NCAA Division I Football Bowl Subdivision

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Division I FBS NCAA
-
Football Bowl Subdivision
Description de l'image NCAA logo.svg.
Généralités
Sport Football américain
Création 1978
Autre(s) nom(s) Division I-A de la NCAA
Organisateur(s) NCAA
Catégorie Universitaire
Nations États-Unis
Participants 128
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Crimson Tide de l'Alabama

La Division I de NCAA de FBS (Football Bowl Subdivision) anciennement dénommé Division I-A, constitue l'elite du football américain au niveau universitaire aux États-Unis. Il réunit de fait les universités les plus compétitives au niveau de la NCAA.

Il y a actuellement en 2016 en FBS, 10 conférences et 4 indépendants regroupant au total 128 universités.

Malgré la très populaire NFL, le football universitaire est resté très populaire à travers les États-Unis, les meilleures universités générant annuellement des millions de dollars. Selon le magazine Forbes, en 2015, la valeur du programme de football de l'Université du Texas (les Longhorns du Texas) est évalué à hauteur de 152 millions de dollars et génère un revenu annuel de 121 millions [1].

Les équipes du top en FBS drainent des milliers de fans et les dix plus grands stades américains sont les hôtes d'équipes universitaires.

Les joueurs universitaires ne sont pas payés et les universités ne sont autorisées à fournir que des compensations non-numéraires à leurs joueurs comme une remise au niveau des frais de scolarité, de logement ou de fournitures.

Vue d'ensemble[modifier | modifier le code]

Nombre d'équipe FBS par état en 2014
  •      6 et + équipes FBS dans l'état
  •      5
  •      4
  •      3
  •      2
  •      1
  •      aucune équipe

Le FBS est le plus haut niveau du football américain pratiqué au niveau amateur ou universitaire aux États-Unis. La plupart de leurs joueurs rassemblent ceux qui feront partie de la Draft en NFL leur permettant d'accéder au niveau professionnel[2] .

Pour tous les sports (à l'exception du football américain), la NCAA possède 3 divisions :

  • la Division I
  • la Division II
  • la Division III.

Pour le football américain, la Division I est constituée de 2 sous-divisions :

  • la sous-division Bowl (abrévisation = FBS)
  • la sous-division Championnats (abréviation = FCS)[3].

Même si plusieurs programmes universitaires FCS arrivent à réunir plusieurs milliers de fans, beaucoup de ses équipes tentent de rejoindre le niveau de la FBS tout en espérant augmenter leurs rentrées financières, leurs nombres de sponsors, de donations, de prestige mais surtout obtenir une couverture médiatique nationale [4]. Cependant, les programmes de FBS font face à des dépenses en augmentation à la suite de l'inflation des salaires des entraîneurs, des bourses universitaires et des coûts relatifs à l'amélioration des installations [4]. Les programmes sportifs de beaucoup d'universités sont déficitaires, ces pertes devant être compensées par des rentrées provenant d'autres ressources internes à l'université[5],[6]. La décision de l'UAB de stopper son programme de football américain (puis de faire marche arrière), a créé beaucoup d'émoi dans les milieux universitaires partout dans le pays[6],[7], faisant prendre conscience aux universités de FBS d'une nécessaire réflexion sur leur survie dans ce sport[8]. Dans beaucoup d'États, le salaire le plus élevé des universités, est celui de l'entraîneur principal (Head Coach) de l'équipe de football américain [9]. Les équipes FBS sont limitées à 85 joueurs pouvant recevoir une bourse et la plupart des équipes se composent donc de 85 joueurs sauf les équipes sous approbation de la NCAA[10].

Avant de devenir membre de la Division FBS, les équipes candidates doivent satisfaire plusieurs conditions[11] :

  • une université FBS doit présenter une assistance moyenne à domicile de minimum 15.000 spectateurs (moyenne calculée sur une période de 2 années consécutives)[11].
  • une université FBS doit parrainer un minimum de 16 équipes inter-universitaires avec au moins 8 équipes purement féminines[11].
  • pour l'ensemble des sports pratiqués au sein de l'école FBS, celle-ci doit offrir au moins 200 bourses sportives par an (ou consacrer au moins 4 millions en bourses sportives)[11].
  • les équipes FBS doivent fournir au moins 90 % du nombre maximum de bourses de football
  • une école FCS doit pouvoir convaincre une conférence FBS de s'y intégrer [12].

