Draft (sport)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Draft et Repêchage.

Sur les autres projets Wikimedia :

Le draft, ou repêchage au Québec et au Nouveau-Brunswick, est un événement annuel présent dans tous les sports collectifs nord-américains, comparable à une bourse aux joueurs, où les équipes sélectionnent des sportifs issus de l'université, de l'école secondaire ou d'une autre ligue.

Principe[modifier | modifier le code]

Le repêchage a lieu une fois par an durant l'inter-saison (ou au début de la saison pour la MLB). Les équipes sélectionnent un nombre limité de joueurs à tour de rôle, dans la liste des joueurs disponibles (à savoir les joueurs universitaires éligibles qui se sont présentés à la draft), et obtiennent ainsi un droit exclusif pour signer des contrats avec les joueurs sélectionnés. Selon les sports, le repêchage se déroule sur deux tours ou plus. Ce système assure une régulation de la concurrence entre les équipes, limite l'envolée des prix des joueurs, assure des salaires minimum pour les débutants, et empêche une équipe de signer tous les meilleurs joueurs disponibles. Les équipes ayant eu des résultats moins bons la saison précédente choisissent généralement en premier, afin de rééquilibrer la compétition.

La sélection d'un joueur offre à l'équipe les droits exclusifs pour signer un contrat avec ce joueur. Les droits d'un joueur « drafté » (ou repêché), tout comme les choix des repêchages à venir, sont transférables comme n'importe quel joueur.

Le procédé a lieu dans tous les principaux sports collectifs aux États-Unis et au Canada : basket-ball, baseball, football canadien, football américain, hockey sur glace et football (soccer).

Ce système de repêchage diffère fondamentalement du système européen, où les jeunes joueurs sont soit formés directement dans le centre de formation d'un club professionnel, soit libres de signer où bon leur semble.

Les quatre grandes ligues majeures[modifier | modifier le code]

MLB[modifier | modifier le code]

Les premiers systèmes de draft sont introduits dès les années 1880 par les ligues majeures de baseball[1]. Le but de ces systèmes est de limiter au maximum la concurrence entre les franchises qui pousse à une hausse des primes de signature pour s'attacher les meilleurs joueurs. Le système de draft réformé en 1892 apparaît assez efficace jusqu'aux années 1960. On assiste alors à un emballement du système menant à une concurrence entre les franchises.

Le premier draft amateur, dit draft de la règle 4, se tient les 8 et 9 juin 1965. Au baseball, il est courant qu'un joueur refuse le contrat proposé, généralement pour pouvoir poursuivre ses études. Il est interdit à un même club de drafter un même joueur deux saisons consécutives sans l'accord écrit du joueur.

En cas d'expansion, il existe une formule dite de draft d'expansion pour permettre aux nouvelles franchises de piocher dans les effectifs des autres franchises. À l'occasion de ces drafts d'expansion, seulement quinze joueurs peuvent être protégés par les anciennes franchises.

NFL[modifier | modifier le code]

Le premier draft de la NFL a eu lieu en 1936. Pour être sélectionnables, les joueurs qui s'inscrivent au draft doivent avoir quitté l'école secondaire depuis plus de trois ans.

Dans la NFL (football américain) et dans la LMB (baseball), l'ordre du draft est l'ordre inverse du classement de l'année précédente : la plus mauvaise équipe obtient le premier choix, tandis que le vainqueur du Super Bowl ou des Séries mondiales obtient le dernier.

KHL, LNH et NBA[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Repêchage d'entrée dans la LNH.

Dans la Ligue nationale de hockey (LNH), la Ligue continentale de hockey (KHL), comme dans la National Basketball Association (NBA), le système comporte une part de hasard dans l'ordre de sélection. Ce système vise à empêcher que les équipes ne sabordent volontairement leur saison pour avoir la garantie d'obtenir le premier choix.

