalisateur
1985 long métrage doc. Le spectre de la danse Nina Vyroubova, Serge Lifar, Attilio Labis réalisateur
1986 téléfilm Comedia dell'arte : Arlequin, magicien par amour Patrick Dupond, Élisabeth Platel, Florence Clerc, Monique Loudières réalisateur
1987 téléfilm Hommage à Serge Lifar Marcia Haydée, Isabelle Guérin réalisateur
1988 long métrage doc. Yvette Chauviré — Une étoile pour l'exemple Yvette Chauviré, Dominique Khalfouni, Élisabeth Maurin, Isabelle Guérin, Marie-Claude Pietragalla, Monique Loudières, Florence Clerc réalisateur, producteur et scénariste
1989 téléfilm La Fille mal gardée Isabelle Hermann, James Amar, Jean-Paul Gravier réalisateur
1989 long métrage doc. Katia et Volodia Ekaterina Maximova, Vladimir Vassiliev, Éric Vu-An, Galina Ulanova, Élisabeth Maurin réalisateur, chef monteur et scénariste
1991 court métrage doc. Lueur d'étoile réalisateur
1993 long métrage doc. Comme les oiseaux... Patrick Dupond, Monique Loudières, Cyril Atanassoff,Yvette Chauviré, Jerome Robbins, Violette Verdy, Manuel Legris, Jiří Kylián, Vladimir Vassiliev réalisateur
1996 long métrage doc. Les cahiers retrouvés de Nina Vyroubova Nina Vyroubova, Cyril Atanassoff, Isabelle Ciaravola, Valéry Colin, Muriel Hallé, Attilio Labis, Milorad Miskovitch, Delphine Moussin, Yann Saïz réalisateur
1997 long métrage doc. Serge Peretti, le dernier italien Serge Peretti, Nicolas Le Riche, Yvette Chauviré, Claude Bessy, Cyril Atanassoff, Jean-Yves Lormeau, Emmanuel Thibault réalisateur
1998 téléfilm Irène Aïtoff, la grande mademoiselle Irène Aïtoff, Gabriel Bacquier, Jane Berbié, Mireille Delunsch réalisateur
1999 téléfilm Denise Duval revisitée, ou La "Voix" retrouvée Denise Duval, Sophie Fournier, Alexandre Tharaud réalisateur et scénariste
2000 long métrage doc. Maïa Maya Plisetskaya, Maurice Béjart, Vladimir Vassiliev réalisateur, producteur et scénariste
2001 téléfilm Alicia Markova, la légende Alicia Markova, Élisabeth Platel, Laetitia Pujol, Myriam Ould-Brahm, Émilie Cozette, Nolwenn Daniel, Laurence Laffon, Hervé Moreau réalisateur
2001 long métrage doc. Violette et Mister B. Violette Verdy, Nicolas Le Riche, Elisabeth Platel, Isabelle Guérin, Vladimir Malakhov, Lucia Lacarra, Monique Loudières, Elisabeth Maurin, Margaret Illmann réalisateur
2005 long métrage doc. Serge Lifar. Musagète Serge Lifar, Nina Vyroubova, Claude Bessy, Attilio Labis, Cyril Atanassoff, Delphine Moussin réalisateur, producteur et scénariste
2009 court métrage doc. Huit et demi en six mémos Philippe Berodot, Aldo Carotenutto, Dominique Delouche lui-même
2009 série TV doc. Il était une fois..., 2009 : episode La dolce vita lui-même
2011 long métrage doc. Balanchine in Paris Ghislaine Thesmar, Isabelle Ciaravola, Lucia Lacarra, Myriam Ould-Braham, Hervé Moreau réalisateur

Théâtre[modifier | modifier le code]