Calendrier[modifier | modifier le code]

La saison FBS débute en août ou en septembre (lors du premier weekend de compétition, l'événement majeur est le Chick-fil-A Kickoff Game organisé par ESPN et qui invite généralement deux équipes de premier choix[13]). La saison se termine en janvier par la finale du College Football Playoff. La plupart des équipes FBS jouent 12 matchs par saison, dont 8 ou 9 de ces matchs contre des équipes de sa conférence[14]. Plusieurs conférences organisent une finale de conférence laquelle s'insère entre la fin de la saison régulière et le début de la saison des bowls. Ces finales de conférence se jouent entre les deux équipes ayant remporté leurs divisions respectives, et le vainqueur est couronné ''champion de conférence''.

Pour le reste des matchs de saison régulière, les équipes sont libres de choisir leurs opposants entre toutes les autres équipes FBS sans tenir compte de la conférence. Quelques équipes considérées comme indépendantes sont libres de choisir leurs adversaires. Ces matchs dits inter-conférences se jouent généralement en aller et retour sur plusieurs saisons. Ils sont généralement la résultante de longues et anciennes rivalités.

Une étude de 2014 indique que les conférences dites fortes jouaient fréquemment des matchs d'inter-conférence contre des équipes faisant partie des conférences les plus faibles voire contre des équipes issues de FCS[15]. En effet, les équipes de FBS peuvent programmer des rencontres contres des équipes de FCS à hauteur maximale de 40 % de leur matchs[11] mais les équipes FBS ne peuvent utiliser qu'une seule victoire par saison contre une équipe FCS pour le calcul de son éligibilité à un bowl[16].

Une équipe FBS doit programmer 5 matchs à domicile par an[11]. Les matchs FBS-FCS sont considérés comme des ''money games'' et se jouent généralement dans le stade de l'équipe FBS. L'équipe FCS reçoit en compensation des centaines de milliers de dollars pour sa participation à ce match qui se solde le plus généralement par une victoire facile de l'équipe FBS[17]. Par contre, une défaite de l'équipe FBS est considérée comme une très grosse contre-performance[17].

La FBS tient son nom des matchs d'après-saison dénommés bowls. Beaucoup d'équipes y participent et leur nombre augmente au fil des ans (il est à signaler que les autres divisions possèdent également leurs bowls d'après-saison). Ces bowls se jouent après la saison régulière, en décembre et janvier, générant environ 400 M$ par an de revenu pour les équipes y participant[18]. Pour la saison 2014-15, 39 bowls ont été organisés et pour la saison 2015-16, 41 matchs ont été organisas soit le total des 38 bowls plus les 2 demi finales et lafinale du College Football Playoff. Pour pouvoir participer à un bowl d'après-saison, l'équipe doit avoir un bilan ''positif'' voire ''nul'' à l'issue de la saison régulière. Parfois, certaines équipes ayant un bilan négatif (plus de défaite que de victoire, 5-7 ou 6-7), sont repêchées pour combler les places vacantes, le nombre d'équipe dite éligible étant parfois insuffisant[19].

Nombre de bowl[20]
Années Bowls  % du nombre d'équipe en bowls[21]
1968 11 Inconnu
1984 18 +-30 %
1997 20 +-35 %
2014 39 59,4 %
2015 38 + 3(+) (+)1/2 finales et finale du CFP

Beaucoup d'organisateurs de bowls ont établi des contrats avec certaines conférences. Par exemple, le Russell Athletic Bowl met d'office en présence une équipe issue de la conférence ACC et de la conférence Big 12. Un petit nombre de bowl établis de longue date ont joué un rôle majeur lors des Bowl Championship Series. Ils continuent à jouer ce rôle depuis 2015 et l'apparition du College Football Playoff. Ces deux compétitions déterminent le champion national NCAA.

Depuis l'avènement des playoffs, 6 bowls sont reconnus comme majeurs. Ils ont établi des contrats avec les champions et les équipes des 5 plus fortes conférences de la Division I NCAA FBS (dénommées le Power Five Conferences). Deux de ces bowls sont utilisés pour jouer les demi-finales du CFP, une rotation entre les 6 bowls intervenant au fil des ans. Les équipes atteignant les playoffs reçoivent des millions de dollars des organisateurs. Le fait de participer aux autres bowls est également rémunérateur mais dans une moindre mesure[22].

Il est à signaler qu'en plus des bowls réguliers, quelques autres bowls d'après-saison sont organisés, comme la NFLPA Collegiate Bowl opposant des équipes composées de joueurs All-Stars et de joueurs destinés à la Draft NFL.

