Vladimir Vassiliev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vassiliev.
Vladimir Vassiliev
Description de cette image, également commentée ci-après

Vladimir Vassiliev en 1972

Naissance
Moscou
Activité principale Danseur étoile
Chorégraphe
Directeur de ballet
Lieux d'activité Moscou
Années d'activité 1958 -
Enseignement Elena Romanovna Rosse
Conjoint Ekaterina Maximova
Récompenses Festival de la jeunesse (médaille d'or)
Concours de ballet de Varna (médaille d'or)
Distinctions honorifiques Ordre national du Mérite

Œuvres principales

Soliste de Spartacus

Scènes principales

Théâtre Bolchoï

Vladimir Viktorovitch Vassiliev (en russe : Владимир Викторович Васильев), né à Moscou le , est un danseur, chorégraphe et directeur de ballet russe. Il est consideré comme l'un de trois plus grands étoiles de la danse classique[1].

Les débuts[modifier | modifier le code]

Vladimir Vassiliev entre à de l'Académie chorégraphique d'État de Moscou en 1949, à l'âge de 9 ans. Il suit toute la formation de l'école de danse du Théâtre Bolchoï qui dure neuf ans, et sort diplômé en 1958.

Danseur étoile du Ballet du Bolchoï[modifier | modifier le code]

En 1958, à 18 ans, il rejoint le Ballet du Bolchoï où il rencontre Rudolf Noureev[2].

Vladimir Vassiliev est nommé danseur étoile du Ballet du Bolchoï en 1959.

Style[modifier | modifier le code]

Durant sa carrière, Vladimir Vassiliev contribuera de manière importante au développement et à la reconnaissance de la danse classique masculine, souvent laissée en retrait par rapport au travail de la ballerine. Sa danse très énergique et l'amplitude de ses sauts en feront à ce sujet un interprète privilégié de Spartacus.

Vladimir Vasiliev, dieu de la danse[modifier | modifier le code]

À ce propos, Fedor Lopoukhov considérait Vladimir Vasiliev comme un « dieu de la danse, un miracle d'art et de perfection ».

Point de référence en danse[modifier | modifier le code]

Même si des danseurs comme Rudolf Noureev et Mikhaïl Barychnikov les y dépassent alors en renommée, Vladimir Vasiliev est consideré l'un de trois plus grands danseurs.

Mathias Heymann, qui est nommé étoile du Ballet de l'Opéra national de Paris à 22 ans, retrouve des inspirations en regardant tous les vidéos de Rudolf Noureev, Vladimir Vassiliev et Mikhail Baryshnikov, danseurs exceptionnels qu'il aime beaucoup[1].

Sur scène avec Ekaterina Maximova[modifier | modifier le code]

Médaillé d'or au Concours international de ballet de Varna, Vladimir Vasiliev débute sous l'égide de Iouri Grigorovitch, alors directeur de la compagnie, une carrière internationale, souvent aux côtés de sa femme, la prima ballerina Ekaterina Maximova.

Vladimir Vasiliev et Ekaterina Maximova restent mariés pendant 50 ans.

Les deux sont le couple d'or du ballet russe.

Ils tiennent les premiers rôles dans les nombreuses créations de Iouri Grigorovitch (La Fleur de Pierre dans lequel Vladimir Vassiliev fait ses débuts d'étoile en 1959, L'Âge d'or, Ivan le Terrible, Spartacus…) et triomphent aussi bien en URSS qu'à l'Occident,

Le fameux chorégraphe Maurice Béjart crée pour lui le ballet Petrouchka (1977), alors que le danseur est à l'apogée de carrière et qu'il a déjà dansé avec des partenaires aussi renommées que Galina Oulanova (avec laquelle il remporte un franc succès dans Giselle, en 1964), Maïa Plissetskaïa, Alicia Alonso ou encore Carla Fracci.

Parallèlement, Vladimir Vassiliev et Ekaterina Maximova tournent dans La Traviata de Franco Zeffirelli (1983), ainsi que dans Katia et Volodia de Dominique Delouche (1989). Vassiliev est également assistant directeur pour Dersou Ouzala d'Akira Kurosawa (1975).

Chorégraphe[modifier | modifier le code]

Intéressé par la chorégraphie, il s'attelle dès 1971 à la création d'un Icare qu'il reprendra cinq ans après. Plus tard, il créera ses propres versions de Macbeth (1980), de Giselle et du Lac des cygnes. En 1986, il est à l'origine du ballet Aniouta.

Directeur du Ballet du Bolchoï[modifier | modifier le code]

De 1995 à 2000, Vladimir Vassiliev remplace Iouri Grigorovitch à la direction du Ballet du Bolchoï et élargit le répertoire à de nouveaux chorégraphes, à l'instar de John Cranko.

C'est Vladimir Vassiliev qui en 1999 entame la collaboration avec le Ballet de l'Opéra national de Paris. Cela a pour conséquence que Svetlana Zakharova et Evguenia Obraztsova devient des stars mondiales.

Vladimir Vassiliev a reçu de la France l'ordre national du Mérite en 1999.

Par la suite, Pierre Lacotte devient chorégraphe invité du Ballet du Bolchoï. Sur la scène du théâtre Bolchoï, il y des représentations de « Les trois mousquetaires », Giselle et « Marco Spada » avec danseurs étoiles comme Mathias Heymann, Mathieu Ganio, Dorothée Gilbert ou Marie-Agnès Gillot, alors que La Sylphide est interprétée par Evguenia Obraztsova et Mathias Heymann au Palais Garnier à Paris.

Démis de ses fonctions par Vladimir Poutine le , Vladimir Vassiliev apprendra la nouvelle par la radio.

Poète et peinteur[modifier | modifier le code]

Vassiliev compose des poèmes. Il publie en 2001 un recueil de poésies intitulé « La Chaîne des jours ». Il peint également et une dizaine d'expositions personnelles de ses œuvres se sont tenues à Moscou, Saint-Pétersbourg et d'autres villes de Russie.

Président du jury du Concours de ballet de Varna[modifier | modifier le code]

En 2014, Vladimir Vassiliev est le président du jury du Concours international de ballet de Varna[3].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • « Katia et Volodia: : une portrait en danse » avec Ekaterina Maximova et Vladimir Vasiliev, film de Dominique Delouche, 58 min, 1988[5],[6]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Interview: Mathias Heymann article de Patricia Boccadoro du 2 novembre 2009 sur culturekiosque.com(en).
  2. Lord of the dance - Rudolf Nureyev at the National Film Theatre, London, 1-31 January 2003, , The Indenpendent, 26 decembre 2002.
  3. International Jury 2014, Concours international de ballet de Varna, site officiel.
  4. Vladimir Vasiliev, profile
  5. Celebrations in Cinema by a Longtime Aficionado of Point and Pliés, By Claudia la Rocco, The New York Times, 23 July 2008.
  6. (en)Katia & Volodia: A Portrait in Dance, the dvd was released in 2008, Daedalus DVDs.