Théâtre
Année Genre Titre Auteur Lieu Note
1971 opéra Béatris de Planissolas Jacques Charpentier Ancien Archevêché au cours du : 24ème Festival international d'art lyrique d'Aix-en-Provence metteur en scène
1972 drame Esther Jean Racine Église Saint-Gervais-Saint-Protais de Paris au cours du Festival du Marais metteur en scène, costume designer
1974 opéra Didon et Énée Henry Purcell Opéra royal du château de Versailles metteur en scène, chef décorateur
1977 comédie Le triomphe de l'amour Pierre de Marivaux Comédie-Française, Paris chef décorateur
1978 oratorio Juditha Triumphans Antonio Vivaldi Grand Théâtre (Bordeaux) metteur en scène
1978 opéra-comique Le Roi malgré lui Emmanuel Chabrier Théâtre du Capitole, Toulouse metteur en scène
1978 opéra Werther Jules Massenet Théâtre national de l'Opéra-Comique, Paris : 1982: Théâtre Graslin, Nantes metteur en scène, chef décorateur
1983 opéra Le Medium Gian Carlo Menotti Théâtre Graslin, Nantes metteur en scène, décorateur
1983 opéra Amahl et les visiteurs de la nuit Gian Carlo Menotti Théâtre Graslin, Nantes auteur du texte, metteur en scène, chef décorateur
1984 opéra-comique Manon Lescaut Théâtre philharmonique de Vérone, (Italie) Daniel-François-Esprit Auber metteur en scène
1985 tragédie Bajazet Jean Racine Théâtre Silvia-Monfort, Paris metteur en scène, chef décorateur
1985 drame Le Monologue d'Adramelech Valère Novarina Opéra Bastille, Paris, 1986: Théâtre Municipal, Annecy, Caen metteur en scène
1989 ballet La Fille mal gardée Jean Dauberval / Ivo Cramér Ballet de l'Opéra de Nantes chef décorateur
1992 ballet Figaro eller Almaviva och kärleken Louis Duport / Ivo Cramér Théâtre du château de Drottningholm, Stockholm (Suède) chef décorateur
1992 ballet Jason et Médée Jean-Georges Noverre / Ivo Cramér Ballet de l'Opéra national du Rhin Mulhouse chef décorateur
1994 opéra Orlando Paladino Joseph Haydn Théâtre du château de Drottningholm, Stockholm (Suède) chef décorateur
1994 opéra-ballet Il Pastor Fido Georg Friedrich Haendel Badisches Staatstheater Karlsruhe, Händel-Festspiele (Allemagne) costume designer

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Geneviève Agel et Dominique Delouche (préf. Roberto Rossellini), Les Chemins de Fellini : suivi du Journal d'un Bidoniste, Paris, Éditions du Cerf, coll. « Collection 7e art », , 160 p.
  • Dominique Delouche, Corps glorieux, Tournai, la Renaissance du livre, coll. « Paroles d'aube », , 111 p. (ISBN 2-8046-0786-0)
  • Dominique Delouche, Mes felliniennes années: 1954-1960, Paris, P.A.S., coll. « Cinéma », , 194 p. (ISBN 978-2-9527738-1-2)
  • Dominique Delouche en collaboration avec Florence Poudru, Violette Verdy, Pantin, Centre national de la danse, coll. « Parcours d'artistes », , 185 p. (ISBN 978-2-914124-36-2)
  • Dominique Delouche, Max & Danielle: les années Darrieux de Max Ophuls, Grandvilliers, la Tour verte, coll. « Collection La Muse celluloïd », , 132 p. (ISBN 978-2-917-81908-1)
  • Dominique Delouche, Visconti: le prince travesti, Paris, Hermann, coll. « Vert paradis », , 108 p. (ISBN 978-2-7056-8719-9)
  • Dominique Delouche, Zoé Valdés et Jean-Max Méjean, Giulietta Masina: la muse de Fellini, Grandvilliers, la Tour verte, coll. « Collection La Muse celluloïd », , 145 p. (ISBN 978-2-917819-18-0)
  • Dominique Delouche, La dernière place, Paris, Orizons, coll. « Témoins-témoignages », , 188 p. (ISBN 979-10-309-0042-2)

Récompenses, Nominations et Présentations[modifier | modifier le code]