Si l'on tient compte des matchs de conférences, des matchs inter-conférences, des finales de conférences et des bowls d'après-saison régulière, certaines équipes universitaires jouent habituellement jusqu'à 14 matchs officiels sur la saison. Une équipe jouant la finale du CFP peut jouer jusqu'à 15 matchs sur sa saison (1/2 finale comprise).

En théorie, il est même possible qu'une équipe puisse jouer 16 matchs sur sa saison à la condition de remplir les 3 conditions suivantes :

  • jouer une finale de conférence
  • jouer la finale du CFP (après avoir gagné la 1/2 finale)
  • avoir joué à Hawaii contre l'équipe locale des Rainbow Warriors d'Hawaï.

En effet dans le cas précis du match en déplacement à Hawaii, la NCAA autorise l'équipe qui s'y déplace à organiser un 13e match de saison régulière[14].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le football américain de niveau universitaire existe depuis plus de 100 ans mais le jeu et l'organisation des structures universitaires ont évolué significativement depuis sa création. , Le 1er match de football américain universitaire a eu lieu en 1869.

Les règles du jeu ont évolué vers la fin du XIXe et le début du XXe siècle. Pendant cette période, Walter Camp lança l'idée de la ligne de scrimmage, le système des downs et le système d'organisation des équipes universitaire à travers le pays[23]. Le Rose Bowl de 1902 fut le 1er bowl universitaire de l'histoire. Il ne deviendra annuel qu'à partir du Rose Bowl 1916.

Dans les années 1930, d'autres bowls sont organisés (comme le Sugar Bowl, le Cotton Bowl Classic, et l'Orange Bowl).

La saison 1906 sera la 1re sous l'égide de l'IAAUS (qui deviendra plus tard la NCAA). C'est aussi la 1re saison où la passe vers l'avant est légalisée. En réponse à plusieurs décès survenus lors de match de football, après que le président Theodore Roosevelt s'en soit également soucié, l'IAAUS a exigé que les universités trouvent des moyens pour rendre la pratique du football universitaire plus sûr[24].

Le Trophée Heisman est créé en 1935. Ce prix est généralement considéré comme la récompense individuelle la plus prestigieuse dans le milieu du football américain[25]. En 1965 (même si le concept avait été testé dans les années 1940), la NCAA adopte le système des ''pelotons'' selon lequel les joueurs d'une même équipe sont répartis en 2 groupes spécifiques : les défensifs et les offensifs[26].

En 1968, la NCAA accepte que les joueurs freshmen (étudiants de 1er année) puissent participer aux matchs alors qu'auparavant ils devaient rester en retrait pendant 1 an (année dite ''redshirt'')[27].

En 1975, la NCAA limite le nombre de bourses pouvant être offertes par les universités aux joueurs de football[28].

En 1968, la NCAA demande à toutes les équipes de s'identifier soit en tant que membre de la Division Universitaire (pour les plus grandes écoles) soit en tant que membre de la Division College (pour les plus petites écoles). En 1973, la NCAA instaure 3 divisions[29]. À la demande pressante de plusieurs grandes écoles cherchant une autonomie accrue, la Division I-A est formée juste avant le début de la saison 1978. Les écoles non sélectionnées pour cette division sont reprises dans la Divison I-AA soit actuellement la Football Championship Subdivision (FCS)[30]. En 1981, les membres de la College Football Association tentent de créer une 4e division composée uniquement des écoles les plus compétitifs, mais cet tentative avorte[31]. En 1992, la SEC organise la première finale de conférence en FBS.

Officiellement, la NCAA n'organise pas de championnat en FBS[32] mais plusieurs équipes sont rapidement demanderesses d'une certaine forme de compétition sous cette forme. D'autres organisations tentent également de classer les différentes équipes et d'en couronner le champion national. Le système Dickinson et d'autres méthodes sont créées au début du XXe siècle afin de couronner la meilleure équipe du pays. L'AP Poll et le Coach's Poll commencent à classer les diverses équipes vers le milieu du XXe siècle. Pendant plusieurs saisons, ces deux Polls désigneront les champions nationaux ne s'accordant pas toujours sur la meilleure équipe créant de facto diverses controverses.

En 1992, 5 conférences majeures créent la Bowl Coalition laquelle déterminera officiellement le champion FBS. En 1998, les deux conférences majeures restantes rejoignent cette coalition et créent le Bowl Championship Series. Le BCS établi un système de classement qui détermine en fin de saison les 2 premières équipes lesquelles se rencontrent lors du BCS National Championship Game[33]. Cependant, même avec ce système (comme en 2003), l'AP Poll et le Coach's Poll désigneront deux champions nationaux différents. Dès la saison 2014, le BCS est remplacé par le College Football Playoff qui sélectionne les 4 meilleures équipes de la saison régulière, lesquelles se disputent le titre de champion national après avoir joué deux demi finales.

Le nombre d'équipe dans une conférence ne correspond pas toujours à la dénomination de cette conférence :

  • La conférence Big 10 n'a pas officiellement adopté ce nom en 1987 mais officieusement lorsqu'elle possédait 10 membres entre 1917 et 1946 ainsi qu'en 1949 et les années suivantes. Cependant, lorsque le nombre d'équipe passe à 11 en 1990 (adjonction de Penn State), à 12 en 2011 (adjonction de Nebraska) et 14 en 2014 (adjonction de Maryland et Rutgers), la conférence ne change pas de dénomination.
  • La conférence Big 12 est créée en 1996 avec 12 membres mais ne change pas de dénomination après que ses équipes sont réduites à 10.

Par contre, depuis 1959, la conférence Pacific-12 aura changé de nom en fonction du nombre de ses membres :

  • "Big Five" de 1959 à 1962.
  • "Big Six" de 1962 à 1964.
  • "Pacific-8" de 1964 à 1968.
  • "Pacific-10" de 1978 à 2011.
  • Pacific-12 suite à l'adjonction des équipes de Colorado et de l'Utah.

Le nom des conférences ne respecte pas non plus toujours la situation géographique de ses équipes :

  • D'une part, la Pacific-8/10/12 a conservé son nom de pacifique bien que ses 4 dernières équipes soient toutes situées à l'intérieur des terres de l'Ouest ou Inland West (Arizona, Arizona State, Colorado, Utah)
  • D'autre part la Big East conserve également son nom malgré l'adjonction (que ce soit en football américain ou autres sports) d'équipes situées dans le Midwest (Cincinnati, DePaul, Marquette, Notre Dame) ou dans l'Upper South (Louisville, Memphis) ou le Southwest (Houston, SMU).

Via la télévision[modifier | modifier le code]

Le football universitaire est retransmis en radio pour la première fois en 1921 et télévisé pour la première fois en 1939[34]. La télévision sera profitable tant pour les universités que pour la NCAA, cette dernière contrôlant la diffusion des matchs pendant les années 1950, 60 et 70[35]. La NCAA limite les équipes à 6 diffusions télévisées sur une période de 2 ans[35]. La Cour Suprême en 1984 sur requête de l'université d'Oklahoma accorde les droits de télévision aux écoles permettant ainsi la retransmission de l'ensemble des matchs des équipes[36]. Après une période pendant laquelle les écoles FBS négociaient collectivement leurs revenus télévisés via une association, Notre Dame en 1991 inaugure une nouvelle ère où chaque programme universitaire et chaque conférence pourra négocier individuellement ses contrats en télévision[30],[37]. Cette période conduira à divers réalignements des conférences[38]. La retransmission en télévision des matchs de FBS constituent un attrait majeur. La retransmission de la finale 2014 du BCS National Championship Game a réuni 26 millions de spectateurs[39].

Les réseaux nationaux comme CBS, ABC, NBC, plusieurs chaines du groupe ESPN ou de la Fox ont tous retransmis les matchs de FBS en plus des réseaux régionaux et locaux. Puisque les conférences négocient leurs propres droits télévisés, chaque conférence est associée à un réseau qui retransmet ses propres matchs. Vers les années 2005, certaines universités et conférences commencent à lancer leurs propres réseaux télévisés[40] comme celui de la Big Ten, de BUY , des Longhorns ou celui de la Pacific-12. En 2012, les divers matchs universitaires sont regardés par environ 400 millions de spectateurs[41].

Les conférences[modifier | modifier le code]

Comme en 2014, il y a 10 conférences en FBS. La plupart de ses 128 équipes sont membres d'une conférence mais il reste un petit nombre d'équipes désireuses de rester indépendantes. Les conférences sont divisées en deux groupes distincts en fonction du College Football Playoff :

  • Le Power Five conferences comprend les programmes universitaires les plus gros et plus connus du pays puisque tous les titres décernés par le BCS National Championship Game entre 1999 et 2004 ont été gagnés par une équipe issue d'une de ces 5 conférences.
  • Le reste des conférences constitue le Group of five[42].

Toutes les conférences possédant au moins 12 équipes sont divisées en deux divisions. Une finale de conférence (opposant les gagnants de chaque division) est jouée après la saison régulière pour déterminer le champion de conférence[43](en)[44].

Conférences Surnoms
Abréviations
Date création Membres Sports Sièges
American Athletic Conference The American (AAC) 1979 [FBS 1] 11 [FBS 2] 21 Providence, Rhode Island
Atlantic Coast Conference ** ACC 1953 15 [FBS 3] 26 Greensboro, Caroline du Nord
Big Ten Conference ** Big Ten, B1G 1896 14 [FBS 4] 28 Rosemont, Illinois
Big 12 Conference ** Big 12 1996 10 [FBS 5] 21 Irving, Texas
Conference USA C-USA 1995[FBS 6] 14 [FBS 7],[FBS 8] 19 Irving, Texas
Indépendants [FBS 9] 4 (3 dès juillet 2015)[FBS 10]
Mid-American Conference MAC 1946 12[FBS 11] 23 Cleveland, Ohio
Mountain West Conference MW, MWC 1999 11[FBS 12],[FBS 13] 19 Colorado Springs, Colorado
Pacific-12 Conference ** Pac-12 1915[FBS 14] 12[FBS 15] 22 Walnut Creek, Californie
Southeastern Conference ** SEC 1932 14 20 Birmingham, Alabama
Sun Belt Conference Sun Belt 1976 11[FBS 16],[FBS 17] 18 Nouvelle-Orléans, Louisiane

(** signifie équipes membre du Big Five ou du Power Five Conferences soit des conférences ayant des contrats les liant avec les bowls majeurs associés au College Football Playoff)

Notes
  1. La conférence est créée en 1979 et dénommée Big East Conference jusqu'en 2013. En 2013, cette conférence éclate et est renommée American Athletic Conference. Les équipes non-FBS de la conférence originelle reforment une autre conférence qui garde le nom de Big East alors que les équipes FBS choisissent d'intégrer l'AAC, laquelle a conservé la structure et la charte de l'ancienne conférence et le lien avec le Bowl Championship Series pour la saison 2013 avant la création du CFP.
  2. En plus des membres à part entière, Sacramento State, San Diego State, et Villanova sont membres de la conférence au niveau des équipes féminines d'aviron. La Navy deviendra en 2015 membre de la conférence mais uniquement au niveau de son équipe de football américain.
  3. Notre Dame est membre de cette conférence sauf au niveau de son programme de football américain où elle est Indépendante. Notre Dame a un accord pour jouer 5 matchs/an contre les équipes de l'ACC et elle doit jouer contre les autres membres de la conférence au moins 1 fois tous les 3 ans.
  4. En plus des membres à part entière, l'Université Johns-Hopkins, une équipe de Division III (NCAA) est membre de la Big Ten au niveau de ses équipes féminines et masculines de Lacrosse.
  5. En plus des membres à part entière, l'Université de l'Alabama, Université Old Dominion, et l'Université du Tennessee sont membres de la conférence uniquement par les équipes féminines d'aviron.
  6. La conférence est créée en 1995 mais ne participe à la compétition en football américain que lors de la saison 1996.
  7. En plus des 14 membres à part entière, la conférence au niveau football (soccer) est augmentée des équipes des universités de Kentucky, New Mexico, et Caroline du Sud.
  8. Actuellement, 13 des 14 membres fournissent des équipes de football américain dans la conference. Le programme de football de l'Université Old Dominion qui a rejoint la conférence en 2014 sera considérée comme membre à part entière de la FBS à partir de la saison 2015. L'Université de Caroline du Nord qui a commencé son programme football en 2013 (les 49ers de Charlotte), ne sera pas éligible comme membre FBS avant 2015. L'Université d'Alabama de Birmingham (UAB) cesse son programme de football américain après la saison 2014 ; son statut de membre de la C-USA pour la saison suivante est incertain.
  9. Le groupe des équipes dites "Indépendantes" ne constitue pas une conférence en lui-même. Il ne s'agit que d'une dénomination utilisée pour désigner les écoles dont les programmes de football américain ne sont pas membres d'une conférence. Toutes ces équipes sont affiliées à une conférence mais pour les autres sports.
  10. Le programme de football de la Navy a quitté les Indépendants en juillet 2015 pour rejoindre l'AAC.
  11. En plus des 12 membres à part entière, la MAC comprend 9 membres qui ne participent que dans un seul sport et 1 autre école qui ne participe qu'à 2 sports au sein de cette conférence :
  12. Depuis 2012, Hawaiʻi n'est plus membre de la conférence qu'au niveau du football américain tandis que pour les autres sports elle fait partie de la Big West Conference.
  13. En plus des 11 membres à part entière (+ le programme football d'Hawaiʻi, les Tigers de Colorado College, une école de Division III ayant une équipe de hockey sur glace homme en Division I, joue dans la Division 1 de la MWC avec son équipe féminine de football (soccer).
  14. La charte de la Pac-12 date de 1959 correspondant à la formation de la AAWU (Athletic Association of Western Universities). Cependant, la Pac-12 proclame comme sienne l'histoire de la Pacific Coast Conference (en) laquelle fut fondée en 1915 et commença la compétition en 1916. Des 9 membres constituant la PCC à sa dissolution en juin 1959, seule l'Université d'Idaho ne rejoindra pas la nouvelle Pac-12. Le lien de la PCC avec le Rose Bowl sera reconduit avec l'AAWU.
  15. La Pac-12 inclus également quelques écoles qui ne participent qu'à 1 ou 2 sports dans la conférence. San Diego State n'y joue qu'en football (soccer). L'Université d'État de Boise, Cal State Bakersfield, et Cal Poly pratiquent la lutte. Cal Poly participe également aux compétitions masculines de natation et de plongeon que la NCAA considère comme comptant pour un seul sport. L'Université de Californie à Santa Barbara ne participe qu'aux compétitions masculines de natation et de plongeon.
  16. Il n'y a que 9 équipes de la Sun Belt Conference qui participent au programme de football américain, l'Université de l'Arkansas à Little Rock et Université du Texas d'Arlington n'en ayant pas. L'Université d'Idaho et de Université d'État du Nouveau-Mexique ne participe qu'au programme de football américain dans cette conférence.
  17. En plus des membres à part entière et des équipes uniquement affiliées au programme de football américain, 3 autres écoles sont affiliées au programme masculin de football (soccer) soit le Collège d'Hartwick (une école de Division III possédant un programme en Division I pour son équipe masculine de football (soccer) et son équipe féminine de water-polo), l'Université Howard et le New Jersey Institute of Technology).

Les équipes en transition[modifier | modifier le code]

Quatre écoles étaient en période transitoire et n'étaient pas éligibles pour un bowl avant la saison 2015-16 :

  • L'université de Old Dominion, ancien membre de la Colonial Athletic Association de la FCS, a rejoint la C-USA en 2013[45].
  • L'université d'Appalachian State, ex-membre de la Southern Conference, annonce le 27 mars 2013 son désir de rejoindre la Sun Belt Conference avec laquelle ils vont participer au championnat 2014-15[46].
  • L'université de Georgia Southern, également ex-membre de la Southern Conference, annonce le 27 mars 2013 son intention de rejoindre la Sun Belt Conference avec laquelle ils vont participer au championnat 2014-15[47]. La préparation de ce changement débute en 2012 lorsque l'université déclare que ses étudiants ont accepté une transformation de leur stade et une augmentation des droits d'inscriptions pour financer l'intégration au sein de la FBS (augmentation des bourses, des frais de salaires du staff des entraîneurs et adaptation des infrastructures)[48]. Leur intégration en FBS ayant été acceptée, les recettes récoltées sont intégralement utilisées lors de la première saison en FBS (2013-14).
  • L'université de Caroline du Nord de Charlotte entame sa transition en 2013 vers la C-USA en même temps qu'elle crée son programme de football. Elle avait joué en tant qu'équipe indépendante au sein de la FCS en 2013. En 2014, elle est intégrée à la FBS comme équipe Indépendante et est inéligible pour participer à un bowl. Elle rejoint en 2015 la C-USA[49].
  • Les Chanticleers de Coastal Carolina ont administrativement rejoint le 1er juillet 2016 la Sun Belt Conference venant de la FCS où ils évoluent dans la Big South Conference. L'université a commencé sa transition vers le statut de membre FBS. Les Chanticleers joueront au sein de leur nouvelle conférence à partie de la saison 2017 mais ne seront éligibles pour un bowl qu'à partir de la saison 2018[50].