MLS/LMS[modifier | modifier le code]

La Ligue Majeure de Soccer a un règlement particulièrement compliqué et organise différentes séances de repêchages chaque année. Ce système vise à maintenir des joueurs de bon niveau dans cette ligue et à protéger les clubs de MLS/LMS de la concurrence des clubs des championnats européens pour le recrutement. Les différents types de repêchages de la MLS/LMS :

Repêchages d'urgence[modifier | modifier le code]

Il y a eu dans l'histoire du sport de nombreux accidents qui ont causé la mort d'équipes entières. L'équipe de football du Torino Football Club n'eut qu'un seul survivant dans le drame de Superga en 1949. En 1993, l'accident de l'équipe nationale de Zambie causa la mort de la totalité des passagers de l'avion, dont 18 membres de l'équipe de football.

D'autres accidents eurent lieu : l'équipe américaine de patinage artistique en 1961, le crash aérien de Munich de 1958, les équipes de football américain de Wichita State University et de Marshall University en 1970, l'équipe de basketball de l'Université d'Evansville en 1977, l'équipe américaine de boxe en 1980 et l'équipe russe de hockey sur glace du Lokomotiv Yaroslavl en 2011.

En conséquence, il existe dans certaines ligues sportives des procédures d'urgence, appelées repêchage d'urgence, au cas où une ou plusieurs équipes sont victime d'accidents. À ce jour, seule la Ligue continentale de hockey (KHL) a eu à les mettre en action.

KHL[modifier | modifier le code]

Dans la Ligue continentale de hockey, chacun des autres clubs doit rendre disponible jusqu'à un maximum de trois joueurs. De plus, le club victime de l'accident peut faire monter jusqu'à un maximum de 5 joueurs de son club-école. Cette procédure a été utilisée une seule fois, par le Lokomotiv Iaroslavl en 2011[2]. Par ailleurs, l'équipe victime se verra attribuer d'office une place en séries éliminatoires la saison suivante, une place garantie dans la loterie du prochain repêchage (elle obtiendra au moins le 4e choix au total) et le droit de protéger pour cinq ans n'importe quel joueur de son club-école.

Faits saillants[modifier | modifier le code]

  • De nombreux partisans et spécialistes tentent de prédire chaque année quels joueurs seront sélectionnés durant le draft : c'est ce qu'on appelle les mock drafts.
  • Deux autres formes de draft existent : le « repêchage d'expansion », dans laquelle une nouvelle franchise sélectionne des joueurs dans les autres franchises de la ligue, et le « repêchage de dispersion », dans laquelle les joueurs d'une franchise démantelée sont répartis dans les autres franchises.
  • Scott Burrell est le seul joueur à avoir été sélectionné au premier tour de deux drafts de ligues majeures, respectivement la MLB (26e choix en 1989 par les Mariners de Seattle) et la NBA (20e choix en 1993 par les Hornets de Charlotte). Burrell choisit finalement de faire carrière dans le basket-ball.
  • Charlie Ward a la particularité d'avoir été inscrit au draft dans trois sports différents (football américain, basketball et baseball) en 1994. Il prit la décision de rejoindre la NFL s'il était choisi au premier tour, ce qui ne fut pas le cas et donc rejoignit la NBA en étant repêché à la 26e place par les Knicks de New York. Il fut également repêché cette même année par le club de LMB des Yankees de New York.
  • Carl Lewis a été drafté la même année que Michael Jordan (en 1984) par les Bulls de Chicago. Choisi en deuxième position lors du dixième tour (soit exactement le 200e choix), Lewis, comme la majorité des joueurs de fin de draft n'a jamais joué en NBA.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jonathan Fraser Light, The Cultural Encyclopedia of Baseball, Jefferson (NC), McFarland & Company, 2005 (2e éd.), p. 269 (ISBN 0786420871)
  2. (en) National Post, "KHL delays games, but season will go on for Lokomotiv", Peter Leonard, 8 September 2011