Récompenses
1963 : Grand Prix du Festival de Prades (Pyrénées-Orientales) : Edith Stein (1962)[5]
1963 : Grand Prix de la 8e édition du Festival international du film de Valladolid (Espagne) : La messe sur le monde de Teilhard de Chardin (1963)[6]
1964 : Orchidée d’Or du Festival de Nervi (Festival internazionale del balletto di Nervi) (Italie) : L'adage (1964)[7]
1964 : Gondole d'argent de la 25e édition de la Festival du Cinéma de Venise (Italie) : L'adage (1964)[7]
1966 : Gondole d'argent de la 27e édition de la Festival du Cinéma de Venise (Italie) : Dina chez les rois (1966)[8]
1966 : Piatto d’argento de la 27e édition du Festival International de film Documentaire (Mostra Internazionale del Film Documentario) de la 27e édition de la Festival du Cinéma de Venise (Italie) : Avec Claude Monet (1966)[9]
1967 : Grand Prix du Festival Cortina d’Ampezzo (Italie) : Aquarelle (1966)[8]
1968 : Hauptpreis du Festival international du court métrage d'Oberhausen (Allemagne) : But (1967)[8]
1968 : Prix de la meilleure mise en scène de la 2e édition du Festival international de films sportifs et touristiques de Kranj (Mednarodni festival športnih in turističnih filmov) (Yougoslavie) : But (1967)[10]
1971 : Prix Max Ophüls : L'Homme de désir (1969)[11]
1974 : Grand Prix du meilleur court-métrage du Cork Film Festival (Irlande) : La mort du jeune poète (1974)[8]
Nominations et sélection officielle en compétition
1961 : sélection officielle de la 11e édition du Festival international du film de Berlin (Allemagne) : Maurice Gendron, la Métamorphose du violoncelle (1961)[12]
1961 : sélection officielle de la 22e édition de la Festival du Cinéma de Venise (Italie) : Le spectre de la danse (1960)[13]
1968 : sélection officielle en compétition du Festival de Cannes 1968 : Vingt quatre heures de la vie d'une femme (1968)[14]
1979 : nomination pour la Palme d'or du court métrage de la 32e édition du Festival de Cannes : La dame de Monte Carlo (1979) [15]
1989 : Venezia Risguardi — Omaggio a Jean Cocteau au 46e Festival du Cinéma de Venise (Italie) : La voix humaine (1970)[16]
2008 : sélection Cannes Classics 2008 : Vingt quatre heures de la vie d'une femme (1968)[17]
Présentations
1965  : présentation dans le cadre du programme « Films sur l'art » de la 4e Biennale de Paris : L'Adage (1964), Parade (1965)[18]
2008 : présentation au 19e Festival Théâtres Au Cinéma, Bobigny (Seine-Saint-Denis) : Denise Duval revisitée, ou La "Voix" retrouvée (1999), La Dame de Monte-Carlo (1979)[19]
2009 : présentation au 6e Festival international «Kinodance», Saint-Pétersbourg (Russie) : Les cahiers retrouvés de Nina Vyroubova (1996)[20]

Notes et Références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Ces films ont été édités en DVD sous le label Doriane
Références
  1. a et b « Delouche, Dominique », BnF, (consulté le 24 octobre 2017)
  2. a et b Philippe Banel, « Interview de Dominique Delouche », Tutti-magazine, (consulté le 24 octobre 2017)
  3. a et b Delphine Selles, « Les films de Dominique Delouche à New York (Film Society of Lincoln Center) », Mediamerica.org, (consulté le 24 octobre 2017)
  4. a et b (en) « Dominique Delouche », IMDb, (consulté le 24 octobre 2017)
  5. a et b « Historique du Festival de Prades », Les Ciné-Rencontres (consulté le 24 octobre 2017)
  6. a et b (es) « Short Features », Seminci (consulté le 24 octobre 2017)
  7. a, b et c « L'Adage », FilmsDocumentaires.com (consulté le 24 octobre 2017)
  8. a, b, c, d et e « Courts métrages », dominique.delouche.pagesperso-orange.fr (consulté le 24 octobre 2017)
  9. a et b (it) « Avec Claude Monet », ASAC (consulté le 24 octobre 2017)
  10. a et b Georges Lamousse, « N° 57 - Sénat » [PDF], Senat.fr, (consulté le 24 octobre 2017)
  11. a et b « Longs métrages », dominique.delouche.pagesperso-orange.fr (consulté le 31 octobre 2017)
  12. a et b « Maurice Gendron : la métamorphose du violoncelle », FilmsDocumentaires.com (consulté le 24 octobre 2017)
  13. a et b (it) « Le spectre de la danse », ASAC (consulté le 24 octobre 2017)
  14. a et b « Vingt-quatre heures de la vie d'une femme : bande originale du film », Portail des bibliothèques de prêt de la Ville de Paris (consulté le 24 octobre 2017)
  15. a et b « En Compétition- Court Métrage », Festival de Cannes (consulté le 24 octobre 2017)
  16. a et b (it) « La Voix humaine », ASAC (consulté le 24 octobre 2017)
  17. a et b « 24 heures de la vie d'une femme », Festival de Cannes (consulté le 24 octobre 2017)
  18. a et b « Archives de la Biennale de Paris : 1965 : Films sur l'art », Biennale de Paris (consulté le 24 octobre 2017)
  19. a et b « Programme 2008 » [PDF], Théatres au cinéma, (consulté le 24 octobre 2017)
  20. a et b (en) « Program R05: French Dance Film Retrospective: Dominique Delouche », Kinodance.com, (consulté le 24 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]