Les réalignements[modifier | modifier le code]

Les équipes FBS par États en 1994 :
- la Big East(1979-2013) en bleu clair
- la Big Eight Conference en vert
- la SEC en jaune
- l'ACC en orange
- la SWC en rouge
- la Pac-10 en mauve
- la Big Ten en bleu foncé.

La FBS a connu plusieurs réalignements depuis sa création en 1978, avec beaucoup d'équipe changeant de conférence, d'autres quittant la FBS et d'autres arrivant de FCS :

Les récompenses[modifier | modifier le code]

Plusieurs récompenses sont décernées chaque année aux joueurs ainsi qu'aux entraîneurs évoluant en FBS. Bien que l'ensemble des joueurs de football universitaire (de toutes les divisions) soient éligibles pour la plupart de ces prix (comme le Trophée Heisman), ce sont les joueurs évoluant en FBS qui les remportent généralement. D'autres trophées (comme le Prix Walter Payton) existent et sont réservés aux joueurs évoluant en FCS ou dans d'autres divisions inférieures. En plus des prix nationaux énumérés ci-dessous, les conférences FBS ont aussi leurs propres récompenses. Plusieurs organisations ont également créé des matchs réunissant les meilleurs joueurs universitaires comme le College Football All-America Team. En 1951, la Fondation Nationale de Football a inauguré son Hall of Fame de football universitaire.

Les récompenses individuelles les plus connues sont :

Il y a aussi plusieurs prix dévolus au championnat national :

  • Le vainqueur du College Football Playoff reçoit le trophée du College Football Playoff National Championship.
  • L'AP délivre un Trophée à son champion national
  • L'AFCA décerne son trophée à son champion (entre 1999 et 2014 ce trophée était remis au gagnant du BCS National Championship Game).
  • L'Association des journalistes sportifs décerne le trophée Grantland Rice
  • La Fondation nationale de football (National Football Foundation) décerne le prix MacArthur Bowl.

Articles annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. College Football's Most Valuable Teams 2015: Texas, Notre Dame And... Tennessee?
  2. (en)Mike Huguenin, « 14 for '14: Top small-school prospects », sur NFL.com, (consulté le 16 décembre 2014)
  3. (en)« > Sports > So what's in a college football subdivision name? », sur BRIAN NIELSEN Sports Editorbnielsen@jg-tc.com, JG-TC.com, (consulté le 19 novembre 2009)
  4. a et b (en)New York Times, « Big Dream, Rude Awakening », (consulté le 15 décembre 2014)
  5. (en)USA Today, « Most NCAA Division I athletic departments take subsidies », (consulté le 15 décembre 2014)
  6. a et b (en)CBS Sports, « UAB football isn't alone in losing money for athletic departments », (consulté le 15 décembre 2014)
  7. (en)Evans, Thayer, « Alabama-Birmingham to fire athletic director, shut down football program », Sports Illustrated, (consulté le 30 novembre 2014)
  8. (en)Zach Schonbrun, « U.A.B.'s Decision to Eliminate Football Is One Others Have Faced », New York Times, (consulté le 15 décembre 2014)
  9. (en)Ruben Fischer-Baum, « Infographic: Is Your State's Highest-Paid Employee A Coach? (Probably) », Deadspin (consulté le 15 décembre 2014)
  10. (en)« College Football Scholarships. NCAA and NAIA Football Recruiting », sur Collegesportsscholarships.com (consulté le 19 novembre 2009)
  11. a, b, c, d, e et f (en)« Football Bowl Subdivision Membership Requirements [PDF] », sur NCAA, NCAA (consulté le 16 décembre 2014)
  12. (en)Harry Minium, « Sun Belt commish says JMU will remain in the CAA », The Virginian-Pilot, (consulté le 16 décembre 2014)
  13. (en)« FAST FACTS », sur Chick-fil-A Kickoff Game (consulté le 17 décembre 2014)
  14. a et b (en)Dave Wischnowsky, « Wisch: Does College Football Need A 13-Game Regular Season? », CBS, (consulté le 16 décembre 2014)
  15. (en)Jeremy Fowler, « By the Numbers: Cupcakes still rule in College Football Playoff era », (consulté le 16 décembre 2014)
  16. (en)2010–11 NCAA Division I Manual, « Bylaw 18.7.2.2.1 Exception – Football Championship Subdivision Opponent. » [PDF], National Collegiate Athletic Association (consulté le 28 novembre 2010), p. 316
  17. a et b (en)Andy Staples, « THE GREATEST UPSET OF THEM ALL », Sports Illustrated (consulté le 15 décembre 2014)
  18. (en)George Schroeder, « College football playoff revenue distribution set », USA Today, (consulté le 15 décembre 2014)
  19. (en)Greg Johnson, « DI Board approves process to fill football bowls in case of shortfall » (consulté le 2 août 2012)
  20. (en)Neil Paine, « College Football's Bloated Bowl Season In 3 Charts » (consulté le 25 décembre 2014)
  21. (en)The percentage of FBS teams in bowl games
  22. (en)George Schroeder, « Power Five's College Football Playoff revenues will double what BCS paid », USA Today, (consulté le 17 décembre 2014)
  23. (en)LuAnn Bishop, « 11 Historic Tidbits About The Game », Yale News, (consulté le 19 novembre 2013)
  24. (en)Joseph Crowley, « The NCAA's First Century », , p. 10
  25. (en)« Oregon QB Marcus Mariota wins Heisman Trophy; Wisconsin's Gordon finishes 2nd in voting », (consulté le 16 décembre 2014)
  26. (en)Joseph Crowley, « The NCAA's First Century », , p. 47
  27. (en)Joseph Crowley, « The NCAA's First Century », , p. 46
  28. (en)Joseph Crowley, « The NCAA's First Century », , p. 48
  29. (en)Joseph Crowley, « The NCAA's First Century », , p. 42
  30. a et b (en)Joseph Crowley, « The NCAA's First Century », , p. 43
  31. (en)Joseph Crowley, « The NCAA's First Century », , p. 44
  32. (en)Dan Wolken, « Auburn claims it won 1993 national championship ... it didn't », USA Today, (consulté le 17 décembre 2014)
  33. (en)Bob Batchelor et. al (ed.) et Danielle Sarver Coombs, « American History through American Sports: From Colonial Lacrosse to Extreme Sports », ABC-CLIO, (consulté le 15 décembre 2014)
  34. (en)Joseph Crowley, « The NCAA's First Century », , p. 38
  35. a et b (en)Michael Hiestand, « 1984 TV ruling led to widening sweep of the college game », USA Today, (consulté le 16 décembre 2014)
  36. (en)Joseph Crowley, « The NCAA's First Century », , p. 44, 71
  37. (en)Richard Sandomir, « COLLEGE FOOTBALL; Notre Dame Scored a $38 Million Touchdown on Its TV Deal », (consulté le 16 décembre 2014)
  38. (en)Dennis Dodd, « Formation of Division 4 is the next game-changer in college football », CBS, (consulté le 16 décembre 2014)
  39. (en)Humes, Michael. BCS National Championship: Cable's Third Largest Audience Ever. espnmediazone.com. 7 janvier 2014. Consulté le 7 janvier 2014.
  40. (en)Los Angeles Times, « Pac-10 Isn't Planning to Launch a Network » [archive du ]
  41. (en)« Passion for College Football Remains Robust », National Football Foundation (consulté le 15 décembre 2014)
  42. (en)Brett McMurphy, « 'Group of Five' look to add bowls », ESPN, (consulté le 13 décembre 2014)
  43. (en)« An unlikely champ for Big Ten expansion: Paterno | Berry Tramel's Blog », sur Blog.newsok.com (consulté le 19 novembre 2009)
  44. (en)« Ground Zero East Lansing: Big Ten Roundtable – Antepenultimate edition », sur Groundzeroeastlansing.blogspot.com, (consulté le 19 novembre 2009)
  45. (en)College Football Insider, « ODU will join C-USA in 2013 », sur CBSSports.com, (consulté le 16 mai 2012)
  46. (en)Sun Belt Conference, « Appalachian State to Join Sun Belt Conference in 2014 », (consulté le 27 mars 2013)
  47. (en)« Georgia Southern to Join Sun Belt Conference in 2014 », Sun Belt Conference, (consulté le 27 mars 2013)
  48. (en)Georgia Southern University Athletics, « Georgia Southern University Students Vote to Support Three Proposed Student Fees », (consulté le 28 septembre 2012)
  49. (en)Conference USA, « Conference USA Adds Five New Members », (consulté le 4 mai 2012)
  50. (en) « Coastal Carolina to Join Sun Belt Conference », Sun Belt Conference, (consulté le 13 septembre 2015)
  51. (en)Gordon White, « Ivy League Considers Adding 2 Schools » (consulté le 16 décembre 2014)
  52. a, b, c et d (en)New York Times, « Tracing the History of N.C.A.A. Conferences », (consulté le 9 décembre 2014)