Violette Verdy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Violette Verdy
Violette Verdy Jewels 1967.JPG

Violette Verdy, Emeralds, 1967.

Fonctions
Directrice artistique
Ballet de Boston (en)
-
Directrice artistique (en)
Ballet de l'Opéra national de Paris
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
BloomingtonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Nelly GuillermVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Jacobs School of Music (en), opéra de Paris, Ballets des Champs-Élysées (à partir de ), New York City Ballet (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Violette Verdy, née Nelly Guillerm le à Pont-l'Abbé et morte le [1],[2] à Bloomington en Indiana, est une danseuse et directrice de ballet française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une formation en danse classique à Paris, auprès de Madame Rousanne (Rose Sarkissian) et Victor Gsovsky[3], professeurs russes très réputés qui formèrent aussi Françoise Adret et Maurice Béjart, Violette Verdy débute aux ballets des Champs-Élysées en 1945 et se produit avec les ballets de Marigny en 1952, puis rejoint Roland Petit aux ballets de Paris l'année suivante.

Soliste au London Festival Ballet en 1954 et 1955, elle est notamment invitée à l'American Ballet Theatre, puis fait carrière au New York City Ballet de 1958 à 1976. Elle devient directrice de la danse au ballet de l'Opéra de Paris de 1977 à 1980, puis codirige le Boston Ballet[4].

Violette Verdy a été aussi actrice dans la compagnie de Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault (à la création de Malatesta de Henry de Montherlant) et a tourné des films en Amérique (en 1950, Dream Ballerina de Ludwig Berger et en 1954 The Glass Slipper de Charles Walters, chorégraphié par Roland Petit[5]).

Pédagogue, elle contribue à la diffusion de la Méthode Balanchine dans le monde entier. Elle participe à de nombreux séminaires d'arts et humanités, à de nombreux jurys de danse et a été nommée Distinguished Professor à la Jacobs School of Music de l'université de l'Indiana à Bloomington[6] dans l'Indiana.

Elle est également « Artistic Advisor » à la Rock School For Dance Education de Philadelphie[7].

Violette Verdy meurt le à Bloomington (Indiana) des suites d'un AVC[1].

Principaux rôles[modifier | modifier le code]

  • Le lac des cygnes
  • L'oiseau de feu
  • Mademoiselle Julie de Birgit Cullberg, (1958)

Rôles créés pour elle[modifier | modifier le code]

  • Roland Petit
    • Le Loup (1953)
  • George Balanchine
    • Tchaikovsky Pas de deux (1960)
    • Liebeslieder Walzer (1960)
    • Émeraudes de Jewels (1967)
    • La Source (1968)
    • Sonatine (1975)
  • Jerome Robbins
    • Dances at a Gathering (1969)
    • In the Night (1970)
    • Pulcinella (Balanchine-Robbins) (1972)

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1968 : Dance Magazine Award
  • 2001 : CORPS Award
  • 2007 : Prix Irène Lidova à la carrière[8]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1970 : Giselle : A Role for the Lifetime
  • 1991 : Of Swans Sugarplums and Satin Slippers
  • 1991 : contribution au livre I Remember Balanchine, Francis Mason, Doubleday
  • 1997 : préface au livre Getting Started in Ballet - A Parent's Guide to Dance Education d'Anna Paskevska
  • 2003 : contribution au livre Rudolf Noureev à Paris (Présence d'un héros - p. 12), Éditions de La Martinière
  • 2003 : contribution au livre Balanchine : Celebrating a Life in Dance, Costas, Tide-Mark Press
  • 2003 : contribution au livre Grace under pressure : passing dance through time, Proscenium Publishers, Inc.
  • 2008 : contribution au livre Balanchine then and now, Sylph Editions (p. 101-109 Violette Verdy in conversation with Ann Hogan)
  • 2008 : préface au livre Suki Schorer et la technique Balanchine, Gremese 2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Victoria Huckenpahler, Ballerina, a biography of Violette Verdy
  • Dominique Delouche, Florence Poudru, Violette Verdy, Centre national de la danse, 2008
  • Sylvie de Nussac, Sergio Segalini, Simone Dupuis, L'Année de l'opéra et de la danse 1978
  • Ballet 2000, no 187, novembre 2007
  • Danse, no 168, août 2003
  • Danse light, no 42, juillet 2003
  • Danse light, no 46, mars 2004
  • Mary Ellen Hunt, « Teacher's wisdom: Violette Verdy », in Dance Magazine, 2005

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • Violette et Mr B de Dominique Delouche, 2001
  • Violette Verdy, l'héritage de George Balanchine Arte, 7 janvier 2006
  • Violette Verdy : the Artist Teacher at Chautauqua Institution, 2009

Cinéma[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :